Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Agressivité avec certains congénèresComprendre son chien

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 4 mois
Bonjour,
J’ai craqué dans un refuge sur un berger belge grœnendael de 14 mois (non castré pour le moment)
Il n’a pas eu la vie facile (peu stimulé, peu sociabilisé et mal nourri).

Actuellement je lui rend visite tous les jours au refuge pour faire des balades et lui apprendre à jouer. Il arrivera à la maison dans une dizaine de jour.

Avec l’humain il est top même si parfois un peu méfiant mais ça s’améliore très vite et il ne cherche en aucun cas à avoir le dessus sur nous. (Plutôt soumis même).

En balade (laisse ou en liberté) ça peut très bien se passer avec des chiens qu’il connaît pour le moment mais parfois ça dégénère.

Je m’explique.
En général avec les gros chiens plutôt dominant ou sage qui savent le remettre en place, il ne fait pas d’un tout son «kéké ». Il va les voir, dit gentiment bonjour ou invité à jouer et si l’autre n’est pas réceptif, il se laisse facilement dominé et comprend les codes canins... il continue donc sa route. Si le chien est réceptif au jeu, les 2 compères jouent ensemble sans problème.

Par contre avec certains chiens (petits ou jeunes) s’est totalement différent. Si ce sont ces petits chiens qui viennent vers lui ou qui le titille d’une façon ou d’une autre car parfois c’est vraiment subtile (lorsqu’il est en laisse ou pas) il se transforme. Aboie, le poil hérissé, les crocs sortis et tiré sur la laisse comme un fou lorsqu’il est attaché. Et quand il est en liberté, il bondit sur le chien, le plaque au sol (grogne/ouvre la gueule sans morsure pour le moment), l’autre chien se met en soumission. Mon chien se calme un peu tout en restant toujours au dessus de lui. Mais lorsque l’autre chien pense pouvoir se redresser mon chien reprend de plus belle et ca peut durer très longtemps... il ne sait pas s’arrêter sans l’intervention de l’homme...

Par contre il peut reprendre la balade plutôt tranquillement si l’autre chien reste à bonne distance.

Ma question est, est ce qu’on peut ré éduquer se genre de comportement?
Est ce que si moi même je suis bien « dressée » par un éducateur, je pourrais désamorcer ou anticiper ses réactions qui m’embete un peu car ce chien deviendra un chien de famille qui nous suivra presque partout (vacances/campagne/resto...)
Merci pour vos réponse 😊
Reporter un abus
Posté par il y a 4 mois
Peut être s'est-il déjà fait attaquer par un petit chien. L'idéal serait de faire une généralisation, mais pour cela il faut une muselière et un petit chien assez costaud style corgi par exemple, un chien qui risque pas de se blesser si ont lui met la pâte dessus par exemple. Et aussi très équilibré.

Je suis proprio d'un petit chien plutôt costaud (11kg) et il a une façon d'aborder les chiens qui fait qu'il ne se fait jamais attaquer même par les chiens les plus agressif, un chien lui fonce dessus en aboyant et montrant les crocs il balance la queue et appel au jeu, en plus du fait qu'il soit castré cela l'a beaucoup aidé à justement ne pas se faire attaquer je pense.

Un petit chien sûr de lui, bien dans ses pâtes, n'ayant pas peur des chiens ayant des réactions anormales et capable de se défendre un minimum si le chien va trop loin sans pour autant céder à l'attaque.

Ce qui est plutôt compliqué je pense mais pas infaisable. Les seuls petits chiens qui ont cette témérité sont souvent des chiens de bouvier.

Après un chien à le droit d'être codé et ne pas aimer être embêter par contre il faut l'éduquer à ne pas foncer sur des chiens.
Reporter un abus
Posté par il y a 4 mois
Merci pour votre réponse.
Je vais me renseigner sur la généralisation.
Après j’ai vu qu’un petit chien sait se défendre ou même tenter par lui même de désamorcer la situation... c’est plus des maîtres et des maîtresses que je croiserai qui m’inquiètent si mon toutou a se genre de comportement ;).
Reporter un abus
Pub
Posté par il y a 4 mois
Bonjour,

J'ai un cas un peu similaire à la maison en ce moment !
Sauf que les crises en bout de laisse chez lui c'est systématique, quel que soit le congénère en face.
Mais pour le reste c'est un peu le même topo, j'ai constaté qu'il était plutôt sociable en liberté et pouvait très bien comprendre les avertissements d'un congénère qui s'impose à lui (ou jouer très sainement si l'autre est réceptif, il file le parfait amour avec un Husky d'environ le même âge par exemple dans le quartier).
En revanche, dès que le congénère est un peu trouillard ou instable, il a tendance à prendre le dessus et à monter en pression, à partir de là c'est un cercle vicieux... Au début il lui aboie dans la tronche, puis voyant que l'autre est déstabilisé il commence à sortir la crête, les crocs, etc. et à le victimiser, par conséquent je dois interrompre moi même le contact.
D'après ce que j'ai vu, je ne pense pas que ce soit forcément la taille qui pose problème, mais plutôt ce que dégage le congénère (calme VS stressé)
Je ne suis pas éducateur canin mais à vue de nez, je pense que oui, ce comportement peut être amélioré et devenir plus gérable au quotidien.
De mon côté j'ai commencé à bosser son obéissance en extérieur pour le canaliser et parvenir à le faire "décrocher" plus rapidement. Au début c'était le bordel complet, une boule de nerfs tonitruante à traîner dans un coin en attendant qu'il s'arrête tout seul en gros ^^
Maintenant (deux mois plus tard) il peut encore exploser si on anticipe pas, mais avec des phases où il obéit, genre il va s'asseoir, repartir en vrille, se rasseoir, repartir en vrille, se rasseoir, etc.
Jusqu'au moment où il tient la position tout en continuant à ronchonner. Mais on sent qu'il essaie quoi.
Je compte carrément le mettre en pension-éduc chez un gars que je connais déjà, qui travaille bien et qui a l'infrastructure pour (espace, sa propre meute pour travailler, etc.)
Je pense que ça nécessite des tas de répétitions en situation, avec la possibilité d'autoriser le contact lorsque le chien se calme, ce que je ne peux pas mener correctement seule (pas suffisamment de complices sous la main).
Reporter un abus
Posté par il y a 4 mois
PS : le seul petit chien face auquel il l'a fermé jusqu'ici était un petit terrier genre Cairn qui semblait très sûr de lui et ne s'est pas laissé impressionner.
Cela m'intéresse de suivre votre évolution du coup, et je vous dirais aussi comment évolue le miens.
Reporter un abus
Posté par il y a 4 mois
Didie1979 a écrit:
« Merci pour votre réponse. Je vais me renseigner sur la généralisation. Après j’ai vu qu’un petit chien sait se défendre ou même tenter par lui même de désamorcer la situation... c’est plus des maîtres et des maîtresses que je croiserai qui m’inquiètent si mon toutou a se genre de comportement ;). »

Ben c'est ça le souci oui... et c'est pour ça que c'est difficile d'y parvenir sans aide extérieure.
Une fois que les gens ont vu le berger en furie ils sont moyennement chauds pour laisser leur chien avec en général.
Reporter un abus
Posté par il y a 4 mois
Lorna a écrit:
« PS : le seul petit chien face auquel il l'a fermé jusqu'ici était un petit terrier genre Cairn qui semblait très sûr de lui et ne s'est pas laissé impressionner. Cela m'intéresse de suivre votre évolution du coup, et je vous dirais aussi comment évolue le miens. »


Y’a pas de soucis. « Mon chien » car même s’il n’est encore officiellement à moi, je l’aime déjà, sera suivit par un éducateur canin spécialisé dans le belge. Il aura des cours à domicile avec les chiens de l’educ et des cours collectifs... je vais vraiment tout mettre en œuvre pour offrir une seconde vie au top pour ce toutou et dans la sérénité pour ma fille de 15 ans et moi.
Reporter un abus
Posté par il y a 4 mois
Didie1979 a écrit:
«
Lorna a écrit:
« PS : le seul petit chien face auquel il l'a fermé jusqu'ici était un petit terrier genre Cairn qui semblait très sûr de lui et ne s'est pas laissé impressionner. Cela m'intéresse de suivre votre évolution du coup, et je vous dirais aussi comment évolue le miens. »
Y’a pas de soucis. « Mon chien » car même s’il n’est encore officiellement à moi, je l’aime déjà, sera suivit par un éducateur canin spécialisé dans le belge. Il aura des cours à domicile avec les chiens de l’educ et des cours collectifs... je vais vraiment tout mettre en œuvre pour offrir une seconde vie au top pour ce toutou et dans la sérénité pour ma fille de 15 ans et moi. »

Super, félicitations !
Mon éduc travaille de la même façon, il vient sur place avec ses chiens ou prend carrément l'élève chez lui pour le mettre en situation. C'est l'idéal pour travailler ce type de comportement.
Reporter un abus
Posté par il y a 4 mois
Lorna a écrit:
« Bonjour, J'ai un cas un peu similaire à la maison en ce moment ! Sauf que les crises en bout de laisse chez lui c'est systématique, quel que soit le congénère en face. Mais pour le reste c'est un peu le même topo, j'ai constaté qu'il était plutôt sociable en liberté et pouvait très bien comprendre les avertissements d'un congénère qui s'impose à lui (ou jouer très sainement si l'autre est réceptif, il file le parfait amour avec un Husky d'environ le même âge par exemple dans le quartier). En revanche, dès que le congénère est un peu trouillard ou instable, il a tendance à prendre le dessus et à monter en pression, à partir de là c'est un cercle vicieux... Au début il lui aboie dans la tronche, puis voyant que l'autre est déstabilisé il commence à sortir la crête, les crocs, etc. et à le victimiser, par conséquent je dois interrompre moi même le contact. D'après ce que j'ai vu, je ne pense pas que ce soit forcément la taille qui pose problème, mais plutôt ce que dégage le congénère (calme VS stressé) Je ne suis pas éducateur canin mais à vue de nez, je pense que oui, ce comportement peut être amélioré et devenir plus gérable au quotidien. De mon côté j'ai commencé à bosser son obéissance en extérieur pour le canaliser et parvenir à le faire "décrocher" plus rapidement. Au début c'était le bordel complet, une boule de nerfs tonitruante à traîner dans un coin en attendant qu'il s'arrête tout seul en gros ^^ Maintenant (deux mois plus tard) il peut encore exploser si on anticipe pas, mais avec des phases où il obéit, genre il va s'asseoir, repartir en vrille, se rasseoir, repartir en vrille, se rasseoir, etc. Jusqu'au moment où il tient la position tout en continuant à ronchonner. Mais on sent qu'il essaie quoi. Je compte carrément le mettre en pension-éduc chez un gars que je connais déjà, qui travaille bien et qui a l'infrastructure pour (espace, sa propre meute pour travailler, etc.) Je pense que ça nécessite des tas de répétitions en situation, avec la possibilité d'autoriser le contact lorsque le chien se calme, ce que je ne peux pas mener correctement seule (pas suffisamment de complices sous la main). »


Oui c’est ça, il va faire son kéké avec les plus « fragiles » chiot de 5/6 mois peu sur d’eux. Petit staffy un brin traumatisé par la vie... vieux pépère qui rampe presque à terre pour se déplacer... bref, pas très courageux ce bébé simba pour le moment ;)
Reporter un abus
Posté par il y a 4 mois
Par contre faire attention aux pensions éduc, je pense qu'il est quand même bien que ce soit le proprio qui bosse son chien, parfois en fonction des personnes un chien n'a souvent pas le même comportement et il est inutile un chien qui se conduit bien en pension si c'est pour foutre le bordel une fois chez lui. Le Malinois de ma mère est même ressorti plus agressif de cette expérience, le fait d'être dans un box et d'entendre des chiens aboyer H24 autour de lui, rien de pire pour un chien.

Au final petit problème s'est transformé en gros problème. Pour moi un éducateur qui bosse en extérieur est mieux et attention aux spécialistes de race, un éducateur doit avant tout s'adapter au chien, qu'il est un husky devant lui ou un Malinois.
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)