Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Cymric

Cymric
Cymric

Le chat Cymric est un chat sociable et affectueux, qui aime la compagnie et ne tolère pas bien la solitude ; il est donc bon de lui procurer un compagnon si, comme cela arrive le plus souvent, on doit s’absenter pendant de la journée. Il ne s’agira pas obligatoirement d’un autre félin car, comme le Manx, il se lie parfaitement aux chiens, même à ceux de grande taille.

Les origines du chat Cymric

Originaire de l’île de Man, le chat Cymric est tout simplement la version à poil long du Manx. Pour l’obtenir, il suffit en effet de croiser deux Manx porteurs du gène à poil long ; le standard est donc presque identique à celui de ses cousins.

Il est lui aussi le résultat de croisements étroits provoqués par la population féline limitée de l’île (qui se trouve entre l’Angleterre et l’Irlande) ; cette sélection naturelle a donné naissance à tous les chats sans queue. Appelé également Gallois, il est apparu dans les années soixante-dix dans les expositions félines et, si l’on peut considérer le Manx comme un chat rare, le Cymric l’est encore plus.

A noter qu'il est interdit de "marier" deux Cymric ensemble ou avec un Manx. On marie le Cymric au British Shortair ou au British Longhair.

Le chat idéal

En dehors de l’absence de queue et de la longueur du poil, la rondeur est une autre caractéristique du chat Cymric: ses yeux sont ronds, de même que sa tête, ses pieds et son petit derrière ; ses oreilles, moyennes et bien écartées, sont arrondies au bout.

Dans l’ensemble, ce chat doit donc être tout rond. C’est un animal compact et musclé, aux flancs épais ; son dos est court et forme un arc souple entre les épaules et les fesses, qui sont plus hautes.

Les pattes sont dotées d’une ossature lourde et d’une musculature robuste ; les postérieures sont franchement plus longues que les antérieures. Son poil est mi-long, en réalité il s’agit d’un double poil fin, avec un sous-poil dense et épais et un poil extérieur plus ouvert ; il peut présenter des variations saisonnières assez marquées.

La couleur du poil

Chez le chat Cymric, on admet toutes les couleurs à l’exception de celles qui affichent une hybridation trop évidente avec d’autres races, comme le Chocolat, le Lilac et les variétés himalayennes qui portent le gène colourpoint.

Le caractère

C’est un chat affectueux et dévoué, un véritable compagnon pour toute la famille, que ce soient les enfants ou les personnes âgées ; il est équilibré et très intelligent, adore se sentir aimé et, justement pour obtenir l’affection et l’approbation de son maître, il apprend tout ce qu’on lui enseigne.

L’amour qu’il porte à son maître l’amène à prendre des attitudes protectrices par rapport à lui et à sa maison : c’est un véritable « chat de garde » qui souffle et même attaque les inconnus qui ont le malheur d’éveiller sa méfiance.

Câlin :
Affectueux, il est généralement de très agréable compagnie.

Joueur :
Il adore jouer ! Vivement les séances de jeux quotidiennes où ce félin pourra exercer ses talents de chasseur.

Calme :
Comme il sait s’adapter, il peut aussi être calme et très doux. 

Intelligent :
Très intelligent, il apprend vite, peu importe ce qu’on désire lui montrer… ou ce qu’il découvrira lui-même !

Craintif / méfiant avec les inconnus :
Il peut être un peu long avant d’accorder sa confiance. Mais en le respectant, et en lui laissant du temps, ce sera chose possible.

Indépendant :
Sociable, il préfère la présence de ses humains à la solitude.

Comportement

Bavard :
Le Manx Longhair utilise généralement d’autres sons que les miaulements pour s’exprimer.

Gourmand / glouton :
Assez gourmand, ce chat préfère souvent avoir le nez dans la gamelle plutôt que de se dépenser.

Besoin d’exercice :
Remarquable sauteur et sprinter, son niveau d’énergie est pourtant modéré.

Fugueur :
En théorie trop proche de ses propriétaires pour fuguer, il y aura toujours des exceptions !

Compatibilité

Avec les Chiens :
Le Manx Longhair peut très bien s’entendre avec un chien, à condition d’effectuer des présentations adéquates.

Avec les Autres chats :
La cohabitation sera toujours possible avec d’autres chats. il faudra juste leur donner le temps et les outils pour arriver à s’apprécier, ou du moins, se tolérer !

Avec les Enfants :
Ce beau félin sans queue peut démontrer une grande patience avec des enfants… sous supervision quand même !

Avec les Personnes âgées :
Pour autant qu’il puisse bouger et sauter, ce matou appréciera la compagnie d’une personne âgée, surtout si elle est très souvent avec lui et qu’elle lui offre beaucoup d’attention.

Prix

Selon le sexe, la lignée, le type, l’âge, etc., il peut en coûter entre 450€ et 1050€ pour l’achat d’un Manx Longhair. Il faut prévoir un budget d’environ 30€/mois pour lui assurer de bons soins.

Entretien

Toilettage : 
Si un brossage journalier est recommandé, son toilettage demeure assez facile. En période de mue, cependant, il faudra possiblement redoubler d’ardeur.

Perte de poils :
Le Manx Longhair perd modérément son poil. 

Alimentation

Une nourriture de bonne qualité, en croquettes et ou en pâté, sans excès et servie dans un bol interactif est idéale. Il faut à tout prix éviter les excès, car, comme son homologue à poil court, ce matou est sujet à l’embonpoint.

Les soins

S’il n’a pas de problèmes causés par le syndrome du Manx auquel il est, bien sûr, sujet lui aussi (dans ce cas il survit difficilement plus de quelques mois), c’est un chat très sain, très robuste, qui ne demande pas de soins particuliers (à part le toilettage habituel).

L’une de ses meilleures caractéristiques est sa longévité : s’il est bien suivi, il atteint facilement l’âge de vingt ans sans problème particulier dû à son âge avancé ; c’est peut-être également dû à la maturation particulièrement lente du chat Cymric qui, comme le Manx, devient adulte entre l’âge de trois et cinq ans.

La santé

Espérance de vie : 
Peut-être parce qu’il mature lentement, il peut parfois battre des records de longévité, avec pour moyenne une quinzaine d’années.

Résistant / robuste :
Étonnamment robuste, c’est une race relativement saine, si on exclut le Manx Syndrome.

Tendance à grossir :
Le Cymric semblerait avoir une prédisposition génétique à l’embonpoint. 

Maladies fréquentes :

  • Le Manx Syndrome : lorsque le gène muté raccourcit trop la colonne vertébrale, des anomalies sévères apparaissent au niveau de la colonne et de la moelle épinière, telle une forme de spina bifida, mais aussi au niveau de la vessie, des intestins, des membres postérieurs… L’espérance de vie de ces malheureux est très raccourcie, le record étant de 5 ans
  • Mégacolon : souvent d’origine nerveuse, le colon n’est plus capable de contracter pour pouvoir éliminer les selles. Il peut faire partie du Syndrome, ou non
  • Intertrigo : infection dans les replis de la peau
  • Dystrophie de la cornée : malformation au niveau de l’œil

Le Cymric peut aussi être appelé à développer les mêmes pathologies trouvées chez n’importe quel autre chat sans pedigree. Il peut aussi présenter une certaine fragilité à la maladie parodontale (gingivite et tartre). La prévention et des soins dentaires lui seront recommandés.

Reproduction : 
Le gène Manx (M) est responsable de l’anourie. Il est dominant et donc s’exprimera automatiquement s’il est présent. Cependant, tous les chats qui ont le gène M, qui sont dépourvus de queue, ne possèdent qu’un seul gène muté. L’autre allèle code pour une queue pleine longueur (m). On dit qu’ils sont [Mm]. En effet, un chaton [MM] aura tellement d’altération de sa colonne vertébrale et de sa moelle épinière qu’il ne sera pas viable. Il s’agit donc d’un gène létal, et la reproduction des chats sans queue est de ce fait délicate.

Les mariages possibles avec le Cymric sont les races : Cymric, Manx, British Shorthair et British Longhair. Mais il faut à tout prix éviter d’accoupler deux chats rumpy, car il y a alors trop de risques de Manx Syndrome chez les chatons.

Bon à savoir : 
Les terminaisons nerveuses de la queue sont toujours bien présentes, même en l’absence de queue. Exercer une pression à cet endroit est douloureux pour le Manx Longhair . De même, soutenir ses postérieurs lorsqu’on le soulève va éviter des tensions dans la colonne vertébrale. En revanche, qu’il ait une queue ou pas, l’équilibre de ce grand sauteur est toujours optimal.

2 commentaire(s)
la mienne est de quelle race je ne trouve pas ?
il et parfait le problème c que ma mère ne veut pas il est très affectueux et tré beaux!

Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)