Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Enervement du soirComprendre son chien

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 3 ans
Je pense que pour un chiot de 3 mois les dépense décrites ci-dessus sont suffisantse.
Par contre ce serait pas son quart d'heure de folie tout simplement ? Avec ma Jack, depuis qu'elle est petite c'est le même rituel, après la dernière balade du soir, en rentrant on se prend 10-15mn: elle se roule sur le tapis en râlant, on joue avec une peluche et elle s'essuie la figure sur le tapis ou le lit, puis je lui caresse la poitrine et là son excitation finit par retomber, elle se calme. Je la quitte pour retourner bosser, il lui arrive d'aboyer et de me solliciter à nouveau, mais je lui dit 2 ou 3 fois non et ça suffit. Avec mon nouveau loulou, c'est pareil depuis 6 mois, de retour de balade, il me fait son quart d'heure de folie, il sort tous les jouets, on joue avec une peluche, à la bagarre pendant 10-15mn puis il s'effondre de lui-même, je lui caresse la poitrine et il se calme tout doucement.
Donc si vous voyez l'excitation monter chez votre chien, si vous pouvez sortez-le à ce moment là ou accordez-vous 10-15mn de jeu avec lui, qqs caresses, il a peut-être besoin de ça pour se calmer
Reporter un abus
Posté par il y a 3 ans
Lorna a écrit:
« Alors moi je ne suis pas du tout pour la surenchère en dépense physique et mentale sur un chiot de 3 mois et demi.
À mon avis avec un chiot de cet âge, le rôle du maître se rapproche simplement du rôle de parent avec un enfant en bas âge. C'est un être qui découvre tout donc forcément son cerveau et ses sens sont ultra-sollicités (des milliers de nouveaux neurones chaque jour), ce qui donne des mini "burn outs" émotionnels si on veut. Exactement comme un petit enfant aura du mal à gérer son énergie et ses émotions, un chiot a avant tout besoin d'avoir des repères rassurants et un référent calme, pas un partenaire de jeu sans limites qui en fait toujours plus jusqu'à l'épuisement ou la crise de nerfs.
Du coup il faut répondre à ses besoins tout en respectant ses limites. Quand le chiot s'excite trop on calme le jeu, quand on voit des signes de frustration ou d'anxiété, on adapte la routine pour mieux respecter son rythme naturel (sommeil, alimentation, activité).
Pour certains par exemple, ça ne va pas être bénéfique d'avoir un pic d'excitation le soir et on pourra adapter les horaires ou la durée. J'ai connu un jeune épagneul breton qui pétait un plomb au bout de 20 minutes d'activité le soir. Son maître avait carrément chronométré... du jour où il a décidé de stopper les jeux à 19 minutes, le problème était réglé ! L'observation ça paie.
Après il y aura toujours des petits moments de folie avec un chiot, c'est complètement normal. On ne vit pas dans un labo où on va doser les stimuli en éprouvette pour que ce soit toujours adapté aux besoins sur mesure... »


Merci beaucoup ! Vous me rassurez !! Car effectivement j'ai pleine conscience que c'est une race de chien débordante d'énergie mais je constate aussi que jouer 5 minutes à la balle en la lançant doucement, tout va bien, au delà ou si on lance trop fort il devient complètement frapadingue et c'est très dur de le remettre à un calme relatif. Idem pour les 2/3 balades qui ont duré un peu plus d'une demie heure, un vrai speedy gonzales sur la fin.
Il lui arrive souvent de jouer seul ou avec nous, de grogner... mais ce moment du soir, on voit clairement qu'il ne se contrôle pas. Et j'aimerai juste savoir comment le gérer au mieux.
Reporter un abus
Pub
Posté par il y a 3 ans
Moi quand il devenait incontrôlable, la meilleur solution que j'ai eut c'est de faire de l’éducation. Je n'ai absolument aucune idée du pourquoi, mais je lui faisait faire un assis, puis un couché, et il marché au pied un moment, ca le calmé

J'ai d’ailleurs toujours trouvé étonnant qu'il écouté ces ordre plutôt rébarbatif et présentement inutile alors qu'il était en plein pétage de plomb... mais ça marchait alors je ne m'en suis pas privé, et puis un jour il a arrêté de pété un plomb

Peut être pouvais vous aussi imité des signaux d'apaisement pour lui signalé votre inconfort avec son attitude, comme le ferrai n'importe quel autre congénère ! J'ai été incroyablement surpris par la réaction de mon chien un jour ou je me suis léché le museau quand il m’énerve.
Reporter un abus
Posté par Ancien utilisateur il y a 3 ans
Bonjour,

il y a eu de nombreux conseils... Mais je pense à un truc comme ça, mais bon je me trompe peut être.
Il fait de l'activité, il "malmène" un jouet le soir et s'énerve...
à cet âge les chiots ont parfois mal aux dents... peut être un jouet avec des picots pour qu'il puisse bien le mordre et se masser les gencives ? Les douleurs aux dents et gencives lui procurent peut être un inconfort et une excitation. Le jouet à picots pourrait le soulager.
En espérant que ça puisse vous aider.
Reporter un abus
Posté par Ancien utilisateur il y a 3 ans
Je pense que les "quarts d'heure de folie" comme on les appelle, c'est généralement une soupape de décompression, c'est-à-dire que le chiot/chien va se débarrasser d'un excès d'émotions pour pouvoir justement retourner au calme. On a du mal à l'imaginer, mais ce qui se passe dans le cerveau d'un chiot en 30 minutes de ballade, c'est juste ahurissant.
Des tonnes de nouvelles informations lui parviennent et quand la limite (nerveuse et cérébrale) est atteinte, pouf on a une explosion. J'ai connu aussi des chiens adultes qui faisaient ce genre de crise en rentrant de ballade, notamment un husky qu'on ne lâchait pas et un chien de chasse qui ne chassait plus car il avait des soucis de genou. On imagine facilement que pour ces deux chiens, la promenade consistait en fait à accumuler de la frustration (à chaque rencontre, à chaque odeur), dont ils se déchargeaient une fois à la maison. L'épagneul sautait carrément sur les meubles... heureusement il a pu reprendre la chasse par la suite.
Reporter un abus
Posté par il y a 3 ans
Bonjour Gabyn, les caresses à ce moment là c'est impossible, il "mord". Du moins il pince car il a très bien compris qu'il ne fallait pas serrer la mâchoire sur nos pauvres petits bras sans défense.
Ce quart d'heure de folie il l'a toujours eu le soir mais c'était marrant à voir et il revenait au calme de lui même, que là on voit qu'il arrive un moment où l'excitation prend le dessus. Il grogne """méchamment""", ses jouets, sa patte, sa queue, tout y passe, pour finir par un pipi au milieu du salon, qui ne le calme pas forcément d'ailleurs... Alors qu'il est propre le reste du temps...
Et c'est de plus en plus compliqué (je me rabâche, désolée) de stopper son jeu avant que ça dégénère.
Yoyolut, oui avant hier soir ça a fonctionné ! On a fait un assis pas bouger et un assis couché pas bouger mais hier soir j'ai eu le droit à un aboiement droit dans les yeux, demi tour et hop j'attrape ma queue, je grogne et je tourne en rond...
Ach3nar, Ses dents le malmènent peut-être aussi mais quand je le vois prendre son jouet en corde et l'envoyer valdinguer à gauche, à droite, à gauche, à droite, il n'y a pas que les dents qui vont mal

Reporter un abus
Posté par Ancien utilisateur il y a 3 ans
Je comprends. S'il y a le moindre doute, l'amener voir un véto parfois ça peut aider.
Reporter un abus
Posté par Ancien utilisateur il y a 3 ans
Bonsoir,
Il est arrivé que mon petit chiot se comporte de la même manière le soir.
Sachant qu'il dort chaque nuit devant la porte de ma chambre, si je reste à regarder la tv au salon ou autre, il n'ira pas se coucher non plus.
Ces rares fois où il semblait agacé, je suis partie me coucher pour l'inciter à faire de même, voir si ca le calmerait, aussi. Il a fait de même, il s'est mis dans son petit coin et on ne l'a plus entendu
Reporter un abus
Posté par il y a 3 ans
Effectivement, peut-être le laisser seul dans ces moments ? Juste monter à l'étage et attendre qu'il se calme. redescendre après ? Mais j'avoue que j'aimerai bien pouvoir le gérer moi-même pour éviter entre autre le pipi d'excitation dans la maison et qu'il monte trop dans l'énervement.
Suite aux conseils que vous m'avez donné, nous avons ces 2 derniers soirs anticipé "les crises". Nous avons joué avec lui calmement 10 bonnes minutes, entrecoupées de petits exercices, puis pipi tranquille, retour maison, os peau de buffle à mâchouiller, et dodo de lui même !!!
Sauf hier où ce petit moment calme tout juste fini nous avons eu de la visite, et là feu d'artifice !!!! Mais je pense que si nous n'avions eu personne, la soirée se serait passée tranquillement. A suivre et à travailler. Merci pour vos conseils
Reporter un abus
Posté par il y a 3 ans
Votre chiot vit ce qu'on appelle des tempêtes émotionnelles. Elles sont communes, et normales. Vous avez un chiot bien en vie, et en apparence plutôt énergique.

Perso j'ai fait le choix (vu mon âge vénérable lol), de ne pas vivre ça avec une chienne issue d'une race connue pour vivre ce genre de débordement. J'ai donc calibré son activité physique en conséquence. Ceci dit, c'est un choix. Je plussoie donc Lorna qui met en garde contre une surenchère à ce niveau.

Techniquement, je pense que la meilleure façon de gérer ces débordements, serait de les ritualiser. Et c'est très simple à faire. Vous avez déjà une bonne idée de l'heure, et des conditions dans lesquelles se présentent ces tempêtes. Suffit de vous y préparer, et de ritualiser le reste.

Idéalement, vous voulez passer un moment avec votre chiot dans ces cas là, et non le laisser faire sa tornade seul. Si vous pouvez, vous vous rendez à un endroit dans la maison où il peut courir et s'exciter en toute sécurité, et où vous pouvez également prendre part au jeu. Ça dure 15-20min de toutes façons.

Vous savez, on tend à percevoir notre rôle comme celui d'un marcheur. Donc, on s'implique en marchant notre chien. Marcher, n'est pas vivre. Ce n'est que marcher. Il faut percevoir son rôle plutôt comme permettant à l'animal de vivre des tranches de vie significatives! Marcher avec un but en tête, ou dans ce cas là, jouer simplement. Donc, ces 15-20min s'ajoutent simplement à votre implication. Vous lui permettez de *vivre* ce moment sereinement, pas comme s'il était anormal, bien au contraire.

L'autre solution, pour les éviter, bien c'est d'augmenter les tranches de vie à l'extérieur, pour inspirer le chiot à se reposer en intérieur.
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)