Publicité

Un chaton roux dans l'herbe

comment punir son chaton

© Jan Krava / Shutterstock

Éduquer mon chaton : conseils pratiques et bienveillants à appliquer en cas de bêtises

Par Elise Petter Autrice

mis à jour le

Éduquer mon chaton : conseils pratiques et bienveillants à appliquer en cas de bêtises

Élever un chat nécessite patience et compréhension. Plutôt que de punir, il est essentiel d'adopter des approches éducatives et respectueuses. Découvrez comment guider votre chat vers un comportement souhaitable tout en renforçant votre lien affectif.

Derrière la bouille d’ange de votre chaton se cache peut-être une tornade à bêtises ! Rien d’anormal à ce qu’un chaton ne soit pas toujours sage, il est en plein apprentissage et teste ce qu’il peut ou ne peut pas faire.

Le rôle du maître est alors d’intervenir lorsque le chaton se conduit mal, ou pas comme attendu, le tout en respectant évidemment ses besoins. Attention à ne jamais user de violence ou crier sur votre matou, cela serait parfaitement contre-productif. 

Les jeux pour faire l’apprentissage des codes sociaux

Les jeux sont des exercices parfaits pour apprendre à votre chaton à interagir avec vous. En effet, il est très important que votre petit félin trouve sa position sociale vis-à-vis de vous.

Le chaton doit comprendre que le jeu s'arrete s'il s'exite trop, qu’il ne peut pas vous opposer son agressivité et faire potentiellement mal. Ainsi, il sera d’autant plus facile par la suite de faire comprendre au chat qu’il vient de faire une bêtise.

D’abord, lorsque vous jouez avec votre chaton, ne vous laisser pas mordre s'il fait mal. De temps à autre, n’hésitez pas à le surprendre. Interrompez le jeu dès que vous voyez son exitation monter, et revenez après quelques minutes, quand il s'est calmé.

Réprimandez toujours « sur le fait » ou ignorer

Votre chaton est en train de lacérer vos rideaux ? C’est le moment de l’interrompre et de le réprimander. Ne punissez pas un chaton sans l’avoir pris sur le fait.

Pour le réprimander, agissez comme sa mère l’aurait fait. Sans lui faire mal, saisissez-le par la peau du coup et crachez comme un chat en colère. Il faut l’impressionner. Pour ce faire, vous pouvez aussi siffler ou grogner.

Vous pouvez punir le chaton jusqu’à ce qu’il ait 2 mois via un contact physique. Ensuite, vous devrez recourir à d’autres méthodes. Il ne faut pas que ces interractions négatives fassent de votre félin un animal rancunier.

Souvent, le comportement indésirable des chats  est renforcé par l'attention qu'ils reçoivent. En ignorant les comportements que vous souhaitez décourager, vous diminuez leur probabilité de se reproduire.

Utiliser le renforcement positif

Récompensez les bons comportements avec des friandises, des caresses ou des jeux pour encourager votre chat à répéter ces comportements souhaitables.

Rediriger les comportements

Offrez à votre chat des alternatives acceptables lorsqu'il présente des comportements indésirables. Par exemple, si votre chat gratte les meubles, fournissez-lui un griffoir approprié et encouragez-le à l'utiliser. Plus son environnement sera stimulant, moins votre chat aura envie de faire des "bêtises". 

Si malgré vos réprimandes votre chat continue de faire des bêtises à l’âge adulte, pensez à consulter un vétérinaire ou un comportementaliste.

Plus de conseils sur...

Qu'avez-vous pensé de ce conseil ?

Merci pour votre retour !

Merci pour votre retour !

Laisser un commentaire
Connectez-vous pour commenter

8 commentaires

  • Mél Et Monti
    Mél Et Monti
    Merci pour ces conseils.
    Par contre il s'agit du cou et non du coup... ?
  • Utilisateur anonyme
    Utilisateur anonyme
    moi quand je prend délicatement mon chat par la peau du coup il fait une drole de tête
    ensuite quand je le lache il me mort mais pas méchament donc je le reprend par la peau du coup
    ensuite il me mort mais pas méchament ext.....
  • Utilisateur anonyme
    Utilisateur anonyme
    Halala le fou rire !!!!
    Je suis certaine que ce sont d'excellents conseils, mais j'imagine le concept du maître qui crache à la gueule de son chat *)
Confirmation de la suppression

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer le commentaire ?

3 commentaires sur 8

Vous voulez partager cet article ?