Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

J'ai enfin terminéGénéral

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 1 mois
Donc ce qui crée un gouffre entre ta réflexion et la mienne, c'est ce lien que tu fais entre conscience et pensée.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Sky a écrit:
« Finalement, est-ce que conscience et existence sont forcément liés? A l'instar d'une méduse, d'une pomme, d'un comateux... peut-on exister sans en avoir conscience? Bien sûr, avoir une conscience sans "exister", sans "être", ça parait au contraire impossible... Mais comment savoir s'il n'y a pas un niveau de conscience qui existe mais pour des êtres immatériels? On ne perçoit pas la conscience d'une huître, une méduse ne perçoit pas notre conscience; si nous rencontrons des extra-terrestres, saurons-nous percevoir leur conscience? Est-ce par leur conscience que nous reconnaîtrions leur existence, ou saurons-nous reconnaître leur existence sans preuve de leur conscience? Nous ne les percevrons peut-être même pas, en fonction de leur mode d'existence, peut-être au-delà de nos sens... Après tout, mon chien perçoit des phéromones que je ne perçois pas, il a conscience de leur signification et moi pas... Quand on y pense, même les arbres sont intelligents et agissent pour s'adapter à leur environnement, poussant d'un façon, sécrétant de quoi se défendre, parfois communiquant avec leurs voisins... Ont-ils une conscience? La conscience serait-elle alors liée à l'intelligence? Mais dans ce cas, qui sommes-nous pour juger de l'intelligence d'autres êtres que nous ne comprenons et n'appréhendons même pas? Sujet bien complexe et tout autant intéressant, mais propice aux noeuds au cerveau. ^^ »

C'est pourquoi la notion d'interface est importante selon moi, car la conscience ce n'est ni toi, ni le monde, mais la musique qui se joue entre les deux, donc à l'interface, au point de contact.
La conscience est beaucoup plus lié à la perception qu'à la pensée en effet, telle que je la définit. Est-ce que la conscience est liée à l'intelligence ? Je dirais oui, dans la mesure ou on définit l'intelligence comme la faculté d'adaptation intimement liée à la survie, et qu'on ne peut pas répondre ou s'adapter à ce qu'on ne perçoit pas.
Les arbres ont-ils une conscience ? Je l'ignore. Les interfaces perceptives de l'homme et de l'arbre sont trop différentes/éloignées pour permettre un "dialogue" perceptif évident.
Mais finalement, si on s'engouffre dans la notion d'interface on peut aller très très loin...
Je serais assez tentée de voir le monde comme une "masse consciente" où tout est interconnecté.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Charles viendra nous dire si selon lui, les arbres sont éligibles à la conscience
Il va avoir des choses à redire je pense... parce qu'il est pas mal dans la cognition et pour qu'il y ait cognition il faut un cerveau.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Ouai c'est ça "Je définis la conscience comme une interface perpétuelle perceptive COGNITIVE entre toute chose et ton âme.", donc selon Charles les arbres sont recalés au test de la conscience :-) ça c'est fait ^^ Je pense que Charles est beaucoup plus restrictif/exigeant que moi dans ce domaine, vous arriverez peut-être à accorder vos violons. Moi c'est la conscience "gone wild" en fait, no limit...
Même un étalon en rut qui saillit ça tombe à 100% dans son champ de conscience. Finalement tu parlais de réflexe, mais c'est quoi la différence entre le réflexe d'un cheval qui vire une mouche de sa croupe, et cet étalon qui saillit ?
Finalement c'est juste un processus très court avec peu d'étapes et un processus plus long avec plus d'étapes... Donc pour moi il est impossible de dire comme tu le suggères qu'un chien n'est pas conscient quand il agit rapidement et parfaitement conscient quand il bouffe sa proie ou son poulet.
Sinon la conscience ne serait que fonction du temps que ça prend pour "monter au cerveau".
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Sur la conscience des arbres ce documentaire pourrait peut-être vous intéresser.
Pour moi les arbres ont une conscience incontestablement. Ils communiquent, perçoivent, réagissent, s'entraident, s'adaptent et des scientifiques ont même découvert qu'ils ont conscience de leur propre corps. Tout comme la méduse les arbres n'ont pas de cerveau, ils sont des cerveaux.

https://www.youtube.com/watch?v=eh6rnaqSPto

Après ce docu formidable vous ne verrez plus les arbres de la même façon.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Bravo et hate aussi de te lire
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Jean-Yves a écrit:
« Sur la conscience des arbres ce documentaire pourrait peut-être vous intéresser. Pour moi les arbres ont une conscience incontestablement. Ils communiquent, perçoivent, réagissent, s'entraident, s'adaptent et des scientifiques ont même découvert qu'ils ont conscience de leur propre corps. Tout comme la méduse les arbres n'ont pas de cerveau, ils sont des cerveaux. https://www.youtube.com/watch?v=eh6rnaqSPto Après ce docu formidable vous ne verrez plus les arbres de la même façon. »

Trop cool, je vais regarder ça !
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Jean-Yves a écrit:
« Sur la conscience des arbres ce documentaire pourrait peut-être vous intéresser. Pour moi les arbres ont une conscience incontestablement. Ils communiquent, perçoivent, réagissent, s'entraident, s'adaptent et des scientifiques ont même découvert qu'ils ont conscience de leur propre corps. Tout comme la méduse les arbres n'ont pas de cerveau, ils sont des cerveaux. https://www.youtube.com/watch?v=eh6rnaqSPto Après ce docu formidable vous ne verrez plus les arbres de la même façon. »

Jai pas fini de regarder la vidéo, mais oui, c'est à ça que je pense quand je parle des arbres. ^^
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Pour en revenir à mon fromage terre à terre :p
Avoir conscience de quelque chose, c'est en avoir conscience. XD
-> Difficile de définir un terme précisément sans l'utiliser lui-même quand tous les autres ont des subtilités qui font que l'interchangeabilité n'est pas stricte. :p
(vert peut être défini comme un mélange de bleu et de jaune, mais bleu est défini comment si ce n'est comme... bleu? lol exemple bancal, certes, juste une illustration de l'idée ^^')
(-> donc obligé d'utiliser des mots comme pensée, idée, esprit...)

En fait, la conscience n'est pas l'interaction entre toi et le monde, c'est l'interaction entre ce que tu perçois et ce que tu en "penses", mais pas "littéralement", car là encore il y en a qui parlent de pensée consciente et de pensée inconsciente, auquel cas c'est + un procédé factuel qu'une question philosophique...

Tu es consciente du sol sous tes pieds... mais tu es sûre qu'il est "réellement" comme tu le perçois, que tu en perçois tout?

Quand tu dis que tu es connectée au monde quand tu fais du yoga et que tu sens la moindre chose, que tes perceptions sont décuplées... oui, mais tu ne peux pas dire que tu ne "penses" pas: je veux dire, en effet, tu n'as pas le même mode de pensée que "faut que je pense à faire les courses" (pensée consciente au sens "populaire" du terme), mais tu as bien la "pensée" du sol sous tes pieds et du cheveu qui te chatouille, la "traduction interne" de ce que tu sens et ressens, tu te "rends compte" qu'il y a ce sol sous tes pieds et ce cheveu prêt à te faire éternuer... même si c'est une pensée inconsciente (toujours au sens "populaire" du terme), justement différente des pensées parasites artificielles proprement humaines (j'imagine mal un écureuil se demander si son boss va le virer ou pas XD), et qui représente la conscience "universelle", ça reste une pensée, sinon tu ne le saurais pas, tu ne t'en rendrais pas compte... Est-on sûr d'ailleurs de ne pas exister que par la pensée? C'est ma "pensée" qui me fait avoir des idées et des ressentis et des émotions et... une conscience de moi comme individu différencié avec des limites (je suis liée à ma famille mais nous somme chacun un individu physiquement séparé), c'est pas la mouche sur mon coude (même si je peux avoir des pensées provoquées par la perception que j'ai de cette mouche sur mon coude. :p) -> ce qui fait que c'est la/une conscience, c'est le fait que justement ce que tu perçois est interprété par ton esprit (si tu ne veux pas utiliser le mot pensée).
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Au final, tout n'est qu'illusion: la vue, c'est le cerveau qui traduit des longueurs d'ondes en formes et en couleurs (en simplifiant). Un daltonien percevra différemment, un myope percevra différemment, un aveugle percevra différemment... Chacun ne prendra conscience du monde qui l'entoure qu'en fonction de ce qu'il perçoit, mais percevoir sans interpréter, sans "traiter l'info", ben... c'est perdre la conscience de ce qu'on perçoit; et là je parle physiquement, pas psychiquement: je parle du traitement des longueurs d'ondes perçues, des signaux électriques qu'on traduit en cheveu qui chatouille, des molécules qu'on interprète comme sentant l'oeuf ou la menthe...

Déjà mes collègues on du mal à distinguer un vert turquoise d'un bleu turquoise, j'aurais du mal à dire comment mon chien perçoit visuellement le monde; alors statuer sur sa perception cognitive... je ne pourrais jamais faire + que des suppositions et des interprétations: c'est pas parce que telle fréquence et telle zone du cerveau chez l'humain veulent dire un truc que ça veut dire pareil chez les autres animaux, surtout quand on n'utilise pas tous les mêmes sens ni de la même façon; c'est juste comme ça qu'on l'interprète, c'est notre perception qu'on projette sur le monde (anthropomorphisme, bonjour ^^).
Est-ce que mon ordi a vraiment décidé, consciemment, de me casser les noisettes certains jours, ou c'est juste moi qui interprète comme ça ce qu'il se passe quelque part dans ses circuits?

Vous je sais pas, mais moi je ne suis même pas sûre d'exister, d'être réelle, et que le monde dans lequel je vis n'est pas une simple illusion générée électriquement par la matrice après notre défaite contre les T-800, T-1000, ou autres envahisseurs goa'uld... Alors comment être sûre de la conscience des méduses, des arbres, des bactéries, des virus, des électrons, de ce qu'on n'a pas encore découvert...?

Regarde: déjà, entre humains, on n'est pas tous d'accord sur la définition de la conscience, ni de la pensée, ni de l'intelligence, ni de la différence entre du bleu foncé, du violet et de l'indigo...
(ce qui légitime ta remarque sur le fait que la question est très humaine... mais du coup, si c'est très (voire uniquement) humain, pourquoi vouloir le définir et le rechercher partout, et ne pas simplement accepter les choses en l'était comme un yogi qui sent les connections qui lient tout de façon naturelle? )
(non, cette dernière question n'est pas ironique: je pense que l'humain est vraiment trop c*n à se compliquer la vie avec des questions métaphysiques dont on ne saura pas quoi faire car c'est pas savoir si casser un bibelot est bien ou mal qui nous empêchera d'avoir besoin d'eau pour survivre, et il y en aura toujours - qui pensent individu et pas global sûrement - pour chercher la m*rde en toute conscience, juste pour le plaisir de f*utre la m*rde... )
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)