Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Et voilà Odin s'est fait attaquéGénéral

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 3 mois
Amie Des Boxers a écrit:
« Les fois où je m'excusais quand Orphée courait sur quelqu'un, je prenais la sauce ! Les fois où je disais juste "elle est joueuse", bah rien, on me fachait pas 😅 »
Petyrlechon a écrit:
« si il le fait et que je m’excuse certaines personnes le prennent mal 😐 »



Ya des fois on se demande si certaines personnes ne vivent pas dans un univers parallèle.

@Bobkat : Nan mais c'est vrai quoi, le sang se lave super facilement sur une carrosserie, vous ne faites vraiment aucun effort
Reporter un abus
Posté par il y a 3 mois
En fait dès que les gens ont une émotion forte (surprise, stress, peur) ça leur agite les neurones et ils te renvoient l'onde de choc.
C'est dans ces moments là que l'on se rend compte à quel point il est difficile de gérer ses émotions sous pression.
Reporter un abus
Pub
Posté par Ancien utilisateur il y a 3 mois
Une fois monsieur a freiné un peu sec devant le passage piéton, la dame malvoyante a crié comme pas possible hein, on n'était même pas sur les bandes blanches, on la touchait pas mais elle était si en colère contre nous qu'on s'est parlé derrière le pare brise bien sûr "mince t'as vu on a failli écraser son chien ! Un labrador !"

Là qui est sur la bonne planète ?
Reporter un abus
Posté par il y a 3 mois
Lorna a écrit:
« En fait dès que les gens ont une émotion forte (surprise, stress, peur) ça leur agite les neurones et ils te renvoient l'onde de choc. C'est dans ces moments là que l'on se rend compte à quel point il est difficile de gérer ses émotions sous pression. »

En mode plus sérieux que précédemment.

Oui, c'est vrai que beaucoup de réactions à la c** sont le contrecoup d'une émotion forte. Il suffit de voir certains parents avec leur enfants quand ces derniers leur ont fait une frayeur : d'abord on engueule, ensuite on se calme. On va dire que pour la majorité des réactions des autres qu'on a du mal à comprendre ça doit venir de là.

Vient ensuite la catégorie qui est restée en enfance : devant l'évidence et l'énormité de leur erreur, le déni reste la seule réponse qu'ils puissent prodiguer "c'est pas moi, c'était comme ça quand je suis arrivé"

Il reste cependant des cas pathologiques pour lesquels je n'ai pas d'explication logique en dehors d'un nombrilisme / égocentrisme exacerbé.

Après, je me demande aussi si nos lieux de vie n'influencent pas notre point de vue. Vivant en ville et en agglomération parisienne depuis toujours, je réalise qu'avec le temps j'ai tendance à penser plus souvent "coupable jusqu'à preuve du contraire" que l'inverse (dans les "échanges sociaux", je précise, pas en matière judiciaire). Vivre les uns sur les autres nous rend un peu c** faut l'avouer, c'est une accumulation d'incivilités dont on est victime ou témoin qui finit par atteindre notre vision du monde : les jeunes cadres sup' assis dans les transports, vissés sur leur smartphone, qui ne jettent même pas un oeil à cette femme âgée dont on voit qu'elle serait probablement mieux assise, vu comment elle se cramponne à la barre. Toujours dans les transports : ces gens qui attendent la bouche ouverte juste devant les portes du métro/tram et ne laissent pas les autres descendre tout en forçant le passage pour monter, ces personnes qui gardent leur ***** de sac à dos en pleine heure de pointe. Les conditions de transport qui n'aident pas non plus, si vous n'avez jamais pris la ligne 13 à St Lazare à l'heure de pointe vous ne pouvez pas comprendre ^^

Bref, je m'égare...

Oui, il y a plein de raisons qui peuvent nous pousser à réagir comme des imbéciles (pour rester poli)
Reporter un abus
Posté par il y a 3 mois
Tout à fait Greylox, c'est d'ailleurs quelque chose qui m'a frappé au fil du temps à travers ce forum, c'est aussi une sorte d'observatoire sociologique au fond, même si on y songe pas au moment de s'inscrire :-)
Les témoignages autour du chien en disent long sur le mode de vie et l'état d'esprit de chacun.
C'est drôle que tu publies cette réflexion parce que j'ai failli en parler ce matin... parfois la lecture de certains ressentis/témoignages ici me donnent le sentiment que les auteurs évoluent dans un milieu quand même assez hostile, du moins beaucoup plus hostile que le miens, car j'y perçoit un regard particulièrement méfiant et désabusé concernant les intentions d'autrui.
Et bien que d'autres facteurs entrent en compte, je pense qu'en effet bien souvent, le milieu urbain joue.

Quoi qu'il en soit, je pense que le fait d'être "pris en faute" + le stress de l'incident peut engendrer des réactions surprenantes. Je pense que beaucoup de gens regrettent après coup de s'être laissé emporter.
Reporter un abus
Posté par Ancien utilisateur il y a 3 mois
Greylox
Vous devriez intervenir plus souvent sur le forum 😉
Reporter un abus
Posté par il y a 3 mois
Amie Des Boxers a écrit:
« Greylox Vous devriez intervenir plus souvent sur le forum 😉 »

Je trouve aussi !
Reporter un abus
Posté par il y a 3 mois
J'ai remarqué aussi quand on s'excuse parce que notre chien saute sur des personnes, il peut y avoir de vives réactions alors que si on s'adresse gentiment au chien en souriant pour lui dire de ne pas dire bonjour en sautant, les réactions sont différentes, pas toujours mais souvent.
Je pense que la différence se situe dans l'interpretation que les personnes en font :
-excuses du maitre = ce chien à un problème, le maitre me fait prendre un risque il a lui aussi un problème, je vais l'engueuler
-là ou parler au chien pour le corriger comme un enfant qui aurait fait une petite bêtises = les gens sont plus facilement attendris, se sentent moins en danger ("c'est pas comme ca qu'on dit bonjour'' VS ''n'agresse pas les gens''), ça passe mieux.
Mais il reste quand même des personnes qui prennent les excuses pour un aveu de faiblesse, de faiblesse générale (on vaut zéro sur tous les plans) et qui semblent donc en déduire qu'il sont plus forts que nous, sur tous les plans aussi.
Reporter un abus
Posté par il y a 3 mois
Hben a écrit:
« -excuses du maitre = ce chien à un problème, le maitre me fait prendre un risque il a lui aussi un problème, je vais l'engueuler -là ou parler au chien pour le corriger comme un enfant qui aurait fait une petite bêtises = les gens sont plus facilement attendris, se sentent moins en danger ("c'est pas comme ca qu'on dit bonjour'' VS ''n'agresse pas les gens''), ça passe mieux. »


Oui, ça doit aussi jouer en effet, sans compter tous les à priori qui se forment dans la tête de la personne : encore un(e) qui n'a pas été foutu d'élever correctement / de se faire respecter par son animal, etc

Lorna a écrit:
«
Amie Des Boxers a écrit:
« Greylox Vous devriez intervenir plus souvent sur le forum 😉 »
Je trouve aussi ! »


J'ai une ou deux fulgurance comme ça de temps en temps mais le reste du temps c'est trait plat. C'est la rareté qui fait la qualité.
Mais c'est toujours un plaisir d'échanger avec vous :)
Reporter un abus
Posté par il y a 3 mois
Oui, on veut plus de fulgurances !


AdB, pour le fait de se faire engueuler quand on s'excuse platement, alors que ne pas s'excuser aurait simplement donné lieu à quelques sourires crispés, c'est aussi quelque chose que j'ai remarqué. Ce n'est pas toujours le cas, mais c'est fréquent...
Pour ma part... je dois avouer que j'y vois plutôt la traduction de la lâcheté crasse qui anime malheureusement beaucoup d'êtres humains.
S'excuser finalement, c'est témoigner d'une certaine inoffensivité...
La lâcheté pousse à rechercher des proies faciles, pousse à profiter de ce témoignage d'inoffensivité pour décharger sa frustration.... frustration accumulée au quotidien à force de devoir faire profil bas, dans son boulot, dans les transports communs, à tant d'endroits de la société où il nous est retiré la possibilité de s'exprimer, et où les gens ne s'excusent jamais.

Il y a beaucoup de noblesse dans le fait de s'excuser, d'accepter les excuses de quelqu'un, mais tout le monde n'a pas la possibilité d'accéder à cette noblesse là. Et je crois que c'est pas tant une question d'individu que de contexte sociétal.

Du coup, à chaque fois que je me fais engueuler pour m'être excusée, j'essaie juste de me dire que j'ai au moins permis à quelqu'un de décharger sa frustration, et que maintenant qu'il se sent léger, il sera peut être plus apte à pardonner la prochaine fois que quelqu'un lui présentera ses excuses lol.
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)