Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chat :

Le lymphome félin, le cancer le plus fréquent chez les chats

Mardi 05 Mai 2015 |
chat malade

Cancer très répandu chez les chats, le lymphome représente environ 30% de toutes les tumeurs dont souffrent les félins. Mais de quoi s'agit-il ? Comment se développe un lymphome et peut-il être traité ?

Les réponses et explications du Dr Noémie Tommasini, vétérinaire et directrice de l'ESAV (Ecole supérieure d'aide vétérinaire) - Institut Bonaparte :

 

Qu'est-ce que le lymphome ?

Le lymphome est une tumeur (c’est-à-dire une multiplication anarchique de cellules de l’organisme) qui touche un certain type de cellules appelées les cellules lymphoïdes. Ces cellules se rencontrent dans de très nombreux organes et tissus du corps : les nœuds lymphatiques (souvent appelés les ganglions dans le langage courant), la rate, le foie, la moelle osseuse, le rein, la peau, les poumons ou encore le système nerveux.

Le lymphome est une tumeur particulièrement fréquente dans l’espèce féline. Il s’agit même du cancer le plus fréquent chez nos compagnons félins.

Pas un lymphome mais des lymphomes !

Il n’existe pas une seule manifestation du lymphome mais de nombreuses formes selon les organes atteints.
-    Lymphome médiastinal : qui touche les nœuds lymphatiques situés entre les poumons, proches du cœur. C’est la forme la plus fréquente.
-     Lymphome digestif abdominal : qui se situe sur l’appareil digestif dans le ventre. Il s’agit de la seconde forme la plus rencontrée.
-    Les autres formes de lymphomes sont moins fréquentes et peuvent toucher : les reins, la colonne vertébrale ou sont qualifiées de multicentriques car touchant plusieurs organes et tissus.

Quelles sont les causes d’apparition d’un lymphome ?

Les tumeurs et cancers sont souvent des maladies mal vécues non seulement par nos compagnons félins mais aussi pour nous, propriétaires. En effet, cette maladie est qualifiée de plurifactorielle. C’est-à-dire qu’on ne peut pas identifier une seule cause d’apparition, mais de multiples facteurs.

Une tumeur et donc le lymphome n’est pas une maladie contagieuse. Il s’agit d’un dérèglement d’un type cellulaire dont les facteurs d’apparitions sont nombreux.

Premier facteur en cause, l’infection par le virus leucémogène félin, plus connu sous le nom de virus de la leucose (son acronyme est FeLV qui est l’abréviation anglaise de virus leucémogène félin). En effet, ce virus est capable d’induire l’apparition de tumeurs.
Il se pourrait aussi, mais de façon moins significative, qu’une infection par le virus de l’immunodéficience féline (FIV, de son abréviation anglaise) joue un rôle dans l’apparition

Quels symptômes entrainent un lymphome félin ?

Hélas, les lymphomes se manifestent par des symptômes extrêmement  variables. Il peut donc être compliqué pour votre Vétérinaire de diagnostiquer ce type de cancer. Parmi les symptômes les plus fréquemment rencontrés :
-    Une fatigue importante,
-    Une baisse voir une absence totale de l’appétit,
-    Une perte de poids rapide,
-    Des difficultés respiratoires,
-    Des troubles digestifs.

Attention, il ne s’agit ici que de quelques exemples de symptômes. Seul un vétérinaire pourra, après avoir longuement échangé avec vous, avoir examiné votre compagnon et réalisé différents examens complémentaires, établir le diagnostic.

Un pronostic, malheureusement sombre

Lorsque les symptômes de lymphomes sont déclarés, le cancer est souvent très avancé et le pronostic est très sombre.
En effet, en l’absence de traitement l’évolution est fatale dans les jours voir les semaines à venir.

Quels examens et analyses pour diagnostiquer un lymphome ?

Selon les symptômes et l’examen clinique de votre petit félin,  le vétérinaire déterminera les examens complémentaires lui permettant d’effectuer le diagnostic. Parmi les examens, sont souvent prescrits :
-    Des tests de dépistages des virus FeLV et FIV,
-    Des examens hématologiques sanguins,
-    Des examens d’imagerie médicale : radiographie, échographie.

Le diagnostic de certitude se réalise en analysant, en laboratoire spécialisé vétérinaire, des échantillons de tissus malades afin de montrer la présence de cellules lymphoïdes tumorales.

Qu’en est-il du traitement des lymphomes ?

Le choix du traitement d’un cancer doit toujours être quelque chose de réfléchi. En effet, l’annonce du diagnostic et du pronostic est toujours un choc pour le propriétaire. Cependant, il faut arriver à surmonter ce choc pour prendre la meilleure décision.

Cette « meilleure décision » ne peut se prendre qu’en ayant un maximum d’informations. Pour cela, n’hésitez pas à poser toutes les questions que vous vous poser à votre vétérinaire. Il peut être judicieux d’obtenir un second avis d’un détérinaire spécialisé en cancérologie. Pour cela, parlez-en ouvertement à votre vétérinaire. Il saura vous indiquer un confrère spécialisé et il lui rédigera un compte-rendu complet.

La prise en charge thérapeutique d’un lymphome varie en fonction de :
-    Sa localisation,
-    Son degré d’envahissement,
-    De l’âge de votre chat,
-    De son état général au moment du diagnostic.

Il existe différents traitements : chirurgie, la chimiothérapie, la radiothérapie ou encore l’immunothérapie. Le vétérinaire saura vous expliquer les options thérapeutiques et surtout ce que l’on peut escompter de celles-ci.

Moi-même vétérinaire, j’ai dû me résoudre à accompagner mon chat de 13 ans atteint d’un lymphome particulièrement agressif. Même dans les épreuves difficiles, sachez que l’équipe de votre clinique, vétérinaire et aide-soignant(e) vétérinaire, est là pour vous écouter et répondre à vos questions.  

 

Dr Noémie TOMMASINI
Vétérinaire – Directrice ESAV – Institut Bonaparte
www.easv-institut-bonaparte.fr

> Vous recherchez une assurance pour votre chat ?
Assurez la santé de votre animal avec la mutuelle des vétérinaires

7 commentaire(s)

Gedor a écrit:
il y a 2 mois
bonsoir
je repond a lapetit enfant
du moment qu'il y a du liquide ,
il sagit d'un PIF humide
et nimporte quel medicament ne sert a rien
1 bon veterinaire vous l'aurait dit
1 prise de sang ,et 1 radio suffit
il existe 2 sorte de PIF
HUMIDE ET SECHE
et il n'y a aucun traitement
CE QUe lON PAYE
CHEZ LE VETO?
CE N'EST PAS LES EXAMEN ?SOUVENT INUTILE ?ET ILS LE SAVENT BIEN
MAIS CeST L'AMOUR QUE NOUS AVONS POUR NOS AMOUR A 4 PATTES
Michel91 a écrit:
il y a 2 mois
Mon petit Gribouille était fatigué j'ai donc pris le décision d'aller en urgence à la clinique vétérinaire nous pensions que c'était un blocage de la vessie après contrôle ce n'est pas ça le vétérinaire sent une boule juste à coté de la vessie échographie le verdict tombe une tumeur de 6 cm demain on tente l'opération d'enlever cette tumeur 2 options si elle est dissocié des autres organes elle est opérable sinon accrochée à la vessie ou autre mon amour de survivra pas verdict demain je vais tous les jours à la clinique pour le voir le soutenir demain 15/09/2016 à 14h je serai dans la salle d'attente pour attendre, le verdict si y'a un bon dieu aidez moi aidez mon Gribouille je l'ai eu tout BB je l'ai élevé il à eu 11 ans le 28/08/2016 comment vivre sans lui si il part il n'a pas le droit de partir de nous laisser je l'aime mon chéri c'est mes yeux ma vie mon sang papa sera toujours là pour toi mon Gribouille d'amour je suis épuisé je tiens le coup pour lui papa est là...
Gedor a écrit:
il y a 4 mois
mon petit lulu de 17 ans ,n'etait pas trop en forme
mange mais maigrisse
je l-ai enmener chez mon veto
et le coup fatale et tomber
en le palpant ,il avait 1 grosseur au ventre
diagnostic 1 tumeur
pas d'exmamen suplementaire et traitement lourd
pour le chat(sante et pour moi(financièrement)

il ma juste dit que lulu en avait pour 3 a 6 semaine
et que c(est pas la peine de commencer des traitement
pour vivre 3 mois supplementaire
et il avait raison
3 smaine plus tard ,l'etat se degrader
donc ,j'ai pris la meilleur dessicion (PIRE)
de laisser partir lulu au paradis des chats
dans certain cas, il faut savoir laisser partir son animal sans trop d'acharnement
car quand on sais que l-animal souffre,en faisant certain traitement
c'est a nous d'abord qu'on pense car on ne veut pas souffrir de la perte de son animal
j(ai eu 1 bon veto,qui dabord vu le bien etre de lulu,
avant son porte monai
si j'avais fait les traitement et les examens,
lulu aurait vecu 2 mois de plus
mais dans quel condition.........
30juillet2016 a écrit:
il y a 4 mois
Bonjour il y a 2jours je laissais un message disant que ma petite chatte Pitchoune n'allait pas bien et samedi après midi le couperet est tombé un diagnostic innaceptable mais réel. La vétérinaire lui a fait une échographie et une énorme tumeur abdominale de 4,2cms et franchement visible je l'ai vue.
Son pronostic vital plus que quelques jours à vivre donc elle était "condamnée" et de plus beaucoup de liquide ce qui empechait meme à l'auscultation d'entendre les battements de son coeur. Sa température était tombée à 36° donc hypothermie et l'intérieur de sa bouche (le palais les joues était blanc mais très blanc, impressionnant) elle avait une anémie extreme. Elle n'avait que 5ans et meme pour éventuellement penser aux soins palliatifs la véto voulait en priorité la transfuser avant toute chose son coeur n'aurait certainement pas résisté (cortisone, etc...) mais elle n'avait pas de sang. Ce qu'il faut rajouter c'est que vu l'avancement de cette tumeur la sachant condamnée meme si tout avait été tenté pour essayer de la sauver il fallait passer par le centre de nantes à + de 80kms de chez moi et rien ne laissait croire qu'elle pourrait s'en sortir tant son état était catastrophique, elle était complètement apathique elle n'arrivait plus à manger ni boire. De plus financièrement + de 2000euros
à forte déception que cela soit pour rien, meme en supposant elle pouvait métastaser. Un acharnement thérapeutique l'aurait plus traumatisé qu'autre chose. J'ai pris la pire décision qu'il me soit arrivée de prendre je n'avais pas le choix car comme elle souffrait... Un regard que je n'oublierai au grand jamais rempli semblait t'il d'amour et de tristesse, et de souffrances... Je l'ai embrassée très tendrement lui disant "Ne m'en veux pas ma puce" "je t'aime et je t'aimerai toujours" "je ne t'oublierai
jamais" et puis je suis sortie les larmes m'inondaient. Son départ laisse un vide géant à la maison et sa soeur Charlotte semble depuis s'ennuyer. Son instinct doit etre perturbé, elle ne doit pas comprendre pourquoi elle ne voit plus notre Pitchoune. Un ange s'est envolé pour d'autres cieux et j'espère que le paradis pour ma petite puce existe elle le mériterait tellement. Je suis affectée à un point comme vidée de toute énergie, des larmes, mais ainsi est la vie. J'ai cru culpabiliser mais dans le fond j'ai peut etre plutot fait un acte d'amour pour elle car elle ne souffre plus et je la savait condamnée.
Merci à tous ceux qui pourront me comprendre.
Lapetiteenfant a écrit:
il y a 4 mois
Bonjour à tous j'ai pu lire certains commentaires et je dois vous avouez que si je suis sur ce site c'est parce-que j'ai besoin d'un peu de réconfort de savoir que je ne suis pas la seule a avoir perdue son chat. Astérix, je t'aime et je t'aimerais toute ma vie à tout jamais ... Au départ tout allait bien pour lui, pendant une courte semaine il avait même manger un peu trop mais après cette semaine le cauchemar commençait. Il regardait sa gamelle d'eau, de nourriture mais il n'y touchait pas, en une semaine on pouvait voir qu'il avait extrémement maigri. On ne savait pas quoi faire alors on l'a direct emmener chez le vétérinaire. Le vétérinaire nous a dit qu'il avait un liquide dans le ventre, (désolée je ne sais plus le nom) ce qui avait pousser ses poumons, rien de grave, mais on ne savait pas pourquoi il avait un liquide contenant ses globules. Du peut que je sache c'est que notre chat revenait tout content, qu'il remarchait vite, qu'il ronronnait à nouveau, qu'il mangeait et buvait tranquillement. Malheureusement l'effet ne durait que quelques jours et il fallait attendre la fin de la semaine pour le ramener chez le véto. Même si on lui donnait à manger a la pipette (sinon il ne mangeait rien) c'était autant horrible pour nous que pour lui. C'était un chat très gentil, vraiment, il n'a jamais griffé quelqu'un qu'il ne connaissait pas, il s'était habitué à faire ses besoins dehors comme un grand... En gros je l'aime mon chat. Mes parents ont fait le maximum pour le soigner malgrè qu'un chat, ce n'est pas gratuit. Environ 500€. Ca a commencer par des médicaments ( Doxyval a 2€ et du Metacam a 1€). Puis la consultation a 35€ + prise de sang a 16€ + numération formule sanguine a 35€ + scan mammalien a 60€ + injection a 9€ + encore des médicaments a 14.4€ et 20.8€ ce qui revient a 190.5€. Une semaine plus tard ça n'allait toujours pas mieux alors il nous a redonner des médicaments (Ringer lactate a 2€ + Dimazon a 1€). Encore après, il a fait une revu a 30€ + une mise sous perfusion a 31€ + une hospitalisation a 20€ + des médicaments a 10.4€, 4.8€, 8.2€, 7.2€ + une anesthesie gazeuse a 52€ + une radio numérique a 90€ + une ponction thorax a 105€ ce qui nous a fait un autre gros chiffre de 358.6€. On a tout payé, pour que finalement il lui fasse une prise de sang et qu'il nous dise que déjà ça coûte 33€ pour après nous dire qu'il a une tumeur entre le cou et les épaules, puis il nous a dit que si on voulait, on pouvait peut-être le sauver avec une chance de moins de 50%. L'opération coûte entre 3500 et 5000€. Nous ne pouvions pas faire autrement que de le faire piquer. Oui c'est une histoire tragique, mon chat est mort aujourd'hui. Astérix, je te demande pardon, je t'aime et je ne t'oublierais jamais mon chat-chat adoré, tu me manque déjà :'( Merci à tous ceux qui liront ce très long message. J'ai besoin de parler de mon chat pour me sentir mieux.
Sergeduval a écrit:
il y a 1 an
Il est très difficile d’avoir un animal qui souffre. Parfois, il n’y a pas beaucoup d’options pour les aider. Comme mentionné, le cancer est une chose fréquente chez les chats. Il est bien d’avoir en vétérinaire en qui on peut mettre sa confiance. Perdre un animal est très difficile, surtout pour les enfants. Merci pour l’article !
www.veterinairelavalcdl.ca
Angeline56 a écrit:
il y a 1 an
Super de pouvoir lire tous ça, je savais déjà mais c'est toujours bien de le rappeler de temps en temps, malheureusement c'est une terrible maladie pour nos poilu félin...
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)