Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chien :

Chien obèse : causes et solutions

obesite canine

Une alimentation pour chien saine et en quantité normale est une des clefs d’une bonne hygiène de vie. Un des problèmes épineux d’une mauvaise hygiène alimentaire est l’obésité, de plus en plus fréquente chez les chiens et dont les conséquences ne sont pas immédiates, mais néanmoins dramatiques.

Le juste poids

Le chien n’est pas un chat, cela semble évident pour tous, alors pourquoi certains maîtres ne trouvent-ils pas choquant de donner une alimentation « chat » à leur chien parce que celui-ci est petit ? Tout simplement par manque d’information. Or, le chat n’a pas les mêmes besoins que le chien. L’alimentation du chien est très spécifique. Retenons également que l’obésité est la pathologie nutritionnelle la plus fréquente dans nos sociétés de consommation. Les carences sont beaucoup plus rares. Comment calculer le poids idéal de votre chien ? Quand peut-on dire qu’un chien est obèse ?

Pour répondre à cette question, il faut savoir que les besoins en énergie d’un chien sont fonction de plusieurs facteurs : l’étape de la vie dans laquelle il se situe (chiot, gestation, lactation…), son niveau d’activité, ainsi que son état de santé, sont à prendre en compte pour un calcul exact. Le standard de chaque race donne une variation de poids dans laquelle doit se situer le chien.

Pour peser votre chien, pesez-vous seul, puis prenez-le dans les bras et renouvelez l’opération. La différence représente le poids du chien. L’obésité est due à un apport trop important d’énergie qui se concentre dans le corps sous forme de tissus graisseux. On considère qu’il y a surcharge pondérale lorsque le poids du chien est supérieur de 10 % au poids idéal.

L’obésité est considérée comme une maladie car elle entraîne des pathologies diverses et a une influence sur la durée de vie des animaux.

Les origines et les facteurs de l’obésité

D’où vient l’obésité ? Le chiot, c’est certain, ne naît pas ainsi, même si certains sont plus forts que d’autres.

C’est très simple : le chien consomme plus d’énergie qu’il n’en dépense. Mais ce n’est pas uniquement parce qu’il mange trop qu’il est en surpoids. L’obésité est une réelle maladie qui a pour cause une modification du métabolisme du chien.

Des facteurs qui peuvent paraître superflus entraînent une obésité. Par exemple, deux animaux mangent plus lorsqu’ils sont ensemble que s’ils mangeaient seuls. Il faudra donc séparer les chiens d’une même famille au moment du repas. De même, les mauvaises habitudes du maître sont à l’origine de certains troubles.

Leur chien finit la gamelle, ils sont heureux et la remplissent à nouveau. En outre, les nouveaux aliments sont de plus en plus adaptés aux chiens par leurs qualités nutritionnelles, mais ils sont aussi de plus en plus appétissants. C’est donc au maître de respecter les doses journalières. Il faut absolument tenir compte des aliments telles les friandises données en dehors des repas pour calculer l’énergie apportée à votre chien.

Un chien en bonne santé n’est pas forcément un chien qui avale tout ce qu’on lui propose et qui mange beaucoup.

La stérilisation en cause

Opérer une chienne la prédispose- t-elle à l’obésité ? Oui et non. Certes, il existe deux fois plus de chiennes obèses stérilisées que non stérilisées, mais leur ration alimentaire n’a pas été modifiée après l’opération. Or, de l’avis de tous, la dépense d’énergie est moins importante chez un chien opéré mâle ou femelle que chez un animal « entier ».

La ration doit donc être moins énergétique suite à l’intervention chirurgicale. Il ne faut pas négliger que l’absence d’hormones sexuelles due à la castration diminue l’utilisation de l’énergie. Il est donc impératif de revoir à la baisse l’apport alimentaire pour les animaux opérés.

Chien obèse et malade

L’aspect esthétique peut conduire certains maîtres à souhaiter faire maigrir leur chien, mais, même si vous n’adoptez pas cette optique, il faut agir, car les pathologies dues à l’obésité sont nombreuses.

En cas d’obésité, l’espérance de vie diminue. L’obésité augmente le risque de cancer de 50 % selon une étude récente faite par des vétérinaires. L’obésité entraîne également des accidents vasculaires, la respiration devient plus difficile. Des problèmes articulaires peuvent aussi résulter du surpoids.

Un animal obèse est plus qu’un autre sensible aux infections et sa sensibilité aux médicaments est différente. C’est donc toute une attention supplémentaire dont il devra bénéficier.*

Remèdes contre l'obésité

L’alimentation sera, bien sûr, le premier facteur à modifier. Le maître doit se persuader que l’amaigrissement de son chien est nécessaire et surtout indispensable pour sa santé. Un bon appétit est un signe de bonne santé, mais un chien qui mange sans cesse est « malade ».

Attention ! il faudra être vigilant car le chien va très mal accepter cette restriction alimentaire. Il va pratiquement persécuter le maître qui ne doit pas céder.

Le support « moral » du chien et du maître est indispensable pour tout régime. L’alimentation industrielle est, dans ce cas, d’un grand secours, même si vous ne l’utilisiez pas auparavant. Des recettes spécifiques pour faire maigrir sont proposées. Cela permet de nourrir le chien avec des aliments équilibrés, appétissants et peu énergétiques. Attention à la transition entre les deux régimes qui doit se faire sur une semaine pour éviter les diarrhées ! Vous introduirez progressivement l’alimentation préparée dans la gamelle ordinaire.

L'obésité canine en 3 points

Les facteurs favorisant l’obésité :
- la présence de deux animaux pendant le repas
- le non-respect des doses
- la stérilisation
- le manque d’exercice

Les conséquences de l’obésité :
- problèmes locomoteurs
- affections cardiaques
- risque de diabète sucré
- réduction de la longévité

Tenez le coup en cas de régime strict :
- fixez un programme de durée moyenne (2 à 3 mois)
- demandez conseil à un vétérinaire
- faites un bilan par mois
- toute la famille doit respecter les consignes
- choisissez un aliment facile à donner
- si vous craquez, confiez le chien à des amis qui seront plus stricts avec lui et moins sensibles à ses plaintes.

 
Florence Desachy
  • Docteur vétérinaire comportementaliste, enseignante et directrice d'une collection d'ouvrages animaliers

2 commentaire(s)

Denisemolik a écrit:
il y a 9 mois
surtout ne pas attendre qu il soit dans cet état surveiller regulierement bien le faire courir il existe des croquettes speciales amaigrissement 5 kg en 2 sacs je l ai fait pour mon bouvier cela s est bien passe
Toutou_ a écrit:
il y a 5 ans
Pauvre toutou !!!
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)