Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Joel Dehasse à propos de la notion de hiérarchie!Comprendre son chien

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 2 ans
L’éthologie est une science d’analyse, pas une thérapie. Cependant, elle nous décrit les besoins d’activité des chiens que nous hébergeons et que nous avons modifiés par sélection artificielle depuis quinze mille ans. La génétique moderne n’a pas encore créé des chiens vivants aussi… inactifs que des chiens en peluche. Un chien, ça bouge et ça peut mordre. Et les pires choses qui puissent arriver à un chien, c’est
1- *de ne rien faire*
2- **de devoir rester seul**
3- ***de ne pas avoir de structure hiérarchique claire***  

Est-ce assez claire?
Est-ce qu'il y a une confusion en lien avec le point #3?
C'est dit, clairement, et en effet, ce n'est pas "facultatif", encore moins.... Malsain.

Qu'on se le tienne pour dit! Ce concept fort simple ne devrait pas être questionné.

Extrait du livre "Le chien agressif" (Joel Dehasse). Disponible en Français, sur iBook, à autour de 15 Euros. Très bien fait, plus de 1000 pages toutes en nuances.
Reporter un abus
Posté par il y a 2 ans
Tiens tiens, autre jolie petite perle ici. Très simple. Exprimée avec le niveau de nuances requis, sans plus, car à un certain point, on doit être catégorique:

"Un autre conflit de scientifiques est de savoir si l’être humain et le chien forment une meute. Ma proposition, dans Mon chien est-il dominant ? est qu’il en est bien ainsi. Je parle de la famille-meute. Et dès lors, les agressions occasionnées par les chiens à l’encontre des humains sont souvent comparables à celles qu’ils expriment entre chiens. Les séquences peuvent être modifiées mais les définitions restent valables. Si on refuse cette hypothèse, il faut inventer de nouvelles définitions."
Reporter un abus
Posté par il y a 2 ans
Aaaaah, tu les as trouvés en démat' ces bouquins alors?
Reporter un abus
Pub
Posté par il y a 2 ans
Démat' ?
Reporter un abus
Posté par il y a 2 ans
Chose certaine, je n'en reviens simplement pas de l'extrême précision, de l'extrême justesse des propos de Dehasse à tous les égards en lien avec l'agressivité. J'ai beau trouver à redire, rien à redire. Tout balance avec la science (surtout l'éthologie). Rien ne dissonne.

Alors comment expliquer les dérives de la part de ceux qui l'étudient, qui le respectent, et qui se permettent même de le citer.

Cessons d'avoir peur des mots. Ce sont les gestes, les abus et la maltraitance qu'on doit craindre. Et c'est pas en jetant le bébé avec l'eau du bain, qu'on y arrivera. Si y en a sur Wamiz qui se sentent concernés, bien oui vraiment vous l'êtes. Je me garderai de pointer du doigt, et de citer des références.
Reporter un abus
Posté par il y a 2 ans
Dématérialisés je crois me souvenir que tu les voulais sur kindle.
Reporter un abus
Posté par il y a 2 ans
Ah je pige. Bien en fait il a plusieurs bouquins sur iBook.

Il a testé le modèle de rédaction d'un modèle générique, + dériver des adaptations spécifiques à certaines races. Je me dis pourquoi pas. C'Est pas simple faire du profit de la vente de livres...
Reporter un abus
Posté par il y a 2 ans
Donc,
Ca veut dire que la domination peut exister entre un chien et un humain?
Reporter un abus
Posté par il y a 2 ans
La hiérarchie dont Dehasse parle dans l'énoncé que j'ai cité en tout début, est une hiérarchie familiale, donc de type meute, donc similaire si on ose l'analogie, à la dynamique observée chez les loups sauvages.

Ce que la science étudie, on parlerait plutôt d'influances inter spécifique, que de dominance inter spécifique. L'équipe de chercheurs ayant été le plus loin en ce sens, serait Williem Netto et al (1992) https://www.researchgate.net/publication/21571066_T
he_establishment_of_dominance_relationships_in_a_d
og_pack_and_its_relevance_for_the_man-dog_relation
ship

Ici, on va très très loin Bobkat. En somme, on va jusqu'à affirmer que le chien domestique est "conscient" de la fameuse hiérarchie que plusieurs qualifient de "mythe". Ils seraient conscient des divers échelons.

On va même jusqu'à s'expliquer certains comportements bizarres, comme, dans une mêlée entre 2 chiens, où l'un a un avantage très très net sur l'autre, arrive un 3e chien qui s'acharne en plus sur la pauvre victime alors qu'aucune aide n'était nécessaire? Il s'agirait d'un geste politique, de la part d'un chien désireux de grimper dans la hiérarchie.

On va jusqu'à donner des directives quant à la façon de traiter 2 chiens vivant sous un même domicile et ayant des échanges dominants.

Et on va jusqu'à parler de cette influance de l'homme vers le chien. Donc oui le chien serait "outillé" pour nous "percevoir" comme le chef, un cran au dessus. Comme papa ou maman si on veut. Pour lire le texte (puique le résumé est vide), clique sur le bouton Download PDF à droite.

Ça, c'est 1992. Au meilleur de ma connaissance, ça n'a pas été contesté. Mais van der Borg qui était étudiante à l'époque est désormais professeure. Et ces travaux se sont poursuivis. Cette école en fait, publie un papier aux 2 ans environ.
Reporter un abus
Posté par il y a 2 ans
Note tout de même qu'un checheur a lâché le mot en 2014, il parle de "Dominance" inter spécifique.

J'aime ce chercheur, je respecte ses travaux, mais il y a un truc important qu'il ne semble pas avoir pigé. C'est source de confusion dans l'étude de ces phénomènes entre chiens. Mais alors là inter spécifique (humain / chien), on nagera dans la confusion pendant au moins 20 ans...

Y a pas de hiérarchie de dominance possible, lorsqu'une hiérarchie plus importante est déjà présente. Point. Barre. Ce n'est aps une question de point-de-vue, c'est une question philosophique, donc beaucoup plus profonde. La philo est beaucoup plus profonde que l'ensemble des technicalités qui définissent une science.

Très simple. Une hiérarchie familiale amène son lot de valeurs, de règles d'éthique, etc. Alors que la dominance pure et dure, elle est un peu amorale quand même. Ces 2 paradigmes n'obéissent pas au même "code d'éthique" si on veut. D'où les travaux de David Mech (1995-2005). Conclusions, irréfutables et c'est tout. Fin de l'histoire, point barre. Certains chercheurs, à ma grande surprise semblent avoir du mal avec ce concept.

Car les comportements, les postures, sont sensiblement les mêmes tu sais. Maman loup simule les morsures, elle grogne, elle fait des couché alpha. Elle les éduque les petits il le faut. Donc, si on observe, des enregistrements vidéos, les comportements sont sensiblement les mêmes, au sein d'une meute de loups que d'un groupe de chiens. Ça inspire certains chercheurs à parler de dominance au sein de "nos" familles.

Or, le modèle relationnel que la plupart des gens sur Wamiz vivent, c'est le modèle familial. On intègre notre ou nos animaux à notre meute familiale.

Ça n'est pas le seul modèle remarque. Des gens ont des commerces de chiens de traineaux ici au Canada. 40 Husky croisés qui vivent 100% du temps à l'extérieur, d'âges différents, avec très peu d'intervention humaine. Ça, c'est pas le modèle familal.

Ça, c'est le modèle de dominance hiérarchique qui s'applique à 100% ici. Et, selon W Netto et al, chacun d'eux connaît très très bien sa place dans la hiérarchie. Et si ce groupe est stable, les quelques conflits qui surviennent d'année en année, sont souvent conséquent à une tentative de monter d'un échelon. Un chien au statut de soumis, en relation avec un autre chien, décide que là, c'est à son tour. Il le mettra au défi, et s'en suivra un combat. Si un autre veut profiter de la mêler pour faire un énoncé et tout, ça changera la dynamique. Si des représentants de l'échelon supérieur auquel l'autre tente d'accéder ne sont pas d'acccord, ils se mettront contre lui. Ce genre de dynamique.
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)