Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Ocicat

Ocicat
Ocicat

Sélectionné en Amérique, le chat Ocicat dérive de croisements entre Européens, Abyssins et Siamois ; c’est justement de ces derniers qu’il a hérité son caractère très sensible et exclusif.

Physiquement beaucoup plus grand que ses aïeux, il possède le charme et la beauté des félins sauvages qu’il rappelle aussi par son nom, Ocicat étant la contraction de ocelot et cat (« chat » en anglais). L’ocelot, rappelons-le, est un félin sauvage à la splendide robe tachetée, de taille moyenne, qui vit en Amérique centrale et du Sud.

L’Ocicat, bien qu’étant très attaché à son maître, est un chat indépendant et toujours en mouvement, qu’on ne peut contraindre à vivre dans un milieu restreint car il a besoin d’avoir à sa disposition d’assez grands espaces ; l’idéal pour lui est une maison dotée d’un grand jardin.

Les origines du chat Ocicat

L’ancêtre de tous les Ocicats vit le jour par hasard au sein d’une portée de deux Siamois. Le père était un chocolat point – sa robe avait des pointes couleur chocolat – tandis que la mère était une très rare abyssinian point – ses pointes étaient de la couleur chaude qui distingue la robe des Abyssins.

Le chaton en question avait une robe présentant des marques fantômes spotted, c’est-à-dire tachetée, vraiment imprévisible chez un Siamois, que l’on jugea très intéressante, au point de décider de créer une nouvelle race qui présente cette caractéristique. Pour l’obtenir, lui et ses descendants furent croisés avec des Européens et des Abyssins ; cela ne servit pas seulement à fixer les caractères de la robe, mais influença également la structure physique, qui passa graduellement des caractéristiques propres aux Siamois aux actuelles, avec une morphologie moyennement grande, forte, allongée, basse et solide.

Le chat idéal

Sa taille est grande, l’ossature et la musculature fortes et robustes, et l’aspect général nettement athlétique. La tête, proportionnée au corps, a la forme d’un triangle arrondi, le profil est long et souligne une montée douce du chanfrein aux sourcils ; le museau par contre est plus ou moins carré et bien dessiné. Les oreilles sont moyennement grandes et placées aux angles de la tête ; on apprécie beaucoup qu’elles soient pourvues de touffes sur les pointes, comme celles des lynx. Les yeux sont grands, bien écartés et en amande, légèrement inclinés vers les oreilles ; toutes les couleurs sont admises, mais ne doivent pas obligatoirement s’harmoniser avec celles de la robe, à part le bleu.

Le corps est semi-longiligne, c’est-àdire entre le longiligne et le court, avec une poitrine plutôt profonde et des côtes saillantes ; le corps peut être horizontal ou même légèrement plus haut sur les quarts postérieurs ; les flancs sont droits. Les pattes sont moyennement longues et proportionnées au corps, elles ont une ossature robuste et sont très musclées. Les pieds, proportionnés aux pattes, sont ovales et compacts. La queue, assez longue et plutôt fine, est plus épaisse à la base pour s’affiner légèrement vers la pointe, qui est toujours foncée.

La robe épaisse, abondante et adhérente, d’une texture fine, est suffisamment longue pour avoir plusieurs bandes de couleur (ticking). Sur les zones de la robe où ces bandes se superposent, un motif tigré se forme avec des taches, ou spot, dont la forme rappelle l’empreinte d’un pouce. Les spots sont foncés sur une base claire, ou plus précisément, à l’intérieur des taches du motif tigré, les poils ont les pointes de couleur plus foncée tandis que ceux de la couleur de base les ont plus claires.

La couleur du poil

Toutes les tonalités de couleur doivent être vives et nettes. Autour des yeux, sur le menton et sur le côté inférieur de la mâchoire, la couleur est plus claire, la plus foncée se trouvant sur la pointe de la queue. Les taches de ticking caractéristiques doivent être bien délimitées et visibles dans toutes les directions. Les couleurs sont le brown pour le fond et le noir pour les taches. Plus rarement, le fond peut être silver, mais d’autres couleurs sont également admises, à l’exception du roux.

Le caractère

Le chat Ocicat a par contre conservé la plus grande partie du caractère du Siamois, qui est « nerveux », vif et impétueux ; comme son ancêtre, il est lui aussi sociable et prêt à donner beaucoup d’affection à son maître, mais uniquement à lui. C’est un chat intelligent et très curieux, fouinant partout et toujours en quête de nouvelles aventures.

Câlin :
L'Ocicat est très affectueux en général et sera une partie intégrante de votre vie, malgré le fait que vous ne gagnerez jamais tout à fait sa confiance.

Joueur :
Sa morphologie en fait un athlète agile qui peut facilement sauter, bondir et courir. Mieux vaut lui offrir de grands arbres à chats stables et des hauteurs afin de lui permettre de s'occuper ailleurs que sur vos rideaux ou plan de travail de cuisine. 

Calme :
Ce chat se montrera tout à fait doux et calme, une fois ses longues explorations quotidiennes complétées. 

Intelligent :
Il n'y a pas que son élégance que l'on peut admirer mais aussi sa curiosité qui fait de lui un chat bien futé, capable d'apprendre vite ce qu'on lui demande. 

Craintif / méfiant avec les inconnus :
Plutôt intéressé par ce qu'il se passe autour de lui, l’Oci remarquera vite une nouveauté. En lui offrant une cachette ou une hauteur afin qu'il puisse d'abord observer, il y a de bonnes chances qu'il choisisse le moment opportun pour lui pour faire connaissance.  

Indépendant : 
L’Oci peut occuper son temps avec ou sans vous, selon son humeur.  

Comportement

Bavard :
N'y aurait-il pas des ancêtres Siamois ou Abyssin chez ce chat afin d'expliquer qu'il puisse bavarder un peu avec vous ? Eh oui, même si certains individus peuvent aimer jaser plus que d'autres. Mais leur voix n'est définitivement pas aussi forte que celle du Siamois.

Gourmand / glouton :
Vu l'énergie qu'il peut dépenser à se déplacer avec aisance, il va de soi qu'il doit recharger régulièrement ses batteries par un bon petit repas. Afin qu'il mange plus lentement s'il se montre goulu, mieux vaut lui offrir ses repas dans un bol interactif.

Besoin d’exercice :
Ce félin athlétique aux prouesses étonnantes a besoin de jouer et de se dépenser au quotidien. Un plumeau ou un jouet de type canne à pêche lui permet de vous montrer de quoi il est capable. 

Fugueur :
Les bonds que l'Ocicat est capable de faire lui permettent de grimper aisément un mur ou un grillage. Pensez à sécuriser son environnement si vous souhaitez le garder auprès de vous. 

Compatibilité

L'Ocicat et les Chiens :
En les introduisant de la bonne façon et en offrant des hauteurs et des cachettes à votre chat, vous donnez de meilleures chances à vos deux compagnons d'apprendre à cohabiter.

L'Ocicat et les Autres chats :
Ce félin n'a pas besoin de la présence d'un congénère pour pallier à la solitude en votre absence. Par contre, si vous désirez vraiment avoir d’autres chats, l’Ocicat est tout à fait capable de s’adapter, à la condition que leur introduction soit faite selon les règles de l’art. 

L'Ocicat et les Enfants :
Il a des allures de petit fauve et vous craignez pour vos enfants ? Rassurez-vous, ce chat peut être un bon compagnon pour toute la famille. Il suffit que les enfants sachent respecter le chat et que les relations soient courtoises. 

L'Ocicat et les Personnes âgées :
En prenant de l'âge et de l'expérience, ce chat peut être d'une nature plus calme et posée pour en faire un chat de bonne compagnie. Mais quand il est jeune, il est espiègle, nécessite une mission de surveillance et du jeu qu'une personne relativement calme n'a peut-être pas la possibilité d'accomplir.

Prix

En moyenne, le prix d’achat d’un Ocicat chaton en élevage se situe entre 700 € et 1400 €. Le prix varie en fonction de la lignée du chaton, de l’élevage, l’âge au moment de son acquisition ou même du sexe. Pour le budget mensuel, il faudra compter en moyenne 40 € par mois pour subvenir aux besoins en ce qui concerne l’achat de litière et nourriture de qualité.

Entretien 

Toilettage : 
Un brossage régulier suffira pour son entretien de réputation facile.

Perte de poils :
En période de mue, il faut le brosser à chaque semaine.

Alimentation

Il est plutôt actif, ce qui nécessite une nourriture de bonne qualité, afin d'aider à le maintenir en bonne santé.

La santé

Espérance de vie :
Son espérance de vie se situe entre 12 et 15 ans.

Résistant / robuste :
Ses poils courts lui offrent une résistance plutôt moyenne au froid alors que sa tolérance face à la chaleur est meilleure.

Tendance à grossir :
S'il ne trouve pas de quoi s'occuper ou qu’il n’y a pas régulièrement de nouveaux jouets dans ses jouets au quotidien, l’Ocicat risque de s'ennuyer et de trouver intéressant de grignoter. Il faut vérifier régulièrement qu'il ne prenne pas de poids, ce qui risquerait d'engendrer des problèmes de santé.

Maladies fréquentes :
L'Ocicat peut développer un jour les mêmes pathologies que n’importe quel autre chat comme des pathologies bucco-dentaires. Certaines maladies sont propres à sa race : 

  • L'atrophie progressive de la rétine est une maladie pouvant entraîner une cécité chez cette race. Un test de dépistage existe

  • La myocardiopathie hypertrophique se traduit par un épaississement du muscle cardiaque. En décompensant, cette pathologie engendre une insuffisance cardiaque pouvant se traduire par des arythmies, voir un œdème du poumon. Le dépistage s’effectue par un examen d’échocardiographie, à renouveler en général de façon annuelle. Un traitement peut être administré afin d'améliorer le confort.

Reproduction : 
Le nombre de chatons par portées est dans la moyenne, c’est-à-dire environ quatre.

Les mariages avec les Abyssins étant interdits depuis au moins une dizaine d’années, seul le mariage avec un autre Ocicat est autorisé. 

Bon à savoir 

Cette race n'autorise pas la présence de médaillons ni mêmes de mouchetures de couleur blanche.

0 commentaire(s)

Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)