Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Le deuil chez le chat : comment aider son animal après la mort d'un compagnon ?

Mardi 14 Mars 2017 | Par Equipe Wamiz

Comment aider ses chats à faire face à la disparition d'un de leurs compagnons, et comment affronter soi-même la mort de son compagnon félin ? Marie-Hélène Bonnet, comportementaliste du chat, nous parle du deuil chez le chat, mais aussi du deuil du chat chez son maître et nous livre de précieux conseils.

La réaction des autres chats

Quand nous possédons plusieurs chats, que nous appellerons communauté, il arrive un jour malheureux où l'on doit faire face au départ d’un de nos chats. Et là, nous sommes tristes, mais la communauté entière aussi.

Nos petits félins sentent l’odeur du compagnon décédé, ils le cherchent, ils sentent "la mort" du copain, et peuvent parfois avoir des réactions inattendues telles que des crachements, des feulements, de la peur, de la colère etc.

Mettons-nous dans les pattes de nos chats : l’odeur du copain est là, mais le copain se cache, on ne le voit pas, il n’est pas à sa place habituelle. Et son odeur, elle, n’est pas comme avant, elle sent la peur, la maladie, voire la mort…

Le chat cherche, mais ne trouve pas et suivant son caractère et son niveau de stress, sa réaction peut différer, comme chez les humains. Souvent j’entends : "j’ai tout nettoyé lavé parfumer, rien à faire il cherche encore son copain" et c’est normal. Mais nettoyer ne facilite rien au chat restant ou à la communauté… 

L'odeur du copain est toujours là

En effet, si l’odeur disparaît brutalement par endroits ou se retrouve masquée, le chat se pose encore plus de questions et file droit dans le stress, d’autant plus que, aussi bien que nous fassions, l’odeur reste dans les murs, les plinthes, les joints de carrelage et les meubles. 

En laissant l’odeur intacte, elle va naturellement s’estomper, et la communauté pensera que le copain disparu s’éloigne, et va pouvoir comprendre que son odeur disparaît avec lui, le deuil se fera d’autant mieux.

Il faut donc aider la communauté dès le départ du compagnon en retirant ses affaires propres (gamelles coussin, panier, etc).

Les affaires partagées doivent rester en place. Quand un des chats commence à chercher son copain, parlez-lui, rassurez-le. "Je suis là, Matou est parti, il était malade il est tranquille à présent, tout va bien je suis là et je m’occupe de tout".

Redoubler de tendresse

Il faut aussi redoubler de câlins…d’autant que dans ces moments là, nous aussi avons envie de profiter des chats présents.Oon sait, et surtout on sent qu’ils nous comprennent, on a besoin de se consoler mutuellement. Alors n’hésitez pas !

Parlez au chat, dites-lui que vous êtes là que vous avez aussi de la peine, comme lui. Il comprend votre tristesse, il sera aussi plus demandeur de moments intimes avec vous.

Bien s'entourer

Mais il n’y a pas que des chats autour de nous, hélas !

"Tu ne vas quand même pas pleurer pour un chat ? C’est pas un gosse quand même !" : Préparez-vous à entendre ce genre de réflexions, voire pire…

Et pourtant si, c’est un membre de la famille à part entière qui est parti, bien plus proche qu’un ami qui passe boire un verre de temps à autre, qu’un collègue qui ne comprend pas... Oui, notre chat était et restera plus proche que beaucoup de nos prétendus amis et proches !

Deux solutions s’offrent alors à vous : passer du temps avec un ami qui aime autant les animaux que vous et qui saura écouter votre histoire d’amour avec Matou, mais qui pourra aussi regarder des photos, ce qui vous permettra d’évacuer sainement votre douleur, sans reproches, sans moqueries, sans pics.

Et si vous n’avez personne dans votre entourage qui puisse prendre le temps d’entendre l’anecdote du jour où Matou était resté coincé dans l’arbre du voisin, n'hésitez pas à vous tourner vers un inconnu qui peut vous écouter, soit un psy bien sûr, mais ça peut aussi être un psy du chat, ou un comportementaliste.

Oser demander de l'aide

Nous sommes aussi là pour écouter, vous pousser à parler de votre ami perdu, vous demander de nous envoyer des photos que vous pourrez commenter sans être jugé. Nous sommes passionnés du chat (au moins les véritables thérapeutes) c’est un point commun avec vous, et non des moindres.

Une aide est indispensable dans cette phase douloureuse, et nous sommes là aussi pour ça, les bons comme les mauvais moments. Alors n’hésitez pas à vous retourner vers nous !

Personnellement, je peux aider la communauté à surmonter le départ du copain, mais aussi les maîtres à faire leur deuil d’un "enfant’ non reconnu par l’entourage.
 

Marie-Hélène Bonnet
Comportementaliste du chat
www.comportement-chat.com

Votre chat a-t-il déjà vécu un deuil ?

  • Oui
  • Non
Crédits photo :

Shutterstock

23 commentaire(s)
Le deuil est très dur à vivre pour tout le monde... Mon chat a décidé de partir pour une longue balade... Je ne l'ai jamais revu... Seul Dieu sait ce qu'il lui est arrivé... Il me manque... Pour tout ceux qui sont de ce chagrin, vous allez arriver à remonter la pente, vous le devez pour votre ami à 4 pattes qui s'il vous voit de là haut serait tellement triste pour vous... Faites vous aider par qui vous voulez et surtout fuyez les gens qui tiennent ce genre de discours "ce n'est qu'un animal !!"... Un gros bisous à ceux qui souffrent...
Mickey34725, pour te répondre, si l'idée de garder un chat peut te bloquer mais que leurs présences te manquent, tu peux peut-être devenir famille d'accueil pour chat
Nonem, je te comprends... J'ai actuellement un chien teckel croisé colley qui a 15 ans... Et tout les jours, je me dis exactement la même chose... Il a la cataracte, devient sourd, un début d'arthrose et une fibrose pulmonaire... Le jour où il partira... Pfff... Je ne veux même pas y penser...
Je n'avais pas prévu il y a 5 ans d'avoir une Chatonne mais abandonné ou la mère morte ,ma belle soeur a trouve 5 chatons avec les yeux encore fermé elle avait trop de boulot pour les nourrir donc elle ma donné se petit coeur ,que j'ai nourrit avec espoir de la sauvée se qui fut le cas mais a ses 6 ans la maladie la emporté chaque jour je lui redez visite a la clinique mais le jour fatale arriva ,j'ai pleuré 2 ans et fait une dépression donc mon mari a dit reprend en 1 et j'en ai eu 2 car j'ai pris 1 Chatonne et on a pris sa mère je savais que vu qu'il y avait plein de chatons au refuge et elle était noir qu'elle aurait du mal a trouvé une famille , 1 ans plus tard je me suis offert ma personne j'en avait envie depuis longtemps et elle ma fait 3 bébés qui ont agrandie la famille ,ensuite j'ai adopté un chat de 2 ans ,car sa maitresse parterre a l'armée et personne de sa famille n'en voulait donc j'en ai 7 il ne remplace pas mon petit coeur qui a sa tombe dans mon jardin et que je couvre de fleurs et parfois encore de pleure ,sa mort a ouvert la porte a d'autre chats qui était malheureux ,il ne faut surtout pas hésité a en reprendre un autre surtout dans les refuges ,et on n'oublie pas son animal décédé ,car la sa fait 6 ans et elle est toujours dans mon coeur ,et bien sur j'avais dit j'en veut plus sa fait trop mal et me voilà avec 7 et je les aimes tous très fort ,il me donne tellement d'amour ,mes chats vont avec moi sur la tombe ,je pense pas qu'il sente la mort car depuis le temps ,je pense pas qu'il y est encore des odeurs ou qui sait ? Pensez aux animaux qui ont tant a vous donné et vous aussi ,vous faites 1 heureux en adoptant ,croyait moi votre animal décédé ne vous en voudra pas car chaque bête est différents et ne remplace pas celui qu'on a perdu ,on pleure beaucoup ,mais sa s'atténue avec le temps ,il ma fallut 2 ans pour que se poids sur ma poitrine s'allège mais si j'avais pas mes bêtes et bien mon cancer m'aurait peut être emporté aussi ils ont été la raison de me battre et de vaincre donc pleuré vos disparu il y a pas de honte a avoir de la peine s'est le contraire qui est pas normal. À tous
Mon petit cendre de 10 mois à disparu ce week-end.
Il ne faisait jamais cela et en fait nous l avons retrouvé noyé dans notre piscine....nous nous en voulons tellement...je suis inconsolable et je ne me pardonnerais jamais....je me sens si mal....notre autre chat chivas le cherche et même notre lapin...comment faire..?
Il y a 3 jours mon matou de 11 ans ne revenant pas de sa petite promenade matinale je me suis inquiétée d'autant qu'il pleuvait et que mon Nesta détestait la pluie! Je suis allée faire un tour au bout de ma rue et .... j'ai découvert mon chat mort, dans le fossé!!! j'ai hurlé!!! ma fille a grandi avec et quand j'ai dû lui apprendre la terrible nouvelle elle a craqué! mon mari garde sa tristesse pour lui (c'était son chat quand on s'est rencontrés) il l'a enterré lui-même, et notre autre chat cherche son "frère", nous essayons de le chouchouter! je pense très fort à Nesta en fait à chaque moment précis de la journée je me remémore ce qu'il faisait, etc... je vais avoir beaucoup de mal à faire mon deuil, je pense! c'est très difficile... c'était notre ami, notre enfant, il a traversé avec nous toutes les étapes d'une famille, et nous l'aimons, nous ne l'oublierons jamais!!! Repose en paix mon chat...
Bonjour,

Aujourd'hui ma petite chipie, que j'ai receillie avec c'est trois frère debut juin ( ils avaient apenne 10jours) nous a quittée, elle commencais a avoir de plus en plus de mal a garder sont equilibre de puis quelque jours, j'ai ete chez mon vétérinaire hier a 11h30, a par sont poid qui etais de 650gr, au niveaux de sa nuque et les mouvement de c'est yeux, c'est organe, sont coeur, c'est poumons etais bon, en rentrent je l'ai laisais tranqu'il pour qu'elle puis se reposer, mes sont etas de sante n'etais pas des plus bon, à 4h30 se matin, elle a eu une crise d'epilepsie, de la j'ai recontacter mon vétérinaire en urgence, elle lui a fais une ingection pour calmer les cris, mes vers 8h du matin, sa a recommencer, j'ai recontacter mon veterinaire pour lui expliquer c'est symptome, nous avont desider de lui faire un trètement contre les cris, mes a fure et a mesure que les minute passais, c'est crise etais de plus en plus fraicante, sur 30minute elle en avais fait 5, de la j'ai recontacter mon veterinaire, et nous aviont pris la desision de la faire euthanasier pour qu'elle ne souffre plus, à 10H30 mon compagnion, c'est lever et est venus la voire, et de la quand nous lui avons dit au revoir, elle c'est etainte après sa derniere crise.

de puis je n'arrete pas de pleurer, mes c'est frères n'arret pas de chercher après elle et de pleurer parce qu'ils ne la trouve pas, je leur explique, qu'il ne sont pas seul, qu'elle étais trop faible, m'est ils ont autant de mal que moi a l'accepter,

comment peut ton faire autant pour mon compagnon, moi et mes animaux pour pouvoir faire notre deuil, ici je l'ai enterais dans mon parterre et lui est fais un tombe avec quelque fleure pour que nous ne l'oublions pas,
on avais un lien énorme avec elle, et on a vraiment du mal a accepter sont départ même si c'est mieux pour elle quelle ne souffre plus.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)