Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Achat d'un chiot de race : les 5 erreurs à éviter à tout prix

Mercredi 05 Mai 2021 | Par Elise Petter

C’est décidé : vous allez acheter un chiot et faire entrer une petite boule de poils dans votre famille. Mais attention à éviter certaines erreurs qui pourraient avoir de lourdes conséquences : mauvais élevage, arnaques diverses et variées, problèmes de santé…

Acheter un chiot n’est pas un acte anodin et doit toujours être très réfléchi car c’est un engagement sur le long terme. Afin de vous éviter de faire des erreurs qui pourraient avoir de lourdes conséquences, nous vous proposons de suivre ce petit guide qui vous donne les conseils les plus importants à suivre pour trouver le chiot de vos rêves, dans de bonnes conditions.

Choisir une race pour les mauvaises raisons

Avant toute chose, vous allez devoir vous décider pour une race. Choisir la race de son futur compagnon n’est pas facile et de nombreux critères doivent être pris en compte :

  • Votre lieu d’habitation (appartement, maison, avec ou sans jardin etc…)
  • Votre famille (présence d’enfants ? D’autres animaux ?)
  • Budget (un petit chien ne coûte pas le même prix qu’un très gros chien…)
  • Votre mode de vie (nombre d’heures d’absence, possibilité de beaucoup sortir, sportif ou non etc…)

Une fois tout cela bien établi, vous pouvez commencer à vous renseigner sur les différentes races de chien qui collent à votre profil. L’idée étant que votre vie soit adaptée au chien que vous allez choisir, et vice versa. Il ne faut jamais choisir un animal sur un coup de coeur physique.

Achat d'un chiot de race : les 5 erreurs à éviter à tout prix
Natalia Fedosova / Shutterstock

Ne pas se renseigner sur l’élevage

La première chose à faire lorsque l’on souhaite acheter un chiot est de trouver le bon élevage. Un élevage sérieux qui propose des animaux en bonne santé, en règle et élevés dans de bonnes conditions. Et cela n’est pas forcément aussi simple que l’on pourrait le croire. Pour ne pas se tromper, le mieux est de se renseigner en amont sur Internet où l’on trouve de nombreux avis. Une fois une « shortlist » d’élevages réalisée, le mieux est d’appeler pour un premier échange, voire de se rendre sur place pour voir l’élevage, même si les chiots ne sont pas encore nés.

>> Découvrez notre liste de 1200 éleveurs sélectionnés pour leur sérieux et leurs bonnes pratiques

Attention aussi aux nombreuses arnaques qui sont présentes sur Internet. Ne payez jamais en avance, n’acceptez pas de payer des transporteurs… On récapitule ici toutes les façons d’éviter les arnaques lors de l’achat d’un chiot.

Ne pas rencontrer le chiot dans son élevage

Une fois l’élevage choisi, il faut toujours se montrer un peu vigilant. Lorsque le chiot est né, il est important de le rencontrer au sein de son élevage, ainsi que de rencontrer sa mère. L’idée est de voir ses conditions de vie en temps réel, de s’assurer que le chiot est bien avec sa maman, et ne manque de rien. Un éleveur sérieux ne refusera jamais de vous laisser venir sur place pour rencontrer votre future boule de poils dans son lieu de vie. Vous pourrez en profiter pour vérifier l’hygiène et discuter des habitudes du chiot.

Faire l’impasse sur l’administratif

Lorsque l’on achète un chiot, il est primordial de récupérer certains documents officiels qui sont là pour vous protéger, mais aussi pour vous assurer de la bonne santé de votre futur chien. Voilà les documents à exiger :

  • Le contrat d’achat du chien, signé par les deux partis et lu attentivement
  • Le carnet de santé de l’animal 
  • Le certificat de bonne santé de l’animal, signé par le vétérinaire
  • Le certificat d’identification de l’animal avec le numéro de puce
  • L’attestation d’inscription au LOF (si les deux parents ont un pédigrée)
  • Un livret d'accompagnement pour vous aider à bien gérer les premiers pas de votre toutou et ses besoins

>> 1200 éleveurs triés sur le volet que l'on vous recommande si vous cherchez un chiot de race

Achat d'un chiot de race : les 5 erreurs à éviter à tout prix
Vladimir Gjorgiev / Shutterstock

Ne pas se montrer assez vigilant sur la santé du chiot et de ses parents

Même si l’éleveur vous fournit bien tous les papiers évoqués un peu plus haut, il est important de s’assurer que des analyses plus poussées ont été faites, notamment sur les parents du chiot. Cela afin d’éviter les problèmes génétiques par la suite. Rappelons que certaines races sont particulièrement sujettes à des problèmes de santé génétiques, il serait donc dommage de faire l’impasse.

Une fois le chiot en votre possession, emmenez-le rapidement chez votre vétérinaire pour confirmer sa bonne santé, et faire tous les examens nécessaires. Le plus tôt est le mieux dans le cas d’un achat en élevage, cela afin de pouvoir se retourner contre l’éleveur en cas de besoin.

# chien de race, élevage
Par Elise Petter Crédits photo :

Lurin / Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)