Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Beagle 2 moisComprendre son chien

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 4 mois
Sky a écrit:
«
Merline a écrit:
« ET RE… VOILA CE QUE JE VOULAIS DIRE.. sauf que j'ai pas pensé aux yaourts !! lol »
Faut t'y faire Merline: Lorna vise souvent juste et simple, quand on serait tentées de faire des romans et des développements de thèses en 3 points pour être sûres de faire passer une idée dans toute ses subtilités. »


Ahhhhhh mais je vais m'y faire lolllll
Depuis que je suis ici, Lorna synthétise ce que je suis incapable de dire en qq mots… heureusement qu'elle est là !! Pour ca que je l'appelle à l'aide parfois …
“Regarde ton chien dans les yeux et tu ne pourras pas affirmer qu’il n’a pas d’âme.” - Victor Hugo
Reporter un abus
Posté par il y a 4 mois
Lorna a écrit:
«
Sky a écrit:
«
Merline a écrit:
« ET RE… VOILA CE QUE JE VOULAIS DIRE.. sauf que j'ai pas pensé aux yaourts !! lol »
Faut t'y faire Merline: Lorna vise souvent juste et simple, quand on serait tentées de faire des romans et des développements de thèses en 3 points pour être sûres de faire passer une idée dans toute ses subtilités. »
Vous me flâtez les filles, mais j'ai quand même pas mal écrit »


Tu veux qu'on compare ??? Ca va être autre chose que les chiens de mission et les chiens de maison !!!


En effet je fais partie des familles qui ont juste des "chiens de maison" et j'aimerais ces chiffres ou des conseils… même si Lorna est calée sur le sujet déjà !
“Regarde ton chien dans les yeux et tu ne pourras pas affirmer qu’il n’a pas d’âme.” - Victor Hugo
Reporter un abus
Posté par il y a 4 mois
Une comparaison encore plus pertinente serait : les aptitudes que l'on teste chez les futurs astronautes VS les aptitudes nécessaire à n'importe quel citoyen lambda pour avoir une vie sociale normale.
D'ailleurs, on a pas encore de chiffres vulgarisés pour nos bébés... combien de personnes/situations différentes dans la première année pour avoir un gosse à peu près sociable ? À quel âge le feu d'artifice et le quai de gare?

Reste une donnée difficilement quantifiable pour n'importe quelle espèce : la confiance et toutes les possibilités qui en découlent.
Je pense vraiment que comme un enfant peut se jeter à l'eau car il a confiance en son parent, un chien peut aussi repousser ses limites. Sinon comment se fait-il que ma chienne pas "sociabilisée" sur le point "eau" nage en mer comme une loutre avec nous chaque été ?
Reporter un abus
Posté par il y a 4 mois
Et encore l'exemple de ma chienne c'est du pipi de chat comparé aux petits miracles que certains arrivent à faire avec des chiens en grande carence.
J'ai une croyance personnelle, sans chiffre pour l'étayer : je pense que la capacité à faire confiance est aussi un apprentissage, et qu'elle produit un effet "dominos".
C'est-à-dire que lorsqu'un chiot à évolué en bas-âge dans un environnement bienveillant où il a pu tisser des liens d'amitié avec ses semblables et les humains, il part avec une sorte de "bagage confiance" et qu'il sera capable de "propager" cette confiance, de l'étendre à d'autres contextes, tout au long de sa vie.
Reporter un abus
Posté par il y a 4 mois
Et c'est tout à ton honneur Lorna car à part toi et chaque loulou ayant montré l'exemple, quelle autre donnée ds l'équation ?

Et que dire d'un labrador qui M'A FICHUE A LA FLOTTE, sans même sy mettre lui même ??!!!

Non mais à part être dans leurs têtes et leurs ressentis.. je pense que l'on fait comme on peut, eux aussi et on tente de trouver le terrain ou les 2 ( espèces ) se retrouvent pour enfin Y VIVRE ENSEMBLE

AYEZZZZ j'ai fait court !!!!!!!!!
“Regarde ton chien dans les yeux et tu ne pourras pas affirmer qu’il n’a pas d’âme.” - Victor Hugo
Reporter un abus
Posté par il y a 4 mois
Lorna a écrit:
« J'ai une croyance personnelle, sans chiffre pour l'étayer : je pense que la capacité à faire confiance est aussi un apprentissage, et qu'elle produit un effet "dominos". C'est-à-dire que lorsqu'un chiot à évolué en bas-âge dans un environnement bienveillant où il a pu tisser des liens d'amitié avec ses semblables et les humains, il part avec une sorte de "bagage confiance" et qu'il sera capable de "propager" cette confiance, de l'étendre à d'autres contextes, tout au long de sa vie. »


Voir plus bas..
Reporter un abus
Posté par il y a 4 mois
"L'école, en tant qu'institution, rédige et communique des règles formelles. Oublions-les tout de suite. Elles ne sont pas intéressantes puisque les animaux ne savent ni lire ni écrire. L'intégration à de nouveaux groupes sociaux s'accompagne d'autres règles, moins officielles, et non écrites. Ce serait le cas chez toutes les espèces sociales, incluant la nôtre (Marc Bekoff & Jessica Pierce, 2009).

On intègre un nouveau groupe social en tant qu'étranger, en outsider. Qu'on se le dise, une rentrée scolaire peut être très intimidante, surtout la toute première, ou encore lorsqu'on change d'école. Certains seront naturellement à l'aise. D'autres, plus timides, longeront les murs et mettront un temps avant d'établir des contacts. Par besoin --bien plus que par désir-- chacun ose à son rythme, car on ressent l'importance de joindre des groupes. En milieu scolaire, la qualité de l'expérience vécue est fortement influencée par cette intégration sociale. Dans certains milieux l'école peut devenir un véritablement enfer. La vie peut être extrêmement rude à l'école. En fait, le docteur Dale Peterson --dont le livre The Moral Lives of Animals m'inspire cette analogie en passant-- y compare le milieu scolaire dans à ce qu'était la vie chez l'humain vers la fin de l'Ère de glace, il y a environ 45000 ans.

En tant qu'outsider, la marge de manoeuvre est bien mince. Il y a des façons de se comporter qui procurent davantage de succès. Ce sont en bonne partie ces us et coutumes qui constituent les règles sociales --ou psychosociales. La dynamique de ces groupes est régulée par la présence d'anciens, d'insiders. Les insiders ont accumulé de l'expérience au sein du groupe. Ce sont surtout eux qui lui donnent sa couleur et qui renforcent les règles sociales. Plus tôt que tard, avec les mois les années, on devient soi-même un insider. Et on contribue par nos croyances, notre assurance, notre jugement et nos actions à donner sa couleur au groupe.

Le processus au cours duquel on apprend à trouver sa place et son identité dans cet environnement social est parfois appelé --à juste titre d'ailleurs-- la socialisation. Se comporter comme il se doit augmente les chances de succès social. On définirait le succès social ici par le simple fait de trouver facilement des partenaires de coopération. Devenir ainsi activement impliqué dans sa communauté augmenterait les chances de "trouver l'âme soeur", et ainsi se reproduire --pas à la petite école on s'entend, mais dans le règne animal. Ce faisant, ces gènes faisant en sorte qu'on ait vécu ce succès social se transmettent; il gagnent leur pari. Lorsque ce même principe se répète de génération en génération, la pression exercée par ce processus de socialisation laisse une emprunte génétique permanente. C'est ce qu'on appelle le processus de sélection sociale."
Reporter un abus
Posté par il y a 4 mois
Coucou Énergie,
Intéressant, bien que pas évident à rapprocher de la définition du terme dans le domaine canin (où "socialiser" s'étend aux objets et aux situations, selon la définition utilisée par K9trainer, qui préconise d'ailleurs de séparer l'individu du groupe pour qu'il apprenne à être "fort tout seul" en quelque sorte).
Il utilise justement l'adage "l'union fait la force" pour expliquer pourquoi il faudrait isoler l'individu pendant le travail de socialisation (nécessitant ainsi de consacrer 5/6 h par jour à CHAQUE chiot d'une portée...)
Reporter un abus
Posté par il y a 4 mois
En fait non, la propo ici, c'est qu'il y a une limite à ce qu'on devrait considérer comme la socialisation. On socialise avec des êtres sociaux.

On se désensibilise au bruit du vent, aux coups de tonnerre etc. On ne socialise pas avec une boîte aux lettres. On pourrait, pousser ce raisonnement à la socialisation avec des êtres qui ne sont pas formellement des êtres sociaux évoluant dans l'umwelt naturel de l'animal.

On parle ici de la socialisation avec un chat, un rat, ou même des écureuils et marmottes. J'en suis à peu près là. Sana peut faire contact avec des chats des marmottes et autres créatures, sans qu'elle les attaque. Mais ça disons que c'est de la socialisation avancée.

La raison pour laquelle j'ai pris le temps de partager ça (un texte que tu co-signe en passant lol), c'est justement qu'il est complètement injustifié de socialiser les chiots un par un, ça n'est pas de la socialisation ça. Appelons ça autrement je veux bien. Mais faut respecter la génétique de l'espèce dont on parle. À cet âge, l'environnement social d'un chiot c'est sa fraterie et sa mère. Y a pas de raison, je n'en vois aucune, qui inspirerait à briser cet ensemble.

Car sans l'intervention des éducateurs et de l'humain, le processus de socialisation se déroule quand même. Et clairement, tous les indicateurs pointent en ce sens: les chiots socialisent d'abord entre eux. Cette phase est super importante, et ***NE DURE PAS ASSEZ LONGTEMPS***. On va pas aggraver cette limitation en soustrayant de l'exposition en plus.

Un chiot plus timide, doit apprendre par l'exemple qu'un frère ou une soeur plus confiante lui donnera, au contact de chiens plus âgés. C'est un exemple. J'vois aucun intérêt à procéder autrement. Sinon la technique de la surexposition, donc de prévoir un processus de socialisation très étoffé, moi j'aime bien. Je crois que ça explique en partie comment Sana est devenue Sana. Pour rappel, j'étais entraineur sportif, donc je l'amenais partout. Elle a vu ces fameux 200-300 chiens, et des milliers d'humains, pour vrai. J'aime bien. Mais j'vois pas l'intérêt de séparer les chiots pendant ce processus, et la désensibilisation à l'environnement se fait naturellement, pour peux qu'on les sorte quand il pleut, et même quand il fait vraiment pas jojo.
Reporter un abus
Posté par Ancien utilisateur il y a 4 mois
Desensibilisation= retirer la sensibilité à qqch. Un chiot ne peut pas être sensible à qqch qu'il ne connait pas. Donc on ne peut pas parler de desensibilisation.
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)