Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Je déprime après l'achat d'un chiot.Eduquer son chien

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 1 an
Elle l’a pas dit, mais c’est la façon de faire du beau frère et elle, elle culpabilise.
Pour moi ce « nous » ressemble à un «  nous » de couple, c’est l’idée de Mr et Mme s’y range.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Bonjour,
J'ai lu toutes vos réponses. Désolée de ne pas avoir commenté pour toutes. J'ai essayé de passer plus de temps avec lui que ça soit à l'intérieur ou l'extérieur. Il a l'air de bien vivre le fait de rester dehors pour le moment quand cela arrive. C'est moi qui ait du mal à ne pas être constamment avec lui...J'essaye de commencer les bases de l'éducation mais j'ai du mal à obtenir son attention. J'alterne donc présence et absence mais j'ai l'impression de plus en plus de m'être emballée parce que ça a été mon rêve depuis toujours sauf que je culpabilise de le laisser quand je travaille, je n'avais pas mesuré tout ça et je m'en veux car je ne veux pas rendre ce chien malheureux car j'aime les animaux.
Reporter un abus
Pub
Posté par il y a 1 an
Il y a quand même quelque chose qui m'interpelle , si j'ai bien compris :

Il devra rester seul de 8 H à 18 H , çà fait 10 H seul , ça me semble beaucoup !!
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Nathalire a écrit:
« Bonjour, J'ai lu toutes vos réponses. Désolée de ne pas avoir commenté pour toutes. J'ai essayé de passer plus de temps avec lui que ça soit à l'intérieur ou l'extérieur. Il a l'air de bien vivre le fait de rester dehors pour le moment quand cela arrive. C'est moi qui ait du mal à ne pas être constamment avec lui...J'essaye de commencer les bases de l'éducation mais j'ai du mal à obtenir son attention. J'alterne donc présence et absence mais j'ai l'impression de plus en plus de m'être emballée parce que ça a été mon rêve depuis toujours sauf que je culpabilise de le laisser quand je travaille, je n'avais pas mesuré tout ça et je m'en veux car je ne veux pas rendre ce chien malheureux car j'aime les animaux. »


J'ai tout lu et je me permets de donner mon avis.

Déjà, 1 point pour vous rassurer, un chiot en règle général dort environs 18 heures par jour (12h la nuit / 6h la journée).
Je pense très sincèrement que vous manquez de repère. On dit souvent à l'école du chiot que l'école n'éduque pas le chiot mais plutôt le Maitre. Et je pense que c'est ça qui vous manque.

Vous êtes un peu perdu, et dans ces moment on perd en lucidité.

Ce n'est que mon avis, mais je vous préconise d’employer un éducateur canin (même sans avoir fait son vaccin du 3ème mois) non pas pour lui apprendre des tours en particulier, mais plus pour vous apprendre à communiquer avec lui et vous conseillez sur votre mode de vie.

10h d'attente sans voir personne est évidemment trop long. Je crois que vous disiez que ce n'était qu'une fois ou deux par semaine. Ça me choque pas, si, quand vous êtes avec lui vous répondez à tous ses besoins et à le sociabiliser. Il y a bien des chiens qui reste enfermé seul 2 fois 4 heures par jour et sont parfaitement équilibré car leur propriétaire profite d'eux beaucoup le reste du temps.

Sincèrement, ne perdez pas espoir, votre chiot se calquera sur vos habitudes mais vous devez mieux le comprendre. Contacter un éducateur canin
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Peut-être que c’est in envisageable pour vous, mais si vous souhaitez vraiment qu’il reste dehors et que le laissez seul vous angoisse, pourquoi ne pas envisager d’en prendre un deuxième ?
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Je trouve dommage que vous ne réagissiez pas sur nos remarques concernant le lien de confiance indéfectible à construire avec votre chiot dès les premiers jours chez vous et sur le fait que le laisser dehors en permanence n'est pas une option pour pouvoir construire ce lien...
"Il ne sert de rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre." [François Mauriac]
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Je ne le laisse pas dehors en permanence, seulement en journée quand je veux faire d’autres choses et le soir il est avec moi. Je vais avoir une éducatrice canine qui vient vendredi pour me conseiller. Je suis toujours en grande détresse psychologique et j’avoue que je me pose vraiment la question du bien fondé de l’acquisition de ce chiot. Je me rends compte que mon mode de vie ne va peut être pas permettre de répondre à tous ses besoins et c’est bien ça qui provoque mon angoisse car je ne veux pas être de ceux qui abandonne. Je suis perdue, en plein doute sur mon choix d’avoir un chiot et plus j’y réfléchis plus je me dis que j’ai fais une erreur monumentale qui ne passe pas alors meme que je joue avec mon chien souvent, l’aime. Je me dis que je ne vais pas le rendre heureux en le laissant souvent dehors en journée mais c’est un point non négociable avec mon conjoint, il m’avait déjà dis avant que nous le prenions que le chien resterait dehors lors de nos absences , je pensais que cela me conviendrait mais au final je me dis que c’est de la maltraitante et ça me ronge car sur ce point mon conjoint ne reviendra pas... lui il a grandit dans ses familles ou les chiens sont dehors pas à l’intérieur, il peut entendre quand il fait froid de permettre au chien de rentrer mais sinon hors de question si on est absent. J’ai conscience que quand j’écris ça nous passons pour des personnes qui n’auraient pas dû prendre un chien et c’est bien ça la raison de ma déprime actuelle..
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Ne vous angoisser pas autant. Déjà, il y a une différence entre des personnes irresponsable qui abandonnerai et vous, c'est que vous êtes inquiète et chercher à améliorer sa vie. Ce n'est qu'une question d'é-qui-libre.
L'éducateur vous apprendra à donner de l'occupation intellectuelle à votre chien en votre absence. Laissez-vous du temps à trouver comment améliorer les choses.

Je trouve les intervenant un peu dur. Je comprend que ce n'est pas la vie idéale pour ce chiot, mais combien en ont une ? beaucoup ont des concession alors l'argument de dire "fallait pas en prendre" à une personne qui se rend malade pour que son chien soit heureux, je trouve ça dur. Beaucoup font vivre leur chien sur une terrasse ou un balcon et ne sont pas sur ce forum.
Je reviens à l'éducateur; voyez avec lui à trouver un équilibre qui conviendra à votre chiot aussi. Laissez-vous du temps et donnez-nous de vos nouvelles
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Y a toujours une solution à tout, pour le fait qu’il soit souvent dehors, une biche bien isolée fera l’affaire. Pour les absences trop longues faire venir un petsitter/famille/amis/voisin pour occuper le chien, le sortir ou jouer 1 petite heure.
Le reste c’est une question d’apprentissage.
𝑰𝒏𝒔𝒕𝒂𝒈𝒓𝒂𝒎 #gally_shiba & #plume_kirua_cats
Reporter un abus
Posté par Ancien utilisateur il y a 1 an
Comment avez-vous aménagé son lieu de vie dehors ? (Emplacement de la niche, etc.)
Faute de pouvoir l'installer dedans, il y a peut-être des choses que vous pouvez faire pour lui rendre la vie "de jardin" plus agréable et rassurante quand vous ne pouvez pas être avec lui ?
À la lecture du sujet, on comprend assez bien l'origine de votre stress. Vous aviez planifié les choses d'une certaine manière, avec des impératifs d'un commun accord (pas de chien dedans en votre absence), et soudain face à la réalité vous vous rendez compte que ça ne vous convient pas tant que ça, car vous culpabilisez de laisser un chiot seul dehors...
Mais au-delà ce votre ressenti, ce que vous écrivez ne dit pas grand chose du chiot en lui-même.
Vous avez "l'impression que ça le déprime", c'est-à-dire ? Qu'un chiot ne soit pas ravi d'être séparé de ses humains est assez naturel, il n'y a rien de fou là-dedans.
Après il faut quand même redescendre un peu je pense, rien n'indique que ce petit est en détresse à ce stade.
Si j'ai bien compris, vous passez énormément de temps avec lui et vous faites votre maximum pour le mettre à l'aise. Donc je pense que la plus "en détresse" ici c'est vous en fait.
L'initiative de faire venir un professionnel est excellente, car ça va vous permettre de mettre les choses à plat et de moins vous monter la tête par la suite.
Avec un peu de chance, il vous proposera des compromis et vous donnera quelques tuyaux qui vous permettront de trouver un équilibre tous ensemble.
Et à partir de là, vous pourrez relativiser et cesser de vous ronger :-)
Que votre façon d'accueillir ce chiot ne soit pas "idéale" dans l'absolu, c'est une chose, mais je pense quand même que le niveau de stress et de mal-être que cela engendre chez vous est beaucoup trop élevé et en partie irrationnel. Et que vous rassurer est la première étape pour y voir plus clair.
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)