Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chien :

Apprendre à son chiot à obéir et vous écouter

apprendre obeissance au chiot

Les méthodes d’apprentissage que nous vous proposons sont fondées sur les capacités naturelles du chiot. Il faut toujours garder en tête l’aspect ludique de cet apprentissage. Le jeu en tant que tel sera très utilisé. Nous avons en effet déjà précisé qu’il ne s’agit en aucun cas de séances d’exercices de quelques minutes par jour mais d’un apprentissage continu et uniquement dicté par les besoins du maître, du chien et par la situation.

Voyons comment attirer l’attention de votre animal, afin de faciliter son éducation.

L’écoute

Nous avons vu comment se faire entendre de son chien et comment être à son écoute. Mais lui aussi doit vous écouter. Il n’est pas naturel, chez un chiot, de prêter attention à une autre « personne » que sa mère. En effet, il comprend tellement bien ses aboiements ou ses grognements qu’il n’essaie pas de s’intéresser à votre langage.

Il faut donc attirer son attention. Il va falloir lui apprendre à « prêter l’oreille » (et pas une oreille distraite !) à ce que vous dites. L’écoute comprend aussi l’obéissance de base. Il est beaucoup plus difficile d’apprendre ces deux notions de manière globale qu’à travers des ordres précis. Ce qui suit ne constitue donc que des premiers conseils, qu’il faudra mettre en pratique par la  suite dans chaque apprentissage.

Le premier jour à la maison

Afin que le chiot prenne conscience de son nouvel environnement (espace et personnes), il faut lui faire visiter les lieux et lui signifier rapidement les limites qui lui sont imposées. Cette notion de limite territoriale est le premier pas vers l’obéissance et vers l’écoute du maître.

Son espace

Décidez en famille, de préférence avant l’arrivée du chiot, de l’endroit où vous le mettrez : un petit coin dans le séjour ou dans l’entrée. Ce sera son premier refuge. Installez-y un coussin. Il devra revenir à cet endroit quand vous le lui direz.

Ses familiers

Évitez de le montrer à tous les amis et voisins le premier jour. Il doit au contraire bien savoir qui sont les membres de sa famille. Cela lui permettra de savoir qui il faut écouter. De plus, le chiot est parfois stressé d’avoir quitté sa famille d’ « origine » et il lui est pénible et fatigant de subir une kyrielle de visites à la maison dès son arrivée.

Son nom

La façon la plus simple d’appeler un chien, pour son maître, est de lui donner un nom. Cela n’est absolument pas ridicule, même si certaines personnes pensent que c’est donner trop d’importance à l’animal.

Le choix du nom
Le choix du nom ne se fait pas à la légère. Pour les chiens de pure race est déterminée chaque année, par ordre alphabétique, une lettre par laquelle doit commencer le nom du chien (vous l’obtiendrez à la Société Centrale Canine). Cette règle n’a rien d’obligatoire. Les maîtres peuvent fort bien rebaptiser un chiot d’élevage porteur d’un nom « impossible » en lui donnant un nom d’usage. L’essentiel est de choisir quelque chose de court, qui « sonne » bien.

Il est aussi important que tous les membres de la famille aiment ce nom et qu’il ait une certaine signification pour tout le monde (les maîtres donnent parfois le nom d’un peintre ou d’un grand sportif, ce n’est pas ridicule). En effet, si votre mari ou un des enfants, n’aimant pas le nom du chien, l’appelle différemment, ce n’est pas très positif pour la suite de l’éducation. Évitez aussi les diminutifs. Le chien ne comprendra pas forcément qu’il s’agit de lui. N’oubliez pas non plus qu’il faut que votre chien soit disposé à apprendre.

A lire : choisir le nom de son chien

Quand commencer son éducation ?

Nous vous rappelons que l’éducation commence dès le premier jour à la maison. L’idéal est, bien sûr, d’acquérir un chiot à l’âge de deux mois pour une éducation générale et personnalisée.

Si l’animal a déjà reçu un apprentissage de la part d’un autre maître, la personnalisation de l’éducation sera plus longue ; mais si l’animal est jeune, elle est encore possible. Si, par contre, on vous donne un chiot d’un mois, attendez qu’il ait deux mois pour commencer !

> Un problème d'éducation ?
Découvrez notre méthode exclusive pour éduquer votre chien facilement !

 
Florence Desachy
  • Docteur vétérinaire comportementaliste, enseignante et directrice d'une collection d'ouvrages animaliers

1 commentaire(s)

Addo a écrit:
il y a 1 an
Comment apprendre à un chiot de 5 mois et 20 kilos de ne pas nous sauter dessus ? Il le fait de face , mais aussi quand on a le dos tourné.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)