Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Astuces pour cas d'aboiements intempestifsComprendre son chien

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 3 ans
Après en avoir discuté avec une chère membre de notre forum ^^, voici la description de mon problème d’aboiements (c’est mon chien qui aboie mais c’est moi que ça dérange ; et peut-être un peu quelques voisins à force… ), en attente de ses précieux conseils (et pourquoi pas d’autres si certains ont des recettes miracles ).
Résumé succinct : les aboiements surviennent principalement à la maison et dans la voiture.
Reporter un abus
Posté par il y a 3 ans
Donc en droite ligne de notre conversation venue d’ailleurs. ^^

En fait, parmi les causes principales d'aboiement de mon toutou :
- la météo et les bruits du dehors en tous genres : il a un peu peur de l'orage, il aime pas le vent qui fait du bruit dans les volets, le bruit de la pluie qui tombe trop fort, le bruit des poubelles quand les éboueurs passent, les portières de voiture des voisins, les enfants qui jouent dehors (mais là je pense que c'est aussi l'excitation, comme quand des chats viennent le narguer au bord du jardin :p)... bref, il guette le moindre bruit, sûrement un mélange de crainte et d'instinct de protection (je ne sais pas s'il le fait aussi quand je ne suis pas là, les voisins disent qu'ils ne l'entendent pas la journée).
- l'excitation : trop pressé d'aller se balader, de manger, de jouer... Et dans la voiture entre l'excitation et la "protection" de la voiture (je sais pas trop comment le dire autrement) et le fait qu'il aboie fort et près de mes oreilles (parce que j'ai pas un minibus ), c'est vraiment insupportable!

Après, pour dans la maison, j'ai essayé des trucs : à une période, quand il aboyait je l'appelais et je lui demandais un assis pour le "détourner", mais il a vite pigé le truc et après, en + des "vrais" aboiements, ça lui arrivait de faire juste un wouf dans le vide et de venir se planter à côté de moi pour avoir sa friandise ; ça aurait pu être une alternative si seulement il avait remplacé les aboiements intempestif par ce simple petit "wouf"... mais non, c'était juste en +!
J'ai aussi essayé de l'ignorer, sauf que je sais pas si c'est qu'il buggue ou qu'il aime sa voix, mais il ne s'arrête pas ; si je le fais pas "sortir de sa tête" (en me levant, en faisant du bruit, en criant parce que je pète un câble quand c'est toutes les 2 min... parce qu'à ce moment-là il m'entend plus/me voit plus, il est trop focalisé dans son délire), il tourne en boucle au volume maxi, même quand l'origine du truc n'est plus là.

Du coup, dans la maison ça dépend, je pense qu'il y a quand même un peu de mieux parce que des fois j'arrive à vite le faire arrêter, mais des fois c'est vraiment toutes les 2 min et à fond et là c'est pétage de câble en perspective, ce qui me semblerait contre-productif bien que « défoulatoire ».
Et dans la voiture, avant il ne le faisait pas, mais il le fait de + en + et de + en + longtemps, et vu la proximité de mes tympans et la dangerosité du contexte, c'est vraiment pas cool...

Voilà le gros du contexte, à voir s’il y a besoin de + de détails.
Maintenant je suis tout ouïe pour recevoir de précieux conseils !
Reporter un abus
Posté par Ancien utilisateur il y a 3 ans
Pffff, t'as un sacré problème, j'espère que des gens vont essayer de t'aider du mieux qu'ils peuvent
Reporter un abus
Pub
Posté par Ancien utilisateur il y a 3 ans
Mâle berger australien de 5 ans, histoire de mettre tout le monde au carré sur le profil du monstre et sauf erreur de ma part ;-)

J'aurais tendance à mettre en seconde position le problème des aboiements en voiture, pour concentrer le début du débat et des conseils sur la maison. C'est ce qui me semble le plus gênant pour les voisins, entre autres ;-)

Je lance l'axe et je laisse causer les wamiziens éclairés.
Reporter un abus
Posté par il y a 3 ans
Mon berger australien (5 ans 1/2) devient aussi aboyeur depuis quelque temps, surtout en promenade. Ce qui a changé dans la vie c'est que j'ai moins de temps pour les promenades dynamiques auxquelles je l'avais habitué. Ses aboiements sont clairement des invitations à le faire courir davantage, ou des engueulades quand je m'assoie sur un banc au lieu de continuer à marcher, ou parce que j'ai oublié de prendre une balle. Je n'ai pas en ce moment l'énergie qu'il faudrait pour répondre à ses attentes, et je suis inquiète de ce que mon ex "chien parfait" commence à prendre des mauvaises habitudes ...
En voiture aussi il s'est mis à aboyer quand il voit un chien quelque part.
Je suis preneuse des recettes qui seront données à Sky, même si je suis consciente que dans le cas de Hiami la solution ne viendra que si je retrouve un peu d'énergie et de joie de vivre pour moi même
Reporter un abus
Posté par il y a 3 ans
Le choix que j'ai fait pour un tas de choses du même style, c'est la communication. Si on veut lui enseigner à ne pas aboyer (qu'on veut lui passer ce message), le mieux c'est d'abord de lui enseigner à aboyer sur commande. Ça peut être très amusant, surtout avec un chien naturellement aboyeur.

[youtube=https://www.youtube.com/watch?v=-fcVPfkbYIM]

Ensuite bien sûr on lui enseigne à se taire. Pour ma chienne et son sautage sur les gens je lui enseigne à sauter sur commande. C'est très très long. J'aurai pas fini avant au moins un an au rythme où vont les choses. Mais un jour ça va fonctionner. À date, ça elle obéit assez régulièrement si je lui demande de sauter sur quelqu'un, et bien sur dans ce contexte si je demande de redescendre ça va. J'aimerais émettre ma commande de façon préventive, avant qu'elle saute, mais là franchement je suis loin du compte LOL.

Après y a une autre approche mainstream, qui est intéressante à déployer également. Ça s'applique surtout lorsque les aboyements sont déclanchés par des stimulis bien précis. C'est en 2 temps.

D'abord on crée une association positive (fort positive) entre le stimulus ciblé, le déclancheur et une récompense donnée, comme de l'excellente, mais là vraiment excellente nouriture. Et à chaque fois que le stimulus se produit, on récompense donc. Comme ça, ça a plutôt l'air bête comme principe. Mais en phase 1, on tente 1) de distraire 2) de créer une attente.

Phase 2. Dès que le chien se met à s'attendre à recevoir la récompense, là on le tient. Car une partie de son attention est désormais (de façon lattente) sur nous. Ultimement, il va s'attendre à sa récompense. Là on la retient, et on la lui donne seulement lorsqu'il cesse d'aboyer. Il cesse, marque / récompense.

C'est pas fou comme approche. On déconditionne un réflèxe, en en conditionnant un autre. On espère ensuite déconditionner le 2e réflèxe (sinon faudra récompenser à vie), sans que le premier réflèxe ne revienne. Enfin, nos gourous du conditionnement opérant au Québec y font comme ça.
Reporter un abus
Posté par il y a 3 ans
Merci pour vos 1ères réponses. ^^

Pour commencer, je confirme: Berger Australien mâle de 5 ans 1/2 (il aura 6 ans à Noël ).

Pour l'historique que je n'ai pas pensé à développer avant: quand il était petit il était zen (en accord avec son nom malgré les différences d’orthographe ; il s’appelle Gandy ^^), mais suite à un déménagement brutal quand il était encore petit (cause boulot; faut bien payer les croquettes -_-), il a commencé à faire de l'anxiété de séparation, qui s'est résolue quelques mois après, quand est arrivée l'adolescence (étrange timing :p), et qu’ il a commencé à découvrir sa voix, mais il ne l'utilisait que rarement contre les bruits autres que ceux "de la météo" (orage, fort vent, etc).
Il y a 3 ans (je crois), il a failli mourir du tétanos et a passé 10 jours en clinique vétérinaire. J'allais le voir tous les jours et au fur et à mesure je me suis rendue compte qu'il se mettait à aboyer un peu, mais comme il était en clinique, pas en forme (il avait du mal à marcher et tout), et dans un espace restreint, je me suis dit que ça irait mieux en rentrant à la maison.
Sauf que le mieux n'était qu'un camouflage que d'autres événements ont mis à mal: peu de temps après il a subi 2/3 attaques de chiens en peu de temps, et il a commencé à être craintif envers les mâles + gros que lui (femelles même grandes = OK, petits mâles même agressifs = OK).
Là où j'ai vraiment commencé à paniquer, c'est quand il a commencé à se faire une plaie de léchage à une patte: il était tombé dans une grosse phase d'anxiété que j'avais été assez aveugle pour laisser s'installer.

J'ai repris contact avec notre éducateur, et maintenant l'anxiété "générale" va mieux: il n'attaque plus les chiens (même s'il reste tendu et "bruyant" envers les Samoyèdes et autres "touffus"; je pense que c'est à cause du poil, par défaut, grâce aux œillères de l'excitation et de la tension de la rencontre, il doit penser que c'est hérissé plutôt que naturel ); enfin, je dis "attaque" mais c'était en fait plutôt de la "défense anticipée" et en général + pour impressionner et se rassurer que vraiment attaquer :p ; sa plaie de léchage n'est qu'un lointain souvenir, et tout le reste va mieux...

...Sauf les aboiements!
Avec tout ça je pense que vous avez pas mal de détails qui peuvent jouer sur notre cas.
Reporter un abus
Posté par il y a 3 ans
Et pour répondre à Energie Solaire, ça aussi j'ai oublié d'en parler: je lui ai aussi appris à aboyer dans l'optique de lui apprendre à arrêter, et quand je lui demande d'aboyer, justement c'est marrant mais il ose à peine, faut que j'insiste pour qu'il fasse + qu'1 ou 2 wouf, et forcément après je lui dis "chut", il s'arrête, je récompense... Mais dès qu'on est dans un cas réel, avec excitation/crainte/tout ça, mon "chut" je peux me le carrer où je pense! Parfois quand il m'entend vraiment pas je le remplace par un "ta gu**** !" (pas bien :p), et souvent ça le fait au moins un peu réagir, sûrement parce qu'il sent que quand je dis ça je suis moins calme que quand c'est le "chut", mais ça ne l'arrête pas vraiment (en tout cas pas dans la voiture), sauf si ça réussi par miracle à le faire "sortir de sa tête".

En fait, quand j'arrive à le faire "sortir de sa tête" (et raison pour laquelle j'utilise cette expression), ça fait un drôle d'effet: ça donne l'impression qu'il se réveille, vous savez, un peu comme quand on est loin dans nos pensées et que d'un coup quelqu'un s'approche pour nous parler et on se rend compte d'où on est... C'est pour ça que je sais que ça sert à rien de péter un plomb: c'est pas qu'il m'écoute pas, c'est qu'il m'entend pas, ou que l'objet de sa crainte/excitation est trop fort, et je peux quand même pas le punir/gronder d’être excité ou content ou d’avoir peur… ?
Reporter un abus
Posté par il y a 3 ans
Et pour ton 2ème truc Energie Solaire, je crois que ça rejoint ce que je disais au début (sauf si j'ai pas compris :p): en lui promettant une friandise quand il s'arrêtait d'aboyer, il a compris qu'il fallait d'abord aboyer pour pouvoir s'arrêter et avoir la friandise. Je pense que là où j'ai échoué dans cette approche, c'est que je lui ai + appris à faire 1 wouf pour avoir une friandise qu'à arrêter quand il aboie vraiment pour l'avoir aussi.
En fait, dans un vrai aboiement, la cause est peut-être + forte que l'envie d'avoir la friandise, mais comme il a pigé le truc, il faisait quand même quelques petits wouf pour les causes "moins prenantes" pour avoir sa récompense.

Ou alors, c'est parce que je me suis arrêtée trop tôt... lol
Mais c'est le fait qu'il reste bloqué qui est difficile (en + du cas de la voiture :p).
Reporter un abus
Posté par il y a 3 ans
Ah, et MarieGame, je pense que tu fais partie des gens éclairés, donc si jamais tu souhaites intervenir, surtout n'hésite pas!
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)