Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chat :

Pathologies des yeux du chat

pathologie yeux chat

Les yeux de chat sont fascinants. De toutes les couleurs mais d'une forme en amande universelle qui leur confèrent tout leur charme, ils doivent être surveillés pour conserver tout leur éclat et toute leur beauté. Focus sur les pathologies des yeux les plus courantes chez le chat et les remèdes à appliquer.

Paupières

Elles peuvent être en cause dans diverses maladies dont :

L’entropion

Il se manifeste par des paupières partiellement retournées vers l’intérieur et peuvent irriter et abîmer la cornée. Le chat du Bengale et le Persan sont des races particulièrement prédisposées à l'entropion.

Le prolapsus de la troisième paupière

La troisième paupière est appelée paupière nictitantehologie de la paupière, il s'agit de la membrane située à l’angle du globe oculaire et de la paupière inférieure. Elle peut  être atteinte d'hypertrophie.

Ce prolapsus peut être dû à un processus inflammatoire, à un problème neurologique, à une altération du globe oculaire ou à une prédisposition de la race. C’est aussi parfois le signe d’un état de malaise général du chat.

Conjonctivites

Souvent d’origine virale et associées à des problèmes respiratoires, elles provoquent un larmoiement intense, un prurit et des rougeurs. En attendant le diagnostic, il est conseillé d’appliquer des compresses de thé assez fort à température ambiante.

Système lacrymal

L’épiphora, plus communément appelé larmoiement, est dû à une sténose partielle ou totale du canal nasal et lacrymal qui ne véhicule plus les larmes vers les narines et les laisse stagner au coin des paupières inférieures.

Cette pathologie est plus fréquente chez les races dites braccoïdes comme le Persan et l’Exotic shorthair.

Elle n'est pas grave en soi, il s’agit surtout d’un problème esthétique, puisque ce fort larmoiement laisse une strie rougeâtre sur les poils situés sous la paupière inférieure. Elle n'est cependant pas inconfortable pour le chat.

Cornée

Les kératites et les ulcères cornéens provoquent des clignements d’yeux, des larmoiements et une photophobie (sensibilité à la lumière). Des virus ou des bactéries sont parfois en cause, mais l’origine est le plus souvent traumatique.

Certaines races de chats ont une prédisposition génétique à la kératoconjonctivite sèche en raison d’une diminution du liquide lacrymal. Devant ces symptômes et en attendant le diagnostic du vétérinaire, il faut se limiter à appliquer uniquement des compresses de thé, une erreur de collyre pourrait en effet gravement abîmer l’oeil.

Uvée

Les uvéites (inflammations de l’uvée) sont généralement dues à des corps étrangers et à des maladies virales.

Le glaucome est une augmentation de la pression intraoculaire. L’oeil est visiblement gonflé et la pupille est dilatée.

Il faut immédiatement intervenir, car, si la pression intraoculaire ne diminue pas, l’oeil risque de grossir au point de se lacérer. Le Persan et le Siamois y sont particulièrement enclins.

Cristallin

Le cristallin est une lentille convergente naturelle de l'œil qui peut être atteint de cataracte (opacité du cristallin). Elle est assez rare chez les chats, beaucoup plus fréquente chez les chiens, sauf chez le Persan et l’Himalayen chez qui elle est héréditaire.

Rétine

Les décollements de rétine sont assez fréquents chez les chats. Ils sont consécutifs à des maladies plus générales et peuvent souvent régresser spontanément.

L’atrophie progressive de la rétine (PRA) est une perte de vue progressive qui se manifeste quand le chat est jeune et qui entraîne la cécité. Abyssin et Persan y sont particulièrement prédisposés.

Globe oculaire

La protrusion du globe oculaire

Elle est presque toujours due à des combats ou à des bagarres féroces entre congénères. L’intervention du vétérinaire doit être immédiate.

Le strabisme

C’était un défaut des chats Siamois qui entraînait de nombreux problèmes de vue. Le temps aidant, les éleveurs l’ont corrigé en éliminant de la reproduction les sujets qui en étaient porteurs.

Important : en cas de maladie des yeux, il faut tout de suite mettre une collerette au chat sans se laisser attendrir par son refus. Accompagné d’une thérapie, cet acte est incontournable et permet d’éviter que le chat ne se frotte les yeux avec les membres antérieurs, ce qui aggraverait une situation déjà délicate.

A lire sur le même thème : Les yeux du chat

 
Gilles Hagège
  • Docteur vétérinaire, conseil de la SPA, spécialiste de la psychiatrie canine et auteur d'ouvrages de référence

2 commentaire(s)

Caco a écrit:
il y a 4 ans
En mon absence mon chat a développé une peau à l'angle interne des yeux de quoi s'agit il?
Flowers88 a écrit:
il y a 4 ans
Mercii pour les conseils,sa fait quand même apprendre beaucoup de choses !
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)