Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chien :

Courir avec son chien : mode d’emploi

Mercredi 07 Avril 2010 |
course pied chien

Vous courez, ou avez l’intention de vous y mettre ? Profitez du beau temps pour pratiquer la course à pied et, pourquoi pas, conviez votre chien à vous accompagner !

Des études ont mis en correspondance le fait d’avoir un chien et de faire de l’exercice régulièrement. L’animal peut être un facteur motivant pour le maître sportif. Pour rester en forme, un chien a besoin de faire de 45 mn à 1 h 30 d’exercice par jour.

Votre compagnon à quatre pattes ne refusera pas de faire un peu de sport avec vous. Mais il est cependant nécessaire de prendre quelques précautions afin de ne pas faire courir de risques à votre animal.

Chiot et chien âgé : précautions à prendre

L’âge de votre chien est à prendre en compte. Un chiot n’a pas les mêmes besoins d’exercice qu’un chien adulte. Trop d’activité physique peut nuire à la croissance du chiot et causer des dégâts sur son squelette et ses articulations.

De même, les chiens âgés ne doivent pas pratiquer d’activités physiques trop intenses. Cela dépend de la race : certains chiens sont considérés comme "seniors" dès l’âge de 7 ans, et d’autres sont encore en grande forme jusqu’à l’âge de 10 ans.

Avant d’emmener votre chien adulte pratiquer du sport avec vous, il peut être utile de vérifier sa santé avec une visite chez le vétérinaire. Certains chiens sont sujets à des troubles cardiaques ou respiratoires. Les activités d’endurance leur sont donc déconseillées. Les chiens brachycéphales (au museau écrasé) tels que les Bouledogues, les Pékinois, les Saint-Bernard, etc., sont fragiles au niveau respiratoire.

Attention à ce que votre chien soit à jeun avant tout exercice physique : il peut en effet être victime d’un retournement d’estomac.

Si votre chien n’est pas assez obéissant pour rester près de vous, emmenez-le courir avec une laisse. Vous pouvez l’accrocher à votre sac à dos pour garder les mains libres, si votre animal se tient correctement et ne tire pas sur la laisse.

De même, vous avez le choix entre un harnais et un collier : si votre chien tire sur la laisse, privilégiez un collier, qui aura un effet dissuasif sur ce comportement. Sinon, un harnais est la solution idéale, c’est même l’équipement obligatoire lors des compétitions de cani-cross (la course avec chien).

Echauffement et endurance

Après une séance de course à pied, surveillez l’état physique de votre chien. S’il boîte, a du mal à se déplacer ou semble plus fatigué que d’habitude, réduisez l’intensité de l’effort physique suivant, en parcourant une distance plus courte, par exemple.

Avec un entraînement adapté, certains chiens peuvent arriver à parcourir de longues distances sans ressentir de fatigue. Attention cependant à augmenter ces distances progressivement.

Lors de la séance de course à pied, surveillez votre chien. Enthousiaste, celui-ci peut être amené à dépasser ses limites physiques et donc s’épuiser rapidement. Augmentez la cadence progressivement et débutez par un échauffement. N’oubliez pas de lui proposer de l’eau régulièrement et n’allez pas courir avec lui aux heures les plus chaudes de la journée.

Faites des pauses régulièrement, tous les 2 km par exemple, afin de vous rendre compte des signes de fatigue de votre animal. Comme pour vous, des étirements et des massages peuvent soulager votre chien après la course. Si votre animal ne tient pas la distance et n’arrive plus à vous suivre, n’insistez pas, et arrêtez l’activité.

1 commentaire(s)

Foxy-Ralu a écrit:
il y a 6 ans
y a un mode d'emploi?lol!

pour l'instant j'veut pas courrir avec le mien! deja je l'ai perdu 2 fois j'veut plus que ça recommence,mais si c avec une laisse tout est bien!
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)