Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Lévrier espagnol

Lévrier espagnol
Lévrier espagnol
Autre(s) nom(s) :
Galgo espagnol, Spanish Greyhound
Origine :
Groupe :
Section :
Lévriers à poil court

Caractéristiques physiques du Lévrier espagnol

Le Lévrier espagnol est un Lévrier de bonne taille et d’une ossature compacte avec la tête longue et étroite, une grande capacité thoracique, un ventre très rentré, une queue assez longue. La tête est proportionnelle au reste du corps, sèche, longue et charnue. Les lignes crâne-face sont divergentes. Les yeux sont petits, obliques, en amande. Les oreilles, à base large, sont attachées haut et portées en rose quand le chien est au repos, semi-dressées quand le chien est en éveil. La queue, grosse à la base et attachée bas, s’allonge entre les jambes et se replie en crochet dans sa partie terminale en touchant presque le sol : cette caractéristique est indispensable pour que le sujet soit typique. Les membres sont droits et fins, parallèles et parfaitement d’aplomb.

Poil : il peut être court, lisse, compact et très fin ; ou bien mi-long et dur, avec une tendance à former de la barbe, des moustaches et des sourcils.
Couleur : elles sont toutes admises.
Taille : 62 à 70 cm pour le mâle et 60 à 68 cm pour la femelle
Poids : 25 à 30 kg

Origines et histoire

Son nom espagnol est Galgo. Il semblerait que ce terme soit la contraction de « gallicus » : son ancêtre serait donc un Lévrier gaulois, arrivé en Espagne par la France avec les Celtes, au VIe siècle avant J.-C. Pourtant, si on est certain que la race était déjà connue à l’époque romaine, il n’y a aucune trace en France de son ancêtre… français présumé et cela remet en cause cette théorie. Il est plus probable que le Galgo descende de Lévriers orientaux, arrivés en Espagne par l’Afrique, avec peut-être un apport de sang Greyhound (chien auquel il ressemble beaucoup).

Caractère et aptitudes

Le Lévrier espagnol est né comme chien de chasse au lièvre mais il a été également utilisé pour d’autres gibiers à poil tels le renard, le lapin et même le sanglier. Il possède le caractère réservé typique des Lévriers et est très apprécié pour sa discrétion et pour l’affection sincère, mais jamais trop exubérante, qu’il nourrit pour son maître. Le Lévrier espagnol est très froid, détaché, presque altier à l’égard des étrangers : il est évident que leur présence ne lui plaît pas beaucoup et il peut donc démontrer certaines aptitudes pour la garde. Il se montre patient avec les enfants, même s’il n’aime pas beaucoup jouer avec eux.

Affectueux :
Il possède le caractère réservé typique des Lévriers et est très apprécié pour sa discrétion et pour l’affection sincère, mais jamais trop exubérante, qu’il nourrit pour son maître.

Joueur :
Il n’est pas très joueur avec les enfants, mais il apprécie les séances de jeux ludiques et stimulantes comme le pistage par exemple.

Calme :
C’est un chien très calme, posé et doux. Il sait se faire discret malgré son grand gabarit. Attention toutefois, en balade, il peut montrer une très grande énergie lorsqu’il aperçoit une proie à poursuivre !

Intelligent :
Il peut être difficile d’obtenir de beaux résultats dans certaines activités canines qui demandent beaucoup de concentration et de discipline, comme l’obé-rythmée par exemple.

Toutefois, le Galgo est un animal doté de capacités non négligeables qu’il met avec plaisir en avant si son maître interagit respectueusement avec lui.

Chasseur :
Le Lévrier espagnol est né comme chien de chasse au lièvre mais il a été également utilisé pour d’autres gibiers à poil tels que le renard, le lapin et même le sanglier.

En Espagne, le Lévrier Galgo n’est d’ailleurs élevé que pour la chasse. Cela engendre de nombreux problèmes lorsque la chasse est fermée ou qu’ils ne sont pas assez performants car ces chiens subissent de très mauvais traitements et sont particulièrement concernés par les abandons. De nombreuses associations (souvent françaises ou belges) luttent pour sauver ces chiens.

Craintif / méfiant avec les inconnus :
Le Lévrier espagnol est très froid, détaché, presque hautain à l’égard des étrangers : il est évident que leur présence ne lui plaît pas beaucoup.

Attention, méfiance ne signifie en aucun cas agressivité ! Ce chien espagnol aura plutôt tendance à ignorer les invités et rester à l’écart.

Indépendant :
Comme tout bon lévrier, le Galgo espagnol est souvent considéré comme un chien indépendant. Cela s’apparente davantage à de la réserve naturelle et beaucoup de maîtres se trompent quant au réel tempérament de leur chien.

L’indépendance n’est pas ce qui caractérise le Galgo, au contraire, plus il est stimulé et en contact avec des humains bienveillants, plus il est heureux. Mais il est vrai qu’il sait se montrer discret et peut se mettre à l’écart pour rester tranquille.

Comportement

Supporte la solitude :
S’il est habitué dès son plus jeune âge à rester seul, il peut sans problème supporter les absences de ses maîtres. Toutefois, bien qu’il soit de nature calme et posée, il est important de lui proposer une bonne dépense avant et après chaque période de solitude pour éviter qu’il ne s’ennuie.

Facile à éduquer / obéissant :
Ces chiens sont très rares en France et même, plus généralement, en dehors de leur pays d’origine. De fait, lorsqu’ils sont adoptés, c’est souvent via une association qui lutte contre les dérives que subissent ces chiens en Espagne.

Ainsi, l’éducation est nécessairement différente de celle d’un chiot Lévrier espagnol tout mignon tout beau qui n’a vécu aucun traumatisme.

Pour éduquer ou plutôt rééduquer un lévrier Galgo, il faut s’armer de patience et de douceur ; prendre en compte son passé ; lui offrir un environnement plus stable et sécurisant ; répondre à ses besoins de dépense et surtout ne jamais utiliser la violence pour se faire “respecter”.

Par ailleurs, ces chiens ont, en plus de leur passé souvent douloureux, un caractère bien trempé qui nécessite une dose de fermeté et de cohérence.

Aboiement :
De nature discrète, le Galgo aboie généralement très peu.

Fugueur :
Son instinct de prédation et sa vitesse font de lui un chien fugueur ! Attention, le Lévrier espagnol peut sauter très haut, il faut donc prévoir une hauteur de clôture adaptée s’il vit à la campagne.

Destructeur :
Très tranquille en intérieur, le Galgo espagnol ne fait généralement pas de “bêtises”, surtout s’il est stimulé physiquement et mentalement au quotidien et que tous ses besoins sont comblés.

Gourmand / glouton :
Bien qu’il soit malheureusement habitué à manquer, puisque la malnutrition prend une immense place dans les violences infligées aux Galgos par les galgueros (chasseurs avec lévriers), ce chien n’est toutefois pas gourmand. Il se contente de ce qu’on lui donne.

Chien de garde :
Très distant face aux étrangers, voire complètement ignorant, ce n’est pas un bon chien de garde. Il ne lancera jamais l’alerte car il préfère se réfugier dans son coin en attendant que “l’intrus” s’en aille.

Premier chien :
Ce chien à la fois calme et énergique peut bien entendu convenir à de nombreux premiers adoptants. Toutefois, il est important de bien se renseigner sur la race car le caractère du lévrier peut ne pas convenir à tout le monde.

De plus, si l’adoption se fait via une association de sauvetage, il convient de se faire aider par un professionnel du comportement canin, spécialisé dans la rééducation douce et non violente des chiens maltraités.

Conditions de vie

Il peut parfaitement vivre dans une maison, mais naturellement, connaissant la vivacité qui caractérise généralement les Lévriers il a besoin de grands espaces pour courir et se défouler.

Lévrier espagnol en appartement :
Il peut parfaitement vivre à l’intérieur grâce à son tempérament calme et sa grande douceur.

Toutefois, connaissant la vivacité qui caractérise généralement les Lévriers, la vie en appartement peut avoir ses limites (sauf s’il est promené plusieurs fois par jour dans de vastes espaces bien entendu).

Besoin d’exercice / sportif :
Qu’il vive en appartement ou en maison avec jardin, le chien Galgo doit impérativement se dépenser physiquement tous les jours, dans de vastes espaces.

Les environnements de balades doivent bien entendu être sécurisés (sans gibiers) pour pouvoir lâcher  ce chien de chasse sans risque.

Puisque l’instinct de prédation de ce lévrier d’espagne peut rendre compliquées les balades en totale liberté, des activités sportives telles que la cani-course peuvent alors lui être proposées.

Toutes les activités ludiques sont également les bienvenues, particulièrement toutes celles qui stimulent son odorat.

Voyage / Facilité de transport :
Sa grande taille peut parfois freiner les voyages, notamment en transports en commun. Autrement, si un travail de socialisation est fait de manière intelligente et de qualité, le Lévrier espagnol peut tout à fait suivre ses maîtres partout.

Compatibilité

Le Lévrier espagnol et les Chats :
Il est déconseillé de faire cohabiter un Galgo et un chat, en raison de son fort instinct de prédation.

Le Lévrier espagnol et les Autres chiens :
S’il est bien socialisé, ce chien peut s’entendre avec ses congénères mais attention à sa sensibilité qui peut parfois ne pas être compatible avec certains tempéraments.

Le Lévrier espagnol et les Enfants :
Il se montre patient avec les enfants, même s’il n’aime pas beaucoup jouer avec eux.

Le Lévrier espagnol et les Personnes âgées :
L’intégration d’un Galgo adulte au sein d’un foyer de personnes d’un certain âge est tout à fait possible. Toutefois, le recours à une entreprise de promenades canines devra être envisagé si les maîtres ne sont plus suffisamment actifs.

Santé

Résistant / robuste :
C’est un chien robuste et rustique mais qui souffre toutefois des basses températures.

Supporte la chaleur :
Habitué au climat chaud de son pays d’origine, ce chien ne peine généralement pas lors des fortes chaleurs.

Supporte le froid :
Le Lévrier espagnol craint énormément le froid, notamment en raison de son absence de sous-poil. Lui faire porter un manteau en hiver n’est absolument pas superflu.

Tendance à grossir :
S’il court tous les jours, ce chien ne prend pas de poids. Il est d’ailleurs souvent plus maigre que gras.

Maladies fréquentes :
Aucune pathologie particulière n’est rapportée pour cette race qui, malgré un physique pouvant paraître fragile, est plutôt robuste.

Toilettage et entretien

Ce chien ne nécessite aucun toilettage, il ne faut d’ailleurs pas lui donner des bains trop souvent. De simples brossages hebdomadaires sont utiles pour maintenir la beauté de sa robe courte et lisse.

Perte de poils :
L’avantage du Lévrier espagnol c’est qu’il ne perd que très peu de poils, comme beaucoup de lévriers à poil court d’ailleurs. De plus, l’absence de sous-poil rend les mues très légères.

Prix

Le prix d'un Lévrier espagnol varie en fonction de ses origines, son âge et son sexe. Il est très difficile de trouver le montant d’un chiot Galgo car ils sont presques inexistants sur le territoire français.

En revanche, il existe de nombreuses associations qui replacent les Lévriers galgos adultes, maltraités ou abandonnés. Les prix diffèrent donc en fonction de l’association, du passé du chien, ses traumatismes ainsi que des frais vétérinaires à prévoir sur court, moyen ou long terme.

Concernant le budget moyen pour subvenir aux besoins d'un chien de ce gabarit, il faut compter environ 40€/mois. De plus, il est nécessaire de rajouter un certain budget pour les éventuels soins vétérinaires indispensables pour les chiens ayant subis de nombreux sévices.

Espérance de vie moyenne : environ 12 ans

Remarques et conseils

Pratiquement inconnu il y a encore quelques années, on commence à le rencontrer dans les expositions, mais il demeure un chien assez rare et, si l’on en veut un, il faut réserver son chiot longtemps à l’avance.

11 commentaire(s)
Que dire sur le lévrier espagnol si ce n'est que ce n'est pas un chien comme les autres les propriétaires de ce loulou le diront bien.
Nous avons une galga mais nous ne savons pas exactement son âge et c'est un phénomène à elle toute seule elle sait parfaitement se faire comprendre et sait aussi ce qu'elle peut faire et ce qu'elle ne peut pas et surtout vers qu'elle pigeon elle peut allez. Malgré qu'on dit que ce n'est pas des chiens de garde, je peux vous dire que notre galga ma protéger plus d'une fois de personne, de chiens et pareil avec mon fils lorsqu’il la promène elle est très protectrice.
Ils sont la chasse dans le sang bien que la mienne n'a pas été initié elle piste très bien et a déjà lever lièvre, renard, sanglier et ne recule pas. Mais une chose marrante c'est qu'elle adore les chats et a déjà tenté de m'en ramener à la maison mais gare a celui ou a celle qui oserait s'en prendre à ses copains chats.
Ce sont des chiens extraordinaires qui bien que certains ont été marqué dans leur vie ceux-ci essayes de surmonter cela et nous donne une véritable leçon de courage.
Et si vous pensez qu’un lévrier prend de la place c’est faux les gens sont choqués lorsque je dis que je suis en appartement elle a sa place et ne bouge pas elle sait parfaitement se fondre dans le paysage ce qui est même très troublant et amusant surtout quant la mamie lui interdit la chambre et qu’elle y va comme même mais se cache.
bonjour , je voudrais adopter un lévrier galgos ,pour lui donner un peu de bonheur ! ils sont tellement mal traiter
voir torturer ,malgré la douceur que nous pouvons leur donner ,la souffrance reste dans leur mémoire
Vous pouvez aussi adopter un galgo via une association française de défense de ce chien qui recueille de nombreux galgos atrocement maltraités en espagne.
C'est le plus beau et le plus magnifique des chiens!
Il me ressemble beaucoup.
J'aime beaucoup ces chiens.

Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)