Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Berger d'Anatolie

Berger d'Anatolie
Berger d'Anatolie
Autre(s) nom(s) :
Karabash, Chien de garde turc, Anatolian Shepherd Dog
Origine :
Section :
Molossoïdes

Caractéristiques physiques du Berger d'Anatolie

Le Berger d'Anatolie est un chien de forte taille, solidement planté, grand et de constitution puissante. La tête est large et forte. Les yeux sont plutôt petits par rapport à la dimension du crâne, bien détachés et enfoncés dans les orbites. Leur couleur va du doré au brun, suivant la couleur de la robe. Les oreilles, de taille moyenne, ont une forme triangulaire et sont arrondies aux extrémités ; elles retombent contre les joues et se dressent lorsque le chien est attentif. La queue est longue et atteint le jarret. Attachée assez haut, elle est portée bas au repos et légèrement incurvée ; lorsque le chien est attentif, elle est portée haut, l’extrémité incurvée sur le dos, en particulier chez les mâles.

Poil : court ou semi-long, dense, avec un sous-poil épais ; il y a des variations de longueur importantes suivant le climat.
Couleur : toutes les couleurs sont admises.
Taille : 74 à 81 cm pour le mâle et 71 à 79 cm pour la femelle
Poids : 55 à 70 kg pour le mâle et 45 à 60 kg pour la femelle

Origines et histoire

C’est une race très ancienne qui descend probablement des grands chiens de chasse de Mésopotamie. Avec le temps, la race a évolué pour s’adapter à une série de circonstances particulières : celles qui ont le plus influencé sa formation sont le climat (étés très chauds, hivers très froids), la façon de vivre des populations (sédentaires, semi-nomades ou nomades) et le type de travail.

Caractère et aptitudes

Affectueux :
Malgré son tempérament indépendant et fier, le Berger d’Anatolie apprécie les démonstrations d’affection et s’avère être très proche de son groupe social.

Joueur :
Cordial avec les enfants et amical envers tous les membres de son groupe social, ce chien apprécie passer du temps avec sa famille adoptive et, lorsqu’il est chiot, le Berger d’Anatolie peut se montrer joueur. Toutefois, son tempérament s’assagit considérablement avec l’âge.

Calme :
De nature sage, la force tranquille caractérise très bien ce molosse des montagnes aussi puissant que tendre. En famille, c’est donc un chien doux, fiable et même patient avec les enfants.

Intelligent :
Comme beaucoup de chiens de berger, le Berger d’Anatolie se montre particulièrement intelligent et docile, et a de belles capacités au travail, notamment pour la garde des moutons où il fait preuve d’initiatives.

Chasseur :
Bien plus gardien que chasseur, le Karabash, ainsi autrement nommé, n’a pas d’instinct de prédation très développé. Son rôle ancestral de gardien de troupeau le pousse à considérer avec respect les autres animaux, sauf s’ils se montrent dangereux pour sa vie ou celle des siens bien entendu.

Craintif / méfiant avec les inconnus :
Très distant avec les inconnus, ce chien se montre toutefois amical lorsque des personnes habituées et familières franchissent son territoire. En revanche, en l’absence de ses maîtres, il ne laisse personne entrer et se méfie de tous.

Indépendant :
Son standard officiel décrit de chien turque comme étant très indépendant, fier et sûr de lui mais à la fois docile et très intelligent.

Comportement

Supporte la solitude :
Même s’il est très proche de son groupe social et affectueux à son égard, l’Anatolian Shepherd Dog, ainsi appelé Outre Manche, est capable de rester seul à la maison où il prend très au sérieux son rôle de gardien.

Attention tout de même, les absences ne doivent pas être prolongées et surtout, avant et après chaque période de solitude, ce Chien de Berger d’Anatolie doit bénéficier de dépenses physiques et mentales de qualité.

Facile à éduquer / obéissant :
Le Kangal, comme on peut également l’appeler, est considéré comme étant un chien intelligent et docile, même s’il se montre très indépendant. Ce tempérament ne coïncide souvent pas avec une belle obéissance et pourtant, pour un molosse, ce chien est particulièrement réceptif.

Pour que son éducation soit réussie, il convient tout de même de l’amorcer dès le plus jeune âge du chiot Berger d’Anatolie pour éviter qu’il ne prenne de mauvaises habitudes.

Attention à ne jamais chercher un quelconque rapport de force avec ce chien géant car il pourrait rapidement considérer son maître comme un être incohérent et irrespectueux et donc cesser toute forme de coopération.

Pour désamorcer son côté parfois têtu, il est nécessaire de faire preuve de fermeté, de cohérence et de confiance en soi pour instaurer une relation solide. Les passe-droits doivent être évités tout en favorisant une éducation respectueuse des principes de l’éducation positive.

A noter que l’obéissance pour ce chien constitue un acte réfléchi et non conditionné. De fait, les commandements doivent être justes et sensés pour obtenir des résultats.

Aboiement :
L’aboiement est pour ce chien sa principale technique de dissuasion. Ainsi, lorsqu’il sent un danger, il n’hésite pas à hausser la voix. Une bonne éducation permet d’éviter les aboiements inutiles.

Fugueur :
Il est conseillé de clôturer l’environnement de ce chien de garde turque mais ce n’est pas pour éviter les fugues mais plutôt pour faire comprendre au chien les limites du territoire qu’il doit garder.

Il peut néanmoins tout à fait vivre en liberté à la campagne si l’environnement est suffisamment sécurisé. Il se fera alors ses propres limites et aura à coeur de veiller à ce que personne de mal intentionné ne vienne perturber la tranquillité du foyer.

Destructeur :
S’il s’ennuie, qu’il n’est pas suffisamment stimulé et qu’aucune mission ne lui est confiée, ce chien peut facilement se montrer destructeur, notamment s’il reste enfermé dans un petit appartement par exemple. Autrement, c’est un chien calme, posé et fiable si tous ses besoins sont comblés et qu’il évolue dans un environnement adapté.

Gourmand / glouton :
Le Berger d’Anatolie s’avère être un mangeur modeste au vu de son grand gabarit.

Chien de garde :
Aussi appelé chien de garde turque, ce molosse des montagnes est un très bon gardien qui était (et est toujours actuellement) principalement utilisé pour garder les moutons.

De fait, même lorsqu’il est adopté en simple chien de compagnie, il a à coeur de protéger les siens, mais ne se montre jamais agressif inutilement. La morsure est en effet pour lui un moyen de dernier recours après toutes ses manifestations dissuasives en cas de danger.

Lorsqu’il est chez lui, il garde sa propriété ainsi que tous les membres du groupe social (humains et animaux) et lorsqu’il est en vadrouille avec son maître, il sait qu’il n’est plus chez lui mais pourra se montrer très virulent s’il sent son maître en danger.

Premier chien :
Pour une première adoption, choisir un chien géant, au caractère parfois têtu et doté d’un instinct de garde très développé peut s’avérer délicat. Il est préférable de choisir une race plus malléable et moins envahissante.

En effet, des manquements éducatifs et de socialisation pour une si grande race peuvent s’avérer dangereux. Ce chien a besoin de maîtres expérimentés, fiables, cohérents et sûr d’eux pour évoluer sereinement. S’il sent une quelconque faiblesse, son instinct de protection n’en sera que plus développé et cela peut être contraignant au quotidien.

Conditions de vie

Berger d’Anatolie en appartement :
La vie en appartement n’est clairement pas adaptée pour ce chien au grand gabarit qui a soif d’espace et de plein air.

Une vie à la campagne, dans un jardin clôturé ou en totale liberté lui sciait davantage car il peut alors exprimer tout son potentiel de manière très naturelle.

De plus, son instinct de protection se développe particulièrement la nuit et il peut se montrer très aboyeur à la moindre occasion. Cela ne convient donc pas à une vie citadine sereine, que ce soit pour les maîtres, le chien, comme pour les voisins.

Il apprécie la vie en intérieur mais préfère largement rester dehors à surveiller le territoire définit par la clôture.

Besoin d’exercice / sportif :
Comme tous les chiens de grande taille, l’activité physique intense n’est pas recommandée pour éviter tout problème au niveau des articulations.

Néanmoins, c’est un chien de travail qui a besoin de se sentir utile et d’être stimulé quotidiennement pour s’épanouir pleinement.

De fait, même s’il vit à la campagne en liberté ou qu’il bénéficie d’un jardin, il convient de le promener tous les jours (au moins deux balades journalières) pour le dépenser physiquement, mais aussi socialement et de manière olfactive.

Voyage / Facilité de transport :
La très grande taille de ce chien ne facilite bien entendu par les déplacements. Par ailleurs, il convient de maîtriser totalement ce chien puissant pour espérer l’emmener partout.

Compatibilité

Le Berger d’Anatolie et les Chats :
S’il grandit aux côtés de chats, il pourra tout à fait s’entendre avec eux et les considérera, au même titre que les autres membres du groupe, comme des sujets à protéger.

Attention, cohabiter avec les chats du foyer ne signifie pas tolérer tous les chats, et encore moins ceux qui décident de venir se promener sur son territoire.

Le Berger d’Anatolie et les Autres chiens :
Une socialisation précoce et de qualité est nécessaire pour que le Kangal apprenne, développe et renforce ses codes canins. Sans cela, il pourrait se montrer soit craintif, soit agressif vis à vis de ses semblables.

En revanche, tout comme pour la cohabitation avec les chats ou autres animaux, grandir avec un autre chien favorise naturellement la bonne entente.

Le Berger d’Anatolie et les enfants :
Patient avec les enfants mais tout de même vigilant, le Berger d’Anatolie s’avère être un très bon protecteur mais ne sera pas leur meilleur compagnon de jeu.

De plus, sa patience peut avoir des limites, notamment si les enfants ne respectent pas sa tranquillité. Des règles de vie devront donc être instaurées pour garantir la sécurité de tous (ne pas déranger le chien lorsqu’il est dans son panier, ne pas lui tirer la queue ou monter sur son dos, etc.).

Le Berger d’Anatolie et les Personnes âgées :
Ce chien est très calme, posé et doté d’un caractère très équilibré. De fait, il peut s’adapter à une vie aux côtés de personnes âgées mais seulement si ces dernières sont suffisamment dynamiques et disponibles pour répondre à ses nombreux besoins de stimulations physiques, sociales, olfactives et mentales.

Santé

Résistant / robuste :
C’est un chien très robuste. Rustique, le Berger d'Anatolie est fait pour vivre à l’air libre et s’adapte pratiquement à toutes les situations. Il tombe rarement malade.

Supporte la chaleur :
Habitué aux étés très chauds de son pays d’origine, ce chien supporte bien la chaleur mais ne doit toutefois pas pratiquer d’activités physiques intenses lors de ces périodes. Il est préférable de privilégier des sorties tôt le matin et tard le soir pour qu’il puisse exprimer tout son potentiel et défouler son énergie sans subir les conditions climatiques extrêmes.

Supporte le froid :
Doté d’un poil double qui lui confère une bonne protection, le Berger d’Anatolie a par ailleurs la chance d’avoir un pelage qui s’adapte aux différents climats.

Tendance à grossir :
Ce chien peut facilement s’autoréguler, un régime alimentaire sain et équilibré doublé d’une bonne dépense physique quotidienne l’empêchent de subir une surcharge pondérale.

Maladies fréquentes :
Ce chien robuste et rustique ne connaît aucune forme d’affections. Il n’est en effet pas vraiment touché par les affections courantes des chiens de grande taille, si ce n’est la dysplasie de la hanche.

Toilettage et entretien

L’entretien de ce chien est somme toute assez simple mais nécessite du temps au vu de sa taille. Il a seulement besoin de brossages réguliers pour maintenir la beauté et les qualités protectrices de sa robe.

Ses oreilles tombantes doivent être contrôlées et nettoyées régulièrement.

Perte de poils :
Le Coban Köpegi a une perte de poils très abondante lors des deux mues annuelles, au printemps et à l’automne. Les brossages se doivent alors d’être quotidiens pour éliminer un maximum de poils morts. En dehors de ces périodes, ce chien rustique ne perd quasiment pas de poils.

Prix

Le prix d'un Berger d’Anatolie varie en fonction de ses origines, son âge et son sexe. Il faut compter en moyenne 1000 € pour un chien inscrit au LOF. Les lignées les plus hautes peuvent être vendues jusqu'à 1200 €.

Concernant le budget mensuel nécessaire pour subvenir aux besoins primaires d’un chien de ce gabarit, il faut compter environ 70€ / mois.

Espérance de vie moyenne : environ 11 ans

Remarques et conseils

Les Bergers Anatoliens servent également à la protection d’espèces protégées. En effet, en Namibie, les guépards sont une très grave menace pour les agriculteurs et éleveurs de bétail car ils peuvent éliminer des dizaines et dizaines de moutons en une seule fois. De fait, malgré le fait qu’ils soient protégées, les bergers étaient autorisés à piéger et tuer ces gros félins pour assurer la pérennité de leurs élevages.

Néanmoins, dans les années 90, une biologiste américaine a proposé d’utiliser les Bergers d’Anatolie pour protéger le bétail et dissuader les guépards de venir. Et cela fonctionne merveilleusement bien puisque les félins ont une peur bleue des gros chiens. Ainsi, les moutons sont protégés et les guépards épargnés.

9 commentaire(s)
Venant d'une famille de berger Turque nous avons (en comptant ceux de mes oncles, de mon père et de mon grand-père) 12 chiens d'Anatolie ! Des anges sur patte quoi, par contre si vous cherchez un compagnon joueur c'est mort haha (après cela dépent parfois de son éducation). Un appartement serait une horreur pour eux, le kangal est né dans les plaines montagneuses d'Anatolie ne le faite pas souffrir pour rien votre (futur) chien
J'adore tous les chien surtout le lagoto romagnolo
Ce chien est super!!! Pratiquement toutes les qualités :il lui faut de l'espace!
J'ai jamais vraiment craqué sur les chiens,mais celui ci est mon préféré!
Super chien le Kangal

Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)