Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Labradoodle : le créateur de ce chien hybride regrette les dégâts qu'il a causés

Lundi 10 Février 2014 |

A la fin des années 1980, afin d'aider un couple originaire d'Hawaï, l'éleveur australien Wally Conron a crée le Labradoodle, ou plutôt popularisé cette race de chien hybride, issue d'un croisement entre un Labrador et un Caniche. Son but était de mettre au monde un chien guide hypoallergénique pour ce couple dont la femme était aveugle, et le mari allergique aux chiens.

Aujourd'hui, cet homme dit sincèrement regretter ce qu'il a fait. Dans un entretien accordé à l'AFP, il affirme avoir "causé beaucoup de dégâts".

"Une chose merveilleuse ? Tu parles !" s'exclame Wally Conron.

 

"Tout à coup, tout le monde voulait ce chien étonnant"

Après la naissance de sa première portée de Labrador croisés Caniche, l'éleveur a eu bien du mal à vendre ses chiens. Personne ne voulait d'un bâtard explique-t-il. "Tout le monde voulait du pur-sang, alors j'ai dû trouver un truc. Nous avons dit que nous avions un nouveau chien, et tout à coup, tout le monde voulait ce chien étonnant" raconte-t-il.

Labradoodle : le créateur de ce chien hybride regrette les dégâts qu'il a causés

Les années ont passé, et la demande en Labradooles n'a pas cessé d'augmenter. Jennifer Aniston, Tiger Woods, Christie Brinkley : même les stars se sont mises à adopter ce chien. Barack Obama a lui-même failli en acheter un, avant de choisir un Chien d'eau portugais.

Wally Conron, aujourd'hui âgé de 85 ans, observe avec dégoût le nombre d'éleveurs sans aucun scrupule, qui uniquement attirés par l'appât du gain, mettent au monde des générations de chiens totalement instables, qui finissent abandonnés, puis euthanasiés, faut de place dans les refuges.

"J'ai crée un Frankenstein"

Wally Conron s'en veut terriblement d'avoir ouvert cette boîte de Pandore en créant ce qu'il appelle un véritable Frankenstein. Car 20 ans plus tard, les races de chiens hybrides sont de plus en plus nombreuses, et de plus en plus prisées.

Comme l'en félicite l'association PETA, il tente aujourd'hui de réparer son erreur en incitant les gens à adopter les chiens des refuges plutôt que d'acheter des animaux élevés dans de déplorables conditions. "Même dans mes rêves les plus fous, j'étais loin d'imaginer tout ce qu'il se passerait. Et c'est une tendance que j'ai commencé" regrette-t-il;

11 commentaire(s)
Il reconnait son erreur mais il est un peu tard ! ,:(
Tous animaux sont interessents et adorables !! NE sont pas sans interet ...
J'ai eu un batart ,que j'ai adpté avec 11 ans ,il est mort ave 17
Les chiens n'import pas la race ,sont les étres vivent capables de mourire pour nous



Stoppez de mélanger des races !! Beaucoup des chiens sont malades ,deformés
Dans de monde existe déjà trop de races,des chiens abandonnés ,dans les fourrière,dans des rues ,respectons les sans défenses ,les sans paroles !
Basta !! Allez aider les animaux ,c'est plus humain !
Je ne vois pas où est le problème, ce monsieur n'a fait que créer une race de plus (toutes les autres étant issues aussi de croisements). Ce sont tous ces éleveurs (ou particuliers) cupides qui ont créé le vrai problème en ayant fait se développer les labradoodles un peu n'importe comment (avec développement des tares physiologiques ou comportementales) en voyant qu'ils plaisaient aux gens. C'est ce qui se passe aujourd'hui avec le Berger Australien par exemple, devenu chien à la mode, très populaire parce que beau. Conséquence c'est le chien que l'on trouve le plus dans les refuges aujourd'hui, abandonné, victime de son succès. Le créateur de la race n'est pas en cause, hormis certains éleveurs crapuleux il y a aussi les acquéreurs de chiens qui ne réfléchissent pas avant l'achat d'un chien, qui vont privilégier la beauté de l'animal avant ses qualités et ses besoins, par conséquent bien souvent la race choisie ne convient pas à leur façon de vivre, et ils les abandonnent...
Je ne pense pas que ce soit le croisement le problème... Si vous avez bien lu, le problème c'est que dès que la popularité de ce chien (magnifique en passant) a été connue, beaucoup de gens ont voulu faire de l'argent en tentant de reproduire ce chien. Le problème est la cupidité des gens, pas le croisement. MIRA a aussi "créé" une nouvelle race, le Labernois ou le St-Pierre, soit un croisement entre un Bouvier Bernois et un Labrador, pour les non-voyants, avec beaucoup de succès. La différence c'est qu'à ce jour, seulement MIRA en fait la reproduction. Ma fille est non-voyante et son chien-guide était un Labernois donc nous parlon en connaissance de cause. Et oui, ce croisement de caniche-golden est bien pour les gens allergiques, MIRA a aussi des caniches royaux comme chien-guide pour les gens allergiques.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)