Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>

Est-ce une bonne idée d’avoir un deuxième chat à la maison ?

Jeudi 16 Novembre 2017 | Par Elise Petter

Votre famille s’agrandit : vous avez décidé d’adopter un deuxième chat, mais l’actuel résident risque de ne pas forcément voir ce nouveau venu d’un très bon œil. La Dr Hélène Gateau, vétérinaire, chroniqueuse animalière et animatrice télé, vous explique ce que ce comportement signifie dans cet extrait de son livre Tout sur votre chat !

Les chats ne réagissent pas comme les chiens : bien souvent, quand deux chiens se rencontrent, ils expriment une attitude curieuse, amicale voire joueuse. A contrario, le chat peut vivre cette intrusion sur son territoire comme une agression. Les premières semaines vont vous demander de la patience et de la tempérance.

Une rencontre progressive entre les chats

La rencontre doit être progressive. Installez le nouveau venu dans une pièce séparée avec tout ce dont il a besoin (alimentation, litière, cachettes, jeux) pour qu’il s’habitue à son nouvel environnement. Les deux animaux vont ainsi commencer à se sentir mutuellement, à travers la porte et par votre intermédiaire. Au bout de quelques jours, changez les chats de pièce. Ils pourront ainsi s’imprégner des phéromones étrangères et les mélanger leurs. Vous pouvez aussi frotter une chaussette sur le menton et les joues du chat numéro un, puis la laisser au second chat, et inversement. Sur ces parties du corps, ce sont des phéromones apaisantes qui sont sécrétées : elles contribueront à mettre vos chats dans un bon état d’esprit. Il existe aussi en clinique vétérinaire et en animalerie un spray contenant des phéromones analogues aux phéromones faciales : pulvérisez le produit sur vos mains puis caressez chacun des chats. Elles aideront à installer un climat de confiance pour faciliter la cohabitation des deux individus. C’est une astuce valable aussi s’il s’agit d’une cohabitation entre un chat et un chien.

Si, au bout de quelques jours, vos chats semblent détendus et sereins, la vraie rencontre peut avoir lieu. Prenez-les ensemble dans un espace suffisamment grand. Occupez-les en les nourrissant simultanément avec quelque chose de très appétissant, pour créer une association positive avec la présence de l’étranger ou en leur proposant un jeu que chacun apprécie. Vous pouvez aussi leur verser quelques gouttes de jus de thon sur le pelage : ils seront ainsi concentrés à se toiletter et se toléreront plus facilement. Cessez cette première entrevue assez rapidement, tout en terminant sur une note positive. Vous pourrez réitérer plusieurs fois cette expérience, ce qui leur permettra de s’approcher peu à peu l’un de l’autre. En revanche, ne les laissez jamais sans surveillance les premières fois et soyez toujours vigilant au moindre signe de stress ou d’agressivité. Dans ce cas, il faudra les isoler à nouveau et recommencer une autre fois. Si jamais une bagarre éclate, n’essayez pas d’intervenir, vous pourriez être blessé ; tapez dans vos mains ou lancez sur eux un coussin pour les séparer.

Le chat, cet animal territorial

Prenez le temps nécessaire pour faire les présentations, c’est indispensable pour que cette nouvelle cohabitation soit un succès. Gardez toujours en tête que le chat est un animal territorial avec des aires de vie (alimentation, élimination, repos, exploration, jeu) qui ne se mélangent pas. Il doit en être de même pour les deux animaux. Éloignez leurs litières, leurs gamelles et leurs griffoirs, proposez-leur des jeux différents, mais aussi de nombreuses cachettes (boîtes en carton, sacs en papier, paniers), ainsi que des lieux surélevés (un arbre à chat chacun). Lorsqu’on a plusieurs chats à la maison, il faut compter autant de bacs à litière que d’animaux, et toujours un supplémentaire.

Ne croyez pas qu’une cohabitation réussie se traduise par deux chats qui dorment ensemble et se font des câlins toute la journée. S’ils partagent le même territoire sans s’agresser et sans être stressés, vous pouvez estimer qu’ils ont décidé de s’accepter. Pour que vos petits félins deviennent les meilleurs amis du monde, un seul secret : la patience.

  • Conseil : Les chats sont généralement plus tolérants vis-à-vis des chatons. Pour autant, respectez les mêmes étapes, car le plus jeune risquerait d’être traumatisé s’il se faisait agresser alors qu’il n’a pas encore acquis tous les codes de bienséance avec les adultes et qu’il ne pensait qu’à jouer !

 

helene gateau tout sur votre chatPour mieux comprendre votre chat, avant son arrivée chez vous mais aussi tout au long de sa vie, découvrez tous les conseils du Dr Hélène Gateau dans son livre Tout sur votre chat, aux éditions Albin Michel. 

Crédits photo :

Shutterstock

2 commentaire(s)
Très intéressant cet article, mon amie va être ravie !! Elle a déjà deux chattes qui sont sœurs et récemment, le mâle qu'elle avait mais qui ne voulait plus rentrer à eu une mésaventure qui fait qu'il n'a plus le droit d'être dehors mais ils ne s'entendent pas du tout...
Cela dépend beaucoup du caractère du chat adulte, mais en les caressant tous les deux avec du felly friends ça fonctionne !
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)
b Partager sur Facebook