Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Snowshoe

Snowshoe
Snowshoe
Autre(s) nom(s)
Snow-show, Silver Laces

Né en Amérique, le chat Snowshoe(qui signifie « chaussures de neige ») doit son nom à ses pieds recouverts d’un très beau poil blanc contrastant nettement avec les extrémités des pattes qui foncent justement légèrement au point de jonction avec ces bottines. Bien que rencontrant un franc succès, ce n’est pas un chat très répandu car pour les éleveurs, il n’est pas facile d’obtenir des chatons parfaits répondant à toutes les exigences de couleur et de répartition correcte du blanc.

Comme il compte le Siamois parmi ses ancêtres, il a hérité de son désir irrépressible d’être toujours au centre de l’attention et d’une curiosité franchement au-dessus de la normale ; c’est un parfait chat de compagnie, mais il faut se résigner à le retrouver fourré dans les endroits les plus impensables.

Les origines du chat Snowshoe

Vers la fin des années soixante-dix, une éleveuse de Philadelphie, Dorothy Hinds-Daugherty, trouva au milieu d’une portée de Siamois un chaton qui présentait les caractéristiques de couleur du chat Snowshoeet, les appréciant beaucoup, elle tenta d’obtenir une nouvelle race de chats semblables à celui-ci ; pour cela, elle croisa des Siamois avec des American Shorthairs bicolores.

Obtenir le résultat voulu par des croisements de ces deux races est très difficile : à la première génération, on n’obtient pas tout de suite des chatons de couleur siamoise, car le gène qui le comporte est récessif, alors qu’il peut y en avoir quelques bicolores, ou tous, ou encore aucun. Cela signifie que pour obtenir un Snowshoe, il faut plusieurs générations.

Après quelques années, Vikki Olander, en Virginie, continua le travail que madame Hinds-Daugherty avait abandonné ; elle esquissa le premier standard et finalement, en 1983, le Snowshoe fut admis parmi les races reconnues en championnat de CFA (Cat Fanciers’ Association). Ensuite, les autres associations prestigieuses l’acceptèrent au fur et à mesure, jusqu’à sa reconnaissance officielle.

Le chat idéal

Sa taille peut être moyenne ou grande, la structure, bien équilibrée, est massive, forte et musclée ; dans l’ensemble, il paraît puissant mais agile. La tête de taille moyenne est proportionnée au corps, aussi longue que large et légèrement arrondie ; les pommettes sont hautes, les joues bien développées surtout chez les mâles ; le profil est presque droit et le nez de longueur moyenne. Les oreilles sont de taille moyenne, placées sur les côtés de la tête pour continuer la ligne des joues ; elles sont arrondies aux pointes et plutôt larges à la base.

Les yeux sont grands, bien ouverts et écartés ; ils ont la forme d’une noisette, ne sont ni ronds ni obliques ; leur couleur est toujours bleu intense. Le corps est rectangulaire : les pattes sont moyennement longues et proportionnées au corps, elles ont une ossature robuste, une musculature bien développée et se terminent par des pieds ovales et compacts. La queue, au moins aussi longue que le corps, est plus épaisse à la base et s’affine légèrement en direction de la pointe. La robe est courte et fournie.

La couleur du poil

Les tonalités de couleur du corps doivent être claires, si possible ivoire, avec des pointes – c’est-à-dire oreilles, queue, pattes et museau – bien nettes qui contrastent en couleur seal (brun) ou blue. Les pieds seront toujours blancs, de même que la cassure symétrique présente sur le museau en forme de « V » retourné et qui s’allonge sur la gorge, la poitrine et le ventre. Les cassures blanches doivent toujours être le plus nettes et le plus symétriques possible.

Le caractère

Chat très éduqué, il semble toujours demander la permission à son maître avant de faire quoi que ce soit ; on retrouve chez lui le côté loquace du Siamois, bien que de façon mitigée, ainsi que toute sa curiosité et sa vivacité. Intelligent, gentil et très sympathique, le chat Snowshoeest vraiment affectueux, un vrai câlineur ; cela ne l’empêche cependant pas d’être aussi très joueur et parfois plutôt farceur. Plutôt exclusif dans ses amitiés, il est aussi un peu égocentrique et, pour lui, être au centre de l’attention est une véritable nécessité.

Câlin :
On le considère généralement sociable, doux et câlin.

Joueur :
Les séances de jeu quotidiennes sont une excellente façon de le maintenir actif et de combler son besoin d’exercice physique.

Calme :
Il a la réputation d’être à la fois calme et vif, équilibrant agréablement les séances de jeu et les périodes de repos.

Intelligent :
Inquisiteur et perspicace, le Snowshoe aime explorer son milieu de vie pour découvrir des solutions astucieuses à ses contraintes et parvenir à ses fins. Il est un excellent candidat à un entraînement qui vise l’apprentissage de comportements choisis, tels que de s’asseoir sur demande ou de donner la patte.

Craintif / méfiant avec les inconnus :
Il démontre généralement un grand intérêt vis-à-vis de la nouveauté. Bien sûr, il y a beaucoup de facteurs qui peuvent influer sur la méfiance des chats avec les inconnus, incluant son histoire de vie.

Indépendant :
Ce chat peut s’acclimater à une vie plutôt solitaire si ses besoins en stimulation et en activités physiques sont comblés. Toutefois, noter que de nombreux individus démontrent une grande sociabilité.

Comportement

Bavard :
Plusieurs chats de cette race sont prompts à la vocalisation. Loquaces, ils entretiennent volontiers des conversations avec les membres de leur famille.

Gourmand / glouton :
Plutôt actif, ce matou peut développer une tendance à la gloutonnerie. Le nourrir dans des bols interactifs permet de combler son besoin de stimulation et gérer son appétit.

Besoin d’exercice :
Il a un grand besoin d’exercice lequel peut être comblé par des séances de jeu en solitaire ou en équipe avec sa famille.

Fugueur :
Avide de découvertes, ce félin aurait la réputation d’être un chat explorateur. Il faut donc être vigilant.

Compatibilité

Le Snowshoe et les Chiens :
Ce chat peut s’acclimater à la vie avec un chien, notamment parce qu’il recherche les interactions sociales. Toutefois, il faut prévoir une introduction graduelle ainsi qu’un environnement comprenant des hauteurs, où le chat peut se réfugier pour fuir les interactions non désirées. 

Le Snowshoe et les Autres chats :
Une socialisation appropriée chez le chaton, une introduction progressive d’un chat auprès de l’autre et un environnement riche en hauteurs sont autant de facteurs qui facilitent la cohabitation entre les chats du foyer.

Le Snowshoe et les Enfants :
Il est important de prendre le temps de bien expliquer aux enfants le langage corporel du chat. Pour bâtir une relation bénéfique pour tous, les enfants doivent apprendre à respecter les limites de leur félin. S’en suivent des heures de jeu, de câlins et de plaisir partagés.

Le Snowshoe et les Personnes âgées :
Il va sans dire que beaucoup de variations du comportement sont observées chez les chats, même chez des individus de la même race. Le Snowshoe étant à la fois calme et actif, il pourrait être un bon compagnon pour une personne plutôt calme. Cette dernière doit évidemment être en mesure d’assumer ses responsabilités tout du long de la vie de son chat.

Prix 

En moyenne, on compte entre 600 € et 1300 € pour l’achat d’un chaton Snowshoe en élevage. Le prix varie généralement en fonction de la rareté, la lignée, l’élevage, l’âge et le sexe. Pour le budget mensuel, un minimum de 30 €/mois sont nécessaires pour subvenir aux besoins alimentaires et médicaux de son chat, en s’assurant de le maintenir en bonne santé.

Entretien 

Toilettage : 
Le toilettage est très facile et consiste généralement en un simple brossage de temps à autre.

Perte de poils :
La perte de poils est peu prononcée.

Alimentation

Une alimentation de qualité appropriée à son âge et ses impératifs médicaux est nécessaire. Il faut prévoir une nourriture adéquate pour combler ses besoins énergétiques, considérant qu’il est actif et joueur.

La santé

Espérance de vie :
La longévité moyenne est de 12 à 15 ans, mais certains vivent bien plus longtemps encore.

Résistant / robuste :
Fourrure courte et dense lui procure une certaine protection contre le froid, quoiqu’elle demeure limitée. Il n’est donc pas considéré comme particulièrement résistant aux températures extrêmes.

Tendance à grossir :
Il y a plusieurs facteurs de risque d’obésité féline, comme l’âge, l’environnement, l’alimentation et l’activité du chat. Cette race n’a pas une prédisposition particulière à l’embonpoint, étant plutôt énergique. Les risques de développer une surcharge pondérale diminuent largement lorsque les besoins en activités physiques sont comblés.

Maladies fréquentes :
Puisque le Snowshoe est rare, les données sur la santé des individus sont peu nombreuses. Même s’il est globalement reconnu que les chats de cette race possèdent une bonne santé physiologique, un bilan médical annuel est recommandé. Certains individus peuvent souffrir des mêmes maladies que les autres chats domestiques, comme des pathologies bucco-dentaires. 

Reproduction : 
Malgré la rareté relative de la race, seuls les mariages avec le Snowshoe sont autorisés.

Bon à savoir

Le fameux Grumpy Cat qui a fait sensation sur internet au cours des dernières années aurait possiblement des ancêtres Snowshoe. Ce chat souffrirait de nanisme félin.

10 commentaire(s)
j'ai un snowshoe et elle et adorable ! elle a 7 mois , très câline joueuse !
Moi j'ai eu un snowshoes, il s'appelait Félix...
Il était gros, flémard, et un peu bête... mais c'est ça que j'aimais chez lui, c'était pour moi mon meilleur ami !
Mais il est mort il y a 3 mois, à cause du "coryza du chat", il ne mangeait plus, ne buvait plus, ne bougeait plus.
Il est mort le jour ou on voulait l'emmener chez le véto pour qu'il guérisse... ;-(.
Moi j'ai eu un snowshoes, il s'appelait Félix...
Il était gros, flémard, et un peu bête... mais c'est ça que j'aimais chez lui, c'était pour moi mon meilleur ami !
Mais il est mort il y a 3 mois, à cause du "coryza du chat", il ne mangeait plus, ne buvait plus, ne bougeait plus.
Il est mort le jour ou on voulait l'emmener chez le véto pour qu'il guérisse... ;-(.
Et où se trouve cet élevage unique en France ?
Ce chat est magnifique , je n'en avait jamais entendu parler
Il ressemble au siamois et au sacré de Birmanie ♥

Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)