Anxiété

LnM
LnM

Bonjour,

Je me suis inscrite ici car j'ai besoin de conseils pour ma chienne.

Je vous la présente, Roxy, 2 ans et demi, que nous avons récupéré chez des particuliers et qui a un parcours très compliqué.

Chienne maltraitée, 2 ans de souffrance jusqu'à ce qu'on la récupère. 

Nous avons fait appel à un éducateur qui nous aide grandement, cependant nous avons arrêté pour le moment car je suis en fin de grossesse et nous ne pouvons continuer les séances surtout que mon conjoint travaille avec des horaires assez spécifiques. Nous allons reprendre les séances une fois le petit né. 

Si j'en viens à demander conseil c'est parce que nous avons rencontré des problèmes avec roxy depuis quelques temps. Mis à part le fait qu'elle était déjà très anxieuse, que le moindre geste que l'on pouvait faire faisait qu'elle chouinait comme si nous allions la battre, elle finit toujours par uriner dans son panier par peur.

Nous savions que cela aller être difficile, mais là où ça se complique c'est que sur les conseils de notre vétérinaire nous avons commencé un traitement, "selgian 40kg", depuis bientôt 3 semaines car en rentrant c'était une catastrophe elle urinait systématiquement mais là elle avait carrément détruit notre canapé.

Alors là actuellement elle fait sa mue, a ses chaleurs et est sous traitement, donc les catastrophes continues. Hier elle nous a dévoré un morceau de mur.

Je vous avoue que je suis complètement perdue, je ne sais plus quoi faire, c'est pourquoi j'écris aujourd'hui espérant peut-être trouver quelqu'un ayant été dans le même cas, ou alors des personnes de bon conseils. Nous avons pensé à une cage pendant nos absences, surtout qu'elles sont très courtes car je ne peux pas bouger tant que ça avec bébé qui arrive et une fille de 16 mois à gérer également. Qu'en pensez-vous ?

Voilà désolée pour le pavé, j'en avais besoin, je n'ai pas envie d'abandonner ma fifille ce n'est absolument pas une option, elle fait partie de notre famille et a droit au bonheur comme tout le monde 🙂

Bonne journée à vous, merci de m'avoir lue et merci d'avance aux personnes sachant nous conseiller 😉

22 réponses
Ulysse46
Ulysse46

Pauvre postante.

Leeleebijou
Leeleebijou
Curieuse et Passionnée.

Pauvre postante.

Pourquoi est-ce que tu dis ça Ulysse ? :)

Si cest pour le petit coin, c'est pas une mauvaise idée un petit coin confiné, ça peut aider, mais ça ne fera probablement pas le travail. 

Personnellement je pense que les chiens anxieux ont un besoin d'un travail sur la relation de confiance/securisation par l'humain beaucoup pointu que pour les chiens zen. Et créer une bulle autour d'un binôme est une bonne première étape pour ensuite avancer . Ce qui "m'ennuie" personnellement c'est que c'est un travail extrêmement energivore et que je ne suis pas sûre que la postante puisse fournir toute cette énergie justement parcequ'elle a beaucoup d'autres choses à penser .

 

" Beach please ! "
Ulysse46
Ulysse46

Pour plusieurs raisons Leeleebijou mais particulièrement cette idée de refuge, oui (comme j'en ai expliqué les raisons dans mon précédent message, mais peut-être n'est-ce pas assez clair, je ne sais pas, il me semble que oui en tout cas, mais je ne suis pas vous tous :) entre ce qu'on dit et ce qui est compris...).

 

 

Personnellement je pense que les chiens anxieux ont un besoin d'un travail sur la relation de confiance/securisation par l'humain beaucoup pointu que pour les chiens zen. Et créer une bulle autour d'un binôme est une bonne première étape pour ensuite avancer . Ce qui "m'ennuie" personnellement c'est que c'est un travail extrêmement energivore et que je ne suis pas sûre que la postante puisse fournir toute cette énergie justement parcequ'elle a beaucoup d'autres choses à penser .

 

Je te rejoins complètement.

 

Bon, sinon elle dit que ca fait six mois qu'ils l'ont, ils ont apparemment avancé avec le travail de l'éducateur. J'aurais aimé savoir sur quoi, avant de conseiller (de peur de lui donner des conseils qui la feraient régresser), d'autant qu'elle dit qu'il est encore très anxieux apparemment. J'ai du mal à comprendre sur quoi il a fait des progrès.

Boxy
Boxy

Ulysses 

Personnellement, non désolée je n'ai pas bien compris en quoi l'idée d'un refuge serait "mauvais" selon toi... Si tu veux reexpliquer stp ?

 

Selon l'évolution du chien, ici très anxieux, il peut être difficile par moment, d'intervenir pour l'aider ou de lui montrer qu'il ne craint rien... Également pendant l'absence de ses maîtres.

En leur présence aussi, il peut craindre certains gestes, certaines intonations de voix (même si ça ne lui est pas destiné), certains bruits ou choses...

 

Le "refuge" lui donne un endroit repère où il se sentirait rassuré et en sécurité. Ça n'empêche pas aux maîtres d'en faire parti. Et ça donne aussi un signe observable clair pour les gens, ils voient ainsi clairement que le chien a atteint sa limite pour une chose (qu'eux jugent anodine car n'ont pas la même sensibilité, anxiété que leur chien).

En leur absence, ce refuge est important dans les premiers temps (variables selon chien et degré d'anxiété). 

 

Et ça ne remet pas en question le travail à faire pour le rassurer et le faire évoluer, sortir peu à peu de son anxiété. Et quand la confiance sera plus affirmée chez lui et dans la relation (à bosser aussi), le chien aura aussi plus l'instinct de venir près des maîtres quand il a peur par ex que d'aller vers son refuge. 

Leeleebijou
Leeleebijou
Curieuse et Passionnée.

Attendons la postante voir dans quelle mesure elle peut donner de l'énergie,  une petite niche interieure mange pas de pain, et si au final la chienne ne veut pas y aller , grand bien lui fasse comme dirait bangdji ..

Le fait d'aller chez l'educ pouvait être un repere important pour elle aussi,  un fil vers l'extérieur....

" Beach please ! "
Ulysse46
Ulysse46

Selon l'évolution du chien, ici très anxieux, il peut être difficile par moment, d'intervenir pour l'aider ou de lui montrer qu'il ne craint rien... Également pendant l'absence de ses maîtres. En leur présence aussi, il peut craindre certains gestes, certaines intonations de voix (même si ça ne lui est pas destiné), certains bruits ou choses...

 

Pour moi il est là le souci par exemple, vouloir absolument intervenir, alors que parfois, il suffit de ne rien faire (agir de manière indirecte ou passive, faire sans faire, 'dans le but de' mais sans avoir des actes orientés vers le chien... qui peuvent être très anxiogènes pour lui), le laisser observer, réfléchir tout seul et se rendre compte par lui-même qu'il ne craint rien. Il n'y aura pas plus solides acquis.

 

Aussi, tout dépend de la où on vit, et avec qui, mais en gros, lui offrir si possible une pièce, une seule pièce, fermer les portes qui donnent accès au reste de la maison(sans faire de va et vient ou les minimiser et seulement quand il est plus à l'aise), dormir avec lui, près de lui, suggérer un panier au pied du canapé... Et prendre du bon temps, à ses cotés, sans forcer le lien. Choisir les bons moments pour lui parler, créer du lien. Et lui offrir, bien sur, de quoi boire et manger, et c'est tout. Dans un premier temps. Mais faire fonction du chien. Pas fonction de ce qu'on imagine (tu parles d'imagination à un moment Boxy "j'imagine que c'est important une tanière", quelque chose comme ça).

 

Mais bon, même tout ça, ca n'est pas vraiment adapté à son cas puisque ca fait six mois que le chien est chez eux.

 

Et pour les sorties, ca dépend tellement de où on vit, du profil du chien, s'il faut prendre la voiture ou pas.. Bon ici on ne sait pas grand chose. J'attendais son retour, ses réponses à mes questions, pour voir.

 

Le "refuge" lui donne un endroit repère où il se sentirait rassuré et en sécurité.

 

Mais pourquoi lui mettre cette idée en tête ou renforcer son idée (qu'il a raison d'être inquiet) ? il n'a pas à avoir peur.

Il a peur, certes, il n'a connu que les coups, et il se retrouve face à l'inconnu (personnes, lieux..), bien sûr que dans pareil contexte, le premier reflexe est de vouloir se mettre à l'abri.

Mais si on lui offre cet abri (ou s'il se le trouve tout seul et qu'on laisse faire), on prend vraiment le risque (je l'ai déjà vu) d'avoir un chien qu'on ne saura jamais rassurer vraiment parce que la fois où il a eu le plus peur de sa vie à nos cotés (c'est à dire au début), on lui a de suite dit "tu as bien raison d'avoir peur, et regarde là ,il y a une tanière refuge pour toi, à l'écart, et je suivrais bien la consigne de ne pas venir t'y embeter".

 

Pour lui enlever cette idée de la tête ensuite, bon courage, et pour lui faire savoir aussi qu'à nos cotés et chez lui, dans la maison, il ne craint rien, c'est grandement compromis.

 

C'est ainsi que ça se passe encore aujourd'hui pour deux chiens que je connais, au profil indentique décrit par la postante. Chiens battus, puis  plusieurs mois en spa, adoptés ensuite vers leur un an et demi (des chiens différents, dans des familles différentes, ils ne se connaissent pas...).

 

Une simple frustration (ou pire, de la peur, etc) et ces chiens là se terrent dans leur refuge (ils se le sont trouvé tous seuls dans leur cas, leur maitre n'ont compris le problème que trop tard). Et ils n'en sortent que quand ils l'ont décidé. Les maitres ont déjà annulé des rdv a cause de ca, ou reporté des rdv, pour pas partir en week end sans le chien, personne pour le garder au dernier moment... Mais c'est pas le plus grave. Si un jour l'un d'eux est blessé, malade, et se réfugie dans sa tanière inaccessible pour l'un d'eux, je ne sais pas comment ils vont faire.

 

A coté de ça, ils n'ont jamais réussi à établir un lien solide de confiance, ca se ressent à différents niveaux. Ces deux chiens sont toujours des peureux... même à la maison.

 

Ça n'empêche pas aux maîtres d'en faire parti.

 

Faire partis de ? de la tanière ? j'ai lu qu'il fallait pas aller l'y embeter, non ?

Qu'on se comprenne bien :) : je réagis à l'idée de tanière refuge à l'écart et où on ne va pas l'embeter. C'est ce que j'ai lu. Vous vous acquiessez les un les autres, certains rajoutent des élements, moi je ne sais pas avec quoi chacun est d'accord, ca donne l'impression que vous etes d'accord avec tout en tout cas. Et la postante pourrait le penser aussi.

 

Je ne réagis pas au panier confort dans la pièce de vie (dont personne n'a parlé mais pour expliquer quand même), pour que le chien s'intégre bien à la vie de famille, puisse observer, se reposer, etc. Ce n'est pas de cela dont on parle.

 

Et ça donne aussi un signe observable clair pour les gens, ils voient ainsi clairement que le chien a atteint sa limite pour une chose (qu'eux jugent anodine car n'ont pas la même sensibilité, anxiété que leur chien).

 

Pour moi tu prends le problème à l'envers. Tu crées dès le départ une limite, tu encourages le chien à y aller, et ensuite tu dis que ca permet de voir quand le chien l'atteint. Ben oui mais c'est toi qui le crée tout ça.

Il y a quand même moyen d'apprendre aux gens à communiquer avec leur chien sans passer par la création d'un fossé pour ensuite créer des ponts par dessus... c'est vraiment trop compliqué, ca altère vachement la communication, la compréhension de tous (humain/chien, chien/humain), selon moi.

 

Ne vaut il pas mieux mille fois apprendre à ce chien qu'il n'a rien à craindre :

-chez lui, partout , dans la maison (et ce, petit à petit bien entendu)

-et au coté de ses maitres

Au contraire, même, lui apprendre qu'ils sont des points de sécurité pour lui.

 

En leur absence, ce refuge est important dans les premiers temps (variables selon chien et degré d'anxiété).

 

Important et variable, ca ne va pas ensemble.

Il faut savoir de quelle situation on parle précisément, on ne peut pas partir dans tous les sens. Dans un tel contexte (avec beaucoup d'inconnus), il faut éviter, selon moi, de penser et conseiller un refuge pour les absences mais penser plutôt apprentissage. On ne peut pas, avant même d'avoir commencé, voir déjà la situation par le pire. Il ne viendra (le pire) que par élimination, parce qu'on constatera qu'on peut pas faire autrement.

 

Tu me diras "mais elle a dit qu'il détruisait en l'absence" ben oui mais ca dépend aussi beaucoup de tout ce qui a été fait avant. Il y a peut-être plein de choses à revoir qui pourraient influer sur le reste, dont l'absence.

 

Ce n'est pas respectueux pour le chien de déjà l'enfermer dans un cage sans savoir s'il sort balader, par exemple.

 

On ne sait pas s'il sort, et rien ne dit qu'il n'aurait pas pu sortir dès le début. Rien ne dit qu'ils n'ont pas aggravé le problème en voulant bien faire et aujourd'hui ils ont peut etre un chien qui ne veut plus sortir, alors qu'il l'aurait fait initialement.

 

On ne sait pas s'il n'y a pas un élément qui pourrait changer la donne et enclencher un cercle vertueux. Casser le cercle vicieux. Des fois ,ca tient à rien, meme dans un situation comme celle-là.

 

On ne sait presque rien. C'est trop compliqué d'aller conseiller quoi que ce soit dans pareille situation dont on ne sait finalement rien à part qu'il est sous selgian (depuis peu), qu'il a fait des progrès mais lesquels, on ne sait pas du tout, il mange le mur, c'est un berger allemand de deux ans et demi, la maitresse a bientot deux enfants, pas d'éducateur ces prochaines semaines. Ca fait sacrément leger comme informations, pour l'aiguiller, et lui dire d'enfermer son chien dans un cage en l'absence.

Ulysse46
Ulysse46

Désolée si le ton parait un peu sec, peut-être. C'est involontaire. C'est parce que ca me demande un sacré effort de réfléchir autrement que comme je le fais ou d'aller dans des détails... C'est couteux en énergie ^^ pfiouuu ^^

Boxy
Boxy

Ulysses

Je vois dans l'ensemble de quoi tu parles, merci d'avoir expliqué. 

Quand je parlais d'intervention, tu as raison d'avoir précisé qu'il ne faut pas toujours ou pas forcément intervenir. Laissez faire le chien, comprendre de lui même c'est important.

 

Pour la limite, je crois qu'on s'est pas compris. Je ne crée rien 😅 et je ne dis pas d'atteindre la limite du chien... 

 

De manière globale, je crois que oui, tout le monde semble d'accord sur l'idée du refuge... Peut être effectivement qu'on en comprend le degré (de nécessité) et d'utilisation chacun à notre façon. Peut être que tu focalises un peu trop ça comme si cela représenterait un obstacle à la relation de confiance entre les maîtres et le chien... Alors qu'il ne s'agit pas d'un obstacle mais d'une aide importante et variable. (désolée mais non, pour moi là y'a aucune contradiction à penser qu'une chose peut être importante et variable selon évolution, période, état).

 

Et personne n'a dit d'enfermer ce chien dans une cage. 

 

J'ai l'impression que tu vois dans les conseils ici qu'on dit juste de donner un refuge et de l'y laisser, de l'y enfermer... Alors qu'on parle bien de le rassurer (ça peut aussi être sans intervenir, une attitude neutre pour que le chien voit de lui même qu'il n'y a pas de danger), de l'observer, de travailler la relation...

 

Bien sûr on ne détaille pas tout toujours mais dans l'ensemble on se comprend je crois et si la postante a besoin de précision elle le demandera je crois.

 

Boxy
Boxy

Désolée si le ton parait un peu sec, peut-être. C'est involontaire. C'est parce que ca me demande un sacré effort de réfléchir autrement que comme je le fais ou d'aller dans des détails... C'est couteux en énergie ^^ pfiouuu ^^

 

Ahaha t'inquiète pas ! J'ai rien vu de mal dans tes écrits ! T'es toujours très investie et pointilleuse, dans les détails, c'est très appréciable ^^ mais parfois j'ai l'impression qu'on se comprend pas trop ou que tu comprends à côté ou je suis moi même à côté lol alors que dans la majorité des cas les choses se rejoignent.

Gentils Geants
Gentils Geants

Personnellement je ne parle pas d'un chien du voisin géré je ne sais comment par je ne sais qui avec je ne sais quel résultat exactement mais encore une fois de vécu avec mon montagne des Pyrénées de 60 kg qui a été battu pendant presque deux ans, qui à la simple vue d'un balai vous aurez défiguré s'il n'avait pas pu s'éloigner. Le pauvre chien se porte très bien et ne se lève même plus quand vous souhaitez balayer la pièce où il ronfle. Mais il aime toujours se faufiler sous le bureau où il a un tapis.

" Les bouquins, c'est parfois bien mais cela ne fera jamais le poids face à l'expérience. "
Confirmation de la suppression

Êtes vous sûr de vouloir supprimer ce message ?