Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chien :

Toilettage du Bobtail

Standard du Bobtail selon la FCI

Robe du Bobtail : le poil est abondant, de texture bien rêche, hirsute et sans boucles. Le sous-poil doit être imperméable.

Couleur du Bobtail : tous tons de gris, poivre et sel ou bleu. Le corps et les extrémités postérieures sont de couleur uniforme, avec ou sans taches blanches à la base des membres. Les taches sur les zones unicolores sont indésirables. La tête, le cou, les membres antérieurs et le ventre doivent être blancs, avec ou sans taches. Les nuances de brun sont indésirables.

Caractéristiques et toilettage du Bobtail

Il s’agit d’un chien de berger britannique, au caractère de gardien marqué. Comme son nom l’indique, le Bobtail est un chien sans queue. Il ressemble à un ours, par sa taille et son allure à l’amble pour ne pas se fatiguer.

Son caractère affable en fait le compagnon idéal des enfants, qu’il surveillera tout en partageant leurs jeux. Docile et patient, il devra avoir été habitué tout petit aux longues séances de brossage pour l’entretien de son pelage spectaculaire.

Un animal vivant confortablement en famille demande une visite mensuelle chez le toiletteur, aussi bien pour démêler sa robe que pour assurer un suivi hygiénique et sanitaire. Mais cela n’exempte pas son propriétaire de brossages de routine une ou deux fois par semaine.

Pour un animal de compagnie, l’élimination du sous-poil excédentaire s’avère non indispensable (au contraire, son entretien peut en être simplifié). L’accumulation de sous-poil peut donner l’impression d’un pelage très dense, mais il favorise la formation de noeuds. Les tontes sont déconseillées, car à la repousse le poil a alors tendance à créer un effet non désiré de feutrage.

Les yeux, les oreilles, la région inguinale, les zones plantaires et les ongles doivent être nettoyés fréquemment, ainsi que la zone anale, qui devra l’être quotidiennement pour éliminer les restes d’excréments parfois collés au pelage. Les aisselles, les contours d’oreilles et la zone génitale sont souvent des nids à nœuds.

L’apprêt pour une exposition veillera à respecter la rusticité de la race, en la modifiant le moins possible. Considérant qu’il s’agit d’un chien médioligne, trapu, robuste, musclé et aux déplacements légers, les rectifications devront viser l’amélioration de son apparence.

Si l’objectif est la participation à des expositions, il faudra habituer dès le plus jeune âge le Bobtail à rester sur une table de toilettage. Il peut demeurer couché pendant le traitement d’un flanc, puis changer de côté ; cela sera plus confortable pour lui comme pour le toiletteur.

L’animal devra être brossé de façon méthodique, couche par couche. Muni d’une brosse à dents métalliques douces avec une base en caoutchouc, on commencera par les parties basses, des pieds à la croupe, puis vers le cou. On tient d’une main la couche supérieure et on brosse de l’autre. Il est important de procéder avec délicatesse, car il s’agit de ne pas éliminer le sous-poil ni casser le poil de couverture. On recherche le volume, en partie assuré par le sous-poil ; en revanche sur le cou, la crête occipitale, le dos, les épaules et la gorge, on recherche l’effet inverse (moins de volume) : pour ce faire, après le brossage il faudra peigner pour retirer le plus possible de sous-poil, le cou semblera plus long et le garrot plus bas, ce qui créera de profil un contraste avec la croupe imposante.

On arrondit ensuite le bord des pieds, petits et compacts, en veillant à ce qu’ils ne dépassent pas de l’ensemble des pattes. Celles- ci seront brossées à l’envers.

La tête, puissante et carrée, devra ressembler à une boule ajoutée. Sur la ligne du chanfrein est tracée au peigne une raie, pour répartir et bien lisser le poil de part et d’autre de celle-ci.

De la même façon, les poils autour des oreilles devront être bien peignés, mais le pelage sur le haut du crâne sera crêpé pour obtenir l’effet voulu. Le stop du Bobtail doit être bien marqué, les mèches de la région doivent donc être bien dirigées (certaines crêpées ou séchées vers le haut, et d’autres de part et d’autre de la ligne nasale).

Lors du bain d’un Bobtail, il faut distinguer les deux couleurs : en réalité il faudrait éviter de laver la partie grise, la plus délicate ; en revanche, la partie blanche peut être savonnée chaque semaine, surtout chez un animal d’exposition. Le séchage se fera avec délicatesse, en procédant par couches et directionnellement (à rebrousse-poil là où l’on souhaite du volume, dans le sens du poil où l’on n’en veut pas).

 

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)