Publicité

Comment faire face à la mort de son animal ?

deuil mort animal de compagnie deuil mort animal de compagnie
© pete1074instagram - Flickr
La rédaction

Publié le

Après des années passées au sein de la famille, un animal de compagnie en devient un véritable membre, et faire face à sa disparition est souvent une épreuve très douloureuse. Faire son deuil est loin d’être évident. Cela prend du temps, et bien souvent, on ne sait pas comment s’y prendre pour faire face à un tel évènement, tant d’un point de vue pratique qu’émotionnel.

"Peu importe la façon dont ça se produit, nous ne sommes jamais prêts émotionnellement pour la mort d’un bien-aimé animal de compagnie" souligne le professeur Wallace Sife, psychologue et fondateur de l’Association pour la perte et le deuil d’un animal de compagnie de New York (Association for Pet Loss and Bereavement).

Accepter son chagrin

La façon la plus saine d’honorer la mémoire de son compagnon est de reconnaître son besoin de pleurer avant de pouvoir guérir son chagrin, affirme de son côté le Dr Lorri Greene, qui anime des groupes de soutien pour les personnes ayant perdu leurs animaux à San Diego.

Comme pour la perte d’un proche, un parent ou un ami, le deuil d’un animal de compagnie passe par plusieurs étapes, du déni à l’acceptation en passant par la colère.  "Ce processus peut prendre plusieurs jours, semaines, voire des mois, et tout le monde ne le traverse pas de façon linéaire, explique le Dr Greene. Il n'est pas rare de se sentir mieux, puis de ressentir à nouveau de la colère, et de se sentir déprimé."

La culpabilité est en outre souvent très douloureuse, lorsque l’on a dû faire euthanasier son animal parce que les traitements dont il avait besoin étaient trop coûteux, ou lorsqu’il perd la vie dans un accident.

Comment faire son deuil ?

Pour se remettre de la mort de son animal, quelles que soient les circonstances dans lesquelles elle est survenue, les experts livrent de précieux conseils.

Pour commencer, il est primordial de s’accorder le droit d’être malheureux. Lutter contre ses émotions peut engendrer stress et fatigue physique et n’aide en aucun cas à les affronter. Un jour ou l’autre, elles finiront par ressurgir.

Tentez de trouver du réconfort auprès des personnes qui sauront vous comprendre. Tournez-vous vers ceux qui aiment les animaux et partagent votre compassion pour eux. Quant à ceux qui essaient de minimiser votre chagrin, ne les écoutez pas ! Mieux, évitez-les pendant quelque temps. "Ceux qui n’ont jamais eu d’animal de compagnie sont susceptibles de porter des jugements critiques sur votre deuil" explique le Dr Sife.

Il est également important d'accepter le fait que votre animal disparu ne pourra jamais être remplacé. Si vous vous sentez prêt à adopter un autre chien ou un autre chat, ne le faites pas pour retrouver votre ancien animal en lui.  Adoptez et aimez votre nouveau compagnon pour son caractère unique, et ne le comparez pas à celui que vous avez perdu.

Prenez soin de vous !

Quand on va mal, il est important de parvenir à prendre soin de soi, à s’accorder des moments de détente, de plaisir. Offrez-vous de bons repas, faites du sport, des activités que vous aimez. Pourquoi ne pas partir quelques jours en vacances, s'évader le temps d'un week-end ?

Honorer la mémoire de son animal

Il est important, pour pouvoir faire son deuil, de prendre le temps de faire ses adieux à son animal. Organiser une cérémonie, ou même un véritable service funéraire, s'avère réellement "thérapeutique" affirme le Dr Sife. Mais selon lui, "la meilleure façon d'honorer la mémoire de son animal est de comprendre comment on est devenu une meilleure personne grâce à sa présence dans notre vie".

Plutôt que de penser à tout ce que l'on ne pourra plus faire avec son fidèle compagnon, ce sont les souvenirs heureux qu'il nous a laissés qu'il faut se remémorer.

Laisser un commentaire
33 commentaires
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

Je suis particulièrement touchée par cet article, j'ai perdu récemment ma minette adorée, je lui ai rendue hommage sur mon blog et j'ai évoqué le deuil animal si ça peut aider d'autres lecteurs. http://www.pasbetes.com/faire-le-deuil-de-son-animal-de-compagnie-pas-facile/
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

J'ai lu cet article avec assiduité car à chaque fois que je pense au jour ou mon "meilleur ami" partira j'en ai les larmes aux yeux j'appréhende vraiment ce moment car je ne peux concevoir ma vie sans lui et plus il vieilli plus je m'inquiète je sais qu'un jour tout sera terminé et je redoute ce jour .J'ai eu d'autres chiens (2) mais je ne peux pas expliquer lorsqu'ils sont partis j'ai été à chaque fois trés touché et peiné,mais là j'ai le sentiment que c'est différent,je passe énormément de temps avec lui et sa présence m'est essentielle.J'espère être assez forte le jour ou ça arrivera et j'espère que mes souvenirs apaiseront ma peine
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

je suis heureuse de voir que, oui, lorsque l'on perd son animal, nous sommes désemparée, déstabilisée! j'ai du faire euthanasier ma "bouille de poil", cancer aux poumons et trois hernies discales, la décision fut rude, elle s'est laissée aller lorsque son maître a accepté de la faire partir! nous l'avons accompagné jusqu'au bout, elle est partie dans mes bras entourée de son maître et sa petite maîtresse (ma fille). les jours qui ont suivis, je devenais folle, comme si on m'avait enlevé une partie de moi, j'ai été déstabilisé,mon chagrin était immense, et je n'avais pas ressenti les mêmes émotions pour le décès de ma mère.je me posais des questions, j'ai lu plein d'articles sur le net, traitant le sujet, et cela m'a apaisé de voir que non je ne suis pas folle, oui, je dois faire mon deuil, car nous la considérions comme un membre de la famille. Il y a des hauts et des bas, le deuil se fait. n'ayons pas honte, d'avoir aimé un animal qui nous a tout donné, sa confiance, sa fidélité, sa loyauté et son humeur toujours égale!
Bastetina
Bastetina
Ma chienne n'a que 4 ans mais j'ai déjà terriblement peur du jour où elle me quittera... J'en fais même des cauchemars la nuit ! Pourvu que ce soit dans très très longtemps...
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

j'ai perdu mon bouledogue francais Prince y a presque 2 ans et je me sens toujours coupable j'aurai du etre là à ce moment là mais j'ai été hospitalisée, je n'ai pas pu lui dire au revoir sniiff
Marilou68
Marilou68
Ma chienne va déjà avoir 10 ans, comme le temps passe vite.
Rien que de penser qu'elle va me quitter j'en ai les larmes aux yeux snif, snif.
Pour moi Vanille (ma chienne) c'est plus qu'une chienne, pour moi elle est comme une petite soeur sur laquelle je veille, je me suis vraiment attachée à elle et j'espère qu'elle ne va pas me quitter trop vite.
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

j ais perdue ma chienne joyce il y a 5 ans elle avait 14 ans je l ais soigniez mais un moment la question se pose alors j ais voulut quelle parte dignement j ai demander a mon veto de rester jusque au bout donc elle a fermée ses yeux son museaux contre mon nez tres dur a faire mes je lui devais car pendant toute ses année de bonheur passer avec elle je ne pouvais faire autrement pour lui dire merçi de son amour
j ai mis 5 ans pour avoir un autre chien holly mais pas la même race voila une autre histoire d amour commence que du bonheur est toute ma petite famille enfant petit enfants et mon mari est heureux
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

Moi j'ai 3 chats qui vont bientôt avoir 6 ans et le temps passe trop vite qu'on se rend pas compte tout de suite, mais j'ai vraiment pas envie de les perdre, pour nous, c'est des membres de la famille et j'en ai les larmes aux yeux quand je pense à ça...
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

je sais cela fais depuis longtemps que mon chien est mort et aujourd hui je me confie a ce site car 2 ans après la mort de mon chien dans ma salle de bain j ai commencé a pleurer a regretter et a me dire pourquoi je n ai pas passé plus de temps avec lui sa mort étais terrible. vous savez quand j ai vu mon chien partir avec mes parents dans la voiture avec mon renoir(chien) et que je le regardais partir je vous jure que cela ne me faisais pas du bien. bref je l ai regretté et je suis la pour vous dire comme quoi on peux pleurer pour son chien après des année et que il faut aller devant et jamais se retourner
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

Il y a seulement 5 jours que j'ai perdu mon fidèle compagnon qui avait 13 ans et 11 mois. J'ai dû le soulager chez le véto car il souffrait d'insuffisance cardiaque depuis 1 an 1/2, l'oedème qu'il avait le faisait souffrir. C'est effectivement très dur, je passe par des hauts et des bas, les larmes viennent facilement (normal). Je l'ai récupéré et l'ai enterré dans mon jardin car j'ai suffisamment de place pour mon titou. J'ai lu les différents commentaires concernant la perte d'un toutou et je comprends les troubles que celà peut occasionner. Merci de vos réponses.
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

Bonjour à tous.

Depuis ce lundi 01 juillet 2013, ma vie a partiellement changée. Mon petit Davis, magnifique mâle de race Boulledogue Français de 5 ans et demi tout juste est tragiquement décédé, happé par une camionnette juste en face de chez moi. Il a entrouvert le portillon qui donne sur un axe principal de mon village pour rejoindre le trottoir d'en face pendant que je déshabillais ma fille que je reprenais de chez la nounou quelques instants plus tôt. J'ai alors entendu un bruit sourd et me suis précipité dehors puis je n'ai pu que constaté le drame...J'ai juste eu le temps de lui souffler quelques mots à l'oreille car je savais au fond de moi qu'il n'y aurait rien à faire, même si on s'obstine à croire le contraire, il a juste tourné son oeil vers moi, remué la queue puis a rendu son dernier soupir, comme pour me dire merci de ces 5 années passées auprès de moi et mon épouse, comme pour dire au revoir...

A l'heure où j'écris ce message, c'est encore frais me direz vous. Je suis effondré, détruit par le chagrin, car dans ma famille, chaque animal de compagnie (essentiellement des chiens) sont des membre de la famille à part entière. J'ai le sentiment que je ne vais jamais me remettre de cette perte tragique que je ne réalise toujours pas. J'appréhende particulièrement le matin au levé (je cherchais après lui le lendemain) et lorsque je rentre du travail (moment privilégié de fête entre nous).
Je vous supplie de m'aider car je suis totalement déboussolé, je pleure continuellement au point que j'ai l'impression que mes yeux deviennent une fontaine intarissable, même au travail...
Je me recueille le soir sur sa tombe en allumant une bougie et en soufflant des bulles à savon(son loisir était de les gober une par une), mais là encore ma douleur ne s'apaise pas...
Merci pour vos réponses

RIP Davis! Tu me manques.
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

Le chien à ma belle-mère et mon père est mort le 1er juin. Il souffrait depuis quelques jours, donc ils ont décidés après l'anniversaire de ma belle-mère de l'euthanasier à 10 ans. Ça faisait 4 ans que je le connaissais. C'est triste, mais j'ai au moins une photo de lui.
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

Il y a six ans mon regard a rencontré celui d' un chien en piteux état dans un box de la spa à Québec. Il allait être euthanasié. Son regard était grave, profond, et noble. Il ne jappait pas, ne sautait pas comme les autres. Je lui ai promis de revenir le chercher. Je l'ai adopté. Mon premier chien. Véto, médicaments, toilettage. Je l'ai appelé Boris, pour lui donner un nom slave car il ressemblait à un berger russe. Boris s'est rétabli. Un ange de douceur, de tendresse venait d'entrer dans ma vie. Sa présence était une lumière d'amour qui éclairait ma vie. Toujours avec moi, partout. Il m'attendait au retour du boulot. On allait dans les bois chaque jour, qu'importe le temps. Boris m'a veillé quand je n'étais pas en forme. Il a vieilli, problème d'arthrose, les ballades se racourcissaient. Véto tous les mois... Câlins intenses, les yeux dans les yeux. Boris s'endormi dans bras, la semaine dernière dans une pièce impersonnelle ,une salle des urgences vétérinaires. Mon chagrin est une douleur de l'âme qui ne me quiite pas. Un immense et constant sentiment de totale vacuité. La peur de rentrer le soir à la maison pour trouver une maison sans lui, tout ces lieux qui ramènent des souvenirs, et mon épouse qui ne comprend pas vraiment mon désarroi. Perdre son chien c'est une déchirure de l'âme, une brûlure que l'on ressent dans tout son être. Au moment de son départ, je lui ai demandé d'être celui qui m'accueillera le jour où à mon tour je passerai de l'autre côté.
Vous qui partagez votre vie avec votre chien, chérissez chaque seconde de sa présence à vos côtés. La peine est immense quand ils nous quittent, mais peu importe la souffrance, pourvu qu'on les ait aimés incondionnellement.

Patrick
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

J'ai 14 ans et mon chien en avait 10 lorsqu'il est décédé, il est parti il y a environs 3 semaine et la douleur est toujours aussi forte. Mon chien s'appelait Oscar et était un boxer très attachant. Il était comme un frère pour moi, et il me manque énormément. J'avais deux chien, je n'en ai donc plus qu'un ma maison me semble bien vide malgré la presence de mes deux soeurs, de mes parents, mes deux chats et de ce petit chien qui se sent bien seul maintenant. Il presente beaucoup des symptome de la dépression et cela me brise le coeur. Oscar est décédé brutalement il allait très bien quelques jours avant sa mort, le week end de la fête des pères il a commencer à convulser et à baver très abondamment, on a donc été en urgence au veto, qui l'a garder en observation toute la nuit, il avait apparemment 41 de fièvre. Nous l'avons recupéré le matin même car il allait apparemment mieux nous recevions des amis le soir donc il s'est surement senti un peu seul, il essayait tant bien que mal de marcher et de venir nous voir et quand il etait seul il se mettait à pleurer. Il ne dormait plus et je sentais qu'il n'allait pas vraiment mieux.. J'ai été reveiller le lendemain matin par ma mère les larmes aux yeux, il avait recommencer à convulser nous avons donc dut mettre fin à ses jours en l'euthanasiant. Il avait surement une tumeur au cerveau. Je suis brisée il me manque tellement j'ai perdu une partie de moi. Je n'ai jamais été aussi triste de ma vie et dès que je me sens mieux la tristesse reprend le dessus et je pleure jusqu'a ne plus savoir m'arrêter.
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

Moi aussi j'ai perdu mon chat que j'aimais tant, il y a une semaine il s'est fait écrasé par une voiture alors qu'il revenait de chasser. J'aurais voulou l'enterrer mais il a été enlevé aussitôt après son décès. Ce fut un choc pour moi. Je comprends parfaitement ce que vous traversez tant chez moi aussi la douleur est profonde et présente. Il m'apportait tendresse, protection, fidélité et un amour infini. Il me manque énormément et laisse un vide dans ma vie. Il était l'image du bonheur, de la bonté, il ne méritait pas qu'on lui prenne la vie. C'est trop injuste. J"en pleure tous les jours. Il était un membre de la famille à part entière, je l'aimerai toute ma vie.
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

Bonjour moi mon chien a failli être euthanasié car il avait mordu quelqu'un mais si il mord encore il se fera euthanasié.C'est triste de perdre un animal mais il faut accepter la vie même si des fois c'est triste.J'avais aussi un lapin et un chat on les a fait euthanasiés et c'est plate mais c'est comme ça.
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

mon chien va se faire euthanasié :'(
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

Bonjour à tous,

Je viens de perdre mon chien qui se nommé Prince, il avait pratiquement 16 ans. Ce dimanche mes parents ont du se rendre chez le vétérinaire car il était pratiquement paralysé... Dur de le voir comme cela. Avec un léger espoir, je pensais que le vétérinaire aurait pu lui prescrire un traitement mais non ... la seule solution pour le soulager a été de l'euthanasier ... Je ne cesse de pleurer sa mort, comment faire, accepter sa mort après avoir grandi avec ce chien merveilleux, c'était un malinois. Très protecteur. Nous étions très proche l'un et de l'autre. Vous n'êtes pas obligés de me croire, mais je suis une personne malade qui souffre d'une grande dépression depuis 1 an, et je peux vous dire qu'il m'a beaucoup aidé, un ami qui ne m'a jamais tourné le dos, bien au contraire. Je sais que maintenant, il ne souffre plus, qu'il a été heureux au sein de notre famille mais sa disparition reste très douloureuse pour tout le monde et surtout pour moi. Je n'arrive pas à l'accepter, tout cela a été tellement vite et je n'ai pas eu le temps de lui dire au revoir ... :'(

Je tenais tellement à mon chien, plus qu'un ami fidèle ...
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

J'ai besoin de vos conseils, ma conjointe vient de perdre son chat tigre, le 31 octobre, il y avait 8 ans, j ai du l accompagner tellement elle etait en larme quand elle a appris la nouvelle et que j ai du l accompagner pour encore plus quand on a decidé de l enterrer et a chaque fois que je la vois, je sens sa souffrance et le fait est qu elle se sente seule, apres tout son chat c etait son chat avant de me connaitre, j aimerais lui offrir un nouveau chaton tigré pour son anniversaire prochainement, je sais qu il ne remplacera pas son chat mais au moins çà attenuera sa peine, je ne sais pas comment faire et comment elle l acceptera, que me conseillez vous ?
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

Mon chat est mort le 10 ; on s''y attendait ...Mais ...J'ai fait un malaise en l'apprenant !
J'ai sombré dans une crise de larmes terrible à la stupéfaction de mes filles , de mon mari ...A la mienne aussi d'ailleurs. Je l"attendais" donc j'aurais dû y être préparée ?
Eux oui ; pas moi. Est-ce que je croyais qu'il allait guérir comme ça ? En fait , je ne le voyais pas malade ou je refusais de le voir.
Je ne fonctionne même pas au radar , depuis le 10 ....je ne fonctionne plus....
Je ne pense qu'à LUI ...
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

Mickey , si ce chat lui vient de vous , elle l'aimera ..Bien sûr , il ne le remplacera pas dès le début mais , petit à petit...
Je dis toujours "plus jamais ! "
et en réalité...

Bon courage !
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

Ma petite Shit-shu 8ans est décédé mercredi soir dans mes bras durant l euthanasie .elle s était intoxiquer qui était mortel mais elle souffrait depuis 4 heures de temps.il fallait me convaincre de la laisser partir. Je la pleures depuis 60 heures ,elle me manque terriblement. J ai fait finir des photos aujourd hui ce qui m aidera peut-être à faire mon deuil mais en ce moment c est très douloureux.
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

On n'oublie jamais les animaux qu'on a vraiment aimés , Maryse...
Je regrette encore celle que j'ai perdue en 1984...La plus dure fut pour celle que j'ai eue pendant 15 ans.
Morte hier ? Non , il y a 12 / 13 ans ? Plus ?
Bien sûr , j'en ai eus d'autres mais non , on ne les oublie jamais...

Bon courage , Maryse !
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

Hier durant la nuit mon chien Django est mort.Je ne l'ai gardé que 2 ans mais il était tout pour moi... C'était un labrador que j'avais acheté à la spa. Il avait déjà 7 ans lorsque je l'ai eu et il était dans sa cage depuis longtemps. J'ai craqué pour ses yeux,il avait un regard un peu triste mais profond. Il s'est très vite habitué à sa nouvelle vie,il me suivait partout, lorsque je ne pouvait pas l'emmener avec moi il m'attendait derrière la porte et m'accueillait comme si on s'étaient quittés depuis 1 semaine , il dormait dans mon lit chaque jour et lorsque je ne dormais pas chez moi il allait se coucher devant la porte de ma chambre et il m'attendait. Il était hyper affectueux, il se blottissait souvent contre moi et venait tout le temps chercher des câlins et de l'attention. Lorsque je prenais la voiture il se mettait sur le siège avant et posait sa petite tête sur moi. Depuis qu'il est parti je me sens seule, je ressens un énorme vide et j'ai l'impression que je ne m'en remettrait jamais. C'était mon meilleur ami , lorsque j'allais mal il le comprenait directement.

Je me sens perdue
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

Bonjours,
J'ai 14 ans, et aujourd'hui le chat sur la photo, Héloise est morte. Cela faisait 2 ans que je l avais recueillis avec sa sœur, elles faisaient parti d'une association pour chat de races abandonnés. Je me souviens encore avoir bataillé pour avoir les deux, je sais que si elles devaient être séparées cela les déstabiliseraient et les stresseraient plus qu'autre chose. Alors aujourd'hui je suis très triste sachant que l'autre petite nous a quitté cette année, je n'arrète pas de pleurer cela va bientot faire 3heures que je ne m'arrete plus, c'était ma confidente, ma seule véritable amie, et maintenant j'ai l'impression d'avoir perdu mes repères, sachant que je suis une adolescente ma vie est pleine de fausses amies et de tristesse ainsi que de déception c'est pour cela que lorsque j'étais avec elle je me sentais libre et naturelle, je l'aimais et je l'aime très peu de gens comprendront mais voilà j'ai écris pensant que cela me soulagerais et effectivement cela est efficace, alors si vous aussi vous voulez de l'aide sachez que vous pouvez me parler.
Merci d'avoir lu jusqu'à la fin car je sais que ce message sera long..
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

Merci pour ces conseils ... Akina est partie mercredi 22 juillet, percutée par une voiture .... Elle aurait eu 2 ans le 29 juillet .. Trop jeune pour partir. Le chagrin est grand, très grand, tout me rappelle ce petit être doux et gris. Son regard aimant ne me quittera jamais..... Je le sais, elle sera toujours avec moi, elle veillera sur ses copains Mao et Kiki et très certainement sur notre bébé qui doit arriver ces jours ci ... Ma minette .... Anéantie est le mot d'ordre depuis presque 7 jours .... Je l'aime et l'aimerai toujours ...
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

mon petit cavalier king charles vient de mourir, renversé par une voiture, je me sens tellement coupable.. Je me sens vide et complètement anéantie.. Aujourd'hui il ne me reste que mes larmes et le temps...

Hopper, je viens de te perdre, c'est trop brutal, tu étais trop jeune, une grosse partie de moi est partie avec toi....je t'ai tellement aimée et tu me l'as tellement rendu cet amour.., je ne t'oublierai jamais, tu seras à jamais dans mon coeur.
Amelyste
Amelyste
Merci pour ces précieux conseils ! Mon adorable braque croisé labrador Rocky est décédé le 31 mai 2015 suite à une torsion d'estomac... Je suis terriblement bouleversée depuis ce jour et même en ayant fait une mini "cérémonie" rien n'y fait, surtout que je n'aurai pas de nouvel animal avant un bon moment. Je n'ai absolument pas l'habitude de vivre sans animal. Rocky était mon meilleur ami et il me manque comme jamais. Il en a fait des bêtises ! Mais qu'est-ce qu'il nous comblait ma famille et moi. Je comprends totalement les personnes endeuillées suite à la perte de leurs compagnons. Je reste sur wamiz malgré tout car j'en apprend énormément sur nos amis à quatre pattes et voir des personnes vivre le bonheur que j'ai connu avec Rocky m'aide à faire mon deuil.
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

Moi je viens de perdre mon lapin aujourd'hui et je ne sais pas trop comment accepter la nouvelle, il y avais une grande complicité entre elle et moi et c'est vraiment bizarre de se dire que elle ne sera plu la quand je rentre et tout mais grâce à vos conseils je pense pouvoir prendre le temps pour arriver à que je garde que les bons souvenirs memême si ça fait que quelques heures.
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

Ma poule est morte et j'y tenais beaucoup... Elle a fait un arrêt cardiaque. La plus grande poule a essayée de la défendre (même si elle a défendue une poule morte) elle est maintenant déplumées. Sinon je ne sais pas je me dis que c'est de ma faute et voilà... aidez moi svp... :( :( :( :(
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

Bonjour mes amis,

Ma mère m'avait offert un petit chat. Elle était un peu malade , je m'en suis occupais jusqu'à ce qu'elle se rétablisse . ensuite on est partis dans une autre ville , on a parcouru 450 km. Luna s'est très bien tenue pendant tout le trajet même quand on est descendu a l'air de repos , elle est resté a côté de son panier.

Luna était d'un caractère calme même si elle était jeune . elle était très gentille et demandait beaucoup de câlins et d'amour .

Elle m'aimait beaucoup. Le matin elle m'accueillait avec ses petits miaou . Quand j'allais a la salle de bain, elle attendait gentillement devant la porte jusqu'à ce que je sorte.

Pour vous dire, rien que le fait qu'elle entendait ma voix si je n'était pas a côté d'elle , elle devenait folle ! Elle dressait ses oreilles et cherchait partout jusqu'à me trouver et me faire des papouilles.( oui oui c'était bien un chat !)

Le jour où j'ai voulu lui faire les vaccins pour pouvoir sortir du territoire , tout a basculé.

Quelques jours après ses vaccins, Luna est devenu paralysé et allité. Elle ne bougeait plus que ses yeux et sa queue. Quand elle voulait quelque chose , elle ne miaulait plus mais gémissait . Je l'ai nourrie pendant environ 1 semaine avec du pâté a la seringue .

J'ai emmené Luna chez une très gentille veterinaire qui aime vraiment les animaux après en avoir vu 2 auparavant . Elle m'a dit que malheureusement Luna mourrait a petit feu.

Luna avait en fait une carence en vitamine B , et aucun des 2 vétos que j'ai vu avant ne l'avait remarqué . je leur disait que Luna était faible mais ils disaient non elle a rien .

Les vaccins contre la rage et le typhus l'ont tué.
Le veterinaire n'aurait pas du lui faire les vaccins alors qu'il a vu l'état de Luna et que je lui ai dit qu'elle était pas en forme .

Luna m'a quitté quelques jours après . Elle s'est endormi pour ne plus se réveiller .

Luna, par ce message je voulais te dire que je t'aime ma pepette et que jamais je t'oublierai . Aucun autre chat ne pourra te remplacer ma Loulou .

Je t'aime

Luna4ever and ever
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

Bonjour à tous les "mordus" d'animaux de compagnie,
J'ai dû faire euthanasier mon chien Tango le 24 décembre 2016 et il me manque terriblement. C'était un goldendoodle et il était tout pour moi. Je donnerais n'importe quoi pour le ravoir près de moi, lui faire un câlin, lui parler, prendre une marche avec lui, sentir sa chaleur et recevoir son amour si fidèle. Il était mon ami, mon bébé, mon éponge d'émotions et bien plus encore. La vie est cruelle parfois. ..Je ne peux m'enlever les dernières images que j'ai de lui lorsque nous l'avons accompagné mon conjoint et moi jusqu'à son dernier souffle, Il semblait complètement perdu et ne cessait de se coller à nous. J'avais peur pour lui mais je ne l'ai pas quitté une seconde à le rassurer et lui donner tout mon amour avant que le vétérinaire acheva sa dernière seconde de vie avec nous.

On me répète qu'il a eu une belle vie; c'est vrai je le reconnais mais n'empêche que je ressens un grand vide. Nous étions très soudé mon Tango et moi, il me suivait partout, il était le si affectueux avec tout'l monde. J'ai eu plusieurs chiens et chats dans ma vie mais Tango demeurera pour toujours mon toutou bien spécial.

Je pense à lui tout les jours et je n'oublierai jamais tous les beaux moments qu'il a apporté à ma vie.
Bisous mon toutou
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

A ma bouledogue caline , lors de notre première rencontre tu avait presque 3 ans , quand je t'ai vu je me suis dit mon dieu ce n'est pas du tout à ça que je m'attendais tu était maigre , le regard remplis de tristesse, assoiffés attacher a un radiateur à cette instant je le suis dis que je ne pouvais te laissée dans un endroit pareil. On a fait les papiers puis je t'ai emmener, en bas de l'immeuble tu as voulu me mordre quand je t'ai porter pour te mettre dans la voiture. Nous sommes rentrés et tu était perdu, le lendemain matin quand j'ai descendu les escaliers tu m'a grogner dessus. Puis après des heures de carresses et deux jours plus tard c'est à ce moment là que tu m'a donner tà confiance et que notre histoire à commencer et plus jamais tu m'a grogner dessus ni essayer de me mordre. Personne n'a jamais vu un chien comme toi ,me faire confiance à 100% , à avoir sans cesse peur que je t abandonne , nous sommes partis en vacances tt les ans, tu réclamer sans cesse des câlins tu me suivait n'importe où jusque dans les toilettes . Tu viens de partir vers le ciel il y a 17h ma douleur est immense , j'ai du mettre un terme a ta souffrance je me sens si coupable si tu savait à quel point tu me manque mon petit cochon. Tu ne pouvait pas te passer de moi tout comme je ne pouvais pas me passer de toi . Tu souffrais tellement, c'est la pire décision que j'ai eu à prendre je t'aime tellement . La maison est vide et ta présence me manque tellement. J'aimerais que tu me revienne mon coeur sera à jamais blessé de t'avoir perdu
Confirmation de la suppression

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer le commentaire ?

Connectez-vous pour commenter