Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Punaises de lit : comment les détecter et s'en débarrasser grâce à un chien ?

Mercredi 27 Février 2019 | Par Elise Petter

Aujourd’hui nous vous parlons d’un animal beaucoup moins sympa que d’habitude : les punaises de lit. Depuis quelques années, ces parasites prolifèrent en France, avec un nombre d’infestation qui double ou triple tous les ans depuis 5 ans. Alors comment savoir que l'on a des punaises de lit ? Est-ce qu'elles piquent ? Et saviez-vous que des chiens étaient entraînés spécialement pour gérer ce problème ? C’est le cas de Columbo !

Quand on parle de punaises de lit, il y a deux catégories de personnes : celles qui en ont déjà eu ou qui connaissent un proche qui en a souffert et qui savent que ces bestioles sont souvent synonymes de plusieurs mois d’enfer, et ceux qui par chance ne les ont jamais croisées ! Si vous faites partie de la deuxième catégorie, je ne saurais que trop vous recommander de lire cet article jusqu’au bout pour vous éviter pas mal de galères !

Les punaises de lit qu’est-ce que c’est ?

Ce sont des parasites de la taille d’un pépin de pomme à l’âge adulte, qui se nourrissent de notre sang en nous piquant la nuit, et qui nous suivent depuis la préhistoire. En effet à l’origine elles s’attaquaient surtout aux chauves-souris, mais quand nos lointains ancêtres ont commencé à se réfugier dans des grottes, les punaises se sont accrochées à nous pour ne plus nous quitter.

Mais alors si cela fait si longtemps, pourquoi cette soudaine explosion ? Comment se fait-il que beaucoup d’entre nous n’en aient jamais croisé ? Et surtout que nous ne les ayons toujours pas définitivement éradiquées ?

En réalité, à la fin de la seconde guerre mondiale, avec l’apparition d’un insecticide, le DDT, les punaises de lit avaient presque disparu. Malheureusement, comme ce produit était cancérigène, il a été progressivement interdit depuis la fin des années 70, et quelques punaises ayant résisté ont commencé à se développer de nouveau, d’abord essentiellement en Amérique du sud, puis grâce à l’explosion du nombre de voyages, en Amérique du Nord, et enfin depuis une dizaine d’années en Europe.

Comment est-ce qu’elles arrivent chez nous ? 

Dans la plupart des cas, on ramène les punaises de lit d’un voyage. Malheureusement, ne séjourner que dans des 5 étoiles ne vous assure pas du tout d’être tranquille. Leur apparition n’a rien à voir avec la propreté, mais plutôt avec le nombre de voyageurs qui transitent dans l’hôtel ou le Airbnb dans lequel vous vous êtes installé. 

Les quatre autres sources principales d’infestation sont : 

  • Un ami ou un proche chez qui vous allez ou qui vient chez vous sans savoir qu’il en a.
  • Un voisin infesté qui en jetant des affaires sans les emballer en disperse dans la cage d’escalier.
  • Les meubles, vêtements et livres d’occasion, car beaucoup de personnes se débarrassent de leurs affaires lors d’une infestation et des revendeurs peu scrupuleux les récupèrent pour les mettre en vente.
  • Les cinémas, les punaises de lit étant des insectes nocturnes, pour elles, la pénombre constante et les fauteuils confortables sont un terrain de jeu parfait.

Quels sont les symptômes d’une infestation de punaises de lit ?

Lors des premières semaines de l’infestation, les punaises sont discrètes car peu nombreuses, vous remarquerez donc au pire quelques petites piqures espacées de quelques jours. Pour ne rien arranger, il est très difficile, même pour un dermatologue, d’identifier formellement une piqure de punaise. La plupart du temps elle ressemble à un bouton de moustique, mais pour certains, cela ira jusqu’à faire une énorme cloque, et pour d’autres, rien du tout. Mais cette période de calme ne dure pas bien longtemps, car une punaise adulte pond en moyenne 5 œufs par jour, et au bout de 6 semaines, ces œufs sont devenus des adultes qui pondent eux aussi.

Après deux mois d’infestation, vous commencerez à voir apparaitre dans vos draps, sur votre sommier ou dans votre canapé de petites taches noires qui ressemblent à des taches d’encre, ce sont en réalité les déjections des punaises. Vous pouvez aussi trouver quelques insectes morts ou des restes de leur mue. 

Si vous ne trouvez pas de punaises vivantes même en inspectant de fond en comble votre sommier, c’est plutôt bon signe. Comme elles ne sortent que de nuit, et que le reste du temps elles peuvent se cacher dans la moindre fissure, quand vous commencer à en voir en pleine lumière c’est qu’elles sont déjà très nombreuses !

Si vous avez le moindre doute, regardez ce petit tuto sur Youtube qui vous dira exactement quoi inspecter : 

 

Comment se débarrasser des punaises de lit, et pourquoi c’est si compliqué ?

Chaque situation est différente, en fonction du niveau de l’infestation, de la manière dont est fait votre appartement, du nombre de pièce touchées, du nombre d’affaires…

Quoi qu’il en soit, dans 95% des cas, il est impossible ou extraordinairement long et compliqué de s’en débarrasser sans faire appel à un ou plusieurs professionnels. Les punaises sont terriblement coriaces, et les produits en vente libre calment les choses quelques jours dans le meilleur des cas, voire aggravent la situation en dispersant les punaises dans tous les coins !

Attention, soyez extrêmement vigilant lorsque vous faites appel à une entreprise de traitement, vous sachant en situation de stress, et misant sur le fait que vous n’y connaissez rien, beaucoup d’entreprises risquent d’essayer de profiter de ce moment de faiblesse !

Outre ce traitement par un professionnel, il va falloir s’occuper de l’intégralité de votre linge, de vos sacs, de vos chaussures et de vos livres qui sont autant de cachettes possibles pour s’abriter des insecticides ou autres traitements. Et c’est là le principal problème ! Toutes ces affaires vont devoir être lavée à 60°C et passées au sèches linge ou 5 jours au congélateur, puis stockées dans des sacs hermétiques jusqu’à ce que vous soyez sûr de vous être débarrassé de ces insupportables colocataires.

Bon jusqu’ici le tableau n’est pas bien réjouissant, heureusement un détective à quatre pattes peut vous tirer de ce mauvais pas : Columbo

Pourquoi et quand faire appel à la détection canine si l’on a des punaises de lit ?

Comme les punaises sont très difficiles à détecter, surtout durant les premiers mois d’une infestation, la détection canine est utile dans 3 types de cas :

  • Pour confirmer l’infestation, soit lorsque l’on a certains symptômes alarmants, mais sans trouver de punaises, soit lorsque l’on revient d’un lieu infesté (hôtel, Airbnb…)
  • Dans le cas d’une infestation confirmée, pour identifier les pièces touchées et se limiter le travail en particulier sur le traitement des affaires qui prend énormément de temps, d’argent et d’énergie. Si par exemple, par chance il y a juste une chambre de touchée, on limitera évidement ce travail à la chambre en question.
  • Enfin plus rarement après un traitement pour confirmer qu’il a fonctionné. Normalement vous êtes un très bon détecteur vous-même, mais dans le cas de personnes ne réagissant pas aux piqures ou si l’appartement est inoccupé, le passage du chien est indispensable.

L’intervention dure entre 15 minutes et jusqu’à 1h30 selon les nouvelles. 

Combien de temps cela prend pour se débarrasser des punaises, et certains cas sont-ils « intraitables » ?

Le temps est extrêmement variable selon la situation, et du nombre de bêtise que l’on fait avant de prendre bien en main les choses. Mais heureusement cela peut aller beaucoup plus vite, entre 1 et 3 mois si tout est bien fait. 

Combien coûte l’ensemble des traitements et l’intervention du chien détecteur de punaises de lit ?

C’est extrêmement variable en fonction de la surface de l’appartement, du mode de traitement choisi (chimique, vapeur, cryogénisation…) et du « niveau de confort ». Vous pouvez dans l’absolu trouver des prestataires pour tout ou à l’inverse presque tout faire vous-même. Donc en règle générale entre minimum 200€ tout compris pour les cas les plus simples et avec beaucoup d’huile de coude, et jusqu’à plusieurs milliers pour les cas les plus compliqués, avec bien souvent quelques arnaques et erreurs sur la route.

Mais pour un cas type d’un appartement parisien de 60m2, traité avec des produits chimiques et un niveau de confort « moyen » (environ 15h de travail à faire par vous-même en 1 mois), 200€ de détection canine, 400€ de traitement chimique et 200€ pour les à cotés donc environ 800€, sachant que les 400€ de traitement sont à la charge de votre propriétaire si vous êtes locataire.

Comment éviter de ramener des punaises chez soi ?

Il n’y a malheureusement pas de techniques imparables sauf à s’arrêter complètement de vivre. Il faut surtout apprendre à réagir vite et bien, car plus l’infestation est prise tôt, plus elle est facile à prendre en charge !

Cependant, la première cause d’infestation étant les vacances, c’est surtout lors des voyages qu’il faut être vigilant. Inspecter systématiquement le matelas au niveau des coussins en arrivant dans une chambre, à la recherche des taches noires caractéristiques, ne jamais poser sa valise sur un lit ou un canapé que ce soit à l’hôtel ou en rentrant. Et surtout si l’on a le moindre doute bien traiter sa valise avant de la faire rentrer chez soi, soit en la surgelant soit en la lavant ainsi que le contenu à 60°C.

Attention aussi à la récup et l’occasion en ce moment à Paris et dans les autres grandes villes, car énormément de personnes font l’erreur de jeter des meubles lorsqu’ils ont des punaises, alors que c’est inutile. Et ces meubles ou vêtements en bon état, mais infestés, sont souvent ramassés dans la rue et mis en vente en ligne ou dans des brocantes.

 

Nicolas (et Columbo) de Dogtector

https://dogtector.com/

# chien renifleur, santé
Crédits photo :

Instagram

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)