Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>

Le cochon d'Inde : tout savoir sur le cobaye, cet adorable animal de compagnie

Mardi 27 Février 2018 |

Petit rongeur facile à vivre, doux et affectueux, le cochon d'Inde, également appelé cobaye, est adoré des Français. La Dr vétérinaire Mélanie Coquelle, spécialiste des Nouveaux Animaux de Compagnie (NAC), vous explique tout sur lui : où l'acheter/l'adopter, quelle cage lui choisir, quels sont ses besoins, etc. 

Qui est le cochon d'Inde/cobaye ?

Le cobaye est un rongeur appartenant au sous-ordre des caviomorphes, au même titre que le chinchilla et l’octodon. Il est ainsi pourvu de dents à croissances continues (incisives et molaires) et ne possède qu’une seule paire d’incisives supérieures, contre deux paires pour les lagomorphes comme le lapin. Ces animaux vivent naturellement sur la cordillère des Andes et sont même élevés pour leur viande au Pérou, où certains individus peuvent atteindre 4 kg ! Le cobaye de compagnie lui, Caviae Porcellus, pèse généralement entre 900g et 1,5 kg à l’âge adulte.

Où acheter/adopter un cochon d'Inde ? 

Le Cobaye est souvent adopté en animalerie. Cependant des éleveurs proposent des ventes directes, et il n'est pas rare que des particuliers aient une portée à la suite d'une erreur de sexage dans un couple de cochon d'Inde. Bien sûr, vous avez aussi la possibilité d’adopter de petits malheureux pour une seconde vie remplie d’amour et de bons soins auprès d’associations.

Les besoins comportementaux du cobaye

cochons d'inde

Le cobaye est un animal présentant des besoins sociaux très élevés. Ils vivent naturellement en groupe et ont besoin de multiples interactions avec leurs congénères. En Suisse il est même interdit de n'en adopter qu'un seul depuis la loi sur le bien-être animal de 2008 !

L'association avec un lapin est néanmoins déconseillée pour une première raison médicale et une deuxième comportementale. Bien que sociaux, les lapins demeurent relativement indépendants et peuvent être envahis par le débordement d'affection de leur congénère cobaye. Ils sont également porteurs sains de bactéries dans l'appareil respiratoire qui sont dangereuses pour le cochon d'inde. En effet, l'appareil respiratoire du lapin peut être réservoir d'une bactérie appelée Bordetella bronchiseptica, qui est inoffensive la plupart du temps pour lui mais cause de graves pneumonies chez le cobaye. L'idéal est donc d'avoir plusieurs cobayes !

Étant une proie dans la nature, le cobaye a besoin de pouvoir s'abriter et se cacher. Pour cela, on veillera à mettre en place une petite maison de bois par exemple dans la cage. C'est un animal réservé au départ, qui peut avoir une tendance à ne jamais montrer le bout de son nez lors de l'adoption. .

Dans ce cas, l'idée est d'apprendre à votre Cobaye qu'il est agréable d'interagir avec vous, par exemple en lui proposant son aliment préféré à la main. Prenez le temps d’observer les réactions de votre cobaye et de respecter ses peurs, il apprendra à vous faire confiance. Progressivement, votre petit protégé va faire l'association de votre main avec quelque chose d'agréable, ce qui vous autorisera à quelques caresses.

Certains cobayes deviennent ensuite de vrais explorateurs et nouent un lien affectif très fort avec leur propriétaire. Leurs vocalises les aide à se faire comprendre et leur confère une attractivité particulière parmis les Nouveaux Animaux de Compagnie. Très expressifs pour un bon nombre d'entre eux, ils pousseront souvent de petits cris stridents à l'approche du sachet de nourriture ou à l'ouverture du frigo, ronronneront lors de vos caresses... Et peuvent parfois crier très fort lorsqu'ils subissent une angoisse, comme lors d'une palpation abdominale chez le vétérinaire !

Ce serait une erreur de penser que le cochon d'Inde est un animal inintéressant et uniquement mignon. Ils ont une vraie sensibilité et parfois un caractère prononcé lorsque leurs propriétaires leur permettent d'exprimer leurs comportements naturels. Pour cela, il est important de permettre à son cochon d'Inde d'explorer son environnement en toute sécurité et dans le calme, de lui fournir des abris et surtout un ou plusieurs copains !

Le Cochon d'Inde : comment l'accueillir et s'en occuper ?

Pour quels propriétaires ?

cochon d'inde

Du fait de son caractère inoffensif et de son expressivité, le cobaye est un animal de compagnie particulièrement adapté pour les enfants à partir de l’âge de 6-7 ans. Ils sont assez simples à maintenir en captivité, donc une cage de taille assez limitée suffit pour les moments où les propriétaires sont absents. Il est donc également adapté un environnement urbain. C’est un animal qui permet de responsabiliser l’enfant, lui apprendre à manipuler avec douceur un animal, apprendre à reconnaître et respecter les attitudes corporelles de peur de son animal. Les parents sont souvent surpris par les interactions possibles avec ces petits animaux et s’y attachent parfois autant que leurs enfants.

Quel environnement apporter au cobaye ? 

cobaye

Nous avons vu que la mise à disposition d’un abri était indispensable pour un cochon d’inde. De manière plus générale, un environnement sécuritaire doit être apporté lorsque les propriétaires sont absents. Lorsque ceux-ci possèdent également des carnivores domestiques, il est recommandé d’avoir une cage. En l’absence de prédateurs dans l’appartement ou la maison, une alternative est la mise en place d’un parc pour laisser en permanence la possibilité aux cobayes de se déplacer et explorer (au même titre que le lapin). Lorsqu’il est sous surveillance, le cochon d’Inde peut tout à fait être laissé en liberté plusieurs heures par jour.

La cage peut être constituée le plus souvent d’un fond en plastique et de barreaux métalliques, qui permettent une bonne aération de la cage sans accumulation d’ammoniac dans l’air suite à l’émission d’urine. Celle-ci doit néanmoins être placée à l’abri des courants d’air, de préférence un peu en hauteur par rapport au sol. Le fond de la cage peut être recouvert de litière de chambiose (chanvre) ou de cellulose non poussiéreuses. Les litières pour chat parfumées ou non sont à éviter absolument sous peine de provoquer des irritations du nez (rhinites). Le foin est distribué de préférence en râtelier afin d’éviter l’émission de poussière et les souillures par les selles et l’urine.

Comment bien nourrir son cobaye ? 

cochon d'inde

Les cochons d’Inde sont des herbivores stricts, qui digèrent les fibres grâce à des bactéries permettant leur fermentation. Ainsi, un régime riche en fibre permet un bon équilibre de la flore bactérienne du tube digestif, une régulation du transit, mais également une bonne usure dentaire. En effet, ce sont les cristaux de silice contenu dans les fibres alimentaires longues qui permettent d’user les dents.

La meilleure prévention des maladies dentaires est donc un régime majoritairement constitué de foin et verdure fraîche.

Les granulés (type de « croquettes ») sont quant à eux intéressants durant la croissance et pour un apport de vitamines, mais ils ont le défaut d’avoir une fibre trop fine pour permettre l’usure dentaire. Leur utilisation est donc davantage celle d’un complément alimentaire chez l’adulte et la recommandation est de ne pas dépasser 1 cuillère à soupe matin et soir pour un animal d’1 kg.

Le cochon d'Inde va-t-il souvent chez le vétérinaire ? 

Aucun vaccin n’est disponible à l’heure actuelle pour les cochons d’Inde. Les soins médicaux du cochon d’Inde consistent en une visite annuelle ou bisannuelle de bonne santé et d’observation dentaire, et une castration ou une stérilisation préventive est conseillée.

En effet, les femelles cobayes sont sujettes aux kystes ovariens qui atteignent parfois un volume important à l’origine d’une douleur abdominale, mais également aux tumeurs utérines bénignes et aux difficultés lors de la mise-bas (dystocie). Les mâles présentent moins de maladies de l’appareil reproducteur et c’est pour éviter une portée inattendue que la castration peut être envisagée.

Attention cependant lors de l’adoption de 2 cobayes, car le sexage n’est pas toujours aisé chez de jeunes animaux mais la puberté survient très tôt, dès 2 mois pour certaines femelles : une portée non prévue est donc vite arrivée !

Dr Mélanie Coquelle 
Docteur vétérinaire, experte sur les Nouveaux Animaus de Compagnie (NAC)
www.drnacophile.com

Dr nacophile

A lire aussi : Elle adopte un chien Pitbull, le présente à ses cochons d’Inde et n’en croit pas ses yeux

Crédits photo :

Shutterstock

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook