Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Diarrhée chez le chien

diarrhée chien

Les diarrhées chez le chien peuvent être d’origine parasitaire, virale, bactérienne ou alimentaire. Le cas le plus classique est celui du chien qui a mangé une saleté dehors. Ce type de diarrhée ne s’accompagne pas de fièvre ; l’animal reste vif et s’alimente toujours. Une diète doit être mise en place. Les diarrhées parasitaires se traitent avec des vermifuges pour supprimer la cause. Mais les plus inquiétantes sont les diarrhées bactériennes et virales. Dans les accès de diarrhée aiguë, l’état général de l’animal est atteint. Il est très abattu, a de la fièvre et ne s’alimente plus. Le ventre est gonflé et douloureux.

Des bruits intestinaux sont audibles. L’origine est souvent virale, mais il peut aussi s’agir d’affection du pancréas. La diarrhée est responsable d’une fuite d’eau et de sels, entraînant une déshydratation, un déséquilibre hydro électrolytique (du fait de la chute du sodium et du potassium), ainsi qu’une perte des vitamines hydrosolubles. Il convient donc de mettre au repos le tube digestif par une diète hydrique de 24 à 48 heures, suivie d’une reprise très progressive et très modérée de l’alimentation pour chien.

Trois circonstances de nature alimentaire peuvent entraîner des diarrhées :
- un changement brutal de régime, lors du sevrage ou à l’occasion de l’introduction de toute ration nouvelle.
- une surcharge alimentaire : les repas trop importants entraînent des indigestions gastriques, des mauvaises digestions dans l’intestin grêle, des dysmicrobismes dans le gros intestin.
- un excès de glucides ou de protéines résistant aux enzymes et non digestibles.

Diarrhées par changement brutal de régime

Tout changement de régime doit s’effectuer progressivement. Pour éviter la « crise du sevrage », il faut préparer le chiot dès l’âge de 2 à 3 semaines, et substituer progressivement l’aliment au lait maternel sur une période de 3 semaines.

Plus tard, la « diarrhée du lendemain », consécutive à l’ingestion d’un aliment inhabituel pour le chien, s’explique par le fait que l’équipement enzymatique et microbien du tube digestif était prévu seulement pour assimiler la nourriture coutumière, et n’a pu traiter correctement le nouvel aliment. Une période de 4 à 5 jours est nécessaire pour que le système digestif prépare une réponse adaptée. Lors d’un changement d’alimentation, il faut donc intégrer la nouvelle ration à l’ancienne en inversant petit à petit les proportions de l’une et de l’autre sur une dizaine de jours.

Diarrhées par surcharge alimentaire

Une ration trop importante entraîne des troubles digestifs, car l’estomac n’est pas apte à traiter autant de nourriture en une seule fois. La surcharge gastrique a trois conséquences :

- le syndrome de dilatation-torsion
- une mauvaise prédigestion
- une vidange massive dans l’intestin grêle d’aliments mal préparés. On veillera à éviter les surcharges en ne donnant pas au chien plus qu’il n’a besoin.

Diarrhées chroniques

L’animal fait des selles normales, puis des selles diarrhéiques récidivent mais son état général n’est pas modifié. Il mange. L’origine est souvent un problème d’assimilation ; un examen des selles s’impose.

Dans le même temps, il faut fournir au tube digestif un aliment hyper concentré et hyper digestible qui subvienne aux besoins de l’animal. Concernant l’administration de la nourriture, on fractionnera la ration en nombreux petits repas répartis sur toute la journée afin de régulariser le transit et de permettre une meilleure digestion enzymatique. Pour ce qui est de la qualité de l’alimentation, on préférera la viande rouge crue, qui reste longtemps dans l’estomac et sera facilement digérée, ainsi que les œufs cuits et les yaourts.

On diminuera la cellulose 86 pour améliorer la digestibilité de la ration et on augmentera la proportion de riz, en le faisant bien cuire. Lorsque ces mesures ne suffisent pas, et avant de recourir à un traitement médical, on peut essayer de mettre en place une alimentation diététique anti laxative ; l’eau de boisson ou l’eau utilisée pour humidifier les aliments pourra être remplacée par l’eau de cuisson du riz.

À noter : l’addition d’enzymes pancréatiques à la ration une demi-heure avant le repas peut faciliter la digestion.

Mesures à prendre en cas de diarrhée du chien :

- Diète hydrique de 24 heures
- Reprendre l'alimentation très doucement
- Fractionner la ration quotidienne en petits repas
- Favoriser la viande rouge crue et le riz très cuit
- Utiliser l'eau de cuisson du riz comme eau de boisson ou d'hydratation des aliments

 
Florence Desachy
  • Docteur vétérinaire comportementaliste, enseignante et directrice d'une collection d'ouvrages animaliers

3 commentaire(s)

Balibourt a écrit:
il y a 2 ans
Il ya aussi l eau du ris l amidon et tres bon pour les diarres aussi pour les plaies le safran cicatrise tres bien et rapidement j espere que ces solution vous aiderons afin que nos animaux vivent mieux et pareil si vous avez des solutions
Balibourt a écrit:
il y a 2 ans
J habite a la reunion et la bas il ya souvent des empoisonements ou des probleme viral ou gastrique on leur donne du charbon pile et ca marche vraiment
Elmokhtar a écrit:
il y a 3 ans
Bonjour,

Un très bon article, merci pour vos aides.
Mais j'ai comme même une question, est ce qu'on doit donner de l'eau salé à un chien diarrhéique.

J'ai écrit un article sur le même sujet chez les chat.http://sos-veto.com/cas-clinique-mon-chat-a-de-la-diarrhee-liquide/

Dr.Yousfi
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)