Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chien :

Les aoûtats chez le chien et le chat : comment protéger son animal ?

chien dans l'herbe

En cette période estivale, les parasites qui menacent les animaux de compagnie sont nombreux. Ceux que nous allons évoquer ici sont réputés pour être actifs entre fin juillet et mi-septembre, ce sont les aoûtats.

Aide-soignante Spécialisé Vétérinaire et Directrice pédagogique de l’ESAV – Institut Bonaparte, Isabelle Lacroix nous en dit plus sur ces parasites qui entraînent des démangeaisons très intenses chez les animaux et notamment les chiens, et nous explique comment les repérer et les éliminer.

Que sont-ils ?

Les aoûtats (Trombicula autumnalis) sont de petits acariens invisibles à l’œil nu. Ils mesurent environ 0,3mm. Les adultes vivent à l’état libre (c'est-à-dire qu’ils ne représentent pas de risque parasitaire) dans l’environnement, essentiellement dans les herbes des jardins, des parcs ou encore dans les broussailles ou les champs. Ce sont les larves de ces acariens qui sont parasites. Lorsque les œufs éclosent, les larves recherchent un hôte pour se nourrir et continuer leur cycle.

Quels animaux peuvent être infestés ?

Tous les mammifères peuvent contracter des aoûtats, les chiens, les chats, les chevaux… et même les hommes ! La condition sine qua non est que l’animal ait été en contact avec un environnement infesté. Aucune chance donc qu’un animal de compagnie qui ne sort pas, n’en attrape.

Quels sont les symptômes ?

L’infestation par les aoûtats se traduit toujours par un prurit. Les larves se fixent sur les zones à peau fine et sécrètent une salive très irritante qui leur permet de se nourrir de la peau de l’animal.

Généralement, les zones d’infestation préférentielles sont :
- la zone interdigitée (entre les doigts)
- les aisselles
- l’intérieur des cuisses
- les testicules

Le prurit peut être variable en fonction des individus; certains animaux se lèchent et se grattent tellement qu’ils peuvent se créer des lésions importantes, qui peuvent s’infecter.

Comment être sûr que ce sont des aoûtats ?

Il est vrai que des démangeaisons à cette période de l’année peuvent être de diverses origines. Il reste cependant assez facile de mettre en évidence les larves d’aoûtats, même si elles sont invisibles à l’œil nu.

Il vous faudra observer une zone de prurit, essayez entre les doigts, c’est facile d’accès. Sur cette zone vous devriez pouvoir observer de petites tâches orangées. Ce sont les larves, elles se rassemblent toujours en petits amas.

Attention, il faut savoir que même si vous ne voyez rien, les démangeaisons peuvent tout de même être dues aux aoûtats, puisque l’irrésistible envie de se gratter peut rester présente plusieurs jours même après disparition des parasites. 

© Flickr - Earth Day...don't be lazy

 

Quel est le traitement ?

L’infestation par les aoûtats peut être traitée grâce à des antiparasitaires externes, idéalement en spray ou en shampooing afin d’agir localement. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire ou à son assistant(e).

Il faut aussi traiter les complications, les lésions de grattage, de léchage. Pour cela, la consultation chez votre vétérinaire est impérative, lui seul saura apprécier la gravité des lésions et  décidera du traitement à mettre en place (antihistaminique, corticoïdes et parfois même antibiotiques) pour soulager votre compagnon.

Comment éviter l’infestation ?

Vous l’aurez compris, les aoûtats sont présents dans les jardins, les champs… il est donc difficile de s’en prémunir. Toutefois, un traitement antiparasitaire préventif régulier, et adapté pourra limiter les risques. De plus, si vous connaissez des zones infestées (parcs, jardins…), le conseil le plus sage est d’essayer de les éviter pour votre animal comme pour vous.

 

Isabelle LACROIX
Aide-soignante Spécialisé Vétérinaire
Directrice pédagogique de l’ESAV – Institut Bonaparte

 

> Vous recherchez une assurance pour votre chien ?
Assurez la santé de votre animal avec la mutuelle des vétérinaires

Avez-vous déjà trouvé des aoûtats sur votre chien ou votre chat ?

  • oui
  • non

1 commentaire(s)

Angeline56 a écrit:
il y a 1 an
Bah ça je ne connaissais pas du tout... Mais ce que je ne comprend pas c'est comment est-ce possible qu'un animal qui ne sort pas n'a aucun risque d'être affecter ? Si ces parasites peuvent s'attaquer à nous il est donc probable que l'on en ramène avec nous de dehors non ?
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)