Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Le vaccin contre la leishmaniose chez le chien : pourquoi et pour qui ?

Vendredi 02 Avril 2021 |

La leishmaniose du chien est une maladie grave transmise par un moustique spécifique, le phlébotome. Les traitements existants peuvent soulager l’animal, mais jamais le guérir complètement. La prévention de cette terrible maladie passe par la lutte contre le moustique et s’avère souvent compliquée et fastidieuse. Depuis quelques années, un vaccin contre la leishmaniose canine est disponible chez les vétérinaires. C’est une vaccination sûre et correctement efficace.

Les symptômes de la leishmaniose du chien sont variés, allant de signes dermatologiques (squames et croutes) à des troubles plus généraux comme un amaigrissement, des saignements ou une insuffisance rénale. La maladie est assez répandue dans l’espèce canine (environ 200 000 chiens infectés en France) pour que les scientifiques aient développé un vaccin. Mais cette vaccination contre la leishmaniose canine est-elle indispensable ?

Dois-je faire vacciner mon chien contre la leishmaniose ?

Pour répondre à cette question, il faut remonter aux causes de cette pathologie. La leishmaniose est due à un parasite Leishmania infantum. Ce pathogène est transmis au chien via une piqûre de moustique, mais pas n’importe quel moustique : le phlébotome. Il s’agit d’un petit insecte de la grosseur d’un moucheron. Le phlébotome ne se développe pas partout ; il vit essentiellement dans le sud de la France où il est actif d’avril à octobre. Il n’y a pas de transmission de canidé à canidé.

Les chiens exposés à la leishmaniose sont donc ceux qui vivent ou séjournent régulièrement ou occasionnellement dans le sud, surtout au niveau du pourtour méditerranéen. Cependant, à cause du réchauffement climatique, l’aire de la maladie a tendance à s’étendre vers le nord. Il peut aussi exister des cas sporadiques dans d’autres régions.

Au niveau international, de nombreux pays sont touchés : on rencontre la leishmaniose du chien dans le bassin méditerranéen mais aussi dans différentes zones tropicales ou tempérées chaudes comme le Brésil.

Le vaccin contre la leishmaniose chez le chien : pourquoi et pour qui ?
smrm1977 / Shutterstock

Il est fortement conseillé de faire vacciner votre chien contre la leishmaniose si vous vivez ou passez régulièrement des vacances dans une de ces régions. En cas de séjour occasionnel, une protection efficace contre les phlébotomes peut être suffisante. Pour cela vous pouvez avoir recours à des colliers ou des pipettes insecticides. Assurez-vous bien qu’ils portent la mention « réduction du risque d’infection par Leishmania infantum » ou « activité répulsive contre les phlébotomes » et qu’ils soient correctement appliqués.

Comment marche le vaccin contre la leishmaniose du chien ?

A l’heure actuelle, il n’existe qu’un vaccin contre la leishmaniose canine sur le marché : le Letifend® du laboratoire MSD santé animale. Auparavant, les laboratoires Virbac commercialisaient leur propre vaccin, le Canileish®, mais ils viennent d’en abandonner la production.

Letifend® utilise une technologie à la pointe ; On injecte au chien une protéine recombinante. Il s’agit d’un fragment de leishmania (la protéine Q) qui va être reconnu par le système immunitaire de l’animal, ce qui lui permettra d’être protégé lors d’une éventuelle infection. Cette protéine est dite recombinante car elle est produite en laboratoire par des virus spéciaux auxquels on a ajouté un gène de leishmania infantum afin qu’ils puissent produire en quantité cette protéine Q. Pour information, un candidat vaccin du groupe Sanofi utilise cette technique contre la Covid-19 (il s’agit alors de produire la protéine spike). Cette technologie est aussi couramment utilisée pour les vaccins contre la grippe des humains.

Le vaccin Letifend® s’injecte à partir de 6 mois. Une seule injection est nécessaire, mais il faudra ensuite faire des rappels tous les ans. La protection débute environ 4 semaines après la primo-vaccination. Si le chien vit en région à risque, il est conseillé de le tester avant la première injection vaccinale pour s’assurer qu’il n’est pas déjà porteur du parasite (auquel cas le vaccin serait inutile, mais pas dangereux). Une simple prise de sang suffit. Les études ont démontré que ce vaccin était efficace à 72%. Il s’agit donc d’une protection intéressante mais qui n’est pas parfaite et qui ne dispense pas de continuer à protéger son chien contre les phlébotomes.

Le vaccin contre la leishmaniose chez le chien : pourquoi et pour qui ?
Tyler Olson / Shutterstock

Le vaccin contre la leishmaniose du chien est bien toléré. On peut observer des démangeaisons transitoires au niveau du site d’injection.

Et la leishmaniose du chat ?

Le chien n’est pas le seul animal à être infecté par leishmania infantum. Le lapin, l’humain (environ 30 cas/an) mais aussi le chat peuvent être touchés. La leishmaniose du chat est cependant beaucoup plus rare et peu étudiée.

Le vaccin Letifend® n’a pas été testé chez le chat et n’est pas utilisable pour cette espèce. Si vous vivez dans le sud de la France, vous pouvez protéger votre félin préféré avec des pipettes d’insecticides adaptés ou un collier.

Il existe de nombreux vaccins disponibles en santé animal. En fonction de votre animal, de son âge, de son mode de vie, votre vétérinaire peut vous proposer un protocole vaccinal personnalisé. Si vous vivez sur le pourtour méditerranéen ou y séjournez régulièrement, le vaccin contre la leishmaniose du chien est assurément une option intéressante pour protéger au mieux votre compagnon.

Isabelle Vixège
Dr vétérinaire

Dois-je faire opérer mon chien de la cataracte ?

> La santé de votre chien est aussi une priorité.
Assurez le avec notre partenaire Assur O'Poil.

# vétérinaire, santé animale, vaccin, leishmaniose
Crédits photo :

PRESSLAB / Shutterstock

0 commentaire(s)
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)