Quel chien pour ma situation ?

Gumies
Gumies

Bonjour à tous et toutes, Je viens ici pour être conseillée sur une race de chien plus prédestinée pour mon cas. Et aussi et surtout, si avoir un chien dans notre situation actuelle est recommandé ou si il est préférable d'attendre quelques années.

Voilà, les différents points à prendre en compte : - nous avons une maison en campagne avec grand jardin clôturé de 800m carré, - Je ne travaille que les après midi - Nous avons deux jeunes enfants (3 et 5 ans) - Nous avons deux chats qui ne sortent pas. Est-ce le moment de prendre un chien ou vaut il mieux attendre que les chats ne soient plus la ? Que les enfants soient plus grand ? Si non, quelle race de chiens me conseillez-vous sachant que je n'aime pas toutes les races du style buldogue, carlin, Américan Terrier, les chiens qui bavent énormément et les petits chiens type chihuahua. Merci a tous d'avances pour vos retours.

77 réponses
Gumies
Gumies

Bonjour Jade. Un Husky sait pas une bonne idee, il sont fait pour vivre a plusieur, et sa a besoin de bcp se depensé. Faut prendre minimum 2 Husky, mais faut du temp et de la motivation sportif. Et sa hurle, et sa mue.
Ouais , c'est mieux de les prendre à plusieurs et tout ... Mais coté enfant , brutes aussi . Après c'est sociable , c'est pour ca que je proposais . Mais pour le coup , c'est ptetre pas une bonne idée . Ca me conforte pour un golden , un border collie ou un berger australien
Les border collier je les adore, mais est que ce ne sont pas des chiens du au fait qu'ils soient regroupeur de troupeaux et donc chien de ferme, qui ont besoin d'énormément de présence et d'attention de leur maître ?
Si, ils ont besoin de beaucoup d'attention, mais après ils peuvent rester seuls si ils ont de quoi s'occuper passivement (les chats par exemple pourraient lui tenir compagnie) . Ou bien ... un jouet type kong qui donne des friandises ?

Honnêtement je ne serais pas fan de laisser chien et mes chats ensemble pendant mon absence, ça reste des animaux, si le chat griffe pour x ou y raisons et que le chien pour de défendre le croque, je l'aurais mauvaise. Je préfère lui laisser des occupations nourriture, jouets etc oui.

Docline
Docline

Mon expérience me pousse à affirmer que le comportement d'un chien vis à vis des enfants, c'est 100% de l'éducation. La taille et la race du chien n'entre pas en ligne de compte. Si on oublie d'éduquer un terre neuve, il sautera pour jouer et dire bonjour au même titre qu'un chihuahua ou un malinois mais les conséquences ne seront pas les mêmes.

D'accord pour l'éducation, mais je maintiens qu'un chien douillet et fragile (à cause de sa taille par exemple) sera moins à l'aise à priori qu'un chien qui ne craint pas les mouvements brusques parce qu'il est dur au mal.

Docline
Docline

J'ai toujours laissé cohabiter chats et chiens (dont des terriers ) ,

à part quelques histoires de husky tueur du chat d'une famille je n'ai jamais entendu parler de chat de la maison attaqué par le chien

Loustick
Loustick

Hello Docline, on se mefie jamais assé des huskies, tu as raison 😂

L'amoureux de Sarah, Setter LOF, tue les chats quant il peut, il doit avoir du sang de husky.

Et tu as raison, sa serai faux de pensé qu'un terrier peux faire du mal a un chat 😁 quelle idee!

Avec presque n'importe la race, un accident volontaire ou pas et tres vite arriver.

" Sarah, ma merveilleuse Irlandaise 🕊 "
Gumies
Gumies

C'est surtout que ma femelle est hyper craintive avec tout le monde à part avec moi, elle a tendance à souffler assez vite quand quelque chose lui fait peur.

Kalou124
Kalou124

Ma chienne et mes chats faisaient bon ménage. La plus sauvageonne dormait dans les pattes de la chienne et a fait une déprime à la mort de ma chienne. Je pense que l'arrivée d'un chiot est moins stressante pour un chat que l'arrivée d'un chien adulte.

Lornabis
Lornabis

@Gumies la cohabitation, à terme, c'est vous qui en déterminerez les règles. Cependant, avoir un type de chien pas trop prédateur peut faciliter les choses.

Si vous prenez un chiot, quelle que soit sa race (enfin sauf peut-être un pékinois à 2 de tension... et encore), il sera forcément un peu pénible avec votre chat au départ :-)

Un chiot ça gesticule, ça explore, ça a une capacité d'attention de 10 secondes ^^ lol

Ce n'est pas une sinécure pour un matou qui n'a jamais connu les chiens, forcément.

Ceci dit, l'essentiel pendant la période d'habituation, c'est que les chats de la maison aient en permanence la possibilité de se replier à l'abri lorsqu'ils en ont ras le bol, et la possibilité d'observer la bébête depuis des postes de contrôle en hauteur. Ils finiront par s'apprivoiser.

Depuis que j'ai introduit ma chienne dans le foyer il y a déjà 6 ans, mes chats ont vu un nombre incalculable de chiens passer chez nous. Des accueils de créoles de la Guadeloupe pour une association, chiots et jeunes adultes, des Jacks russel ultra-chasseurs, une Border collie, un gros Staff, un dogue de bordeaux mal embouché manquant de socialisation, et un gros croisé berger allemand qui avait la nette intention de tuer mes pauvres matous à son arrivée ^^

Pourtant, j'ai fini par garder ce chien, j'ai choisi d'adopter le "pire" de la liste. Et aujourd'hui il dors sur le canapé avec mes chats.

(bon par contre avec lui, ça a demandé un travail assez costaud...)

Ces nombreuses expériences m'ont fait découvrir un peu plus l'intelligence féline, que je sous-estimais avant je pense.

Les chats sont beacoup plus malins qu'on ne pourrait le croire dans les interactions avec d'autres espèces et ont, eux aussi, une intelligence adaptative hors du commun.

Mes chats ont appris à évaluer les chiens que je leur amène avec beaucoup de finesse ! Ils savent exactement dans quel état d'esprit est le chien, s'il est prudent d'approcher, quand une petite baffe est appropriée pour calmer une excitation de chiot et quand il vaut mieux se replier face à un adulte en mode prédation, etc.

Mon mâle a même appris à interrompre naturellemeent un début de poursuite en se laissant tomber sur le flanc.

Lorsque ce chat décide de boire à la gamelle des chiens, ceux-ci font la queue et attendent patiemment qu'il ait terminé.

Une fois, je l'ai surpris perché sur le bar, où j'avais posé une poignée de friandises. Il en mangeait quelques unes sous les regards envieux des chiens - ce pauvre "peuple du sol" qui n'a pas accès à la canopée mobilière -

et de temps à autres... il poussait une friandise du bout de la patte pour la faire tomber aux chiens. J'avais trouvé ça hilarant.

Bref, les possibilités relationnelles entre chiens et chats sont infinies lorsqu'on les met dans les bonnes conditions pour que ça fonctionne.

Dundeemaya
Dundeemaya

Je confirme ce que tu dis Lorna ! Je reconnais bien mon chat dans ta description des félins.

Lorsque nous sommes rentrés à la maison avec mini Maya, mon chat se tenait à l'écart en observant la petite bestiole. Il n'avait pas peur.

Maya passait ses journées à chercher des moyens d'interactions avec lui. Nous lui avions placé un arbre a chat suffisamment haut, une barrière côté cuisine pour qu'il puisse réellement se sentir en paix lorsqu'il mange.

Finalement, ils se sont géré un peu seul. J'ai quand même fait quelques sessions "distribution de friandise" principalement pour mettre a l'aise mon chat. Et puis gérer la fougue de la petite chiot parce que bonjour le cirque qu'elle pouvait mettre a sauter par dessus les meubles pour rattraper le chat.

Quand ils sont seuls, ils font chacun leur vie. Mon chat peut bloquer un contact trop relou de deux manières : il croque dans la babine de Maya, elle est comme immobilisée. Il est énervé et croque dans l'oreille.

C'est très curieux cette manière de faire attention à où il croque, pourtant franchement s'il pouvait se passer d'elle, il le ferait volontiers.

Une fois, j'ai laissé Maya chez ma mère seule, avec minou dans la maison. Un chat particulièrement spécial, assez "vocal" (crache, rugit, miaule pour prévenir) mais très peu résistant physiquement.

Mon premier réflexe en rentrant a été bizarrement d'aller vérifier si Minou était encore en vie. Drôle de réflexe mais ça m'a pris comme ça.

Finalement, Maya était en train de dormir dans le garage (alors que la porte était fermée, allez comprendre pourquoi elle a choisi le garage) et Minou dormais dans la chambre. Ils ont tous les deux fait leur vie chacun de leur côté !

Dundeemaya
Dundeemaya

Et je me demande a quoi ils reconnaissent les chats de la maison. Peut être que leur odeur est imprégnée dans les lieux ?

Parce qu'autant chez moi, c'est la guerre avec les chats errants. Autant quand je vais chez quelqu'un qui a un chat, ça passe comme sur des roulettes ! Sauf si le chat se planque mais quand ils se croisent, elle risque juste se prendre une baffe et basta ! (D'ailleurs, Maya a ce drôle de réflexe de se tourner et de montrer son derrière au chat lorsqu'il lève la patte pour griffer, peut être qu'elle protège ses yeux ?)

Mais y'a un truc, une différence entre le chat de la maison et les chats de dehors

Lornabis
Lornabis

Bien sûr ! Celui dont le foyer porte l'odeur est par définition chez lui.

Mon berger est encore très virulent avec les chats de l'extérieur, c'est un chien particuler, hyper-vigilant, hyper-visuel, qui fait facilement des fixettes sur n'importe quelle cible inconnue, d'autant plus qu'il a le niveau de méfiance envers l'inconnu inhérente à son croisement...

Ma chienne cependant a davantage généralisé concernant la gent féline.

Ce sont pour elle, en gros, des "mecs chelous qui grimpent partout et n'aiment pas qu'on leur renifle l'anus". Mais elle ne les voit absolument pas à ce jour comme des proies ni comme des ennemis, même ceux étrangers au foyer.

C'est aussi, je pense, grâce à ces fameuses expériences avec des chats non peureux qui lui ont tenu tête et qu'elle a pu renifler, observer sans qu'ils se carapatent, notamment en vacances à la campagne chez des copains qui ont des chats de gouttière ultra sûrs d'eux qui ne reculent devant rien.

Mes propres chats n'ont quand même pas ce niveau de confiance, ils ne laisseront pas au premier abord un chien inconnu les renfiler s'ils n'ont pas dabord eu le temps de l'observer.

Une fois on a été invité à prendre un dernier verre chez des voisins en soirée, j'avais ma chienne avec moi. En arrivant à leur appartement, j'ai été surprise par un gros gouttière massif, vieux, lent, qui est venu saluer ma chienne exactement comme l'aurait fait un chien ! J'ai complètement haluciné. ^^

Sa maîtresse m'a alors expliqué qu'il avait grandi avec une chienne devenus sa meilleure amie et que depuis le décès de cette dernière il était en manque de chiens.

Confirmation de la suppression

Êtes vous sûr de vouloir supprimer ce message ?