Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Livre ''penser son éducation autrement''Eduquer son chien

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 4 jours
C'est vrai que ton esprit scientifique est disons... exigeant
Tu voudrais tout découper, presque tout réduire en poussière avant d'analyser chaque poussière pour éventuellement la "valider" selon tes critères, critères qui à te lire, auraient eux même été soumis à un processus de validation scientifique, processus de validation scientifique qui lui-même... et ainsi de suite (jusqu'où vas-tu à ce petit jeu ?)

Tu es maligne mais tu me donnes l'impression comme ça, à distance, de ne pas vraiment intégrer les choses, te les approprier. Tu es comme un petit ouistiti qui trie ses perles. Tu les scrutes, tu les retourne, tu les enfile, tu les défile...
Mais pour apprendre à danser, à un moment il faut danser :-)
Quand bien même tu publierai une thèse sur un pas de danse, ça ne fera pas de toi une danseuse et encore moins une bonne danseuse.
Je te trouve très méfiante, tu mets cette distance assez froide entre toi et ce que tu "étudie". Ce n'est pas une mauvaise chose en soi, mais fais attention que ça ne te ferme pas à un certain apprentissage peut-être un peu plus intuitif que scientifique.

Les sciences c'est cool, moi aussi j'aime bien ça, je m'en sers à un certain degré. La plupart des gens qui bossent avec des animaux s'en servent à un certain degré, en passant par les dresseurs de chien de troupeau/chasse/sauvetage, les spécialistes de la réhabilitation d'animaux traumatisés, les chuchoteurs, les vieux texans en chapeau, mon petit éduc du coin. Avant d'être dans les bouquins, la science s'invente sur le terrain. Les bergers n'ont pas découvert les effets des graves et des aigus sur leurs chiens de travail en écrivant une thèse sur les sifflements graves et aigus, mais simplement en allant bosser. Et Dieu sait que les "sciences" ainsi créées sont riches et passionnantes (et pendant ce temps là, les universitaires s'essuient le front en essayant de suivre).

César Millan en passant, a désormais une formation scientifique impressionnante, notamment en cognition.
J'aime bien le rappeler de temps en temps (et inciter les gens à aller voir aussi ce qu'il y a derrière le show), parce que j'ai un peu l'impression que certains sont restés bloqués sur "le petit mexicain pauvre qui fait shhhht", alors que voilà, en 30 ans de carrière, le mec a légèrement travaillé avec des milliers de chiens et de collègues, avec plein d'échanges inter-disciplinaires, a fondé un centre de psychologie canine de renommée internationale et du coup, probablement appris quelques trucs depuis qu'il a passé la frontière à 21 ans :-)
Reporter un abus
Posté par il y a 4 jours
Kainate a écrit:
« Je n'avais pas vu ton message Greylox, merci pour tes encouragements :) Pour ma part je dois dire que je suis soulagée avec Léon, il n'est pas encore parfait et a parfois des régressions (hier il s'est par exemple jeté en aboyant sur un petit groupe d'ados qui passait par là, et a semblé s'amuser de voir le groupe se disperser sous l'effet de surprise, pfffff), mais les progrès qu'il a fait ne me semblaient pas imaginables il y a 1 an. Je sens surtout qu'il change, en profondeur, et je n'ai plus ce truc de me dire que finalement tout ça n'est peut être qu'une mascarade et que "rien ne change vraiment dans sa tête", pour reprendre les propos de Hben. (bon, je dois aussi avouer que même si la description que j'en fais sur le forum peut faire peur lol, il faut se rappeler que c'est un condensé de 2 ans et demi de vie commune, et que même si oui c'est un chien compliqué, dont les réactions peuvent être difficiles à anticiper, il a plein de qualités et on n'a pas été malheureux non plus ^^) Bref.. j'espère Hben que tu connaîtras un jour cette même joie de mesurer le chemin parcouru :) »
Pour l'instant c'est en dents de scie, il stagne et régresse plus qu'il ne progresse si on regarde les choses dans leur ensemble depuis deux ans mais on espère aussi qu'un jour, il nous surprendra agréablement et durablement.
Reporter un abus
Posté par il y a 2 jours
Kainate, en dehors des balades collectives, tu as fait travailler ton chien sur ses peurs ? nous il a toujours les mêmes qu'il y a plus d'un an, un an et demi en arrière quand il a commencé à flipper avec les parapluies, les gens à capuches, les personnes immobiles, les barrières de sécurité, les pneus au sol, les poubelles, les valises, les skateurs, ceux qui nous approchent pour demander l'heure,... Tu lui as fait faire des exercices pour ça ? sortir le parapluie tous les jours ? te promener avec un caddie ou une valise ? on en est rendus à penser à faire ça. On a d'ailleurs commencé pour tout dire, hier, les parapluies dans le salon, la tête qu'il faisait. D'abord il avait peur, il bloquait, ensuite il s'est approché pour le sentir et quand au bout d'un moment il s'est détendu, on l'ouvrait et le fermait sans qu'il s'y attende, on l'a gentiment secoué aussi, on le faisait cogner au mur (le parapluie, pas le chien). Il sursautait un peu à chaque fois. On se demande si ça sert à quelque chose. Tu en penses quoi ? Ce qui nous fait ne pas trop y croire c'est qu'on a remarqué que dès qu'on ne faisait plus quelque chose 15 jours où dès qu'il ne voit plus quelque chose dans le jardin ou dans la rue où dans les lieux habituels de balades, le jour où quelque chose change ou redevient comme ça a pu être précedemment plusieurs jours semianes ou mois en arrière, c'est comme si il ne le savait pas, pour lui la réalité du moment doit être identique à celle de la veille, un peu comme s'il se basait sur une photo et une seule, une photo que lui valide et lui plait ou le rassure, et dès que quelque chose bouge ou n'est pas à sa place par rapport à sa photo, ca ne va pas, il stresse. Comment lui faire changer ça à moins de passer l'année entière avec une valise et un parapluie dans les mains, passer l'année à changer l'environnement exptérieur (la rue, bouger les conteners de place..) pour qu'il ne puisse prendre aucune repère. En ce moment, il pleut, il pourra s'habituer aux parapluies avec un peu de chance mais si dans 15 jours plus personne n'en a et que tout le monde le ressort dans un mois, ça n'ira pas pour lui. On pense quand même le faire tester cette semaine si on trouve le temps, il le faudra. Jamais tu ne lui as fait faire de prise de sang à ton chien, pour le cortisol ou les hormones thyroïdiennes?
Reporter un abus
Posté par il y a 2 jours
Je passe juste relancer l'idée des dispositifs type bandage anti-stress/Thundershirt.
Pourquoi ? Parce que ce que tu décris de ton chien me fait penser à des troubles qu'on qualifierait d'autistiques chez l'humain.
L'un des parallèles frappants qu'exprime Temple Grandin (Asperger) entre son fonctionnement et celui des animaux "à problème" avec lesquels elle travaille, c'est cette difficulté de généralisation, et cette vision comme "morcelée" du monde et des concepts. La difficulté par exemple, à transférer ta connaissance d'un objet ou d'une situation à d'autres objets et situations, en utilisant ta capacité d'inférence.
Bref, je ne vais pas trop développer, mais ça engendre évidemment un énorme stress.
Ce qu'il faut comprendre, c'est que ces gens et ces animaux là en fait, le ciel leur tombe sur la tête, 45 fois par jour. Comme si tous les repères étaient constamment renversés.
Et apparemment, pour ces gens et animaux qui ont du mal à appréhender les "contours" du monde et de leur propre corps, le fait de s'emmailloter ou de se coincer entre des coussins aide ^^
Temple Grandin s'est carrément construit une "hugging machine", un dispositif qui lui permettait de se coincer entre deux plaques de bois pour se calmer. Les bandages anti-stress fonctionnent selon ce principe de "cocon".
Reporter un abus
Posté par il y a 2 jours
Bon, il a mangé ce soir sous deux parapluies ouverts posés au sol, il a du les contourner et les pousser un peu non sans appréhension, pour récuperer des croquettes qui avaient glissé derrière. On pense faire ça un moment, en plus de les ouvrir et fermer et de se promener avec différents parapluies. Une valise va trôner dans le salon un moment aussi et on va la faire bouger n'importe quand, la faire rouler, la soulever, la secouer au sol en passant d'une pièce à une autre. On a commencé ce soir, pendant son repas. On se mettra une capuche sur la tête quand on y pensera. Ca va être folklorique ici. Quoi faire d'autres ? Je viens de regarder un article sur l'autisme du chien lorna ça n'y ressemble pas trop mais ce que tu en dis beaucoup plus par contre, comme le concept de ''génralisation''. peut-être que l'idée du bandage reste bonne, on va essayer ça dès qu'on le peut, je vais aller regarder su amazon. Merci d'en avoir reparlé j'avais oulbié
Reporter un abus
Posté par il y a 2 jours
Pusique ce sera la fête tous les jours ici, tant qu'on y est , on va aussi faire des grands gestes n'importe quand, ouvrir grand les bras, les secouer, d'un coup comme ça, parce que ça le fait réagir quand il voit d'autres le faire à l'extérieur. Mais est ce que ça suffira, est-ce qu'il généralisera comme tu dis lorna, c'est la grande question, peut-être qu'il faut le faire très tres souvent ?
Reporter un abus
Posté par il y a 2 jours
@Lorna, j'avais pas vu ton message.
Scientifique non, enfin oui j'ai un bagage scientifique et jusqu'à un certain niveau une approche scientifique des problèmes, mais je n'ai pas spécialement étudié le chien et son comportement en me basant sur le travail des scientifiques pour le coup (pas le temps, pas la motiv'). Je dois dire que ma seule ouverture sur ce monde là pour le moment ce sont les travaux d'EnergieSolaire.

Par contre, tu me cernes bien sur un point : je suis plus analytique qu'intuitive :)
C'est un fait, je suis une défileuse et enfileuse de perle professionnelle, mais l'important est qu'à la fin j'arrive presque toujours à enfiler des perles rapidement et en fermant les yeux, et à faire des colliers :)
Effectivement, je suis à peu près incapable de m'approprier une idée globalement, sans la décortiquer en unités élémentaires.
Idem pour un geste, une action, un mouvement, je n'ai quasi aucune capacité d'apprentissage globale, de reproduction globale.
Tu parles de la danse justement, j'en ai fait pendant longtemps :) On pourrait parler d'apprendre à faire du vélo, à nager, à skier, à conduire, etc. Tous ces apprentissages ont été laborieux initialement pour moi, parce qu'il y a toujours eu ce temps préalable d'analyse (et parce que j'ai des soucis de coordination, cqui va très bien avec le reste du tableau lol), par contre une fois la machine lancée, tout roule, et je n'ai jamais eu aucun soucis pour atteindre le même niveau que les autres voir un niveau plus élevé malgré un démarrage plus lent. Par contre, je te laisse imaginer le nombre de moniteurs que j'ai pu rendre dingue lol. Ce n'est pas pour rien que je ne me suis jamais sentie de faire appel à un educ pour Léon.
Bref, chacun fonctionne différemment, je sais comment je fonctionne, j'ai conscience des avantages et limites de ce fonctionnement, mais comme ça m'apporte plus de succès que de problèmes pour le moment, oui, je cultive ce que je sais mieux faire, c'est à dire décortiquer, segmenter, classer, reconstruire à ma façon etc.

Tiens d'ailleurs, tu te demandais à un moment pourquoi je déplorais le manque de vidéos d'education, faite en temps réel, sans montage.
C'est bien parce que j'ai besoin d'analyser. Ce n'est pas pour jeter la pierre à qui que ce soit parce que bouuh ces méthodes sont comme ceci ou comme cela.
Je demande parfois à mon copain de me filmer avec mes chiens pour ré-analyser mon comportement et le leur ensuite.
Parfois, un regard, des épaules dans la mauvaise direction, et tu lances ton chien sur quelque chose que tu ne voulais pas.
Pour moi tout l'intérêt des vidéos est là, c'est bien plus efficace que les longs discours.
Reporter un abus
Posté par il y a 2 jours
@Hben :
Alors comme dit plus haut, si je trouve des similitudes dans le comportement de nos chiens, je pense que le versant peur est beaucoup beaucoup moins développé chez Léon que chez ton chien (enfin c'est l'impression que me donne tes écrits, peut être que je me trompe), ce qui me facilite quand même pas mal la tache.

Léon a un grand fond de méfiance, ce qui, chez un chien qui a l'habitude de réagir en allant au devant de la menace plutôt qu'en fuyant, peut être très problématique, et se traduit par le fait de "charger" les gens qui ne lui reviennent pas.
Bref, il a un grand fond de méfiance, oui, mais PAS de peur PANIQUE, pas de phobie.
Reporter un abus
Posté par il y a 2 jours
Donc oui, j'ai essentiellement habitué mon chien aux choses de la vie en faisant des balades canines, en allant au parc canin, où il a pu s'habituer à différents types de personnes, avec chacune leur "style" (vêtements, caractère, façon d'approcher mon chien, etc) à différents environnements, différents contextes.
Par exemple, pour la question du contexte, il y a un contexte qui posait problème à Léon, c'est la nuit. On a fait bcp de balades canines nocturnes cet été, pour échapper à la chaleur (j'habite dans le Sud). Donc tu t'imagines, 10 personnes dans les bois, qui se dispersent, reviennent les unes vers les autres, parfois se mettent à courir, rigoler, crier, etc. Ca l'a ENORMEMENT désensibilisé au stimulus "quelqu'un arrive face à nous dans la nuit" qui le déclenchait +++ avant. Ca ne veut pas dire qu'il ne peut pas réagir agressivement encore aujourd'hui dans ces circonstances, mais il se déclenchera moins soudainement, se calmera plus rapidement, bref, laissera plus de place à l'analyse, un peu plus comme un chien "normal" (la plupart des chiens sont plus réactifs la nuit, donc c'est normal de ne pas réussir à gommer totalement le phénomène).
Reporter un abus
Posté par il y a 2 jours
Après voilà, dans son cas, je répète, on est pas au stade de la panique, de la phobie. Pour ce type de chiens, je pense qu'un travail de désensibilisation plus systématique au préalable peut être nécessaire. Par travail de désensibilisation systématique, j'entends, bah, très simplement, ce que tu fais : commencer à montrer un parapluie au sol, laisser au chien le tps de s'y habituer, puis l'ouvrir, marcher avec, etc.

Oui, je pense que c'est utile, pour un chien qui panique ++, pour diminuer sa réactivité.
Mais non, effectivement, ça ne suffit pas pour que le chien banalise, et il faut ensuite que le chien voit ce stimulus problématique, plein de fois, dans son contexte réel, pour s'y habituer.

Je comprends ce que tu veux dire quand tu dis que tu as l'impression que ton chien oublie s'il n'est pas confronté régulièrement au stimulus.
J'ai déjà ressenti cela, l'impression de régresser simplement parce qu'il n'a pas été confronté au stimulus pendant longtemps. Par contre, ce que j'ai remarqué avec le mien, c'est que si je lui présente de façon intensive quelque chose, pendant une certaine durée (1 ou 2 mois) jusqu'à ce qu'il banalise totalement, après, cet état de banalisation est durable. Par contre, si je lui présente le stimulus qui pose problème, que de temps en temps, sans que ce soit intensif, et n'arrive jamais à cet état de banalisation totale, oui les maigres progrès obtenues s'envolent rapidement.
Par ex pour les balades nocturnes, tant que j'en faisais que de temps en temps, il restait très réactif, là, en en ayant fait plusieurs par semaines pendant les 2 mois d'été, il a vraiment bcp bcp plus banalisé le truc, et les progrès me semblent bien plus stables.
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)