Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Super article intéressantGénéral

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 2 mois
Merci Enicia pour ce partage. Texte plein de bon sens, à une époque où trop de propriétaires de chiens ne cherchent qu'à les casser. On m'a même opposé le confort du maître à la nature du chien sur ce même site.
Reporter un abus
Posté par il y a 2 mois
Très bon article, merci de le partager avec nous.

Pour ma part, je cautionne tout à fait cette vision des choses
Monique
Reporter un abus
Pub
Posté par il y a 2 mois
Coucou Enicia,
En effet voilà un article qui met les choses à plat
L'aspect "consommation" du chien me dégoute particulièrement, j'y suis devenue de plus en plus sensible et ne supporte plus ce traitement.
Quand on voit le nombre d'animaux mis au rebut ou euthanasiés suite à de mauvais traitements, on jette littéralement des vies à la poubelle et c'est honteux, cette vision de l'animal doit changer en profondeur.
C'est dur à entendre mais c'est une réalité bien connue de ceux qui s'évertuent à sauver les meubles dans l'ombre... on consomme et on jette l'animal comme un produit.
Malgré tout, je reste optimiste car je vois beaucoup de belles choses autour de moi, des gens de plus en plus soucieux de faire les choses bien, qui s'intéressent vraiment au chien (sa nature, ses besoins) au-delà d'un désir personnel. On a beaucoup d'adoptions dans le coin, y compris des adoptions "difficiles" (chiens avec des besoins spécifiques, des troubles, etc.).
Je ne dis pas que tout le monde doit ou peut faire ce type d'adoption, mais ça montre quand même que de plus en plus de gens ont envie de donner et pas seulement d'avoir.

Le question du chien en ville est complexe. Je trouve la réflexion de l'auteure très juste, mais je me demande comment appliquer un tel cadre concrètement.
Décider au cas par cas qui peut ou ne peut pas, c'est un vrai travail de fourmi.
Je pense que le bien-être du chien est intimement lié à celui de l'humain... et qu'il faudra aussi, dans la foulée, songer à faire vivre les gens dans des conditions correctes, avec des accès aux espaces verts, un rythme de vie tenable, etc.
Malheureusement beaucoup trop de personnes ont encore aujourd'hui une qualité de vie bien inférieure à celle des chiens de ce forum, je crois que ça fait aussi partie du problème.
Reporter un abus
Posté par il y a 2 mois
Je suis sceptique ...

Bien que je comprenne le fond de pensée de l'auteur ( et que j'y adhère en partie seulement ) , cela reviendrait il, si l'on suit son mouvement, à interdire aux urbains , à ceux qui ont des mômes ( ah non, ne tentez pas la prédation de ce chien, qui ne pourras l'assouvir, malheureux !) , qui travaillent à l'extérieur de leur domicile , d'avoir un chien ? 🤔
Je trouve qu'on plombe déjà beaucoup les gens qui ont le malheur, ici, de souhaiter accueillir un chien mais qui travaillent ... A croire que seul un rural , retraité, au chômage ou travaillant à domicile est apte à " disposer " d'un chien .

Il est certain qu'avec de telles interdictions, la populace canine serait diminuée .

Mais cela ne paraît il pas un peu extrême de résumer la vie d'un chien aux exemples excessifs proposés dans l'article ?
Parce que de mémoire, je ne connais qu'un seul chien qui soit soumis à toute ces aberrations qui, selon les propos de l'auteur, composent le quotidien de nos chiens . Ça n'est pas certainement pas le seul toutou qui soit soumis à l'interdiction de courir , creuser, sentir etc mais ils restent une minorité face à la multitude de chiens qui se roulent dans la m****, détruise les jardins , sortent en extérieur et ne reçoivent d'ordre que de manière épisodique.

En gros, discours moralisateur ... D'une personne qui travaille dans le milieu et qui gagne ses sous grâce à toute ces victimes de l' opresssion humaine .
Bref, le contexte me fait plutôt sourire . C'est un peu comme les antispecistes qui ont des " animaux d'une autre espèce " chez eux et qui soumettent, indirectement, cet animal où ces animaux à leur quotidien en se défendant de toute emprise sur d'autres individus .
"Qu'on parle de moi en bien ou en mal, peu importe. L'essentiel, c'est qu'on parle de moi! " Léon Zitrone (comprendra qui pourra ou voudra !)
Reporter un abus
Posté par il y a 2 mois
Wiegehts35
vous avez je pense survolé cet article beaucoup trop vite entre autre pour ce qui est de la vie en ville ou des enfants.
Mais effectivement, l'égoisme de certains étant sans limite, cela ne me choquerait pas que posséder des Nordiques dans Paris, des géants genre Terre Neuve, St Bernard...etc.. soit interdit.
Reporter un abus
Posté par il y a 2 mois
@Wiegehts, n'oublions pas que nous sommes influencés par le milieu dans lequel on vit.
Toi et moi vivons en zone plutôt rurale (bourg campagnard pour ma part), les grandes villes et quartiers d'immeubles, c'est autre chose.
Clairement autour de moi les chiens ont énormément de chance... ils bénéficient de beaucoup de liberté, d'un environnement et d'une culture canine quasi idylliques. Mais on peut imaginer un quotidien beaucoup plus morose dans certaines zones urbaines.
J'ai fait mes études dans une ville moyenne et je me souviens avoir été assez marquée par certaines aberrations dans mon voisinage. J'avais, au-dessus de mon appart, une dame avec un Labrador obèse qui ne sortait quasiment jamais de son studio. Une fois, il s'est "enfui" dans la cage d'escalier (prison break), a réussi a ouvrir ma porte d'entrée et a fait, en 15 secondes frénétiques, le tour de chez moi, a renversé ma poubelle et m'a couvert de léchouilles... malheureusement il n'a pas passé la limite de la cage d'escalier, sa maîtresse est venue le chercher pour l'enfermer à nouveau. Honnêtement ça m'a fait penser à un détenu au bord du pétage de plombs qui tentait une opération de la dernière chance.
À l'époque je connaissais moins les chiens, mais ça ne m'a pas empêché de ressentir très nettement son mal être (et sa mauvaise condition physique), un pauvre chien constamment sur les nerfs par manque d'exercice, vraiment triste.
Quant à ma voisine du dessous, en rez de cour, elle détenait un molosse (argentin x cane) qui n'était jamais sorti de cette cour et y déposait chaque jour des bouses énormes, ses "sorties" au grand air se résumaient donc à marcher dans sa propre m*****.
Un chien magnifique et plein de vie, qui commençait malheureusement à devenir agressif et se jetait sur la porte vitrée au passage des gens dans la cage d'escalier... je me demande ce qu'il est devenu, mais ça ne présageait rien de bon.
Je parle juste d'un petit immeuble, alors imagine le nombre de cas similaires à l'échelle d'une grande ville.

Donc je comprends ta réflexion (moi non plus je ne connais personne dans mon petit bourg qui traite son chien comme le décrit l'article), mais il est fort possible que l'auteure soit exposée à une réalité différente de la notre.
Et même dans mon Finistère tu sais, l'éduc dont je parle souvent récupère régulièrement des chiens "risque 4" pour les sauver in extremis de l'eutha, et il voit des choses que seuls les gens du métier voient, auxquelles on est pas forcément exposé quand on met pas le nez dedans.
Si tu discutes avec des bénévoles de refuge, pareil, tu tombes vite des nues...
Il y a clairement un problème de prévention et une irresponsabilité globale d'une partie de la population.
Beaucoup achètent encore des chiots "sur un coup de tête", sans aucune connaissance de la race ni même de l'espèce en général.
Reporter un abus
Posté par il y a 2 mois
Alors bien sûr, tout ne se résume pas à ce qui est décrit dans l'article, mais oui ça existe.
Et pour le côté ironique, je pense sincèrement que tu te trompes. Ce n'est pas parce qu'un éducateur travaille sur des chantiers de rééducation qu'il cautionne pour autant la souffrance des chiens, bien au contraire.
Il y a des chantiers dont mon éduc se passerait bien (la rééduc ne constitue qu'une partie de son activité)... mais tant qu'il y a un besoin, pas le choix. Et il continue à prendre des cas dont personne d'autre ne veut, je t'assures que c'est pas une partie de plaisir pour lui.
Reporter un abus
Posté par il y a 2 mois
L'article n'a pas tout a fait tord, les gens se mettent trop la pression et la mettent aussi à leur chiens
Y a qu'a voir les puppyblues et les demandes type, pourquoi mon chiot de 3 mois fait encore ses besoins à l'intérieur?
Ensuite pour ce qui est de la ville, j'y habite, je ne sais pas si tout les chiens sont malheureux en ville, je pense que certains oui et d'autre s'y sont bien adapté. Mais j'avoue que l'environnement, même pour un humain n'est pas génial, je viens d'une petite ville et là, la big city ca commence à me saouler. Ca m'étonne pas que les gens en villes soient presque tous maboules, parlent tout seul dans la rue, soient violant, se sentent seuls malgré le brouhaha autour d'eux. Comme pour les chiens décrit dans l'article.
Reporter un abus
Posté par il y a 2 mois
Je suis mitigée aussi. Il y a évidemment beaucoup de points qui découlent du bon sens mais je pense que la raison est dans l'équilibre.

Exemples :
** Interdire à un chien d'aboyer n'a effectivement pas de sens. Mais le laisser aboyer non stop n'est pas vivable non plus. Par ailleurs un chien qui aboie excessivement a sans doute un problème plus profond.
** Idem pour les réactivités qui peuvent aussi rejoindre la sécurité des chiens dans un tas d'endroits.
** Le laisser fureter et manger n'importe quoi peut ne pas avoir de conséquence mais peut aussi le tuer.
** L'utilisation de ses dents est en effet naturel, mais quid des interactions avec les très jeunes enfants. On ne parle pas d'interdire cette utilisation mais simplement de ne pas le faire sur les humains.
** La marche en laisse est, il est juste, frustrante et ce n'est pas naturel. Mais elle est juste obligatoire dans beaucoup de cas et préserve la vie du chien.

Je pense qu'on peut trier dans les arguments avec ceux qui relèvent des principes d'éducations propres à chacun (exemple, les trous dans le jardin, les os, se rouler etc...) et les choix qui résultent d'un intérêt général ou de la sécurité de l'animal.

En fait ce débat me fait penser au sujet des libertés individuelles Vs la cohésion ou la sécurité nationale... Ou celui des spécistes qui veulent placer sur une égalité parfaite tous les êtres vivants.
Alors, oui on peut rêver de retourner à une forme de comportement canin au plus proche des origines si l'on pousse le raisonnement jusqu'au bout. Mais soyons réalistes, le chien n'a jamais évolué depuis sa relation avec l'homme vers quelque chose de plus naturel pour lui. L'évolution de l'humain et du chien sont juste indissociables l'une de l'autre depuis des milliers d'années.

Il faut évidemment respecter au maximum les besoins du chien et je pense en effet, qu'un permis à la détention d'un chien serait très bénéfique, mais pour autant ne pas tomber dans les excès inverses. Car je pense que si l'on devait faire primer un comportement naturel absolu, la cohésion de groupe inter spécifique ne pourrait exister.
Reporter un abus
Posté par il y a 2 mois
Bobkat a écrit:
« L'article n'a pas tout a fait tord, les gens se mettent trop la pression et la mettent aussi à leur chiens Y a qu'a voir les puppyblues et les demandes type, pourquoi mon chiot de 3 mois fait encore ses besoins à l'intérieur? Ensuite pour ce qui est de la ville, j'y habite, je ne sais pas si tout les chiens sont malheureux en ville, je pense que certains oui et d'autre s'y sont bien adapté. Mais j'avoue que l'environnement, même pour un humain n'est pas génial, je viens d'une petite ville et là, la big city ca commence à me saouler. Ca m'étonne pas que les gens en villes soient presque tous maboules, parlent tout seul dans la rue, soient violant, se sentent seuls malgré le brouhaha autour d'eux. Comme pour les chiens décrit dans l'article. »

Exactement ! Je ressens un lien entre bien-être humain et canin... si un endroit est intenable pour nos chiens, est-il vraiment tenable pour nous ? (après tout, nous sommes aussi mammifères et primates)
Je pense que si on veut prendre soin des chiens on est bien obligé de prendre soin de soi au passage, et que plus on respectera les besoins primaires de l'humain plus on sera en mesure de respecter aussi ceux des animaux.
Après c'est mon côté idéaliste qui parle et je suis consciente que la réalité est plus complexe...
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)