Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chat :

Oriental

Oriental
Oriental

Le chat Oriental est un chat à la ligne fluide très élégante, très agile, vif et sensible, au point d’avoir été plusieurs fois comparé aux Lévriers. Il a trois caractéristiques très importantes : la première est qu’il s’attache beaucoup plus à son maître qu’à la maison où il habite, car il comprend très bien que c’est de son maître qu’il obtient affection, abris et nourriture, mais sa grande dignité l’empêche de devenir dépendant.

La deuxième est sa conviction ancrée que l’homme est son semblable ; il exige donc un rapport égalitaire dans un échange réciproque de respect, d’estime et d’affection.

La troisième tient au fait que l’Oriental s’exprime en faisant des vocalises ; son vocabulaire est vraiment très étendu, on peut dire qu’il possède des sons et des combinaisons de sons pour toutes les occasions, de façon telle qu’il réussit à mener de véritables conversations, mais il peut aussi exagérer et devenir ennuyeux, voire irritant.

Les origines du chat Oriental

Le Siam, l’actuelle Thaïlande, est le berceau du chat Oriental. C’est en effet parmi les ruines d’Ayuthia, l’ancienne capitale, que l’on a retrouvé non seulement des représentations de chats très proches de lui, mais aussi un manuscrit, le Poème du chat, où se trouvent des illustrations représentant des félins à la robe marron, bleue, blanche et argentée, qui ont beaucoup de points communs avec la race moderne.

Une étude menée ces dernières années sur les races thaïlandaises a mis en évidence que, bien qu’ayant tous la même morphologie, environ la moitié est de couleur unique ou bicolore aux yeux verts, tandis que seule une petite partie, environ 15 à 20 %, est colourpointed. Manifestement, cette minorité a eu beaucoup plus de succès auprès des Occidentaux puisque, alors que les Siamois étaient importés en 1884 et bien vite reconnus en tant que race, ce n’est que dans les années vingt qu’on accepta ceux aux yeux bleus et il fallut attendre les années cinquante pour que certains éleveurs anglais commencent à reconstruire cette « nouvelle » race Orientale, officiellement reconnue en 1976-1977 et aujourd’hui répandue dans le monde entier.

Le chat idéal

La structure du chat Oriental est moyenne et allongée, mais surtout élégante, dotée d’une ossature fine et d’une bonne tonicité musculaire. La longue tête triangulaire est de proportions moyennes par rapport au corps et dotée d’un profil droit et d’un crâne plat. Le museau est fin et en triangle, le menton fort forme une ligne verticale avec le nez qui est long et prolonge sans interruption la ligne du front.

Les yeux en amande légèrement allongés sont de taille moyenne, inclinés vers le centre de la base de l’oreille et de couleur brillante. La préférée est le vert, même si on tolère l’or et le cuivre. Les oreilles sont incroyablement grandes, très ouvertes à la base pour prolonger le triangle de la tête et pointues.

Le corps tubulaire a la même largeur aux épaules et aux hanches et ne présente pas de trace de graisse. Les pattes sont longues et fines, avec une ossature fine mais musclée ; les postérieures sont un peu plus longues que les antérieures, les pieds sont petits et ovales. La queue est très longue et fine, même à la base, à partir de laquelle elle s’affine de plus en plus jusqu’à devenir extrêmement fine à la pointe. Le poil est très court et rigide, la robe est lisse et brillante, compacte et plate ; la texture est fine.

La couleur du poil

Pour les Orientaux, toutes les couleurs sont admises, qu’elles soient uniformes ou tabby, à l’exclusion des robes colourpointed.

Le caractère

Son aspect physique, filiforme et harmonieux tranche avec son caractère « anguleux », c’est-à-dire très fort et déterminé qui débouche souvent sur de l’entêtement ; il ne se laisse dominer que par ceux dont il pense qu’ils peuvent le faire. Fier et parfois susceptible, il n’accepte pas de rapports de dépendance même s’il s’attache beaucoup à son maître ; il se dévoue totalement à ce dernier et il est terriblement possessif à son égard, mais recherche toujours son affection et ses attentions.

Il possède une nature joyeuse et sociable qu’il extériorise le plus souvent par un bavardage incessant, preuve de sa grande intelligence ; beaucoup de personnes, en raison de sa grande vivacité et qualités décrites plus haut, l’estiment et l’adorent, alors que d’autres pensent qu’il est trop turbulent.

Les soins

Le chat Oriental est un chat sain mais son poil très court le rend un peu frileux. Ses narines peuvent s’engorger et doivent être soigneusement nettoyées ; en revanche le toilettage est pratiquement superflu, dans la mesure où une caresse suffit en plus de l’entretien du milieu dans lequel le chat vit ; ce n’est que pour les occasions particulières que l’on se servira du gant, en velours, en laine ou en feutre.

5 commentaire(s)

Fatabelle a écrit:
il y a 4 ans
Il y en a deux dans ma maison et ils l'animent beaucoup ! Ce son deux trésors, très câlins, démonstratifs mais jaloux !
Angélina-Audi a écrit:
il y a 5 ans
ah !ok!il!est!foormidable !!!
il y a 6 ans
d'ailleurs voilà j'ai fait un blog sur les orientaux si vous voulez y aller voilà l'adresse
http://lovecats.canalblog.com/
voilà n'hésitez pas à y laisser des comm's!!
il y a 6 ans
oui j'adore ce chat!! love cat oriental!!
nan mais vraiment ils sont si fins si élégants...
Solebo a écrit:
il y a 6 ans
VIVE cette beautée!!
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire

Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)