Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chat :

Si le chat ne veut plus jouer

chat ne veut plus jouer

Votre chat, habituellement grand joueur au tempérament dynamique, ne semble plus jouer autant qu'avant. Ce manque d'interêt pour le jeu peut s'expliquer par de nombreux facteurs, aussi bien sur le plan physiologique que sur le plan mental.

Un problème de santé ?

Un chat qui devient apathique du jour au lendemain, alors qu'il passe habituellement son temps à poursuivre des proies factices et à vous solliciter pour jouer avec vous, doit constituer un signe d'alerte à prendre au sérieux. De manière générale, tout changement de comportement brutal montre un dysfonctionnement qu'il convient de mettre en lumière. Votre vétérinaire sera à même d'établir un diagnostic quant au désintêret soudain pour le jeu de la part de votre chat. Il étudiera d'abord la piste physiologique, en vous posant des questions sur le mode de vie de votre chat et des changements éventuels concernant son comportement : s'alimente-t-il aussi bien qu'avant ? Montre-t-il des signes d'une mauvaise santé tels qu'un poil terne, un larmoiement au niveau des yeux, un amaigrissement, une boiterie, etc.

Si l'hypothèse d'une maladie physique est écartée, il s'interrogera alors sur la santé psychique de votre chat : avez-vous déménagé récemment ou fait vivre à votre chat un changement dans ses habitudes qui aurait pu le perturber et le rendre dépressif au point qu'il ne veuille plus jouer ?

L'âge de raison ?

Un chaton est joueur par définition : c'est par le jeu qu'il fait l'apprentissage de la vie. Le jeu fait donc partie intégrante de son développement.  Si votre chaton n'est pas joueur, ce n'est pas un comportement normal, il convient donc d'en parler à votre vétérinaire.

En grandissant en revanche, les jeunes chats passent plus de temps à dormir pendant la journée tout en restant actifs la nuit. Ils passent donc naturellement moins de temps à jouer. Cela n'est pas inquiétant outre mesure si ce changement de comportement se fait de manière progressive et est cohérent avec l'âge du chat.

En outre, les jeunes mâles commencent à donner des signes d’intérêt pour la vie sexuelle à quatre mois et demi, et sont donc plus occupés à tenter de saillir les femelles et à les mordre au cou qu'à jouer, même si ces dernières les repoussent tant qu’ils n’ont pas atteint la maturité sexuelle. Une fois la maturité sexuelle atteinte, leur objectif sera de saillir les chattes lors de leurs chaleurs, des jeux pourront alors avoir lieu entre mâle et femelle, mais il ne s'agit plus d'un jeu désintéressé.

Les jeunes chats sauvages, une fois qu'ils auront appris par le jeu comment chasser une proie, délaisseront également de plus en plus le jeu pour le jeu et consacreront davantage de temps à la chasse. Une certaine forme de jeu pour eux en somme, puisque cela a un effet stimulant sur leur cerveau. Là encore, il ne s'agit plus de jeu désinteressé, il est question de chasser, et si le chat s'amuse en chassant, ce n'est en tout cas plus la finalité.

Les chats plus âgés quant à eux, ont tendance à passer plus de temps en boule et au calme, même s'ils sont toujours sur leurs gardes. Ils sont cependant moins excités s'ils voient quelque chose s'agiter autour d'eux et ont compris, avec l'expérience, que la souris mécanique n'est en fait pas une vraie proie. Pourquoi donc se fatiguer à essayer de l'attraper quand on peut paresser tranquillement ? Le privilège de l'âge existerait donc aussi chez le chat !...

A lire sur le même thème : Le chat d'appartement et le jeu

 
N. Magno
  • Psychologue spécialisée dans l'éthologie, éleveuse de Chartreux et auteur d'ouvrages de référence sur le chat
1 commentaire(s)
Alia38 a écrit:
il y a 4 ans
comment ont fait pour lui donné gout au jeux?
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)