Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Il sauve un chaton sur son lieu de travail : la réaction de son patron glace le sang

Mercredi 06 Novembre 2019 | Par Elise Petter
Il sauve un chaton

Face à la colère des gens sur les réseaux sociaux, l’entreprise a ensuite décidé de faire marche arrière…

Chris Small travaille pour le Norfolk Southern Railroad depuis près de 14 ans. Malheureusement, son implication n’a pas été récompensée ces derniers jours… Tout a changé pour Chris le matin d’Halloween suite à un appel téléphonique lui indiquant qu’il avait été renvoyé dans l'attente d'une enquête sur un incident survenu le jour précédent impliquant un petit chaton.

Un beau sauvetage

Tout commence le 30 octobre dernier. Ce jour-là, Chris débute une journée de travaille normale mais est surpris d’entendre les cris d’un petit chaton. Il pleut et il fait noir, si bien que Chris ne trouve pas d’où viennent les miaulements. En s’approchant d’un wagon-citerne, il réalise que le chaton est pris au piège à l’intérieur et fonce chez son employeur pour le lui signaler.

Malheureusement, ce dernier n’est pas réceptif et explique à Chris que le wagon ne peut pas être remis au garage pour sortir le chaton. Le chef précise aussi que le chaton parviendra bien à se sortir de là lui-même.

Chris retourne alors travailler, la mort dans l’âme, et prend la décision d’intervenir après ses horaires de travail afin de libérer le pauvre chaton. Il va alors chercher une pince et tente d’aider le chaton à sortir de son piège. Parmi les déchets présents dans le wagon-citerne, Chris trouve trois chatons déjà morts, ainsi que le chaton qui appelait à l’aide. Il le dépose alors dans sa poche et indique à son employeur que le chaton est hors de danger, ce dernier lui a répondu froidement : « Félicitations, vous avez désormais un chat mais probablement plus d’emploi ! »

Une décision inquiétante

Le lendemain, Chris reçoit le fameux coup de fil lui signifiant l’ouverture d’une enquête à son sujet et son potentiel renvoi. Heureux d’avoir pu sauver le chaton, Chris ne sait alors pas ce qu’il va advenir de son travail. Mais l’engouement populaire au sujet de cette histoire a joué en sa faveur.

Ainsi, plusieurs jours plus tard, la société de Chris a posté un message sur les réseaux sociaux pour annoncer qu’il ne serait pas renvoyé. Par ailleurs, l’entreprise s’est engagée à faire un don important à un organisme qui s’occupe des animaux.

Une belle façon de se faire pardonner.

 

A lire aussi : Elle surfe sur Internet et a la respiration coupée en voyant une photo : elle fonce au refuge !

# sauvetage
Crédits photo :

Facebook @Aprile Small

2 commentaire(s)
Chris aime les animaux. Dans la vidéo de Facebook, on peut voir qu'il a au moins deux chiens; le chaton essaie de téter l'une d'entre eux mais on ne dit pas si elle a des petits donc du lait. Une autre photo nous montre le chaton buvant au biberon. Le patron de Chris apparemment n'aime pas les animaux. S'il a décidé de ne pas licencier Chris et de faire un don de $10.000, c'est sans doute parce qu'il a eu peur que les médias ne se retournent contre lui et lui fassent une mauvaise publicité.
Voilà une traduction d'une partie du texte écrit par l'épouse de Chris, bien décidée à se battre :
"Mon mari travaille pour Norfolk Southern Railroad et a sauvé ce bébé d’un wagon-citerne la nuit dernière. Il faisait froid et il pleuvait, et elle était gelée et affamée. Son patron a dit de laisser le chat, il va monter sur lui-même. Elle a à peine dépassé le nouveau-né, il n’y a aucune chance qu’elle soit sortie par elle-même. Il est donc retourné la sauver. Il l’a nommée Promise, parce qu’il lui a promis que si elle miaulait encore quand son travail était terminé, il reviendrait et la sauverait. Alors il l’a fait. Aujourd’hui, il a été congédié pour avoir sauvé cette petite fille. Il n’a pas retardé le transport de marchandises, il n’a pas enfreint les règles de sécurité, tout son travail a été fait. Congédié pour désobéissance, parce qu’il ne l’a pas laissée mourir. Toute vie est précieuse, et la cupidité des entreprises est mauvaise."
Je crois que ce méchant patron a bien fait de revenir sur sa décision !
ce monsieur fait le bien et pour récompense il se fait virer , le monde et vraiment à l' envers !!!
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)