Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>

Comment faire entrer facilement son chat dans sa cage de transport ?

Jeudi 17 Mai 2018 |

Convaincre son chat de rentrer dans sa cage ou caisse de transport est souvent une mission difficile. Heureusement, il existe une méthode facile. Daniel Filion, intervenant en comportement félin chez Educhateur, vous dit tout ! Bientôt, transporter votre chat avec vous (que ce soit pour des vacances ou aller chez le vétérinaire) sera un jeu d’enfant !

Vous savez pourquoi votre chat se cache dès que vous sortez la cage de transport le matin du rendez-vous chez le vétérinaire ? Eh bien, dans sa tête, l’équation est très simple : Apparition du transporteur = Thermomètre dans le derrière

La cage de torture

Cette association Pavlovienne est facile à expliquer. Aller chez le vétérinaire est très rarement plaisant pour votre chat. Premièrement, le voyage en voiture est probablement plus l’équivalent d’un voyage en bateau en pleine tempête pour votre chat car nombre d’entre eux vont souvent souffrir du mal des transports. Finalement, une fois chez le vétérinaire, c’est les odeurs stressantes, les manipulations désagréables et des choses insérées dans presque tous ses orifices. Et tout au long de cette mésaventure se trouve un élément presque toujours présent : la cage de transport. Elle devient donc rapidement synonyme de torture.

La cage distributrice de friandises

Pour éviter que votre chat fasse cette association, la première chose à faire est donc de laisser la cage de transport dans l’environnement une à deux semaines avant le rendez-vous et idéalement en permanence avec une couverture pour que cet endroit devienne confortable.

Puis, quelques fois par jour, lancez une friandise dans le fond du transporteur allant même à le nourrir à l’intérieur de celle-ci de temps à autre. Après peu de temps, le transporteur ne sera plus perçu comme un endroit annonçant des tortures, mais bien comme étant un distributeur de friandises calme et rassurant dans lequel il n’hésite plus à aller.

Notez que si votre chat a déjà associé votre cage de transport actuelle à quelque chose de vraiment désagréable, en acheter une nouvelle pourrait vous faciliter la vie. De plus, la taille de celle-ci doit lui permettre de se tenir sur ses 4 pattes sans problème et je vous recommande de privilégier une cage de transport dont le couvercle s’enlève facilement et ne nécessite pas de posséder un doctorat en ingénierie pour y parvenir.

La cage synonyme de sécurité

Le jour du rendez-vous, lancez dans la cage une friandise un peu plus appétente que d’habitude pour que votre chat s’y précipite. Comme il l’aura fait des dizaines de fois auparavant sans que rien de fâcheux ne survienne, il n’hésitera même pas à y entrer. Et voilà, le tour est joué. Vous n’avez plus qu’à refermer la porte, mettre une mince couverture par-dessus et aller chez le vétérinaire. 

Le bon côté de cette méthode est que, comme vous ne vous êtes pas battu avec votre chat pour le faire entrer dans sa cage de transport, son niveau d’anxiété sera beaucoup plus bas au départ. Le fait que cette cage fût toujours sécuritaire et distribuait des friandises depuis toujours fera en sorte qu’il la percevra comme étant « son endroit sécuritaire, hors de la maison ».

Dernier petit truc, assurez-vous de climatiser la voiture avant d’y amener le chat et laissez la couverture par-dessus même s’il semble vouloir regarder dehors. La curiosité du chat l’amène souvent à oublier que l’évolution n’a pas fait en sorte qu’il s’habitue si facilement à se déplacer à 100km/h.

Daniel Filion
Intervenant en comportement félin
www.educhateur.com

educhateur

A lire aussi : Comment donner facilement des médicaments à votre chat ?

Crédits photo :

Shutterstock

3 commentaire(s)
Pour mon chat des friandises ne suffiraient pas, il faut lui donner un calmant, quand il commence a être patraque je peux enfin le prendre et le mettre à l'intérieur.
Pour Odin pas de problème, caisse de transport = jeux avec le véto,mais,avec Margot = combat de catch, et aucune de ces astuces ne fonctionnent je les aient toutes testées.
Donc, on se prépare psychologiquement à ce que ce soit un drame.
Et finalement, des feuilles de népéta + du lait concentré non sucré avec un calmant plusieurs heures avant RDV et on arrive à rentrer la reine mère dans sa malette. Par contre, après c'est le véto qui se retrouve dans une position des plus compliquée pour l'y refaire entrer.
ma chatte est comme la votre, aucunes friandises ne l'intéresse, ce que je fais, je mets la caisse de transport dans la pièce où elle est le plus souvent la porte ouverte 15 jours avant la visite chez le véto. Comme çà elle ne sait pas à quel moment on va y aller. Elle ne se méfie plus et au dernier moment quand elle est tranquille je n'ai plus qu'à la prendre et le tour est joué.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook