Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Podenco canario

Podenco canario
Podenco canario
Autre(s) nom(s) :
Chien de Garenne des Canaries, Lévrier des Canaries
Origine :
Section :
Type primitif - Chiens de chasse

Caractéristiques physiques du Podenco canario

Le Podenco canario est un chien de taille moyenne, longiligne et léger, mais aussi très résistant. La musculature est très développée et très sèche, sans trace de graisse, au point que l’on peut voir ses côtes, sa colonne vertébrale et l’ossature de ses hanches. La tête est allongée, conique, avec un stop peu accentué. Les yeux sont obliques, petits, en amande, avec un regard intelligent et aristocratique. Les oreilles sont plutôt grandes, relevées lorsque le chien est excité, rejetées en arrière lorsqu’il est au repos ; elles sont érigées en position légèrement divergente, larges à la base et terminées en pointe. Les membres sont droits, en parfait aplomb, avec une ossature fine mais solide. La queue est attachée bas, portée pendant ou rehaussée en faucille : ronde, elle ne dépasse pas le jarret.

Poil : court et lisse, fourni.
Couleur : rouge et blanc, avec un rouge plus ou moins intense, de l’orange au carmin. Toutes les combinaisons sont admises.
Taille : 55 à 64 cm pour le mâle et 53 à 60 cm pour la femelle
Poids : environ 25 kg

Origines et histoire

Il figure parmi les races connues les plus anciennes : il remonte à environ 7 000 ans, comme le montrent les incisions, les statues et les bas-reliefs sur lesquels il figure. Originaire d’Égypte, il a probablement été exporté aux Canaries par les Phéniciens, les Grecs, les Carthagénois et les Égyptiens eux-mêmes. Il est très répandu aux Canaries, en particulier sur les plus grandes îles (Grande Canarie et Tenerife).

Caractère et aptitudes

Affectueux : 
Le Chien de Garenne des Canaries, malgré son indépendance liée à son côté primitif, est très attaché à son maître et se montre tendre et affectueux à la maison. 

Joueur : 
Très fougueux, ce chien aime jouer, surtout à des jeux qui stimulent son intellect et donc odorat. Il est recommandé de privilégier des jeux qui participent à l’apprentissage des auto-contrôles du chien pour éviter que son énergie ne devienne excessive et ingérable au quotidien.

Calme : 
Le Chien de Garenne des Canaries est un chien très nerveux et agité. C’est un hyper dynamique qui ne pourra se poser que lorsqu’il sera correctement dépensé. 

Intelligent : 
Ce chien de chasse est particulièrement intelligent et ses sens sont incroyablement développés : une ouïe fine, un flair redoutable et une vue perçante. 

Chasseur : 
En tant que chasseur, il a toujours été employé pour la chasse au lapin, dans laquelle il excelle grâce à sa capacité à s’adapter à n’importe quel terrain. Il réussit à identifier sa proie dans les crevasses, les murs fissurés ou les buissons de ronces ; en général, il se limite à suivre sa trace au flair, sans l’attraper. Dans ses îles d’origine, il est utilisé en association avec un furet, qui saisit le lapin à la gorge.

Craintif / méfiant avec les inconnus : 
Très attaché à son maître, le Podenco Canario est réservé avec les étrangers, mais jamais agressif pour autant. 

Indépendant : 
Comme tous les chiens primitifs, ce Podenco est un chien indépendant qui se montre souvent distant face aux personnes qu’il ne connaît pas. 

Comportement 

Supporte la solitude : 
Comme pour de nombreux chiens, si le Podenco Canario chiot est habitué dès son plus jeune âge à rester seul, de manière progressive et positive, il pourra vivre sereinement les départs de ses maîtres. 

Attention toutefois à ce que les absences ne soient pas prolongées et que ses besoins de dépense aient été bien comblés en amont. 

Facile à éduquer / obéissant : 
Son éducation n’est généralement pas difficile si elle est amorcée tôt et allie douceur et fermeté. Lorsqu’il est chiot, le Chien de Garenne des Canaries doit être canalisé pour éviter que sa vitalité naturelle ne se transforme en énergie incontrôlable. 

Un long travail de socialisation doit également être mis en place rapidement pour éviter que la timidité de ce chien vis à vis des étrangers ne deviennent maladive. 

Aboiement : 
Ce chien n’aboie que très rarement et jamais sans raison. 

Fugueur : 
S’il s’ennuie, qu’il n’est pas suffisamment promené ou qu’il détecte une proie à poursuivre, le Podenco Canario peut facilement prendre la fuite. Attention aux balades en liberté et à la solidité de la clôture s’il vit à la campagne. 

Destructeur : 
Le Chien de Garenne des Canaries peut être amener à détruire, tout simplement pour passer le temps et défouler son trop plein d’énergie. 

Gourmand / glouton : 
Ce chien n’est pas gourmand et est d’ailleurs souvent considéré comme trop maigre bien que ce soit sa morphologie athlétique qui donne cette impression. 

Chien de garde : 
Plutôt distant et réservé face aux inconnus, ce chien n’est pas un bon chien de garde ni même un bon chien d’alerte. 

Premier chien : 
Bien qu’il remplisse de nombreux critères pour une première adoption, le Chien de Garenne des Canaries reste un animal agité et nerveux qui demande une grande attention, notamment au regard de ses besoins de dépense qui sont très importants. 

Conditions de vie

Chien de Garenne des Canaries en appartement :
Bien que son intelligence lui permette de s’adapter sans problème à une vie citadine en appartement, ce chien a tout de même besoin d’espace pour exprimer toute sa fougue et sa vitalité. 

S’il vit en intérieur, plusieurs sorties quotidiennes devront lui être proposées, et pas simplement des tours dans le quartiers. 

Bien entendu, il sera bien plus heureux à la campagne, dans une maison avec un grand jardin bien clôturé. Ceci ne doit toutefois pas remplacer les balades extérieures. 

Besoin d’exercice / sportif : 
Très actif, le Chien de Garenne des Canaries ne peut qu’être le compagnon d’un maître sportif et/ou chasseur. Il doit pouvoir exprimer tout son potentiel par le biais de diverses activités stimulantes intellectuellement ou physiquement. 

Infatigable, il doit pouvoir bénéficier tous les jours d’activités pour se défouler et combler ses besoins de dépense, il en va de sa santé physique et mentale. 

Voyage / Facilité de transport : 
Une bonne socialisation est nécessaire pour que ce chien puisse accompagner ses maîtres partout dans leurs déplacements. Il faudra notamment veiller à canaliser son énergie pour qu’il reste calme, notamment dans les transports en commun ou en voiture. 

Compatibilité

Le Chien de Garenne des Canaries et les Chats : 
Son instinct de chasse très marqué couplé à sa fougue caractéristique rendent la cohabitation avec un félin très complexe, même si les deux espèces ont grandi ensemble. 

Le Chien de Garenne des Canaries et les Autres chiens : 
Ce chien apprécie généralement ses congénères avec qui il communique respectueusement s’il a été socialisé dès son plus jeune âge.

Le Chien de Garenne des Canaries et les Enfants : 
Il sait s’adapter à de nombreux contextes familiaux et peut sans problème intégrer un foyer avec enfants si ces derniers sont suffisamment grands pour apprendre à respecter leur animal et ne pas le considérer comme un jouet. 

Le Chien de Garenne des Canaries et les Personnes âgées : 
Bien trop agité, ce chien n’est absolument pas recommandé pour les personnes âgées, potentiellement sédentaires. 

Prix 

Le prix d'un Chien de Garenne des Canaries varie en fonction de ses origines, son âge et son sexe. C’est un chien peu connu et répandu en dehors de son pays d’origine, il est donc difficile de connaître le prix d’acquisition que nécessite son adoption.

Concernant le budget moyen pour subvenir aux besoins d'un chien de ce gabarit, il faut compter environ 40€/mois.

Toilettage et entretien 

Ce chien au poil court ne nécessite aucun toilettage, si ce ne sont quelques brossages réguliers pour garantir la beauté de sa robe. 

Perte de poils :
La perte de poils chez ce Podenco est minime. Les mues sont très légères voires inexistantes. 

Alimentation 

Ce chien de travail n’est absolument pas difficile, il peut aisément se contenter de rations journalières à base de croquettes de haute qualité. 

En revanche, ces repas ne doivent pas être trop copieux, d’une part pour éviter le retournement d’estomac, mais surtout pour ne pas risquer de le suralimenter. Le surpoids est très dommageable pour cette race sportive. 

Un suivi vétérinaire est nécessaire, et notamment pendant la période de développement du chiot Podenco Canario afin de lui assurer une croissance solide. 

Santé

Résistant / robuste : 
Ce chien est rustique, robuste et jouit d’une bonne santé générale.

Supporte la chaleur : 
Au vu de ses origines, ce chien est habitué aux fortes températures et s’adapte très bien aux conditions climatiques parfois extrêmes. 

Supporte le froid : 
Les climats rudes sont en revanche bien moins appréciés par ce chien du sud. Même s’il est robuste, mieux vaut ne pas le laisser dehors trop longtemps lorsque les températures sont trop basses. 

Tendance à grossir : 
Tellement dynamique, ce chien de chasse ne prend que très rarement du poids. Si c’est le cas, il faut alors se remettre en question sur la bonne attention accordée à ses besoins de dépense car ce chien doit garder une allure svelte et athlétique. 

Maladies fréquentes :
Aucune pathologie particulière ne concerne cette race. 

Espérance de vie moyenne : Non renseigné

Remarques et conseils

C’est un chien peu connu et répandu en dehors de son pays d’origine et il n’est pas facile de trouver un chiot.

4 commentaire(s)
Podenco qui été un chien de grande classe fut un temps ..

Aujourd'hui ils son biens malheureux c'est un levrier qui a la base venais d'egypte.
Ils leur offrais ces chiens comme cadeaux dans le temps.. Chiens très gentille bon chasseur.
Pour adopter un podencos, il suffit de s'adresser aux associations de sauvetage des levbriers et podencos d'espagne. Ce sont des adoptions resposables et mème si vous pouvez y trouver des chiots, il y a de très nombreux pod adultes qui ne demandent qu'une chose, c'est qu'on les aiment et qu'ont les traitent comme il se doit. Les podencos au méme titre que les galgos sont martyrisés et tués dans les pires conditions dans leur pays. J'ai une petite podenquita a la maison et, je vous assure que c'est un vrai bonheur.
A déconeiller aux casanier et aux gens qui ne se sentirons pas aptes a prendre en main un chien traumatisé. Mais avec de l'amour et de la patience, le podencos sera le meilleur des compagnons.
C'est une sorte de lévrier. Comme les galgos en Espagne, il sont utilisés pour la chasse et souvent abandonnés ensuite.
Connaît pas mais la morphologie ( sauf la t^te ) me fait penssé au Lévrier .

Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)