Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Livre ''penser son éducation autrement''Eduquer son chien

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 1 mois
@Kainate, mon éduc m'a aidé à régler le cas d'un réactif-émotif que j'avais en accueil, en intervenant effectivement pour le sortir de sa transe, lui couper l'herbe sous le pied (de façon musclée la première fois, ce qui a eu un effet immédiat, puis de façon plus subtile à mesure que les tentatives du chien devenaient plus "molles")
L'effet OUPS dont on a déjà parlé, a vachement bien fonctionné pour lui.
C'était vraiment un cas Dr Jeckyl et Mr Hyde... et il a super bien évolué par la suite.
Mais bon, je ne pense pas que ce soit utile que je détaille tout le profil du chien, mon travail et le rôle de l'éduc puisque tu as réussi à éteindre ce comportement précis de Léon en le laissant aboyer 30 minutes.
Est-ce que l'agressivité de mon accueil aurait disparu avec le temps ? Je ne sais pas, j'en doute.
On a passé de bons moments sur la plage avec les chiens de Docline (autre membre du forum qui a un Australien et une Spaniel), à ne pas du tout intervenir juste pour observer son comportement...
mais ce n'était vraiment pas un comportement bien défini comme "aboyer sur les pieds dans l'eau".
C'était des réactions totalement erratiques, comme des "sursauts agressifs", il se mettait à agresser soudainement comme on se mettrait à avoir le hoquet ou des convulsions, non pas parce qu'un congénère avait fait ceci ou cela, mais juste parce que ça le prenait. Je pense que c'était probablement les traces de sa vie de chien des rues, mélangées avec les très mauvais renforcements que lui avaient donné ses précédents maîtres (ceux qui l'ont abandonné chez moi), qui essayaient de stopper son agressivité avec... de la nourriture ^^
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
N'empêche, de par son parcours Olfy était un profil super intéressant, il faudrait que je mette noir sur blanc mes observations avant que ce soit trop loin derrière moi.
Chien des rues avec un comportement social hyper développé et nuancé (beaucoup de chiens qui vivent en maison depuis bébé n'ont probablement pas une palette aussi riche), mais qui buguait complet dans son nouvel environnement.
Presque comme un "mismatch" finalement, un chien qu'on sort tout à coup de son environnement habituel (totalement libre, avec une "culture" de chien des rues) et pouf, il doit comprendre que désormais, marcher en laisse en ligne droite avec des congénères qui approchent en te fixant en face, ou qui arrivent par derrière, c'est OK, être dans un lieu calme depuis un moment et voir un chien apparaître à l'entrée de ce lieu calme, c'est OK, etc.
On n'imagine même pas toutes es adaptations que ça demande.
Reporter un abus
Pub
Posté par il y a 1 mois
Fin de la parenthèse, en tous cas je vous félicite tous les deux pour vos efforts !
Il m'est arrivé de me promener avec un monsieur pour tenter d'aider un peu sa petite berger Picard totalement électrique qui aboyait NON STOP... entraînant parfois ses deux "sœurs" plus âgées dans ses charges.
Et ce fut vraiment éprouvant pour moi comme pour ma chienne... mais ce soir là, au bout d'une heure, nous avions quand même pu nous dire bonsoir tranquillement en fin de ballade, la chienne s'était enfin détendue, et elle s'était même allongée près de Molène et lui donnait de petits coups de museau amicaux, ça m'avait touché :-)
Après, j'avoue que je me dois aussi de tenir compte des limites de ma chienne et que je ne l'exposerait pas à une telle intensité tous les jours (la pauvre, c'est pas le but qu'elle perde la boule non plus ^^ lol). Mais bon, ce jour là elle avait bien encaissé et ma foi, la petite berger s'était calmée.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Je suis ce post avec intérêt
En fait Lorna j aimerais savoir plus précisément comment ton éduc s y est prit avec olfy et aussi si avec tes connaissances actuelles tu aurais pu gérer ta molène sans son intervention
Suis pénible mais ça m intéresse vraiment
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Mais J'AI géré ma Molène sans son intervention :-)
Mon éduc n'est jamais intervenu sur ma chienne en fait, j'ai juste fait un bilan avec lui quand elle a eu un an, pour avoir un avis pro sur mon approche, savoir si je faisais les choses correctement, et aussi juste parce que ça m'intéressait de le rencontrer.
C'est quelqu'un dont j'avais entendu parler en bien par des adoptants de la SPA du coin, et dont les valeurs me parlaient... vraiment passionné et généreux, son action va au-delà de la simple "éducation canine", ça s'apparente presque à un organisme de bienfaisance à ce stade ^^
Il intervient en zoothérapie auprès de personnes âgées, adapte ses tarifs selon les moyens des gens, offre services et conseils gratuits aux adoptants en refuge, réhabilite des chiens programmés pour l'eutha... pas rien quoi !
Donc on avait juste bien discuté et il m'avait fait découvrir le pistage, c'était cool.
Mais oui, je dois dire que cette rencontre m'a quand même donné confiance dans ce que je faisais, et j'ai pompé tout ce que je pouvais en observant comment il travaillait à la longe.
C'est absolument génial à regarder quand c'est bien fait.
Pour Olfy en revanche, c'est mort, j'étais bloquée sans lui.
Non pas qu'il m'ait fait des révélation transcendantes lors de sa venue ^^
Juste que je n'aurai tout simplement pas pris l'initiative, seule, d'agir sur un chien si tendu, dont je ne comprenais pas bien le fonctionnement. Pour certaines choses il faut juste avoir de la pratique, point.
Tu ne peux pas te lever un matin, même avec toute la détermination et la bonne volonté du monde, et "prendre en main" un chien comme si t'avais fait ça toute ta vie. Il faut une assurance, il faut avoir pris le coup de main... c'est là que l'aide d'un pro expérimenté est précieuse.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Comment il s'y est pris avec Olfy ?
C'est tout bête et en même temps impossible à transcrire par écrit en fait...
Il a "juste" interrompu le chien dès l'instant où il a songé à charger, immédiatement, efficacement (littéralement en une seconde, d'un mouvement précis) avec une confiance totale en ce qu'il faisait. Et cette confiance, la confiance qui vient avec l'expérience, fait la différence je pense.
Moi même j'étais sciée de voir ça ^^
J'étais presque aussi interloquée que le chien sur le coup. Genre, j'ai vu Olfy partir, sauf que BIM, la seconde d'après il était sur son cul dans le fossé avec la même tête qu'un élève de primaire lorsqu'un professeur le surprend en tapant un grand coup sur sa table. Et je t'assures qu'il a capté à qui il avait à faire.
Par la suite, il a refait des tentatives mais il suffisait que l'éduc fasse "shht" avec une attitude "je suis prêt à intervenir", pour qu'il redescende.
Tout ça s'est produit en l'espace de quelques minutes ! Les deux heures qui ont suivi, Olfy s'est baladé sur le chemin avec les autres, calmement, comme s'il avait fait ça toute sa vie.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Si ça peut t'aider à visualiser, il n'y a pas été de main morte la première fois.
Le chien n'a pas eu le choix hein, qu'on soit bien d'accord, pour ne laisser aucun mystère planer sur l'histoire. Il n'y a pas eu de négociation.
Et c'est le fait d'être surpris comme ça, l'effet OUPS, qui cloue le bec du chien et amène une attention toute particulière à celui qui à été capable de le stopper. Tout à coup tu vois le chien qui "consulte" systématiquement cette personne quand il songe à réagir, alors que 5 minutes avant il ne consultait personne.
Mais il ne faut pas s'imaginer que n'importe qu peut avoir ce résultat là, ce serait même dangereux que les gens se mettent à faire ça sans l'expérience qui va avec.
Il m'a quand même bien confirmé qu'il était monté assez haut en intensité et que j'avais bien fait de ne pas agir seule.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
J'avoue que l'effet "oups", c'est quelque chose que je n'ai jamais réussi à obtenir avec Léon (à part recemment avec le collier electrique). C'est pour ça que je te demande comment tu ferais Lorna.

C'est un problème qui s'est posé vraiment très tôt, quand Léon avait 4 mois à peu près. Il pouvait rentrer dans des crises d'excitation/frustration particulièrement intenses dont je n'arrivais pas à le faire sortir à part en le soustrayant au stimulus problématique (=en l'isolant dans une pièce à la maison, en l'éloignant en laisse en promenade). J'ai essayé différentes façons de faire, en vain. Y compris "ne pas y aller de main morte". Ca décuplait plus son excitation plus qu'autre chose. Je n'avais jamais connu cela avant avec un autre chien.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Alors j'imagine bien que je n'ai pas une technique aussi précise que ton educ, maintenant je pense aussi que certains chiens sont plus difficiles à faire sortir de ces états de transe que d'autres. Je ne compte plus le nombre de "y'a qu'à.." au parc à chiens souvent de la part de copains qui voulaient probablement démontrer que c'était ma "douceur" de femme qui était en cause dans l'inéfficacité de mes actions (voix pas assez forte et grave, mouvements pas assez assurés etc), pour se rendre compte qu'ils obtenaient au final à peu de chose près les mêmes résultats que moi...à savoir le fait de decupler l'excitation de mon chien.

Ce problème m'a bcp, bcp posé question depuis que j'ai Léon. Ne pas pouvoir calmer son chien c'est quelque chose quand même. Tu te sens particulièrement nulle et impuissante quand ça arrive. J'ai éplucher les sites, forum, youtube sur le sujet, dans différentes langues... pour au final me rendre compte que, comme souvent, le principal problème repose sur le non dit.
Personne n'explique ou ne se filme clairement en train de calmer un chien en transe.
Par peur d'être trop violent et de se faire lyncher à l'heure du tout positif ?
J'imagine qu'il y a qqch comme cela.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
J'ai du mal avec la violence, donc oui, il est possible que mon "ne pas y aller de main morte" était bien trop mou par rapport à ce qui était nécessaire. Mais n'ayant aucune référence en la matière, aucun exemple correct (mais que des extrêmes : soit des educ ultra violents, soit des 100% postifis qui t'expliquent que la question de comment calmer un chien ne se pose pas vu qu'il faut tjrs travailler sous le seuil de déclenchement.. et ne te donnent pas de solution concrète pour sortir des états de transe au cas où tu aurais malencontreusement dépassé le seuil et déclenchement), difficile de savoir où se situer, comment doser.

Ce que je peux dire, c'est que ça m'est déjà arrivé de faire "voler" violemment Léon en longe, malencontreusement, sur un mouvement reflexe un peu vif pour l'empêcher de charger quelque chose.
Que oui ça l'a calmé sur le coup, effectivement.
Mais, et je dis cela sans jugement de valeur mais juste à titre d'observation, avec du recul je trouve cela plus violent (avec risques physiques plus important) pour un résultat moindre qu'utiliser un collier électrique correctement réglé (j'ai un peu tatonné pour trouver le réglage optimal, mais à l'heure actuelle il n'a aucune réaction visible pour un observateur extérieur si je l'active en dehors de sortir de son etat de transe et d'arrêter son action en cours - il ne sursaute pas, ne couine pas).
D'autre part, ça n'a malheureusement jamais empêché mon chien de recommencer le lendemain (surtout avec la longe, l'effet rémanent étant quand même, je l'avoue, plus visible avec le collier électrique).
Je n'ai jamais obtenu avec "l'effet oops" l'effet que j'ai obtenu ce jour là en laissant mon chien gueuler tout son soul jusqu'a ne plus en pouvoir lui même.
Voilà pourquoi je privilégie, tant que possible (mais ce n'est pas tjrs possible malheureusement), le fait de laisser le chien trouver en lui la solution pour sortir de sa crise.
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)