Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Avis collier (de dressage) électriqueEduquer son chien

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 3 semaines
Oui j'avais bien compris ton utilisation, pour le gars en question c'était dans un autre contexte, donc pour sécuriser ses chiens en action de chasse, sans empêcher l'action de chasse (vu que son but est de chasser).
Cela lui permet donc de chasser dans une zone précise sans avoir à craindre qu les chiens approchent la route.
(juste pour évoquer les diverses utilisations qu'on peut en faire, selon les besoins)
Reporter un abus
Posté par il y a 3 semaines
Emla a écrit:
« Mel redira précisément ce qu’elle attend. Mais j’ai cru comprendre que c’était pour éviter de le garder en longe en forêt, sans pour autant qu’il parte à fond dernière une piste. Les miens courent tout le temps dans tous les sens, je suis pas sûre qu’Odin face la même chose, je suppose qu’il renifle à droite et à gauche tranquillement et potentiellement à plus de 10m de sa maîtresse. Le collier est juste là pour lui apprendre à ne pas partir à fond, tout en le laissant vadrouiller. Et puis faut être honnête, un Odin qui part en trombe, moi je tiens pas la longe ! »


Ah je ne sais pas moi j'avais compris qu'il pouvait partir longtemps suivre une piste précise, qu'elle le perdait de vue, qu'il revenait épuisé et avait du mal à s'en remettre pendant une heure et je ne sais plus quoi d'autre.
Je pense qu'elle veut en utiliser un mais ne sait pas comment s'en servir quelle ''méthode'' pour son chien, ce qui serait le mieux, et c'est pour ça que je lui pose des questions pour voir ce qui peut en sortir, quelle voie serait la meilleure à suivre, dans son cas précis. Le laisser pister (mais renifler c'est différent? je pense que oui ?) dans un périmètre plus restreint pour le garder à vue ? grand périmètre, petit périmètre ? lui interdire de pister seul mais lui proposer autre chose ? de pister avec lui sous contrôle d'une laisse, et pister quoi ? ensuite je ne vois pas ce qui pourrait être fait à part ça.
Reporter un abus
Pub
Posté par il y a 3 semaines
Mais je comprends pas ce que tu trouves étrange. C’est comme pour les miens, même si c’est pas un chasse, c’est pour lui apprendre à décrocher de sa piste, pas pour l’empêcher de renifler chaque brin d’herbe.
Une fois j’étais parti canicrosser dans le vercors, donc forcément pas d’électrique. Un bout d’un moment on a décidé de marcher et de lâcher les chiens. Fast, mon bien aimé, est partie comme une balle avec son cri caractéristique, Harry a suivi. Je les ai retrouvé 2h plus tard, à la nuit tombée, sur un chemin qu’on avait pris à l’aller. Alors je t’assures que le CE ça rassure ! 🤣
Reporter un abus
Posté par il y a 3 semaines
J'avoue être sacrément impressionnée par le fait que Mel arrive à tenir Odin en bout de longe quand il part à fond lol ^^
J'ai déjà promené un DDB en laisse classique, collier plat, et je pouvais à peine le retenir dès qu'il tractait un peu.


@ADB
Aucun soucis pour moi pour expliquer comment je m'y suis prise, c'est juste que n'ayant pas été aiguillée et ayant procédé par "tâtonnements" successifs, c'est un peu long à raconter
Mais je suis d'accord avec toi : il faut arrêter avec cet énorme tabou autour du CE, et ça commence par le fait d'en parler clairement, les avantages, les limites, les méthodes, les questionnements, etc.

Donc pour rappel, la bête : Léon, chien d'eau espagnol de 2 ans.
Ce que le nom de sa race ne dit pas, et ce dont je n'avais pas pleinement pris conscience au moment de son adoption (clairement une erreur de ma part), c'est qu'il a tout, au niveau des instincts, d'un chien de berger.
Il a donc un "instinct de troupeautage" très très intense (= il est obsédé par l'idée d'arrêter toute cible en mouvement), plus intense que pas mal de borders que j'ai pu croiser, mais surtout, qui s'exprime différemment. Léon a le "troupeautage agressif", alors que chez un border le troupeautage consiste beaucoup à poursuivre et fixer sa cible, chez Léon, cela consiste à poursuivre, encercler en courant à fond la caisse autour, aboyer, grogner, pincer.

A 4 mois, il a commencé à déclencher toute cette séquence. Au départ sur des pigeons, bon, rien de fou, à ce qu'un chiot "chasse" les pigeons. Puis ça c'est étendu petit à petit... malgré une socialisation tout à fait honorable à la base... il s'est mis à courser agressivement les autres chiens quand ceux-ci sont excités, les vélos, puis joggeurs, puis enfants, et même à la fin les voitures...pff.

J'ai pris un certain temps à comprendre que 1/il s'agissait de "troupeautage", donc d'un comportement instinctuel très très intense pour lui (ce qui est à distinguer à mon sens du "chien lambda" qui course 2-3 des joggeurs pour s'amuser, et à qui on peut facilement faire passer l'idée parce que ce n'est pas un instinct marqué chez lui), pour moi le declic ça a vraiment été de le voir à l'oeuvre avec un vrai troupeau de brebis 2/que je n'arriverais jamais à éteindre cet instinct chez lui, mais qu'il allait falloir "composer avec lui", "en prendre le contrôle" c'est à dire le même sous "ordre" (go !, STOP, attend, laisse, droite, gauche, etc).

Donc, la prise de conscience de tout cela, les tâtonnements infructueux successifs (beaucoup de perte de temps notamment autour des méthodes "d'éducation positive") ça nous amène de 4 mois à 2 ans :)
Le temps passe vite !
Avec un chien à qui je n'ai eu aucun mal à apprendre à ignorer les joggeurs/cyclistes/etc quand il est en longe (car il est "éteint") mais qui n'est absolument pas fiable une fois lâché.
Reporter un abus
Posté par il y a 3 semaines
La façon dont j'ai procédé :

Phase 1 : avant d'utiliser le CE, j'ai avant tout renforcé +++ les ordres utiles pour contrôler cet instinct (STOP, attend, go !, LAISSE) de façon, on va dire "positive", en misant sur le jeu, la coopération. A défaut d'avoir un troupeau à disposition, j'ai monté tout un tas de "jeux éducatifs" sur mesure avec Léon, motivant +++ pour lui, donc surfant sur ses instincts, son énergie (extrêmement élevée, c'est un chien explosif). Des jeux de balle, de course poursuite avec moi ou mon copain, etc.

Phase 2 : j'ai ensuite commencé à utiliser ces ordres en contexte, donc en promenade, en longe. Toujours pas de CE. Donc on se balade, à chaque croisement de joggeur, STOP à distance, assis, et s'il laisse passer correctement, grosse session de jeu à la balle, course poursuite avec moi, etc.
J'ai persévéré jusqu'à avoir 100% de réussite en longe, ce qui a été assez rapide car c'est vraiment un chien qui apprend vite, qui est motivé, et est naturellement très axé sur la coopération.
Le soucis, c'est que je savais pertinemment que le 100% de réussite en longe ne correspondait pas à du 100% de réussite en libre, et je ne pouvais pas me permettre la moindre erreur. Mon chien quand il se jette sur quelqu'un, il peut chercher à pincer. Pas fort, mais un accident est vite arrivé. Ma plus grosse peur, c'était que mon chien soit euthanasié à cause d'un accident.
Reporter un abus
Posté par il y a 3 semaines
Phase 3 = c'est là où est intervenu le CE, d'abord "hors contexte".

Ce n'est pas vraiment le rappel que j'ai voulu solidifier chez Léon au CE, mais l'ordre "LAISSE !" face à une cible en mouvement alors qu'il est déjà lancé dessus (l'idée d'obtenir un STOP en pleine course, j'ai abandonné, et me satisfait du fait qu'il abandonne sa cible, c'est déjà bien).
Ca avait déjà été travaillé largement en amont de façon ludique, malgré tout, c'était encore régulièrement impossible pour lui de "résister".

J'ai commencé à renforcer le "LAISSE" au CE en utilisant... des cailloux LOL que je lançais devant lui, sans prévenir, en pleine balade (dans un lieu sécurisé, car certains chiens peuvent paniquer avec la décharge et s'élancer dans n'importe quelle direction). Je voulais pas risquer une association négative avec un objet important comme la balle, d'où le fait d'avoir utilisé des cailloux.
Mon chien est quand même sacrément toqué, tu as beau lui lancer 500 fois un caillou devant lui, 500 fois il se sentira obligé de courir à fond dessus pour voir ce que c'est.
A chaque fois : ordre (laisse !), vibrations si pas de réaction, décharge si toujours pas de réaction, félicitations +++ si le chien obtempère. Ca, ça m'a permis juste de faire comprendre le concept à mon chien, pour qu'il ne soit pas surpris la 1ere fois où je voudrais l'utiliser en conditions réelles, et pour me donner une idée des réglages à utiliser.

Mais ensuite, tout de suite après, je suis passée à la vraie vie. Je me suis pas entraîné avec le CE, pendant 10 ans sur un terrain vague avec des cailloux jusqu'à avoir un chien qui s'arrête parfaitement à mon "LAISSE !", pour moi l'intérêt de l'outil c'est qu'il offre la sécurité nécessaire pour être utilisable rapidement "en contexte" (vs les autres méthodes d'éducation qui exigent souvent un entraînement beaucoup plus progressif, donc nécessite de limiter la liberté du chien pendant une longe période).
Reporter un abus
Posté par il y a 3 semaines
Phase 4 = en contexte : chien en libre avec son CE, lieu de promenade où on croise joggeurs, cyclistes, etc à la pelle. Intensité des décharges réglés en +1 par rapport à l'intensité que j'avais identifié comme la bonne en séance d'entraînement, car pas le droit à l'erreur.
J'aime pas trahir mon chien, vraiment, donc je ne l'ai jamais poussé à la faute. Je l'ai toujours, même un fois libre avec son CE, invité à faire ce que je lui avais appris à faire en longe : STOP, assis, attend, à chaque fois qu'un joggeur ou cycliste passe. Honnêtement, ça marchait plutôt bien, avant même que j'utilise pour la 1ere fois une décharge dans ce contexte, mon chien a laissé passer plusieurs 10aine de joggeurs/cyclistes/etc en jouant parfaitement le jeu. tMais un jour... petit défaut d'anticipation de ma part, le joggeur sort de derrière un arbre, et il déclenche avant que j'ai pu lui dire de s'asseoir et attendre. Donc LAISSE !! (il ignore) + vibrations (il ignore) + décharge. Il s'arrête net.
Au total ? De mémoire, j'ai dû utiliser le collier, dans cette indication, pour sanctionner le fait qu'il s'élance dessus au lieu de s'arrêter et de s'asseoir, avec vibrations + décharge, 1 fois contre un joggeur, 2 fois contres des cyclistes, 1 fois contre une voiture, le tout a dû prendre 2-3 semaines.
Puis : problème réglé.

J'ai continué pendant environ 1 mois à lui dire STOP/assis à chaque croisement problématique pour ne pas tenter le diable, et à féliciter +++.
Maintenant, je ne demande plus rien du tout 99% du temps, il croise naturellement tout ce beau monde sans y prêter attention (je ne lui demande plus de s'arrêter ni de s'asseoir), même s'il n'a pas le CE.
Je n'ai plus du tout à utiliser le CE (même en mode vibrations), pour tout ce qui est "cible humaine" (joggeur, enfant, etc) depuis plusieurs mois.

Là où il a encore des progrès c'est pour tout ce qui est "cible animale".. typiquement, "troupeautage" de chiens qui jouent entre eux, ou de troupeaux de chèvres sauvages car on en croise parfois en balade... Pour le moment c'est encore trop motivant pour lui pour que je puisse, à 100%, réussir à le tenir ou à le stopper à la voix. Mais on progresse, doucement. Il renonce de plus en plus facilement.
J'imagine que ce qui devrait nous aider ++ pour ce genre de "cibles" encore trop motivantes pour lui c'est de nous mettre sérieusement au troupeau.

Ce qui est intéressant, c'est que son instinct est tellement fort que le CE (en tout cas de la façon dont je l'ai utilisé) permet juste de le modérer un peu, mais absolument pas de le casser. Je sais que si un jour je me lance dans le troupeau, il sera 100% motivé, pas du tout traumatisé. Et ça c'était important pour moi, de pas totalement "dénaturer" mon chien, mais juste de le rendre "vivable" dans l'environnement qu'est le nôtre (où on croise plus souvent des cyclistes que des moutons lol).
Reporter un abus
Posté par il y a 3 semaines
Et du coup, les activités "compensatoires"..

Comme Emla je dirais déjà : la liberté :)
Pourvoir être libre de ses mouvements, de sa vitesse, faire le choix d'aller voir telle ou telle chose, suivre telle ou telle piste, pouvoir laisser à son chien un plus grand périmètre d’exploration parce qu'on n'est plus à devoir sans cesse anticiper ce qu'il y a devant dans l'objectif de réagir "avant qu'il ne démarre" (.. puisqu'on a la capacité de l'arrêter après qu'il ait démarré sans grande difficulté via le CE)... ça remplit déjà énormément le "vide" laissé par le comportement qu'on a fait cesser.
En tout cas ça a énormément permis "d'équilibrer" mon chien et a enclenché un "cercle vertueux" qui a permis de corriger quelques autres problèmes qu'il présentait, sans que j'ai à utiliser le CE directement pour cela, simplement en faisant en sorte qu'il soit mieux dans ses pattes.

Ensuite, mon chien n'est pas "interdit de poursuite" :)
Il a juste dû apprendre à courser des cibles autorisées, et apprendre que cette poursuite peut être soumise à des ordres de cessation.
Donc on a beaucoup joué à la balle, au bâton (ce qui est déconseillé actuellement par énormément d'éducateurs "positifs" parce qu'ils pensent qu'on "renforce" l'instinct de poursuite ainsi... énorme erreur de leur part à mon sens).
Des jeux de course avec moi.
Et j'essaie, de plus en plus, de mettre au service son instinct pour des trucs "utiles", genre lui demander de me ramener tel ou tel chien qui n'a pas de rappel et s'écarte en balade. C'est pas encore tout à fait au point, mais il commence de plus en plus à tilter.
Ou mettre au service son instinct pour des jeux débiles :)
Par exemple, je donne la balle à Basile, dont le petit plaisir, c'est qu'on lui court après pour la récupérer.
Et j'apprends à Léon à coopérer avec moi pour "coincer" ce joyeux trublion de Basile, qui lui est aux anges d'être la "cible" ^^
Et donc, bien sûr, il y a toujours ce truc de faire du troupeau, mais logistiquement, c'est plus compliqué.
Reporter un abus
Posté par il y a 3 semaines
Et pour @Mel
Oui je pense qu'il est important, avant toute utilisation du CE, qu'elle détermine précisément ce qu'elle veut autoriser/interdire, dans un soucis de cohérence.
Cette cohérence, c'est nécessaire à mon sens pour que le chien vive bien le CE. Si c'est quelque chose qui risque de s'enclencher à tout moment, de façon aléatoire, sans qu'il ne sache pourquoi, évidemment que ça va être source d'un intense stress.

Elle peut décider de laisser son chien chasser mais mettre en place des ordres de cessation (ou rappel) quand elle juge qu'il s'aventure trop loin.
Elle peut décider de laisser son chien chasser certaines proies (lapin, parce que ça évite que le chien s'aventure trop loin) mais pas d'autres (chevreuil). C'est une des principales utilisations par les chasseurs du CE ("créancer" un chien).
Elle peut décider d'empêcher toute chasse, et donc de stopper le chien dès qu'elle sent à son attitude qu'il est sur une piste.
Elle peut simplement fixer des périmètres, et considérer que le chien fait ce qu'il veut, chasse ce qu'il veut, mais qu'à telle distance, ou tel repère, il doit revenir automatiquement.
Etc etc.
Reporter un abus
Posté par il y a 3 semaines
Vas-y Kainate, tkt je lis !

Lorna, Emla
J'ai lu aussi et c'est intéressant cet apprentissage des périmètres avec CE tout en permettant de pister dans la zone...
Ça pourrait rejoindre les plus rares fois où Orphée sort de la zone (pas actuellement mais bon j'utilise le présent, plus simple, moins de caractères.)
- si qqn passe et que hop elle veut sprinter malgré le travail fait sur gestion émotion, pulsion de départ etc... Là le gros non prend bien le relais, le sifflet aussi mais je me dis en cas de focus important ou de sprint vrmt rapide... Aïe et aïe si route à côté
- quand je marche et là ça rejoint un peu Emla en balade... En mouvement, Orphée plus mobile va rester bien sûr dans une zone près de moi mais j'ai parfois des loupés que j'ai toléré (course avec ses copains par ex, là elle revient dans les 30 sec mais c'est aussi un risque de ne pas l'avoir à vue. Si elle lâche son pote pour aller sur qqn ^^) j'ai toléré car c'est juste 30 sec mais ça ne me rassure pas vrmt...

Voilà pour ma part les deux raisons principales, après y'aurait ptet les sauts sur les gens mais vrmt elle progresse 🙄 je crois lol. Et le tirage mais là, à voir pdt sa conva ce que je fais...

À croire qu'on fout pas gd chose ici en educ 😂
Pour rejoindre donc la similitude que je vois avec Emla et ses chiens, pr ma part, c'est vrmt le mode "mobile", on marche et là Orphée se lâche bcp et en étant en mouvement, elle peut plus facilement sprinter sur qqn. Même si bcp de progrès dernièrement.
Autrement, on a tjs fait des temps statiques et elle court, s'amuse dans le périmètre, elle peut se poser et même laisser qqn qui y pénetre (sur un "laisse" ou un "non"), y'a du calme déjà mais en movement c'est plus dur pr elle...

Ce topic m'intéresse bcp car il soulève aussi bcp de problématiques globales pr Orphée, le focus, le sprint et donc là c'est très rapide, le jeu, l'attention, l'autorité... Ainsi que mes limites. Je parle des miennes car mon conjoint tolère bien plus de choses que moi (bien sûr, pas la route !)
Je sais qu'à un moment donné, ma limite sur ces points là seront atteints. Pas ma motivation ni ma patience mais mon énergie. Ma santé en prend un coup à force et bientôt je ne serai plus au foyer en plus donc je souhaiterais ptet égoïstement qu'Orphée réussisse pr de bons ces points là pr être plus rassurée... Qu'elle profite de la liberté avec davantage de sécurité aussi. Enfoncer le clou comme je disais.

Je continue à suivre le post et Mel1, tu nous diras aussi si tu as pu choisir le collier et comment tu vois l'éducation... Ça nous intéresse tous je crois 😁
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)