Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Achat d'un chiot : comment repérer et éviter les arnaques ?

Jeudi 29 Avril 2021 | Par Elise Petter

Aujourd’hui, plus de 80% des propriétaires de chien ont trouvé leur petit compagnon sur Internet. Il faut dire que le web permet de s’affranchir de certaines frontières, d’avoir tous les renseignements dont on a besoin et de prendre le temps de faire son choix. Malheureusement, Internet est aussi le terrain de nombreuses arnaques qu’il faut éviter, et apprendre à reconnaitre.

Lorsque l’on prend la décision d’acheter un chiot, elle a souvent été mûrement réfléchie en amont et l’impatience devient alors plus grande de jour en jour. Malgré tout, il convient de toujours se montrer très prudent lorsque l’on accorde sa confiance à un éleveur, cela afin d’éviter les déconvenues, mais aussi et surtout les déceptions. Car les arnaques sont malheureusement très nombreuses, et les arnaqueurs de plus en plus doués.

>> Découvrez notre liste de 1200 éleveurs sélectionnés pour leur sérieux et leurs bonnes pratiques

Les 2 principaux types d’arnaque dans les annonces : comment les repérer ?

  • Les chiots de race existent bel et bien, mais ne proviennent pas d’un élevage respectant leur bien-être. Les chiots proviennent parfois de trafics, sont souvent en mauvaise santé.
  • Les chiots n’existent pas et n’ont jamais existé. L’idée est de vous appâter avec une belle photo mignonne, de vous faire envoyer de l’argent, alors que vous n’aurez pas le moindre chiot.

Mais alors comment faire pour s’y retrouver et avoir le certitude que le chiot sur lequel on a totalement craqué, celui que l’on souhaite accueillir dans sa famille, ne soit pas purement et simplement une arnaque ?

Repérer une annonce frauduleuse n’est pas toujours simple, car ce système est bien rôdé. Cependant, quelques indices peuvent vous aider :

  • Le prix de l’animal est très avantageux (parfois des raisons son invoquées pour justifier ce bas prix : dernier chiot de la portée, cessation d’activité, besoin urgent pour telle ou telle raison…). En règle général, un prix trop bas doit toujours vous alerter. N’hésitez pas à comparer les tarifs des éleveurs pour trouver une fourchette de prix en fonction de la race souhaitée.
  • Il n’est pas possible de voir l’animal et de visiter l’élevage : peu importe les raisons invoquées par le prétendu éleveur, il ne faut jamais accepter d’acheter un animal sans avoir la possibilité d elle rencontrer et de visiter son élevage. Cela vous permet de vous assurer de l’existence de l’élevage et des conditions de vie de votre futur chiot, ainsi que de son existence.
  • On vous demande de l’argent par virement, mandat-cash… : n’acceptez jamais de payer un centime avant d’avoir rencontré l’animal, même pour le réserver. Il s’agit toujours d’arnaques, et la plupart du temps, vous ne verrez jamais le chiot pour lequel vous avez payé.

>> 1200 éléveurs triés sur le volet que l'on vous recommande si vous cherchez un chiot de race

Achat d'un chiot : comment repérer et éviter les arnaques ?
OlesyaNickolaeva / Shutterstock

Comment éviter les arnaques lors de la vente d’un chiot ?

Vous pensez avoir fait bien attention à tout, mais vous avez toujours un doute ? Voilà comment vous assurer que vous êtes bien en présence d’un éleveur responsable :

  • Exiger que l’on vous remette les papiers obligatoires : un certificat d’identification (ICAD) et un certificat de bonne santé rédigé par un vétérinaire dans les jours qui précèdent la vente. Par ailleurs, un contrat de cession doit être signé par les deux parties. Tout cela est OBLIGATOIRE. Un éleveur qui refuse n’est donc pas un éleveur de confiance.
  • Rencontrer votre chiot, la portée et sa maman : si elle peut sembler anecdotique, la visite de l’élevage et la rencontre avec la portée dans son intégralité, ainsi qu’avec la maman du chiot est indispensable. Cela permet non seulement de faire connaissance, mais aussi de s’assurer que l’éleveur respecte le bien-être de ses animaux et que tout le monde est en bonne santé.
  • Prenez votre temps : même si l’on est souvent pressé d’acquérir le chiot dont on rêve, il est bon de prendre un peu de recul et de ne pas réagir dans l’urgence, ni de céder aux potentielles pressions de l’éleveur. N’importe quel éleveur sérieux comprendra que vous avez besoin d’un peu de temps pour vous engager, et surtout d’informations claires. Dans le cas contraire, voire en cas de menaces, laissez tomber, cela n’en vaudra pas le coup.
  • Ne payez jamais avant d’avoir signé le contrat et vu le chiot dans son élevage : cela semble évident, mais c’est malheureusement souvent le cas. Un éleveur sérieux procédera toujours dans cet ordre et ne vous demandera en aucun cas d’envoyer de l’argent.
chiot dans les bras
Inna Skaldutska / Shutterstock

L’arnaque aux transporteurs : ne payez jamais

Parmi les arnaques les plus fréquentes qui concernent les animaux de compagnie (mais pas que), on trouve celle des transporteurs. Le concept est simple : on vous vend un chien de race, souvent à un prix très avantageux, mais il faut payer un transporteur pour que vous puissiez le récupérer, et vous ne le récupérez évidemment jamais. 

Les raisons invoquées à cela sont multiples, et tout est fait pour vous encourager à verser l’argent : preuves du sérieux du transporteur (souvent de vrais transporteurs, donc les documents sont falsifiés), impossibilité géographique de récupérer l’animal pour vous car il est trop loin (parfois dans un autre pays, mais la plupart du temps dans une autre ville)…

Ne payez jamais car votre argent sera bel et bien perdu. Par ailleurs, une fois que vous aurez versé une somme d’argent pour ce fameux « transporteur », d’autres problèmes surgiront comme par enchantement et de l’argent supplémentaire vous sera réclamé.

N’entrez pas dans ces arnaques, et coupez court immédiatement? N’hésitez pas à signaler ces arnaques aux plateformes concernées afin qu’elles soient supprimées.

# LOF, chiot, élevage, arnaque
Par Elise Petter Crédits photo :

dezy / Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)