Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chat :

Le deuil chez le chat : comment aider son animal après la mort d'un compagnon ?

le chat et le deuil

Comment aider ses chats à faire face à la disparition d'un de leurs compagnons, et comment affronter soi-même la mort de son compagnon félin ? Marie-Hélène Bonnet, comportementaliste du chat, nous parle du deuil chez le chat, mais aussi du deuil du chat chez son maître, et nous livre de précieux conseils.

La réaction des autres chats

Quand nous possédons plusieurs chats, que nous appellerons communauté, il arrive un jour malheureux où l'on doit faire face au départ d’un de nos chats. Et là, nous sommes tristes, mais la communauté entière aussi.

Nos petits félins sentent l’odeur du compagnon décédé, ils le cherchent, ils sentent "la mort" du copain, et peuvent parfois avoir des réactions inattendues telles que des crachements, des feulements, de la peur, de la colère etc.

Mettons-nous dans les pattes de nos chats : l’odeur du copain est là, mais le copain se cache, on ne le voit pas, il n’est pas à sa place habituelle. Et son odeur, elle, n’est pas comme avant, elle sent la peur, la maladie, voire la mort…

Le chat cherche, mais ne trouve pas et suivant son caractère et son niveau de stress, sa réaction peut différer, comme chez les humains. Souvent j’entends : "j’ai tout nettoyé lavé parfumer, rien à faire il cherche encore son copain" et c’est normal. Mais nettoyer ne facilite rien au chat restant ou à la communauté… 

L'odeur du copain est toujours là

En effet, si l’odeur disparaît brutalement par endroits ou se retrouve masquée, le chat se pose encore plus de questions et file droit dans le stress, d’autant plus que, aussi bien que nous fassions, l’odeur reste dans les murs, les plinthes, les joints de carrelage et les meubles. 

En laissant l’odeur intacte, elle va naturellement s’estomper, et la communauté pensera que le copain disparu s’éloigne, et va pouvoir comprendre que son odeur disparaît avec lui, le deuil se fera d’autant mieux.

Il faut donc aider la communauté dès le départ du compagnon en retirant ses affaires propres (gamelles coussin, panier, etc).

Les affaires partagées doivent rester en place. Quand un des chats commence à chercher son copain, parlez-lui, rassurez-le. "Je suis là, Matou est parti, il était malade il est tranquille à présent, tout va bien je suis là et je m’occupe de tout".

Redoubler de tendresse

Il faut aussi redoubler de câlins…d’autant que dans ces moments là, nous aussi avons envie de profiter des chats présents.Oon sait, et surtout on sent qu’ils nous comprennent, on a besoin de se consoler mutuellement. Alors n’hésitez pas !

Parlez au chat, dites-lui que vous êtes là que vous avez aussi de la peine, comme lui. Il comprend votre tristesse, il sera aussi plus demandeur de moments intimes avec vous.

Bien s'entourer

Mais il n’y a pas que des chats autour de nous, hélas !

"Tu ne vas quand même pas pleurer pour un chat ? C’est pas un gosse quand même !" : Préparez-vous à entendre ce genre de réflexions, voire pire…

Et pourtant si, c’est un membre de la famille à part entière qui est parti, bien plus proche qu’un ami qui passe boire un verre de temps à autre, qu’un collègue qui ne comprend pas... Oui, notre chat était et restera plus proche que beaucoup de nos prétendus amis et proches !

Deux solutions s’offrent alors à vous : passer du temps avec un ami qui aime autant les animaux que vous et qui saura écouter votre histoire d’amour avec Matou, mais qui pourra aussi regarder des photos, ce qui vous permettra d’évacuer sainement votre douleur, sans reproches, sans moqueries, sans pics.

Et si vous n’avez personne dans votre entourage qui puisse prendre le temps d’entendre l’anecdote du jour où Matou était resté coincé dans l’arbre du voisin, n'hésitez pas à vous tourner vers un inconnu qui peut vous écouter, soit un psy bien sûr, mais ça peut aussi être un psy du chat, ou un comportementaliste.

Oser demander de l'aide

Nous sommes aussi là pour écouter, vous pousser à parler de votre ami perdu, vous demander de nous envoyer des photos que vous pourrez commenter sans être jugé. Nous sommes passionnés du chat (au moins les véritables thérapeutes) c’est un point commun avec vous, et non des moindres.

Une aide est indispensable dans cette phase douloureuse, et nous sommes là aussi pour ça, les bons comme les mauvais moments. Alors n’hésitez pas à vous retourner vers nous !

Personnellement, je peux aider la communauté à surmonter le départ du copain, mais aussi les maîtres à faire leur deuil d’un "enfant’ non reconnu par l’entourage.
 

Marie-Hélène Bonnet
Comportementaliste du chat
www.comportement-chat.com

Crédits photo : Marite2007 - Flickr

20 commentaire(s)

Elsa61 a écrit:
il y a 2 mois
Il y a 3 jours mon matou de 11 ans ne revenant pas de sa petite promenade matinale je me suis inquiétée d'autant qu'il pleuvait et que mon Nesta détestait la pluie! Je suis allée faire un tour au bout de ma rue et .... j'ai découvert mon chat mort, dans le fossé!!! j'ai hurlé!!! ma fille a grandi avec et quand j'ai dû lui apprendre la terrible nouvelle elle a craqué! mon mari garde sa tristesse pour lui (c'était son chat quand on s'est rencontrés) il l'a enterré lui-même, et notre autre chat cherche son "frère", nous essayons de le chouchouter! je pense très fort à Nesta en fait à chaque moment précis de la journée je me remémore ce qu'il faisait, etc... je vais avoir beaucoup de mal à faire mon deuil, je pense! c'est très difficile... c'était notre ami, notre enfant, il a traversé avec nous toutes les étapes d'une famille, et nous l'aimons, nous ne l'oublierons jamais!!! Repose en paix mon chat...
Misslouna88 a écrit:
il y a 3 mois
Bonjour,

Aujourd'hui ma petite chipie, que j'ai receillie avec c'est trois frère debut juin ( ils avaient apenne 10jours) nous a quittée, elle commencais a avoir de plus en plus de mal a garder sont equilibre de puis quelque jours, j'ai ete chez mon vétérinaire hier a 11h30, a par sont poid qui etais de 650gr, au niveaux de sa nuque et les mouvement de c'est yeux, c'est organe, sont coeur, c'est poumons etais bon, en rentrent je l'ai laisais tranqu'il pour qu'elle puis se reposer, mes sont etas de sante n'etais pas des plus bon, à 4h30 se matin, elle a eu une crise d'epilepsie, de la j'ai recontacter mon vétérinaire en urgence, elle lui a fais une ingection pour calmer les cris, mes vers 8h du matin, sa a recommencer, j'ai recontacter mon veterinaire pour lui expliquer c'est symptome, nous avont desider de lui faire un trètement contre les cris, mes a fure et a mesure que les minute passais, c'est crise etais de plus en plus fraicante, sur 30minute elle en avais fait 5, de la j'ai recontacter mon veterinaire, et nous aviont pris la desision de la faire euthanasier pour qu'elle ne souffre plus, à 10H30 mon compagnion, c'est lever et est venus la voire, et de la quand nous lui avons dit au revoir, elle c'est etainte après sa derniere crise.

de puis je n'arrete pas de pleurer, mes c'est frères n'arret pas de chercher après elle et de pleurer parce qu'ils ne la trouve pas, je leur explique, qu'il ne sont pas seul, qu'elle étais trop faible, m'est ils ont autant de mal que moi a l'accepter,

comment peut ton faire autant pour mon compagnon, moi et mes animaux pour pouvoir faire notre deuil, ici je l'ai enterais dans mon parterre et lui est fais un tombe avec quelque fleure pour que nous ne l'oublions pas,
on avais un lien énorme avec elle, et on a vraiment du mal a accepter sont départ même si c'est mieux pour elle quelle ne souffre plus.
Jiraya58 a écrit:
il y a 5 mois
bonjour , aujourd'hui 10 juin j'ai perdu ma minette La fouine qui as vécu avec moi pendant prêt de 10 ans car c’était une minette que j'ai sauvé d'un propriétaire qui s'en occupait plus . Elle était très calineuse même au derniers moment elle me suivait partout ou je vais . Et quand jetait pas la elle boudais ... Je suis mal aujourd'hui , je suis triste a un point vous pouvez pas savoir .. Eelle était certes âgée mais sa fait comme même très mal . J'ai deux autre chat un a mes parents et l'autre a moi qui chercher leurs amis et compagnons un peu partout .. Je suis en larmes , car je me dit que je la reverrais plus jamais ma minette juste dans mes souvenirs .. Et quel viendrais plus me roroner dans mes oreille le soir après sa carresse .. Je veux que le temps s’arrête et que je retrouve ma minette mais malheureusement c'est impossible . je vais etre mal pendant quelque temps et porté mon affection sur mon second compagnons un gros matou qui lui aussi a une santé fragile mais qui est jeune encore .. Et voir pour leur trouvé un nouvelle amie femelle.. Je sais que sa remplacera jamais l'animal perdu mais au moins sa pourra combler un peu ma tristesse et ce vide en commencent une nouvelle amitier ..
Merci de m'avoir lu .. dure .. la vie !
Julia32 a écrit:
il y a 1 an
Bonjour j'ai perdu ma chatte il y a 3 jours , je l'ai appris en rentrant du collège par mes parents, jài fondu en larme . Elle morte d'une maladie , je pleure presque tout les soirs , je ne suis pas bien du tout. Quelques uns de mes amis le savent je rigole un peu avec eux mais au fond de moi je suis énormément triste;( elle s'appelait Crapette, elle avait 10 ans , elle était très peureuse ( je n'ai jamais su pourquoi) du coup je ne l'a voyait pas souvent dans la journée... J'ai une autre chatte, elles ne s'aimaient pas trop toutes les deux ! Mais je me demande quand même si elle peut déprimer ou être triste j'aimerai avoir quelques conseils.
Je l'aime tant !
Naty974 a écrit:
il y a 1 an
Un gros bisous pour ceux qui sont dans leur chagrin , je compatie sincèrement car je sais ce que c'est hélas ...
Picassojetaime a écrit:
il y a 2 ans
Quand j'ai vu mon beau chat Picasso hier, sans vie, je me suis demandé comment j'allais passer au travers, sans lui. Même après avoir perdu mes 2 parents en 2004, j'ai beaucoup de misères à dealer avec la mort. Tout s'arrête dans mon cas et tout se focus sur le corp de Picasso. Un chat si beau, si doux, drôle et spécial qui disparaît à tout jamais mais que son jolie corps est encore devant moi. Une tristesse infinie et trop énorme à supporter qui est totalement insupportable à endurer.

Tout devient noir et sombre et la vie vient soudainement si fragile et ne tient qu'à un fil.

J'ai placé Picasso dans un drap noir et je l'ai glissé dans une petite grotte au milieu de ma montagne sous un gros rocher en écrivant son nom dessus ainsi qu'un dessin de tête de chat. J'ai aussi placé un oiseau en plâtre sur le dessus du rocher pour qu'il veille sur Picasso.

Oui mon beau chat, je t'ai donné des funérailles décentes car je t'aimais et je t'aime.

Adieu Picasso
Thiéph a écrit:
il y a 2 ans
Je viens de perdre mon Baboune hier soir a 19h il avait 16 ans et 2 mois mon bébé me manque terriblement 16 ans de vie commune ça s'oublie pas.. Il fessait partie de la famille tout les matins c'était le même rituel il venait me réveiller pour avoir son lolo il dormait contre nous et prenez toute la place il nous parler tout le temps voulais tout le temps des câlins et des bisous. ça était une décision difficile mais malheureusement on pouvait plus le garder a cause de son diabète il avait de l'arthrose et a la fin il tenait plus debout, pour lui et pour nous c'était pas marrant de la voir dans cette état là j'ai tout fais avec lui quand j'étais petite je l'habiller avec mes robes de poupées et je le mettais dans mon landau il a jamais rien dit tout les soirs il m'appeler pour allez au lit. Je sais pas ci un jour je m'en remettrais mais en tout cas, c'est très dure de perdre sa boule de poil heureusement que j'en ai encore deux a chouchouter, mais a la maison c'est un grand vide.. Mon roi est partie il était unique comme chaque chat. J'avais besoin d'écrire j'ai pas beaucoup de gens a qui en parler, pour les gens la plupart comprenne pas pourquoi on est dans cette état la pour un animal mais si il savait le lien fort qui se crée quand on vit au quotidien avec nos amours de chats ou de chiens !!!!
Pepette38 a écrit:
il y a 2 ans
quand on perd un animal il faut laisser le temps agir, parler d'eux aux autres animaux si on en a, car inconsciemment on se sent coupable d'avoir peur de les oublier, ils restent présents pendant quelques temps, puis on se met à regarder des photos, à se remémorer de bons moments, et leur souvenir s'installe dans notre quotidien, jusqu'à un jour où on regarde ces photos en souriant, on se dit qu'on a été heureux ensemble, et là on a accepté de les ranger dans notre mémoire sans les trahir.
Un ancien utilisateur a écrit:
il y a 3 ans
tu pourrais avoir un peu de respect pour les gens qui souffrent où qui on vraiment besoin d'aide et c'est pas ton fric qui soignera leur blessure ................
Animauxlove12 a écrit:
il y a 4 ans
ma chienne est morte , il y a pas longtemps et mon chat l'aimais beaucoup mais mon chat est encore petit et je sais pas comment faire pour qu'il arrete de penser à elle . comment faire aidez-moi s'il vous plait
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)