Topic Blabla

Munch
Munch

Pour tous les échanges qui n'ont pas lieu d'êtres dans les topics uniques

Parler de tout et de rien, dans la joie et la bonne humeur ou dans l'aigreur et le désespoir ce topic est là pour ça...

1461 réponses
icon social_medias_rewards_rating/ribbon

Meilleure réponse

Lornabis
Lornabis

Wow Munch... j'ai envie de te dire, surtout reste sur des bulldogs ^^ lol

Si un "wouf" sur un inconnu dans la nuit déclenche une tornade dans ta tête, j'imagine même pas avec d'autres races. 😁

Honnêtement, chacun analyse (ou pas !) ses chiens comme il veut, mais selon moi tu vas un peu loin dans les circonvolutions. Une "prise de liberté d'un chien par ailleurs bien codé" ? Heu, on doit pas avoir les mêmes définitions.

N'importe quel chien peut un jour faire un "wouf" sur un truc qui le surprend ou l'inquiète... je ne vois pas le rapport avec les "codes" de ton chien ? Je pense que tu te fais des illusions. Ce type de réaction dépend avant tout de la nature et du tempérament de chaque chien.

Phô étant un bulldog, très flegmatique, ton curseur doit être sur zéro, donc le moindre pet de mouche tu vas relever.

Quelle réaction aurait-il "dû" avoir selon toi ? Muet comme une carpe en toutes circonstances ?

Tu "sais qu'il peut être dangereux"... c'est-à-dire ? En quoi faire un wouf et se carapater vers toi parce qu'il a été surpris par un passant dans la nuit te fais craindre une dangerosité de ton chien ?

Un chien qui fait ça, ça ne m'inquiète pas plus que s'il avait été renifler un sac plastique qui vole au vent. C'est juste ce que j'appelle un être vivant qui peut être parfois intrigué, surpris, amusé, blasé, et ainsi de suite. Un chien quoi.

Une fois ma chienne est tombée sur un caddie au milieu d'un parc, ça l'a inquiété (inhabituel/suspect). Alors je l'ai rassuré et on a continué la ballade.

Je ne me suis pas dit que ma chienne était résolument une dengeureuse tueuse de caddie, ça m'a fait ni chaud ni froid, c'est anecdotique.

Loustick
Loustick

Dundeemaya, c'est ça. C'est a cause de l'iresponsabiliter d'un petit nombre qu'arrive des grandes catastrophe, comme la foret qui brule, et aussi que la loi se durci dans tout les domaine. A cause des taré qui jette leur cigarette par la fenetre de la voiture, bientot sa sera interdit de fumé en voiture.

Mais sait comme les panneau "interdit aux chiens" qu'on voit de plus en plus partout a cause d'un petit nombre qui fait n'importe quoi. Ou comme les arrêté pour tenir son chien en laisse partout dans une commune.

Tout sa a cause de conduite individuelle débile...

Sarah, ma merveilleuse Irlandaise 🕊
Emla
Emla

Autre sujet

Je suis tombée sur cette vidéo d'un youtubeur sur des visites de refuges au Maroc.

Je précise que même si la vidéo est tournée positivement c'est quand même un peu dur...

https://www.youtube.com/watch?v=bC41t94yspU

Ulysse46
Ulysse46

C'est vraiment poignant

Je suis aussi impressionnée par son aisance et sa générosité, auprès de tous ces chiens

Ulysse46
Ulysse46

https://www.youtube.com/watch?v=gLCdFPK60JY

"Nous rencontrons tous des questions et des angoisses face à la maladie. Chacun trouve des réponses diverses pour trouver du sens et des solutions vers la voie de la guérison. À travers son parcours de médecin clinicien, de chercheur et de prestidigitateur, Nicolas DELVAU repose la question de l’honnêteté dans la relation thérapeutique en comparant les mécanismes de l’illusion provoquée en magie de spectacle à l’illusion thérapeutique qui pourrait être obtenue par les innombrables disciplines dites alternatives. Il rappelle le devoir de démarche scientifique quand une discipline se persuade que « ça marche ! », non pas comme un dogme ou un snobisme intellectuel, mais comme un outil d’honnêteté relationnel impératif entre un thérapeute et son patient. La médecine n’ayant que trois prétentions : faire mieux que le hasard et que l’effet placebo, être statistiquement reproductible et se remettre en question constamment en fournissant des preuves solides, mais en l’état actuel des connaissances. Toute nouvelle tentative de thérapie ne devrait pas échapper à cette rigueur de confrontation avec elle-même.

Comme nous tous, Nicolas DELVAU serait le premier à avoir envie d’y croire, mais il rappelle comment l’effet barnum, les biais de confirmation, les algorithmes d’internet ou encore nos envies de croire fragilisent la frontière entre science et croyance dans le domaine de la santé pour nous ramener vers un esprit critique dans l’unique but de prendre des décisions les plus adaptées. L’orateur a fait le choix de l’humour en restant largement ouvert aux futures découvertes thérapeutiques, mais en demandant à ceux qui « prétendent » d’apporter eux-mêmes la preuve et les critères objectifs de l’évaluation de leur discipline. Finalement, sans exclure le monde de l’invisible et de l’émotion et n’ayant aucune envie de désenchanter le monde, il propose comme voie alternative d’explorer mieux encore la créativité artistique pour combler notre besoin universel d’illusion."

Docline
Docline

Pour ma part ce qui m'interroge le plus c'est cette rage à vouloir invalider systématiquement le vécu des gens sous prétexte de "manque de preuves scientifiques".

Et pourquoi ça ne serait pas aux "scientifiques" de prouver (ce qu'ils ne font jamais en fait) que des gens se trompent depuis toujours lorsqu'ils affirment que quelque chose fonctionne, même s'il ne connaissent pas la raison. (d'ailleurs tout le monde s'en fiche du pourquoi du comment lorsqu'on soulage leur souffrance.)

La science ne connait toujours pas grand chose du fonctionnement d'un organisme vivant vous savez. Un peu de modestie et cesser de prendre tout le monde sauf eux pour des c0ns serait parfois bienvenue.

Docline
Docline

Question (interrogation) spéciale Lewina

A l'instant, dans l'étroit sentier qui débouche devant ma maison, je viens de "voir" passer un cavalier , il avait juste une petite lampe (frontale je pense), à mon avis le cheval ne voyait pas grand chose (minuit moins le quart, talus et grands arbres, sentier étroit et malaisé), je suis surprise.

(les chiens étaient dehors pour le pipi du soir, Saphir a aboyé la première, puis Hiami a grogné, puis j'ai entendu le cheval. (un Non! et Va à ta place ! assez autoritaire de ma part car une poursuite de cheval solitaire et nocturne, je ne sais pas les réactions mais je préférais ne pas tester hein)

Lewina
Lewina

Docline, les chevaux voient bien mieux la nuit que les humains ! D'ailleurs, ils peuvent être actif la nuit dans leur pré, ils mangent d'ailleurs aussi la nuit.

Il m'est arrivé de faire des balades nocturnes, surtout en été, le plus souvent on ne mets pas de frontale car ça perturbe la vision du cheval. Par contre si lui voit bien où il va, de notre coté le jeu c'est d'éviter les branches dans la figure et les troncs dans les genoux 🤭

Audreylug
Audreylug

Pour ma part ce qui m'interroge le plus c'est cette rage à vouloir invalider systématiquement le vécu des gens sous prétexte de "manque de preuves scientifiques". Et pourquoi ça ne serait pas aux "scientifiques" de prouver (ce qu'ils ne font jamais en fait) que des gens se trompent depuis toujours lorsqu'ils affirment que quelque chose fonctionne, même s'il ne connaissent pas la raison. (d'ailleurs tout le monde s'en fiche du pourquoi du comment lorsqu'on soulage leur souffrance.) La science ne connait toujours pas grand chose du fonctionnement d'un organisme vivant vous savez. Un peu de modestie et cesser de prendre tout le monde sauf eux pour des c0ns serait parfois bienvenue.

je partage ce point de vue, surtout au début.

je pense qu'un témoignage ou vécut personnel peut parfaitement constituer une preuve. Si plusieurs vécus vont dans le même sens, par ex fonctionnement des médecines parallèles, c'est une preuve que les médecines parallèles peuvent être efficace.

sinon, anecdote de jeudi matin, mon aide à domicile vient me faire le ménage. En arrivant elle dépose ses affaires sur la table de la salle à manger et pendant qu'elle fait la partie nuit de la maison, Tootsie attrape son téléphone, mange la house et le verre le protègent !

je n'étais pas chez moi, j'étais au travail mais on m'a prévenue entre autre par un mot laissé dans le cahier de communication.

j'ai déclaré l'accident à mon assurance et demandé la modification de mon cycle de travail afin d'être présente le jeudi matin.

en attendant que ce soit fait, je vais voir si l'aide à domicile peut mettre Tootsie au jardin le temps de l'intervention.

c'est vrai que, même si elle commence légèrement à se calmer (peut-être parce que je fais attention à ne rien laisser à sa portée ?) Tootsie mordille voir déchire TOUT ce qui lui passe sous le museau ! 🤪

idem si je circule en transportant quelque chose (chargeur du téléphone, vêtement...) elle saute tout ce qu'elle peut pour tenter de l'attraper !

Docline
Docline

Merci Lewina, j'ignorais cette particularité.

Audrey, ça ça fait partie des bêtises majuscules en effet...

On a beau se dire que ça va lui passer, vous avez dû la maudire en apprenant cela!

Donc en fait elle est toute seule à la maison pendant pas mal d'heures en toute logique ?

Ulysse46
Ulysse46

Docline a écrit:

« Pour ma part ce qui m'interroge le plus c'est cette rage à vouloir invalider systématiquement le vécu des gens sous prétexte de "manque de preuves scientifiques". Et pourquoi ça ne serait pas aux "scientifiques" de prouver (ce qu'ils ne font jamais en fait) que des gens se trompent depuis toujours lorsqu'ils affirment que quelque chose fonctionne, même s'il ne connaissent pas la raison. (d'ailleurs tout le monde s'en fiche du pourquoi du comment lorsqu'on soulage leur souffrance.) La science ne connait toujours pas grand chose du fonctionnement d'un organisme vivant vous savez. Un peu de modestie et cesser de prendre tout le monde sauf eux pour des c0ns serait parfois bienvenue. »

Moi ce qui m'agace le plus ce ne sont pas les croyances en elles même mais ce que certains en font.

Plutôt que de voir des personnes s'opposer aux croyances sous prétexte de manque de preuves, je vois plus souvent des raisonnements remis en question qui font tout s'écrouler (ou même, en partie) et ceci plait rarement. C'est pourtant très pertinent parfois. Pourquoi est-ce si mal accueilli.... J'en viens à me dire que la vérité (vraie, si je puisse dire) ne plait pas, des personnes lui préfèrent autre chose.

C'est à celui qui affirme de prouver que ce qu'il dit est vrai. Ce serait le monde à l'envers de demander aux autres de le faire et s'ils ne le font pas, ils auraient alors le tort de ne pas croire, sans preuve ? le tort de remettre les propos de l'autre en question ? et pourquoi ? il faudrait juste se taire ? laisser croire, laisser dire, sans limite ? vous imaginez un tel monde ?

Dire que les scientifiques ne prouvent jamais rien (à propos de quoi exactement...) me parait un peu exagéré, quoi qu'il en soit.

Ce n'est pas parce que face à un discours tel que "l'homéopathie, ca marche", la science répond "on ne peut le prouver, toutes les expériences menées jusqu'à présent n'ont apporté aucune preuve que 'ca marche' ou 'pourquoi ca marche" au delà de l'effet placebo etc", qu'elle dit que ça ne marche pas du tout ou qu'il n'y a pas d'autres effets... elle ne les trouve pas.

Mais ceux qui affirment que ça marche sont incapables, depuis des dizaines d'années, de prouver pourquoi ca marche. Même pas le début de quelque chose. Rien. Et aucune expérience ne sont menées. On fait parler les gens, on compte sur les témoignages, pour vendre.

Un témoignage ne prouve RIEN. Ca ne dit pas ce qui agit, pourquoi ca agit, SI ca agit. L'effet (s'il y en a un) peut très bien être du à autre chose que le traitement homéopathique en lui-même.

Confirmation de la suppression

Êtes vous sûr de vouloir supprimer ce message ?