Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Singapura

Singapura
Singapura

Le chat Singapura est le chat le plus petit que l’on connaisse. Quand on le voit pour la première fois, on est attendri par sa taille minuscule ; on éprouve de la tendresse et on veut le protéger, c’est pourquoi il s’adapte à des personnes tranquilles qui sauront lui procurer beaucoup de sécurité. Son allure reflète son caractère : calme et affectueux, il participe à la vie de famille en s’attachant à tous ses membres. C’est un animal de compagnie parfait qui répond sans hésitations aux attentions de son maître.

Les origines du chat Singapura

Le chat Singapura provient de l’île de Singapour, comme le suggère son nom. Il semble que dans son pays il ait toujours mené une vie de vagabond, se cachant le jour et errant la nuit à la recherche de nourriture dans les ordures des restaurants. Les habitants de l’île l’ont méprisé jusqu’à ce que des étrangers commencent à s’y intéresser. Les premiers exemplaires sont arrivés aux États-Unis en 1975, grâce à Tommy et Hal Meadows.

Le chat idéal

La morphologie du chat Singapura est vraiment unique : il semble être le plus petit félin domestique à poil court que l’homme connaisse. Il est doté d’une corpulence fine et nerveuse, soutenue par des pattes aux cuisses musclées qui s’affinent progressivement vers les pieds courts et ovales. La queue n’est pas très longue et se termine en pointe émoussée. Le cou est court et large ; la tête est arrondie, avec un museau court, un nez trapu et un menton arrondi. Les oreilles, larges à la base, ont une forme de coupe profonde, avec des extrémités légèrement pointues et sont placées haut et dressées sur la tête.

Les yeux, en amande, sont très grands et assez espacés ; ils sont mis en valeur par le bord sombre des paupières et leur couleur varie du vert doré au noisette, en passant par le vert intense, l’or et l’ambre. La robe est courte et adhère au corps et le poil a une texture fine avec un ticking foncé sur un fond ivoire.

La couleur du poil

La couleur de base doit être l’ivoire chaud, tendant vers le jaune. Le visage, le menton et le ventre sont saumon ; le bord du nez, les poils des doigts et les coussinets sont marron foncé. La couleur est plus intense sur le dos. La tonalité préférée est chaude et luisante, légèrement ombrée, avec un ticking intense et des motifs tigrés qui créent un fort contraste.

En général, on ne souhaite pas de tons froids et gris. La très courte fourrure ivoire doit présenter au moins quatre bandes alternées ; deux d’entre elles au moins doivent être foncées.

Le caractère

Le chat Singapura a un caractère sociable et charmant ; il ne craint pas l’homme, au point de rechercher sa compagnie et il n’est pas jaloux des autres animaux. Ce petit félin est très tranquille et se montre rarement turbulent ou agité. Son regard est attentif au moindre mouvement et ses deux grandes oreilles très mobiles en font un très bon chasseur, conséquence d’une existence difficile qui l’obligeait à se procurer quotidiennement de la nourriture fraîche : poissons, rongeurs et volatiles.

Câlin : 
Ce petit félin sait apprécier la chaleur et la douceur que lui procurent les câlins de ses humains. Vous le trouverez sans doute blotti contre vous lors de ses périodes de repos bien méritées!

Joueur :
Même s’il est le plus petit des chats, il n’en est pas moins actif pour autant ! Il saura s’amuser de façon créative avec tout ce qui lui tombera sous la patte !

Calme :
À l’instar de bien des chats, il a ses moments de calme à travers ses moments de tempête ! Il est bien normal qu’il ait besoin de récupérer après ses périodes d’activité physique et mentale.

Intelligent :
Ce félin peut se montrer curieux et intrigué par bien des situations et sa curiosité peut l’amener à devoir faire preuve de créativité pour résoudre les petits problèmes qu’il aura créés lui-même !

Craintif / méfiant avec les inconnus :
Lorsqu’il est exposé à plusieurs types de personnes étant jeune, il se montre en général sociable et curieux avec les inconnus. Il peut bien entendu montrer une certaine réserve au départ, mais il fera certainement abstraction de sa méfiance avec des gens qui se montrent doux et posés à son égard.

Indépendant :
Ce petit chat sait très bien supporter l’absence de ses humains pendant leur journée de travail. Il est bien entendu heureux de les retrouver à leur retour du boulot et participera sans doute aux activités familiales avec plaisir !

Comportement

Bavard :
Ce petit chat n’est pas particulièrement loquace, mais il saura faire entendre sa voix au besoin.

Gourmand / glouton :
Il y a bien sûr des variations individuelles, mais cette race n’est pas réputée pour être gourmande.

Besoin d’exercice :
Le Singapura a besoin de bouger comme tous les chats. Il faut penser à lui fournir suffisamment d’activités autonomes et des séances de jeu interactives à tous les jours.

Fugueur :
À cause de sa faible résistance au froid, ce félin petit format n’est pas un chat qui a tendance à partir à l’aventure lorsque la température n’est pas très clémente. Soyez tout de même sur vos gardes lorsque le soleil et la chaleur sont au rendez-vous car il pourrait bien se laisser emporter par l’attrait du beau temps pour prendre un bon bain de soleil à l’extérieur...

Compatibilité

Le Singapura et les Chiens :
Il y a de la place pour un ami canin dans la vie du Singapura, tant que les présentations sont faites graduellement et de la bonne façon, comme pour tous les autres chats. 

Le Singapura et les Autres chats :
Ce petit félin peut développer des amitiés félines avec les membres de sa race ainsi que les autres races de chats avec une bonne technique d’introduction.

Le Singapura et les Enfants :
Des enfants, à qui on aura appris la bienséance avec un chat, seront sans doute les grands copains de cette petite panthère. Ils passeront de bons moments à jouer ensemble au grand plaisir des deux parties !

Le Singapura et les Personnes âgées :
Il fera un bon compagnon de vie pour une personne calme qui saura répondre à ses besoins d’activité physique et mentale.

Prix 

En moyenne, le prix d’achat pour un chaton Singapura en élevage se situe entre 1000 € et 1800 €, le prix variant souvent en fonction de la lignée, l’élevage, l’âge ou même le sexe. Pour le budget mensuel, il faudra compter en moyenne 20 €/mois pour subvenir aux besoins de votre chat, en lui proposant une alimentation de qualité et en s’assurant de le maintenir en bonne santé.

Entretien 

Toilettage : 
Le Singapura ne requiert que très peu d’entretien. Un brossage hebdomadaire à l’aide d’une brosse en caoutchouc est recommandé, puisqu’elle facilite le retrait des poils morts.

Perte de poils :
Ce petit félin ne perd que très peu son poil. Il fait donc le bonheur des gens désireux de ne pas avoir à faire le ménage trop souvent à cause de leur félidé domestique !

Alimentation

Il n’y a pas de particularité alimentaire pour la race. Votre équipe vétérinaire sera en mesure de vous recommander une nourriture de bonne qualité.

Les soins

Le chat Singapura n’a pas de problèmes d’adaptation, même si sa petite taille et son caractère calme le destinent de préférence à une vie en appartement. Le toilettage du poil ne demande pas de soins particuliers : grâce au poil très court et au sous-poil rare, il suffit de quelques coups de brosse pour éliminer le poil mort et conserver la fourrure en bon état.

De temps en temps, on peut lui donner un bain : il faut le sécher soigneusement pour éviter les courants d’air possible et les rhumes. La propreté des yeux et des oreilles mérite une attention particulière, car ces dernières étant très grandes et ouvertes.

La santé

Espérance de vie :
L’espérance de vie du Singapura se situe entre 10 et 20 ans avec une moyenne autour de 15 ans.

Résistant / robuste :
À cause de son poil court et ras, ce petit félin n’est pas bien protégé pour faire face aux températures froides. Il faut donc veiller à le garder à l’intérieur lorsque les températures se rafraîchissent à l’automne et à l’hiver.

Tendance à grossir :
Il n’est pas réputé gourmand. Par contre, il est toujours recommandé de vous renseigner auprès de votre équipe vétérinaire pour savoir les portions alimentaires adéquates pour votre chat afin d’éviter qu’il ne prenne du poids inutilement.  

Maladies fréquentes :
Aucune maladie n’est surreprésentée chez cette race jusqu’à maintenant. Par contre, la déficience en Pyruvate Kinase (PKDef) peut être retrouvée au sein de la race et un dépistage est recommandé. La Pyruvate Kinase est une enzyme. Elle est impliquée au niveau métabolique dans la dégradation des sucres dans les érythrocytes. Lorsque le chat manque de PK, les érythrocytes meurent et une anémie survient avec les symptômes qui lui sont associés. Le Singapura peut développer un jour les mêmes pathologies que n’importe quel autre chat, comme des pathologies bucco-dentaires

Reproduction : 
Il n’y a aucun mariage autorisé pour la race Singapura.

Bon à savoir 

Dans sa région natale, l’office du tourisme a fait du Singapura sa mascotte nationale. Depuis ce temps (il fallait s’y attendre), son exportation est sous contrôle très strict. 

Il est intéressant de noter également que selon certaines sources, cette race pourrait être le résultat d’un croisement entre deux autres races connues: l’Abyssin et le Burmese. Effectivement, des analyses ADN auraient démontré que ce petit chat est très semblable au Burmese génétiquement. D’un autre côté, en 1975, ces chats se promenaient librement dans les rues de Singapour, ce qui fait d’eux, théoriquement, l’équivalent de nos chats de gouttière.

4 commentaire(s)
Magnifiques !!!
rigolos mais fragiles apparemment
oh oui magnifique et d'une gentillesse!!!!!!!!
il sont trop beau les Singapura

Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)