Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Votre chien est-il dominant ou soumis ?Général

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 1 an
Perso je suis aussi génée par le terme de dominance. Je préfère le terme leader du moins avec les humains que je trouve plus approprié, qui est au final une situation de confiance mais aussi d'éducation qui se gagne avec beaucoup de travail ce qui m'a permis de passer d'un chien totalement en contrôle à un chien sociable qui m'écoute.

Concernant les enfants ils ont plus tendance à aller emmerder les chiens quand ils sont tranquilles d'où le fait que beaucoup de chiens ont du mal avec eux surtout quand les parents laissent tout faire. Car sinon il est étrange que des parents ont le chic de prendre toujours des chiens dominants, je connais des parents dont les enfants sont agités ils en sont à 5 abandons sous prétexte de dominance envers les enfants.

En 27 ans d'existence jamais un chien ne m'a grogné dessus y compris quand je vivais avec 9 chiens.

Après entre chiens il y a des comportements dominants à un instant T et ma mauvaise expérience est un peu signe de preuve pour moi qu'on peut passer d'un chien dit dominant à un chien qui considère son proprio comme leader et attend avant d'agir.

Un chien qui fait preuve de dominance et on ne va pas se mentir on associe cela souvent à un comportement de contrôle voire de l'agressivité ou un chien qui se défend, j'ai envie de dire que c'est à 90% car le maître n'est pas vu comme leader qui est au final plus de l'éducation que de l'aura.

A partir du moment où j'ai passé un contrat "tu ne fais pas ce que tu veux avec les autres chiens (piquer leurs jouets, leur grogner dessus, les empêcher de bouger, voire d'aller voir leur proprio et se faire caresser...) par contre en échange si tu as un problème avec une personne ou un autre chien je serai là pour toi" à partir de là je n'ai plus eu aucun problème (le temps que le chien assimile le message)

Iago a eu beaucoup de comportements dits dominants, aujourd'hui il m'attend avant d'agir, il est toujours le même au fond de lui, les chiens trop agités qui pourraient réveiller en lui des comportements que moi je juge indésirables (chiens impolis qui te fonce dessus) avant il leur grognait dessus aujourd'hui il se met derrière moi et il ne les capte pas.

Après cela demande du temps car cela inclu de connaître la limite de son chien ce qui ne se fait pas dans l'immédiat et aussi que le chien te fasse confiance mais pour moi c'est techniquement possible avec tous les chiens. Et aussi comprendrequ'une fois tous les six mois, ton chien peut avoir envi de te tester à nouveau.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Coucou !

Alors j'ai pas tout lu, mon cerveau commençait à s'emmêler les pinceaux au bout de la deuxième page (brouillard du matin oblige, j'y reviendrais plus tard)

J'ai une vision composite de la dominance, j'y rattache différents facteurs et différentes notions.
Il y a pour moi un volet "tempérament" (celui qu'évoque ADB) et un volet "hiérarchie" (celui qu'évoque Patou).
Or, ces deux implications ne vont pas forcément de pair.
Ce n'est pas parce qu'un chien semble afficher une attitude et un tempérament "dominant" en contact singulier 1/1, qu'il accédera pour autant un statut de dominant hiérarchique au sein d'un groupe établi, ou encore qu'il sera un "bon" dominant (ou un "vrai" dominant selon Patou, et ce deuxième point est très important), à savoir un dominant que les autres chiens acceptent naturellement et dont la présence est bénéfique au groupe.
Et quand bien même, ça dépendra aussi du potentiel des autres chiens du groupe... (la façon dont un groupe se forme et s'organise au fil du temps n'a rien à voir avec les promenades quotidiennes de la majorité de nos chiens)

Dans quel contexte observons-nous nos chiens et quelles informations pouvons nous en tirer concernant ces deux volets de la dominance ?
Globalement, nos chiens sont nombreux à vivre seuls dans leurs famille ou avec un nombre très restreint de congénères. Les contacts singuliers ou en très petit groupe sont l'essentiel de leurs rapports sociaux, avec pour certains, quelques ballades en groupe plus nombreux, mais ces rapports restent cependant occasionnels et les chiens sont énormément supervisés.
Donc je pense que si on peut facilement cerner le volet tempérament évoqué par ADB (mon chien à tendance à s'imposer, à adopter des postures de dominance, etc.), il est bien plus difficile de déterminer exactement comment le statut de ces chiens évoluerait d'un point de vue hiérarchique s'ils vivaient réellement en groupe l'essentiel de leur vie. (D'ailleurs le fait de vivre en groupe influence aussi l'évolution du tempérament... donc donc tout est relatif. Je ne saurais jamais ce que ma chienne serait devenue si elle avait vécu dans une meute de 20 chiens depuis bébé, puisque ce n'est tout simplement pas le cas)

Dans les nuances évoquées par Patou, je dirais qu'un "vrai" dominant se repère facilement quand on en rencontre un, mais effectivement c'est un profil rare (j'en connais 3 en tout et pour tout). Même chose pour un chien très soumis, c'est assez évident parce que très "visible" extérieurement.
Donc en gros pour ce volet hiérarchique, en dehors des extrêmes (vrai dominant ou chien très soumis), le reste me semble très relatif et difficilement déterminable chez la plupart de nos chiens qui ne vivent pas en groupe.
Reporter un abus
Pub
Posté par il y a 1 an
Après, pour mettre mon grain de sel au débat qui fait surface dans les derniers messages : je conçois que la dominance appliqué à l'humain puisse surprendre et même sembler invraisemblable lorsqu'on a jamais cohabité avec un chien qui transfère ce système là à l'humain.
Mais honnêtement je suis convaincue que ça existe chez certains chiens, avec encore une fois différents facteurs qui jouent (le type/la génétique, le tempérament, le vécu).
Je ne pense pas que les personnes qui insistent sur l'importance de la hiérarchie chez les nordiques ou les type montagne par exemple, le font juste pour nous embêter ou par bête "croyance"... mais vraiment parce que leur expérience le prouve et dans le souci d'aider chiens et humains à vivre en harmonie.

Est-ce que c'est le cas de ma chienne ? Non, pour elle je sais que le moment auquel je mange ou le canapé ne sont pas des points "sensibles". Mais pour d'autres, ça peut être le cas et quand c'est le cas, il faut savoir en tenir compte et s'y adapter, sans quoi on va au casse pipe.
J'ai le cas Olfy par exemple qui a mon sens aurait pu sacrément mal tourner si je n'avais pas remis ce pépère "à sa place" dans tous les sens du terme (d'ailleurs je pense qu'il correspondait bien à la catégorie "par intérim" de Patou, c'est à dire qu'il était dans un rôle qui ne lui convenait pas du tout et ça générait beaucoup de stress)
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
« Mais honnêtement je suis convaincue que ça existe chez certains chiens, avec encore une fois différents facteurs qui jouent (le type/la génétique, le tempérament, le vécu) »

Désolé mais je ne vois pas ce que la génétique fait là ^^’
Le vécu, pourquoi pas, ça dépend.
𝑰𝒏𝒔𝒕𝒂𝒈𝒓𝒂𝒎 #gally_shiba 𝒆𝒕 #plume_kirua_cats
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Un nordique aura plus tendance, de part son instinct, à développer un besoin hiérarchique à mon avis.

Si j’éduquais le husky de mon beau frère comme j’éduque ma chienne, le résultat serait différent et explosif à coup sûr. Exemple du canapé, pas un problème pour ma chienne qui accepte de laisser sa place gentillement en « ronchonnant » quand vraiment ça la saoule de bouger ses fesses :p le husky de mon beau frère, ça a été source de conflits violents avec un humain, sans crier gare.

Pour revenir au husky que je connais, il a des degrés d’acceptation différents selon l’individu en face, son maître étant au dessus de tout.

La génétique a son rôle là dedans, le vécu certes, mais on ne fait pas d’un nordique un bon batard qui dit oui à pas mal de choses.
Reporter un abus
Posté par Ancien utilisateur il y a 1 an
vaste sujet mainte fois débattue
pour moi la dominance intraspécifique existe mais il y a un gros "mais"
on a théorisé il y a de nombreuses années l'organisation sociale des chiens selon ce que l'on avait observé chez les loups. en fait des études plus récentes on démontrer que le mythe du male alpha qui dirige la meute de façon autoritaire était erronée , et qu'il s'agissait plutôt en fait de familles dirigés par les parents et que 2 meutes pouvaient se rassembler pour chasser ensemble
tout cela pour dire que si on part d'un postulat de départ faux pour parler de dominance pour en plus comparer 2 races qui ont évolué différemment depuis des centaines d'années, ca embrouille un peu
il n'y a pas de gêne de dominance chez le chien mais plutôt une dominance fluctuante , de circonstance et ne peu exister que par rapport a une ressource
Par exemple aby aura un comportement "dominant" pour sa gamelle d'eau et totalement "soumis" avec un jouet
pour moi dire qu'un chien est dominant ou soumis constamment est faux mais pratique malheureusement cela a aussi engendrer des méthodes d'éducation pour le moins contestables
évidemment cela n'est que mon avis que je me suis forgé en lisant beaucoup de textes de scientifiques, d'éthologues et cela n'engage que moi

Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
« Un nordique aura plus tendance, de part son instinct, à développer un besoin hiérarchique à mon avis »

Mais pourquoi ? L’Homme a modifié génétiquement les chiens pour qu’ils soient comme ils le souhaite, pourquoi créer un chien (dominant) qui ai autant besoin de hiérarchie au risque d'être agressif ?

C’est pas plutôt l’éducation qui pose problème si le chien réagis ?
𝑰𝒏𝒔𝒕𝒂𝒈𝒓𝒂𝒎 #gally_shiba 𝒆𝒕 #plume_kirua_cats
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Maintenant ADB je reviens à tes questions
Ma chienne est relativement "dominante" dans le sens où tu l'entends dans l'énoncé de ton sujet, c'est-à-dire du point de vue tempérament/comportement social. Les facteurs sont je pense sensiblement les mêmes que pour ta chienne : force physique, agilité, grande confiance en elle.
Je l'ai pioché dans la moitié haute de la portée, mais ce n'était cependant pas le plus fort tempérament (c'était un de ses frères), elle était plus dans le milieu de portée. Après je n'ai pas été jusqu'à aligner précisément toute la portée comme une gamme de musique, je ne pense même pas que ce soit faisable. Disons que je voyais clairement deux extrêmes (sont frère vraiment dominant et une sœur très effacée), et entre les deux c'était plus des nuances de gris.
Je voulais un tempérament "moyen" au sein de cette portée, mais un tempérament moyen pour un Boxer x Terrier ça reste un fort tempérament par rapport à un tempérament lambda de Cavalier King Charles par exemple (encore une fois, tout est relatif).

Donc : Comment j'ai observé ce tempérament, je pense avoir déjà répondu :-)
Ma chienne ressemble à Orphée sur les points que tu as évoqué, à quelques nuances près, notamment concernant le partage. Ma chienne a grandi dans une meute de 8 adultes, dont un "papa" Cane corso (le "vrai" dominant de la bande) et un sous-fifre Boxer (son géniteur), qui sont c.ul et chemise et dont la grande passion est justement le partage (mordant, corps à corps, jeux de corde, bouffage de pneu).
Donc la protection des "jouets" dont tu parles, j'imagine que c'était pas vraiment au programme pour elle dès la maternelle. En plus j'ai continué (plus ou moins consciemment) à l'éduquer au partage depuis sont arrivée chez nous, en surfant sur l'énorme capital amical du Boxer (son hyper-sociabilité si on veut).
Je précise qu'elle adore simuler la protection de ressource dans le jeu, mais ça n'a rien à voir avec de la protection de ressource réelle (tout comme son agressivité dans le jeu n'a rien à voir avec une agression réelle, sinon on serait mal ^^ lol)
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Quelle est mon approche éducative ? Là encore, assez similaire à la tienne, à la différence que je n'oppose en rien capacité d'initiative et obéissance, bien au contraire. Un chien qui prend des initiatives, c'est juste un chien sûr de lui qui cherche à satisfaire ses instincts/besoins. Quand tu arrives à faire jouer cette capacité d'initiative en ta faveur, c'est jackpot pour l'obéissance !
(Exemple : plutôt que de laisser ma chienne prendre l'initiative de partir chasser sans moi, j'ai préféré en faire un travail d'équipe. Par conséquent, aujourd'hui cet instinct est sous contrôle.)

Enfin, est-ce que son tempérament génère des difficultés au quotidien ?
Plus vraiment à ce jour. Comme avec tout jeune chien fougueux et tête brûlée, j'ai galéré un peu pendant une bonne année.
Je dirais que le vrai défi pour moi par rapport au profil de chien que j'ai choisi, ça a été de vraiment travailler mon self-contrôle et mon leadership.
Étant quelqu'un de plutôt souple et "instinctive" dans la vie (tendance à faire les choses au feeling sans forcément décortiquer), ma chienne m'a obligé à prendre du recul sur mes réactions, à analyser, à me corriger, à anticiper, etc.
C'est presque ridicule à dire, mais ma chienne m'a littéralement rendue "meilleure" dans de nombreux domaines.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Kikaah a écrit:
« « Mais honnêtement je suis convaincue que ça existe chez certains chiens, avec encore une fois différents facteurs qui jouent (le type/la génétique, le tempérament, le vécu) » Désolé mais je ne vois pas ce que la génétique fait là ^^’ Le vécu, pourquoi pas, ça dépend. »

Si, justement, la génétique à beaucoup à voir là-dedans.
Il y a des types de chiens qui auront, beaucoup plus que d'autres, besoin que leur maître assume son rôle de gardien de façon très codifiée, incluant la gestion stratégique de l'espace, le contrôle de la nourriture, etc.
Alors que pour d'autres, ce sera peu, voire pas important.
Prend ma chienne, tu la fais manger avant toi tu te mets à son niveau pour jouer, tu la laisses monter sur le canapé ou même tu dors avec, etc. il sera très difficile de déclencher chez elle des réactions d'ordre hiérarchique reportées sur les humains (je ne sais pas jusqu'où faudrait pousser le bouchon pour ça, puisque je ne le fais pas, je ne sais même pas si ce serait vraiment possible de faire apparaître ce type de comportement chez elle).
En revanche tu vas chez mes voisins qui avaient à l'époque des Malamutes, tu te présentes comme un simple copain de jeu, tu te mets à 4 pattes pour jouer parmi eux avec les jouets... heu, tu as un souci ^^

Pour rebondir sur ce que dit Aby/Lionel, ce n'est pas la "dominance" elle-même qui est génétique (je pense que c'est ça la confusion qui donne lieu à des débats un peu déconnectés de la réalité).
Ce qui est influencé par la génétique, c'est un certain rapport aux codes sociaux et la tendance ou non à transférer ces codes aux humains.
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)