Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>

Comment punir son chaton ?

Jeudi 23 Juin 2011 |

Derrière la bouille d’ange de votre chaton se cache peut-être une tornade à bêtises ! Rien d’anormal à ce qu’un chaton ne soit pas toujours sage, il est en plein apprentissage et teste ce qu’il peut ou ne peut pas faire.

Le rôle du maître est alors d’intervenir lorsque le chaton se conduit mal. Punir son chaton est parfois nécessaire !

Les jeux pour faire l’apprentissage des codes sociaux

Les jeux sont des exercices parfaits pour apprendre à votre chaton à interagir avec vous. En effet, il est très important que votre petit félin trouve sa position sociale vis-à-vis de vous.

Le chaton doit comprendre que le jeu s'arrete s'il s'exite trop, qu’il ne peut pas vous opposer son agressivité et faire potentiellement mal. Ainsi, il sera d’autant plus facile par la suite de faire comprendre au chat qu’il vient de faire une bêtise.

D’abord, lorsque vous jouez avec votre chaton, ne vous laisser pas mordre s'il fait mal. De temps à autre, n’hésitez pas à le surprendre. Interrompez le jeu dès que vous voyez son exitation monter, et revenez après quelques minutes, quand il s'est calmé.

Punissez toujours « sur le fait »

Votre chaton est en train de lacérer vos rideaux ? C’est le moment de l’interrompre et de le réprimander. Ne punissez pas un chaton sans l’avoir pris sur le fait.

Pour le réprimander, agissez comme sa mère l’aurait fait. Sans lui faire mal, saisissez-le par la peau du coup et crachez comme un chat en colère. Il faut l’impressionner. Pour ce faire, vous pouvez aussi siffler ou grogner.

Vous pouvez punir le chaton jusqu’à ce qu’il ait 2 mois via un contact physique. Ensuite, vous devrez recourir à d’autres méthodes. Il ne faut pas que ces interractions négatives fassent de votre félin un animal rancunier.

Les punitions « divines »

Si votre chaton a plus de 2 mois, recourrez à ce que certains vétérinaires appellent des punitions « divines ». L’objectif étant de punir votre chaton sans qu’il comprenne que vous êtes à l’origine de la réprimande. Vous aurez ainsi toujours le bon rôle et vos interventions n'altèreront pas la confiance qu'il a en vous !

Lorsque vous surprenez par exemple votre chaton en train de se soulager sur les coussins de votre canapé, emparez vous d’un pulvérisateur ou d’un pistolet à eau et mouillez votre félin. Répétez cette opération à chaque fois qu’il fait une bêtise. Vous pouvez aussi utiliser un sifflet pour le surprendre lors de ses bêtises.

Si malgré vos réprimandes votre chat continue de faire des bêtises à l’âge adulte, pensez à consulter un vétérinaire ou un comportementaliste.

Crédits photo :

bcmom - Flickr

8 commentaire(s)
Merci pour ces conseils.
Par contre il s'agit du cou et non du coup... ?
moi quand je prend délicatement mon chat par la peau du coup il fait une drole de tête
ensuite quand je le lache il me mort mais pas méchament donc je le reprend par la peau du coup
ensuite il me mort mais pas méchament ext.....
Halala le fou rire !!!!
Je suis certaine que ce sont d'excellents conseils, mais j'imagine le concept du maître qui crache à la gueule de son chat x)
Merci pour vos conseils.
Utiliser un siflet ? On ne doit pas non-plus faire le gendarme quand on a un chaton X) !
Quoi-que...
Moi je tape dans Les Mains, La plus grande court a son arbre et baisse les oreilles direct, Ma plus jeune a encore du mal, Quand elle est concentré dans sa bêtise on peut parler ou crier c'est comme si on existait plus qu'yavait plus rien autour d'elle ^^ Obliger de la chopé derriere par la peau du cou .. ^^
Idem ! :)
Merci Wamiz , ça va bien m'être utile ! x)
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook