Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Apprendre la propreté au chiot

propreté chiot

C’est en général l’apprentissage de la propreté qui préoccupe le plus les maîtres. Ils ont souvent très peur de ne pas y arriver et de devoir éponger et nettoyer durant toute la vie du chien. Rassurez-vous : cette situation est très rare ! Voici comment apprendre à son chiot à être propre :

L’apprentissage de la propreté

Les mauvaises habitudes dans ce domaine s’avèrent très difficiles à perdre et la rééducation d’un chien sale est délicate. Cet apprentissage conditionne souvent tous les autres. Car, si le maître échoue, il se sentira incapable d’élever un chien ou considérera que son chien ne comprend rien. Les relations maître-chien se dégradent alors et deviennent peu propices à une éducation facile et heureuse.

Sur le plan anatomique, le contrôle des sphincters (les muscles qui permettent de « se retenir ») n’est pas complet avant 4 mois. Le chiot comprend assez rapidement (vers 2 à 3 mois) qu’il faut faire ses besoins en dehors de l’endroit où il dort (il doit cela à sa mère, qui l’écarte du « nid » pour qu’il fasse ses besoins). Il est plus dur pour lui d’assimiler que désormais il doit faire hors de la maison. Dans un premier temps, il peut faire à la maison mais à un endroit précis, puis il faut le sortir le plus rapidement possible !

Quand et pourquoi ?

Ne demandez surtout pas autour de vous à quel âge les chiots sont devenus propres, cela varie d’un animal à un autre. Vous ne réussirez qu’à vous tracasser si votre chien est un peu « en retard ». Il n’y a pas d’inquiétude à avoir avant 7 ou 8 mois, même si la norme se situe entre 4 et 6 mois.

Le « pourquoi » de la propreté ne se pose pas. Quoique… Certains maîtres, qui ont de tout petits chiens, type York ou Chihuahua, ne sont pas toujours convaincus qu’il est indispensable qu’ils fassent leurs besoins dehors. Or les toilettes pour chien, c’est dehors ! (en plus ce n’est pas n’importe où). Il n’est pas très sain qu’un chien, même de petite taille, fasse ses besoins éternellement sur une serpillière ou sur le balcon.

Les règles de base de la propreté

1. Ne pas attendre : L’apprentissage doit se faire entre 3 et 5 mois. « Moi, j’attends qu’il soit plus grand et qu’il comprenne qu’il doit faire dehors. » Ne suivez surtout pas cette idée que quelques maîtres adoptent à tort. En effet, le chiot de 3 mois comprend parfaitement les ordres que vous lui donnez.

2. Tolérer les petits accidents : Sachez néanmoins qu’il existe pendant un certain temps des « accidents », même chez un animal qui est devenu propre. Ne les acceptez pas mais tolérez-les ! De même, pardonnez les petits oublis dus à l’émotion.

Les punitions sont à bannir formellement dans l’apprentissage de la propreté. L’apprentissage de la propreté est l’exemple même d’une éducation positive à base de récompenses. Il est utile de le rappeler, car certains maîtres ne supportent pas de « laisser passer » les petits pipis par terre.

3. Nettoyer hors de sa présence : Ne nettoyez jamais les « dégâts » devant l’animal : votre position assise, une éponge ou une serpillière en main, l’incitera au jeu. On ne le punit pas, mais il n’y a pas non plus de quoi se réjouir quand il s’oublie. Lui mettre le nez dedans est assez négatif.

Le chien ne ressent pas de dégoût particulier pour ses crottes mais, sentant votre répulsion, la prochaine fois il fera sous un meuble pour que vous ne le voyiez pas (preuve qu’il comprend très bien, même petit !). Il peut aussi manger ses crottes pour les faire disparaître.

4. Écourter la période « maison » : On ne peut éviter les « toilettes » à la maison, puisque le chiot doit être complètement vacciné pour pouvoir sortir dehors (bien qu’il existe depuis peu des vaccins qui leur permettent de sortir très tôt). Mais le temps durant lequel le chiot fait ses besoins à la maison doit être le plus court possible.

> Un problème d'éducation ?
Découvrez notre méthode exclusive pour éduquer votre chien facilement !

 
Florence Desachy
  • Docteur vétérinaire comportementaliste, enseignante et directrice d'une collection d'ouvrages animaliers

6 commentaire(s)

June14 a écrit:
il y a 4 mois
Très intéressant
Lucie1987 a écrit:
il y a 1 an
Bonjour,

Mon bouledogue Français à 5 mois et quand je mets du journal dans son enclos dans la maison, il le déchicte ! La nuit il se retient mais la journée non, je pars à 7h45 et je reviens à 17h10.

Je n'en vois plus la fin, même si je comprends que c'est un bb

Jusqu'à quel âge on dit qu'un chien c'est un "chiot" ??

MERCI
Maiine06220 a écrit:
il y a 2 ans
Bonjour, je viens d'avoir un spitz nain de deux mois, impossible de le sortir avant son deuxieme vaccin va t'elle prendre de mauvaises habitudes ? comment faire pour qu'elle fasse dehors par la suite (a l'heure actuelle c'est a l'interieur!!!)
Paligotevydu a écrit:
il y a 3 ans
Cet article est très intéressant! Il a répondu à toutes mes questions. A lire.
J'ajoute un conseil: -Mettre des journaux près de la porte ou des points de sorties,
-Raccourcir, jour après jour, la zone "journal",
-A la fin, le chien n'aura plus besoins de journal et fera directement dehors.
Mahou a écrit:
il y a 5 ans
Je suis d'accord sur les bases de l'éducation de la propreté mais quant au 4eme paragraphe je ne suis pas du tout d'accord!!!
Dans ou cas ou je trouve la sociabilisation???
Et Wamiz qui cautionne les tapis pour chiots cela ralentis l'apprentissage de la propreté donc le conseillé n'est pas bon...
Adrienmag a écrit:
il y a 7 ans
Très intéressant, vous connaissez d'autres techniques pour apprendre la propreté à son chien ?
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)