Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Burmilla

Burmilla
Burmilla

Cette race est toute nouvelle : elle a été présentée en exposition pour la première fois en 1983 ; connue surtout en Grande-Bretagne, où son développement a commencé en 1981, ce n’est que récemment qu’elle a commencé à se diffuser sur une plus grande échelle.

Les origines du chat Burmilla

Les origines du chat Burmilla, comme cela se produit souvent, sont purement accidentelles : un accouplement imprévu entre un Burmese lilas et un chat persan de couleur chinchilla silver donna une portée si intéressante que leur propriétaire, la baronne Miranda von Kirchberg, décida d’élever et de produire des chats qui aient le type du Burmese associé au caractère typique du Chinchilla. Les quatre premiers chatons n’étaient pas très caractéristiques et on peut dire qu’ils étaient un compromis entre leurs deux parents, mais un programme soigneux et diligent de sélection a vite développé chez la race les qualités désirées.

Le chat idéal

Sa structure corporelle fait du chat Burmilla un chat fort et assez lourd, au thorax large et puissant, à l’ossature forte et à la musculature bien développée et tonique. Ces caractéristiques lui confèrent un poids élevé par rapport à sa taille, qui est moyenne. La queue, épaisse à la base, se fait plus fine à l’extrémité qui est ronde et droite.

La tête est arrondie et de taille moyenne ; le visage a des joues pleines qui s’affinent doucement en un triangle court et émoussé. Le nez présente à la base un petit stop et le menton, vu de profil, doit montrer une forte mâchoire inférieure. Les oreilles, bien écartées, sont inclinées en avant, de taille moyenne, ouvertes à la base et arrondies à la pointe. Le cou est court et bien développé. Les yeux sont très espacés, ronds et grands ; leur couleur peut varier du jaune à l’or intense.

Les pattes ont une longueur et une ossature moyennes, elles sont proportionnées au corps et sont portées par des pieds arrondis et de taille moyenne. Le poil est court, fin, souple et adhérent au corps. La robe, caractérisée par un franc tipping, présente des zones plus foncées sur le dos, les pattes, le masque et la queue. Le front est marqué d’un dessin en « M » bien marqué, tandis que des lignes sombres partent du bord extérieur de l’oreille.

Câlin : 
Ce félin sait se montrer affectueux avec ses humains, qu’ils soient permanents ou temporaires. Il est réputé pour savoir réclamer les caresses !

Joueur :
Il apprécie la compagnie des enfants et jouera volontiers avec eux.

Calme :
Il est moins turbulent que le Burmese mais a besoin de se dépenser.

Intelligent :
Comme il aime bien être au centre de l’attention, ce félin se montre curieux et réactif à ce qui se passe autour de lui.

Craintif / méfiant avec les inconnus :
Il est facilement sociable.

Indépendant :
Ce chat aime recevoir de l’attention.

Comportement

Bavard :
Ce chat a la réputation d’être bavard, pour être sûr de capter l’attention !

Gourmand / glouton : 
Comme il aura tendance à l’embonpoint, il faudra se méfier de sa gourmandise naturelle !

Besoin d’exercice :
Ce matou est de nature assez active et son environnement intérieur ou extérieur doit lui offrir le nécessaire pour jouer, courir et grimper. 

Fugueur :
Il est attaché à ses humains.

Compatibilité

Le Burmilla et les Chiens :
Son caractère très équilibré en fait le compagnon idéal d’autres animaux.

Le Burmilla et les Autres chats : 
Il préfère la compagnie d’individus d’autres races que la sienne mais il est parfaitement capable de s’entendre avec d’autres Burmillas si les présentations sont bien faites.

Le Burmilla et les Enfants :
Comme il a besoin de dépenser son énergie, la présence d’enfants, qui savent jouer dans le respect de l’animal, lui fait souvent plaisir.

Le Burmilla et les Personnes âgées : 
La vitalité de ce félin fait qu’il convient mieux à une famille ayant une vie active plutôt qu’à une personne âgée.

Prix

Le prix d’achat se situe entre 750€ et 1200€. Le prix varie en fonction du sexe, de la lignée (pedigree des parents) et de la conformité aux standards de la race. 

Pour le budget mensuel, il faudra compter en moyenne 30 à 35 €/mois pour subvenir à ses besoins, en lui proposant une alimentation de qualité et en s’assurant de le maintenir en bonne santé.

Entretien

Toilettage :
L’entretien de son pelage est facile puisque son poil court ne nécessite pas de brossage quotidien. Il est nécessaire cependant d’être attentif à l’état de ses yeux et de ses oreilles.

Perte de poils :
Hormis les mues de poils aux changements de saison, il ne perd pas son poil, ce qui en fait un chat qui n’a pas besoin de soins de toilettage particuliers.

Alimentation :
Il est connu pour sa prédisposition à l’obésité. Il faut donc veiller à lui offrir une alimentation équilibrée tout en s’assurant d’un minimum de dépenses énergétiques.

La couleur du poil

Le chat Burmilla se présente en plusieurs variétés :
- Chocolate
- Light chocolate tipped
- Lilac
- Sépia
- Brown tipped
- Les tabby : motifs Golden shaden et Golden shell uniquement.
Silver shaded et chinchilla uniquement.

La coloration est déterminée par le tipping chocolat sur le sous-poil argenté ; le tipping doit être plus intense le long du dos jusqu’à la queue et plus clair sur les flancs. Il faut toutefois rappeler que la couleur du tipping n’est pas permanente durant toute la vie du chat car, très clair à la naissance, elle a tendance à s’obscurcir beaucoup à l’âge mûr.

Chez les chats couleur sépia, la couleur de la robe s'intensifie vers les extrémités des pattes, de la queue, du masque et des oreilles qui sont plus foncées.

Le caractère

Chat résolument domestique, le chat Burmilla conserve une vitalité remarquable et il est de plus aussi sympathique et affectueux que la race dont il descend.

Les soins

En plus du toilettage normal, le chat Burmilla ne demande pas de soins spécifiques car il ne présente aucun problème particulier.

La santé

Espérance de vie : 
Il a une espérance de vie normale pour un chat, soit entre 12 et 15 ans.

Résistant / robuste : 
Ne possédant que peu de sous-poil, ce chat tolère mieux le chaud que le froid. 

Tendance à grossir :
Il faut s’assurer de maintenir un bon niveau d’activités pour éviter l’embonpoint.

Maladies fréquentes :
Généralement de santé robuste, ce matou peut quand même présenter les mêmes pathologies que tous les autres chats. Il a lui aussi une certaine fragilité à la maladie parodontale (gingivite et tartre). La prévention et des soins dentaires lui seront recommandés. Il présente une fragilité à Polykystose rénale (PKD), qui est une maladie héréditaire chez le Persan. Il est donc conseillé de faire tester génétiquement les chats destinés à la reproduction

Reproduction : 
La race a été reconnue en Europe vers 1990 par la Fédération Internationale Féline et par le Governing Council of the Cat Fancy. Aux États-Unis, la race est reconnue à titre provisoire dans les années 2000. Les races autorisées pour le croisement sont le Burmese anglais, l’Asian et le Persan. 

Bon à savoir 

Il a une déclinaison à poils mi-longs, appelée « Burmilla Longhair » par les Fédérations américaines, la TICA et la CFA, alors que les Fédérations européennes la nomment « Tiffany tipped ». 

2 commentaire(s)
c'est un chat idéal de part ses caractéristiques qui font qu'il n'a pas de problème particulier en vieillissant !
ce chat doit être assez cher puisque nouveauté, en tout cas il me fait penser à ces chats sauvages si musclés, si puissant...
belle nouveauté, je like !
est-ce quelqu'un en as un?
Je trouve cette race très jolie ! Est-ce que quelqu'un sais combien ça coût environ ?

Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)