Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Dogue de Bordeaux

Dogue de Bordeaux
Dogue de Bordeaux
Autre(s) nom(s) :
Dogue d'Aquitaine, French Mastiff
Origine :
Section :
Molossoïdes

Caractéristiques physiques du Dogue de Bordeaux

Le Dogue de Bordeaux n’est pas un chien « géant », mais un chien puissant et bien fait, harmonieux dans l’ensemble, très musclé sur le cou, le dos et les membres. La tête est grosse, caractéristique, sillonnée de rides, large et plutôt courte : vue de face, elle a une forme trapézoïdale. Le crâne est légèrement convexe ; le museau est épais, court, carré, légèrement concave. Le stop est abrupt. Les mâchoires sont extrêmement puissantes, larges et carrées, prognathes. Les yeux ont une forme ovale, sont bien écartés et grands, de couleur foncée. Les oreilles sont petites, avec la base un peu surélevée mais retombantes, d’une couleur légèrement plus foncée que le reste de la robe. Le cou est très fort. Le thorax est puissant et profond ; le dos est large, les reins courts. Les membres sont gros. La queue, portée bas, ne dépasse pas le jarret.

Poil : court.
Couleur : unicolore acajou ou dans la gamme des fauves. Le masque rouge ou noir est obligatoire.
Taille : 60 à 68 cm pour le mâle et 58 à 66 cm pour la femelle
Poids : environ 50 kg pour le mâle et 45 pour la femelle

Origines et histoire

Ses origines sont les mêmes que celles des autres molossoïdes européens, c’est-à-dire asiatiques. Les premiers témoignages dont nous disposons sur le Dogue de Bordeaux datent du Moyen Âge : la tour gothique d’une église de Carcassonne, bâtie au XIVe siècle, est décorée d’une tête de chien qui ressemble beaucoup au Dogue. Les témoignages écrits parlent cependant d’un certain Chien d’Aquitaine, utilisé comme chasseur et comme gardien et employé aussi dans les combats contre d’autres animaux. Il y avait trois types de Chiens d’Aquitaine : le Toulousain, le Parisien et le Bordelais. Ce dernier serait précisément l’ancêtre du Dogue de Bordeaux actuel.

Caractère et aptitudes

C’est un chien de garde (qu’il pratique instinctivement et sans aucun dressage), mais il peut aussi être un très bon chien de compagnie. Très doux en famille, très attaché aux enfants, le Dogue de Bordeaux n’est jamais agressif sauf quand il remplit son rôle de gardien ou parfois envers les autres chiens du même sexe. Il a un caractère très équilibré même s’il est difficile de le retenir une fois qu’il a « décidé » qu’il existait un danger pour lui ou pour son entourage.

Caractère

Affectueux :

Malgré son gabarit puissant et impressionnant, ce molosse est affectueux et proche de son groupe social. En cela, c’est un très bon compagnon de vie au quotidien qui cherche toujours le contact de ses maîtres pour obtenir une marque d’affection.

Joueur :

De nature peu sportive, ce dogue pourra volontiers participer à des séances de jeu mais elles ne devront pas impliquer une trop forte dépense physique.

Calme :

Le Dogue d’Aquitaine, comme on peut également l’appeler, est un chien paisible qui n’a pas besoin de beaucoup d’exercice pour être pleinement épanoui.

Cette nature calme implique la nécessité d’un maître doux, patient et respectueux.

Intelligent :

Malgré les apparences, ce chien puissant est relativement malléable, il se plie volontiers aux différents commandements de son maître, tant qu’il y perçoit de la cohérence.

Chasseur :

Chez ce dogue, l’instinct de prédation n’est que très peu développé. Il préfère largement rester auprès de son maître pour le protéger que partir à la poursuite d’une éventuelle proie.

Craintif / méfiant avec les inconnus :

Très protecteur envers les siens, le Mastiff français reste très réservé lorsqu’il rencontre un étranger. Il a besoin de temps pour accorder sa confiance et la moindre incohérence dans l’attitude d’un intrus pourra déclencher cet excellent chien de garde.

Indépendant :

Ce grand molosse à l’allure impressionnante est très attaché à son maître et apprécie plus que tout passer du temps avec lui. S’il est seul et exclu de la vie familiale, il n’est pas bien dans ses pattes.

Comportement

Supporte la solitude :

Le Dogue d’Aquitaine est un chien sensible qui préfère en tout point être entouré des membres de son groupe social plutôt qu’être isolé. La solitude ne lui sciait absolument pas et il pourrait se montrer très destructeur en cas d’absences prolongées.

Un apprentissage précoce et progressif de la bonne gestion de la solitude doit donc être mis en place dès l’arrivée du chiot Dogue de Bordeaux à la maison.

Facile à éduquer / obéissant :

Au vu de son gabarit puissant, le Dogue de Bordeaux doit être éduqué et socialisé dès son plus jeune âge pour éviter tout débordement une fois adulte.

Les mâles peuvent se montrer plus difficiles que les femelles mais leur volonté de faire plaisir à leurs maîtres et passer du temps auprès d’eux rend les séances d’éducation agréables et productives.

Les points clés à travailler sont la marche en laisse sans tirer (au vu de la grande puissance du chien adulte), l’apprentissage du “au panier” pour éviter qu’il n’accueille les invités de manière trop brusque, ainsi que les rencontres congénères contrôlées, positives et régulières pour le développement et le renforcement des codes canins.

L’éducation doit bien entendu respecter les principes de l’éducation positive mais ne doit en aucun cas être trop laxiste. Fermeté, assiduité et patience sont les maîtres mots pour obtenir des résultats avec ce chien qui peut se montrer parfois difficile si ces trois éléments ne sont pas réunis.

Aboiement :

La puissance, le courage et la détermination de ce chien lui permettent de ne pas avoir besoin d’aboyer pour dissuader d’éventuels intrus et/ou les faire fuir. De fait, les aboiements chez ce dogue sont très rares.

Par ailleurs, malgré son fort instinct de garde, le French Mastiff comme les anglo saxons l’appellent, ne prête que très peu d’intérêt à ce qui se passe en dehors de son environnement familier. De fait, il ne sera pas du genre à aboyer dès qu’une voiture ou des promeneurs passent dans la rue.

Fugueur :

Encore une fois, son instinct de protection des siens est tel que l’idée de prendre la poudre d’escampette est inenvisageable pour ce puissant molosse.

Destructeur :

Au vu de sa puissance et de son désamour pour la solitude, ce chien peut se montrer destructeur pour extérioriser son mal-être et/ou pour s’occuper.

Puis, comme beaucoup de chiens, c’est davantage lorsqu’il est chiot que le Dogue de Bordeaux sera le plus destructeur, notamment pour faire ses dents et tester les limites qui lui sont fixées.

Gourmand / glouton :

Bon mangeur, ce molosse ne refusera jamais sa gamelle ni une bonne friandise en récompense d’une bonne action. Cela fait de ce chien un sujet potentiellement sensible à l’embonpoint, il faut donc se montrer vigilant.

Chien de garde :

Ancien chien de combat, le Dogue de Bordeaux est doué pour la garde qu’il assure avec vigilance et courage, mais sans agressivité.

Ce gardien né sait bien faire la différence entre des invités et des intrus et sait surtout se montrer dissuasif s’il sent que cela est nécessaire.

Très loyal et fiable, on peut compter sur ce molosse pour garder la maison ainsi que ses occupants !

Premier chien :

Ce chien a un coeur d’or, il est affectueux, tendre et amical avec les membres de son groupe social. En cela, il peut être un bon chien pour une première adoption. Mais attention à sa puissance qui, si elle n’est pas contrôlée, peut faire des dégâts.

Des maîtres novices et trop permissifs pourraient rapidement se laisser dépasser par ce chien. S’il sent une faiblesse, ce molosse n’hésitera pas à en profiter.

Conditions de vie

De préférence dans le jardin, avec des incursions fréquentes dans la maison.

Dogue de Bordeaux en appartement :

Bien entendu, de par son gabarit quelque peu imposant, le Dogue de Bordeaux est un chien qui a besoin d’espace. Toutefois, le fait qu’il ne soit pas très gourmand en dépense physique ne nécessite pas forcément un vaste espace extérieur.

En revanche, une maison avec un jardin sera toujours préférable, ne serait-ce que pour que le chien puisse s’aérer le corps et l’esprit régulièrement.

Néanmoins, que le chien ait un accès extérieur régulier ou non, il devra bénéficier de promenades quotidiennes, en dehors de chez lui, au moins deux fois par jour (davantage si le chien vit en intérieur, évidemment).

Besoin d’exercice / sportif :

Deux sorties par jour peuvent suffir à répondre aux besoins de ce chien peu sportif mais néanmoins en demande de promenades.

Les balades permettent à la fois de dépenser physiquement, mentalement, socialement et de manière olfactive le chien, mais aussi de renforcer la relation interspécifique maître-chien ainsi que consolider son éducation (marche en laisse, rappel, statique, etc.).

Des activités de pistage et d’obédience peuvent être proposées à ce chien qui adore passer du temps avec son maître. Attention aux activités canines qui demandent un effort physique trop intense, elles ne conviennent pas du tout à ce molosse.

Voyage / Facilité de transport :

Se balader avec ce chien imposant est tout à fait possible, et c’est d’ailleurs très bon pour son équilibre et le maintien de sa socialisation. Mais il est vrai que les voyages peuvent être compliqués.

La voiture doit pouvoir accueillir une caisse de transport adaptée à la taille du chien. Les voyages en train obligent le port de la muselière et la tenue en laisse (pour toutes les races de taille moyenne à grande). Et en avion, de même qu’en voiture, une caisse de transport aux normes sera nécessaire (et parfois très coûteuse) et le chien devra obligatoirement voyager en soute.

Par ailleurs, et c’est bien dommage, le physique atypique de ce chien fait souvent peur aux gens et il est parfois même considéré comme un chien catégorisé et donc (dans l’esprit de beaucoup) potentiellement méchant. Ce qui ne rend pas les voyages et transports très aisés.

Enfin, la caractéristique physique du museau de ce chien, la brachycéphalie (nez écrasé) ne lui permet pas de pouvoir rester longtemps dans un endroit confiné sans souffrir de problèmes respiratoires.

Compatibilité

Le Dogue de Bordeaux et les Chats :

Le Dogue de Bordeaux peut tout à fait vivre de manière pacifique avec des chats mais pour que l’entente soit optimale, il est indispensable qu’une habituation précoce et positive ait été faite dès le plus jeune âge du chiot, de préférence avant ses 3 mois.

Le Dogue de Bordeaux et les Autres chiens :

De même que pour les chats, l’entente avec les congénères ne sera possible que si le chiot Dogue de Bordeaux a bénéficié d’une socialisation précoce et de qualité.

En effet, particulièrement jusqu’aux 3 mois du chiot, au moins, des rencontres contrôlées, toujours positives et régulières doivent être proposées pour tout d’abord répondre aux besoins sociaux du chien, mais aussi pour développer et renforcer ses codes canins, essentiels à son bon équilibre.

Par la suite, les rencontres doivent toujours être proposées une fois adulte car même un chiot bien socialisé, s’il ne fait pas de rencontres congénères pendant longtemps deviendra un chien adulte désocialisé.

Enfin, attention aux mâles entiers qui pourraient avoir des difficultés à s’entendre avec les chiens de même sexe.

Le Dogue de Bordeaux et les Enfants :

C’est un chien costaud qui peut au premier abord faire peur aux enfants, mais en réalité c’est un chien adorable qui s’entend généralement très bien avec les enfants qui le respectent. 

Bien entendu, il faut faire attention à ce que certaines règles soient respectées, notamment pour éviter les incidents liés à la grande différence de gabarit entre un Dogue de Bordeaux adulte et un jeune enfant par exemple.

Le Dogue de Bordeaux et les Personnes âgées :

Ce dogue d’Aquitaine convient à de nombreuses personnes, tant qu’elles sont capables de répondre à ses besoins avec fermeté et se montrer disponible pour le balader régulièrement.

Beaucoup de situations familiales conviennent à ce molosse mais les personnes âgées semblent ne pas être compatibles avec le gabarit et la force de ce chien. De plus, malgré son besoin modéré de dépense, le dogue n’est pas fait pour une vie sédentaire.

Santé

Il doit vivre à l’air libre, surtout quand il est encore très jeune, pour pouvoir développer au mieux sa structure.

Résistant / robuste :

Le Dogue d’Aquitaine est un chien à la constitution robuste et solide mais il est tout de même sujet à quelques affections et autres problèmes de santé.

Supporte la chaleur :

Comme beaucoup de chiens brachycéphales (nez écrasé), la chaleur n’est pas la bienvenue. En effet, ce chien ne parvient pas à réguler correctement sa température au vu des difficultés respiratoires qu’engendre sa morphologie.

Il convient donc de veiller à proposer de l’eau fraîche à volonté ainsi qu’un coin à l’ombre à ce chien lorsqu’il fait très chaud et de privilégier des balades tôt le matin et tard le soir.

Supporte le froid :

Ce molosse peut supporter le froid, il est d’ailleurs habitué à vivre dehors la plupart du temps. Mais attention tout de même aux températures extrêmes car son poil est somme toute assez fin.

Tendance à grossir :

Si l’alimentation qui lui est proposée est adaptée, que des sucreries ne sont pas distribuées avec excès et que des balades régulières lui sont accordées, le Dogue de Bordeaux pourra sans problème garder son poids de forme.

Maladies fréquentes :

Toilettage et entretien

Le poil court du Dogue de Bordeaux ne nécessite que très peu d’entretien. Les rides de son visage devront toutefois être soigneusement nettoyées pour éviter tout risque d’infections. Il en est de même pour ses oreilles et ses yeux.

Le toilettage ne sera pas nécessaire, sauf si le chien est vraiment sale bien entendu. Pour le reste, de simples brossages réguliers suffisent à maintenir la beauté et la qualité de son pelage.

Perte de poils :

La perte de poils ainsi que les mues sont modérées chez ce puissant molosse. Il faudra simplement augmenter la fréquence des brossages lors des mues, à l’automne et au printemps notamment.

Prix

Le prix d'un Dogue de Bordeaux varie en fonction de ses origines, son âge et son sexe. Il faut compter en moyenne 1500€ pour un chien inscrit au LOF.

Le budget mensuel est assez conséquent puisqu’il oscille entre 60 et 70€/mois. Cette somme permet de répondre aux besoins physiologiques du chien.

Espérance de vie moyenne : environ 11 ans

Remarques et conseils

On dit du Dogue de Bordeaux qu’il a une tête de « boxeur sonné » et malgré son aspect d’athlète trapu c’est un exemple splendide de beauté fonctionnelle. Ce chien n’est pas aussi répandu qu’il le mériterait.

En raison de sa morphologie brachycéphale (nez écrasé), le Dogue de Bordeaux ronfle et bave beaucoup.

11 commentaire(s)
un chien n'est toute ma vie
Le dogue de Bordeaux est idéal pour les enfants. Il n'aboie que très rarement et est très joueur avec les enfants.
Ça y ai j'ai mon chien un vrai petit amour je l'adore mais attention il fait pleins de bêtises, mais il est très calme qd il dort bien sur :-) il faut faire gaffe pq qd il joue il peut mordre mais pas agressivement juste pr jouer. Sinon c un vrai amour avc ma petite sœur, qd ma sœur se mais sur le ventre complètement allonger Jango lui grimpe dessus et lui lèche le visage. Mais faites attention pq cette race de chien aime les doudous, les chaussettes, les robes... Alors moi qd il venue la première fois à la maison le soir qd on c coucher il n'a mm pas pleurer il a juste dormit des son panier. Je l'adore c vraiment un très très bonne race de chien. :-)
dogue de bordeaux non lof=catégorie 1
J'ai moi mm un Dogue de Bordeaux, un chiot pr. l'instant, si je peux me permettre je vous conseils les croquettes Pro Plan.

Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)