Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Berger de Russie

Berger de Russie
Berger de Russie
Autre(s) nom(s) :
Youjak, Caucasian Ovcharka
Origine :
Section :
Chiens de berger

Caractéristiques physiques du Berger de Russie

Le Berger de Russie doit donner un sentiment de puissance et de robustesse, avec une ossature massive et une forte musculature, associées à une grande agilité et une belle élégance. La tête est grande et large. Le stop est peu prononcé. Les yeux, légèrement en amande, doivent être foncés et disposés à l’horizontale. Les oreilles sont relativement petites, de forme triangulaire et pendantes.

Poil : la robe est constituée d’un poil long (10-15 cm), souvent fourni et légèrement ondulé, rugueux et muni d’un sous-poil abondant.
Couleur : le blanc uniforme, le blanc grisâtre (cendre), le blanc avec traces de gris et le gris taché sont admis ; on rencontre plus rarement des robes blancfauve, paille ou complètement grises.
Taille : 65 à 75 cm pour le mâle et 62 à 75 cm pour la femelle
Poids : environ 60 kg pour le mâle et 45 pour la femelle

Origines et histoire

C’est l’un des trois Ovtcharka (chiens de berger russes) et il a été le premier à être reconnu par la FCI en 1983, bien qu’étant le moins répandu en Europe. Le mystère règne encore sur les origines des Bergers russes : d’après certains auteurs, ils descendraient du Mâtin du Tibet, alors que d’autres pensent qu’ils descendent directement du loup sibérien. Ils sont utilisés en tant que gardiens de troupeaux en Crimée et en Ukraine.

Caractère et aptitudes

Affectueux : 
L’Ioujnorousskaïa ovtcharka est très doux avec ses maîtres, y compris avec les enfants.

Joueur : 
Bien que ce ne soit pas le chien le plus joueur parmi ses semblables, les séances de jeu permettent d’initier quelques apprentissages au chiot Berger de Russie (le rappel, les auto-contrôles, etc.). 

Calme : 
L’Ovtcharka de Russie méridionale est un chien très sûr de lui. Il montre une posture tranquille mais en réalité c’est un chien d’une vivacité inouïe. 

Intelligent : 
L’Ovtcharka de Russie méridionale est très équilibré, mais passe facilement à l’action si la sécurité de sa famille est menacée.

Chasseur : 
Le Berger de Russie méridionale est dépourvu d’instinct de chasse.

Craintif / méfiant avec les inconnus : 
Il se montre, non seulement virulent mais parfois même mordant face aux étrangers s’il considère que cela est nécessaire. 

Indépendant : 
C’est un chien de berger complètement indépendant mais qui apprécie tout de même les contacts réguliers avec les membres de son groupe social. 

Comportement 

Supporte la solitude : 
Ce chien de garde peut sans problème rester seul, c’est l’occasion pour lui de remplir son rôle de gardien. 

Facile à éduquer / obéissant : 
Très réactif, ce chien ne peut supporter une éducation coercitive, basée sur la contrainte et la peur. Cela pourrait le rendre craintif et donc indirectement agressif. 

Son éducation n’est pas aisée mais avec une dose de fermeté, de la bienveillance, de la cohérence, une grande assiduité et surtout énormément de patience, c’est un chien très agréable à vivre. 

Aboiement : 
Sa simple présence suffit généralement à faire fuir n’importe quel intrus, mais son aboiement peut lui être parfois utile pour intimider davantage les individus malintentionnés. 

Fugueur : 
L’Ioujnorousskaïa ovtzharka est un chien de garde qui reste toujours auprès des siens pour veiller sur eux.

Destructeur : 
Le Berger de Russie méridionale est un chien plutôt tranquille mais qui peut, comme beaucoup, faire des “bêtises” lorsqu’il s’ennuie. 

Gourmand / glouton : 
Les friandises sont les bienvenues pour maintenir éveillée la concentration de ce chien souvent difficile à éduquer. 

Chien de garde : 
Employé pour la garde de troupeau (mais aussi pour la protection des propriétés et de leurs habitants), c’est un gardien équilibré, vif, réactif et fiable sur lequel on peut compter. Il est très actif en défense lorsqu’il détecte une situation dangereuse.

Premier chien : 
Des maîtres novices pourraient rapidement se laisser dépasser par le caractère très fort et assuré de ce chien de berger. Une main experte est préférable. 

Conditions de vie

Berger de Russie en appartement :
Ce chien a besoin d’espace, il ne doit absolument pas vivre en appartement. 

Besoin d’exercice / sportif : 
De longues balades doivent être proposées à ce chien pour maintenir son équilibre physique mais aussi psychique. Ce n’est pas un chien qui se contente d’une balade de 15 minutes le matin et d’une autre de 15 minutes le soir.

Voyage / Facilité de transport : 
Son gabarit ainsi que son instinct très protecteur ne rendent pas aisés les voyages à ses côtés, surtout dans les environnements très stimulants. 

Compatibilité

Le Berger de Russie et les Chats : 
C’est un chien qui ne rencontre pas de difficultés particulières à cohabiter avec une autre espèce. Il intègre les chats dans son environnement familier au même titre que ses humains.

Le Berger de Russie et les Autres chiens : 
Un travail précoce de socialisation est nécessaire pour permettre à ce chien d’acquérir tous les codes canins inhérents à des rencontres congénères sereines.

Le Berger de Russie et les Enfants : 
L’Ioujnorousskaïa ovtcharka est très doux et patient avec les enfants.

Le Berger de Russie et les Personnes âgées : 
Son caractère peut convenir à des personnes âgées mais elles doivent être encore suffisamment dynamiques pour lui assurer une bonne éducation et répondre à ses besoins de dépense.

Prix 

Le prix d'un Berger de Russie varie en fonction de ses origines, son âge et son sexe. On ne connaît pas le prix moyen d’un chiot inscrit au LOF car la race est peu répandue sur l’hexagone.

Concernant le budget moyen pour subvenir aux besoins d'un chien de ce gabarit, il faut compter environ 70€/mois.

Toilettage et entretien 

Sa robe longue a besoin d’un entretien régulier pour éviter la formation de noeuds tout en maintenant ses qualités protectrices.

Perte de poils :
Les pertes sont modérées. 

Alimentation 

Deux repas par jour doivent être proposés à ce grand chien pour éviter qu’il n’ingère une trop grosse quantité de nourriture en une seule fois.

Des croquettes de haute qualité lui conviennent parfaitement et une attention particulière doit être portée lors de sa croissance qui, comme pour toutes les grandes races, est assez lente. 

Santé

Résistant / robuste : 
L’Ovtcharka de Russie méridionale possède une santé de fer, il tombe rarement malade.

Supporte la chaleur : 
Un abri doit être mis à sa disposition en période de canicule. 

Supporte le froid : 
La fourrure de ce chien lui confère une très bonne protection face aux variations climatiques, même extrêmes.

Tendance à grossir : 
Ce n’est pas une race sujette à l’embonpoint.

Maladies fréquentes :
Ce chien de berger costaud et robuste ne connaît pas de problèmes de santé majeurs. 

Bon à savoir 

Les chiots Berger de Russie méridionale naissent parfois gris clair et deviennent blancs à la première mue.

Espérance de vie moyenne : environ 13 ans

Remarques et conseils

Les chiots naissent parfois gris clair et deviennent blancs à la première mue.

Noms pour le Berger de Russie

Pour une femelle, on privilégiera les noms Bianca, Luna, Molly. Les noms Lucky, Max, Ulysse vont bien au mâle.

4 commentaire(s)
jpeux vous dire que j'ai eu ce chien pendant au moins 10 ans, sortie de la spa, et a passé de joyeuses année en famille, très attachant, très bon gardien de maison, un peu fugueur, reconnaissant les personnes n'aimant pas les animaux, j'ai adoré ce chien très complice ! obligé de la faire piqué car cancer des poumons a la fin de ces jours, mais toujours dans mon coeur....
Bonjour,
Quelques précisions à propos du Berger russe...
La dénomination employée n'est pas vraiment exacte : il s'agit en fait du Berger de Russie méridionale (les deux autres races russes étant le Berger du Caucase et le Berger d'Asie centrale).
Si l'ensemble du descriptif est satisfaisant, la partie historique laisse quelque peu à désirer : contrairement à ce qui est écrit (ou supposé) le Berger de Russie méridionale descendrait du Berger des Asturies, importé au 19ème siècle en Russie du sud et mélangé au Berger de Tatarie, au Barzoï et au Rousskaïa Psovaïa.
Il n'a donc jamais été le descendant d'un quelconque loup (et les qualités bergères ?) ni d'un Mâtin du Tibet. Il est plutôt le mélange de plusieurs races.
De plus, sa taille et son poids affichés sont fantaisistes : comment les femelles peuvent-elles être aussi hautes que les mâles ? Nos deux mâles Ranek et Gorby ont été toisés à 78 cm. Il n'existe aucune limitation de poids, qui est en rapport avec la taille.
Le Berger de Russie méridionale n'est ni doux ni joueur avec les enfants : en tant que grand protecteur, son travail est de monter la garde et de protéger son territoire !
Enfin, sa longévité avoisine seulement dix ans en moyenne : les sujets pouvant atteindre treize ans sont très rares.
Nous espérons que ces informations auront été utiles à la connaissance de cette race rarissime en France.
Merci et salutations cynophiles.
Jean-Marc Denis,
www.bergers-russes.com
Je n'ent n'est pas vue pour te vrait mais j'aimerait bien envoire mais enfaite j'ai peur des chien donc voîla
Ils sont superbes

Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)